Archives quotidiennes :

Nouveaux soutiens pour la Marche pour la vie

Communiqué d'Alexandre Simonnot, Conseiller Municipal de Taverny et Secrétaire Général-adjoint des Comités Jeanne :

"Ayant toujours considéré comme une priorité absolue la défense de la famille et de la vie, c’est avec un grand plaisir que je représenterai la direction des Comités Jeanne dimanche prochain à la grande marche pour la vie dans les rues de Paris.

Plus que jamais il nous faut défendre une politique résolument familiale et nataliste. C’est incontestablement sur le terrain démographique que se jouera l’avenir de notre pays et de notre continent."

Le Parti de la France appelle également à manifester avec Carl Lang qui annonce sa présence :

19501304-23359758"Le premier des droits humains à défendre est le droit à la Vie. Face aux tenants de la Culture de mort qui veulent tout à la fois banaliser l'interruption volontaire de grossesse, créer un délit d'entrave numérique à l’IVG et légaliser l'euthanasie, Le Parti de la France et Carl Lang proposent l'inscription dans la Constitution du principe du respect de la Vie de la conception jusqu'à la mort naturelle ainsi que le remplacement des lois Veil, Roudy et Aubry par une grande politique familiale favorisant l'accueil de la Vie.

Sympathisants, cadres et militants du Parti de la France, nous comptons sur vous pour de nouveau vous mobiliser."

Lire la suite de l'article

Et avec ça le “grand remplacement” est une “fake news”

20180114_ducthMohammed est le prénom le plus donné aux nouveaux-nés aux Pays-Bas. Les statistiques indiquent que c'est Noé (Noah) le prénom le plus donné, mais Mohamed arrive en fait en tête quand on fait la somme des différentes versions orthographiques :

  • Mohammed,
  • Mohamed,
  • Muhammed,
  • Mohammad,
  • Muhammad
  • Mohamad,
  • Muhamed,
  • Muhammet,
  • Mouhamed,
  • Muhamad
  • Mahamuud

Lire la suite de l'article

Mgr Marc Aillet sera à la Marche pour la vie

Lire la suite de l'article

La cour d’appel de Lyon condamne “Nique la France”

Victoire pour l'Agrif :

29a05d874d0ac49fc9094149eca13bfe-d48ed900e79fa9547169c26138b4cd8d_l5245thumb550x400"C’est une heureuse décision rendant justice à l’AGRIF que vient de rendre ce vendredi 12 janvier 2018 la Cour d’appel de Lyon. Elle a en effet condamné les injures racistes anti-françaises perpétrées dans une production rapeuse sous le même titre que le livre « Nique la France », ayant pour auteur le dénommé Saïd Zouggagh, plainte dont elle avait été déboutée par la Cour d’appel de Paris.

Mais la Cour de cassation, ayant cassé cet appel d’une manière très sévère sur le fond, avait ordonné que le procès soit déporté devant la Cour d’appel de Lyon. Cette dernière a jugé que les propos poursuivis étaient de nature à mériter une condamnation, certes à la peine symbolique d’un euro de dommages et intérêts, mais condamnation explicite et significative assortie de l’injonction de verser 3000 € à l’AGRIF pour ses frais de procédure et d’avocat.

Cette satisfaction judiciaire marque le combat mené par l’AGRIF face à l’entreprise de haine contre la France, les Français et les blancs, inspiré par madame Houria Bouteldja, porte-parole du PIR ( Parti des Indigènes de la République). Ce parti, fer de lance de toute une mouvance tenant des discours de guerre civile, a tenté à ses débuts de s’avancer sous le couvert de l’idéologie de l’antiracisme.

Mais nous en avons démonté la dialectique de camouflage, mettant en évidence le fait que, selon notre expression, l’antiracisme est en fait « un racisme en sens contraire ».

L’AGRIF défend, quelle que soit soient leur race, ou leur religion,

Lire la suite de l'article

“L’islam est désormais perçu comme une menace par une frange importante des chrétiens”

Extrait de l'entretien accordé par Jérôme Fourquet au Figaro :

XVM9bb5abb0-f7ad-11e7-8019-2c6b598f24bb-150x220"Vous estimez également qu'il y a eu un changement dans la perception qu'ont les catholiques de l'islam?

Même si on ne peut jamais dater précisément un tel changement, il semble que l'assassinat du Père Hamel dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray ait cristallisé cette évolution. On observait déjà un bruit de fond auparavant: les agressions sexuelles survenues à Cologne, les attentats terroristes ou encore les meurtres de populations chrétiennes commis par Daesh ont provoqué un raidissement des catholiques sur la question de l'islam.

Puis dans un second temps, les catholiques ont progressivement pris conscience qu'ils étaient minoritaires dans leur propre pays. En face, une population musulmane cohabite désormais avec eux sur un territoire qui a de plus en plus de mal à revendiquer ses racines chrétiennes. Le choc des images est important: on voit d'un côté des églises fréquentées par des personnes de plus en plus âgées, et qui ne sont plus remplies, tandis que de l'autre côté la population musulmane est plus jeune, et surtout, elle est confinée dans des salles de prière qui ne suffisent plus à contenir toute la communauté. Cette concurrence visible inquiète de plus en plus une partie des catholiques.

Quand le Père Hamel meurt assassiné en juillet 2016, l'islam est désormais perçu non plus comme une religion concurrente mais comme une menace par une frange importante des chrétiens. Cette menace physique potentielle se rappelle régulièrement à eux: les catholiques peinent à

Lire la suite de l'article

Interventions prévues lors de la Marche pour la vie

43_adn_rs-e9aedVoici la liste des intervenants lors de la Marche pour la vie, de 14h30 Porte Dauphine, au Trocadéro :=

Au départ :

  • Victoire De Jaeghere, porte-parole
  • Marek Jurek, Député européen
  • Tugdual Derville, Délégué général d’Alliance Vita
  • Jérôme Triomphe, Avocat (notamment des parents de Vincent Lambert)
  • Cécile Edel, Présidente de Choisir la Vie, Vice-Présidente MPV

A l’arrivée au Trocadéro :

  • Madeleine Leroy, Infirmière en bloc obstétrical
  • Patrice Martineau, Auteur-Compositeur (en chanson)
  • Jean-Marie Le Méné, Président de la Fondation Jérôme Lejeune, Vice-Président de la Marche pour la vie
  • Emile Duport, Vice-Président MPV (en chanson) 

Envoi : Nicolas Sévillia (Délégué général MPV) et Frédéric Espieux (Coordinateur général MPV)

Lire la suite de l'article

L’avortement ne peut pas être un droit fondamental car il est une dérogation grave à l’article 16 du code civil

Header-logotypeNicolas Sévilla, délégué général de la marche pour la Vie, qui aura lieu le 21 janvier 2018, répond à Valeurs actuelles :

Vous organisez prochainement une « marche pour la Vie », comme chaque année… pour une actualité particulière ?

La Marche pour la Vie qui aura lieu le 21 janvier prochain n’est pas une manifestation au sens strict du terme. Elle ne défend pas d’intérêts catégoriels, ne porte pas de revendications économiques, ne combat aucune idéologie. Elle est une protestation populaire, pacifique, des milliers de drames qui se déroulent chaque année sous nos yeux et que les responsables politiques depuis 40 ans n’ont pas eu le courage de dénoncer. Tant et tant de caricatures ont été dressées pendant des décennies contre les marcheurs de la Vie qualifiés d’obscurantistes et d’entraveurs du progrès.

Or nous constatons dans chacune de nos familles que la banalisation de l’Interruption Volontaire de Grossesse nous a conduits dans une impasse. 220.000 avortements par an depuis 40 ans placent la France dans une situation d’échec collectif et ce malgré les terribles conséquences de cet acte dont témoignent de plus en plus ouvertement les femmes. Cette actualité est plus brulante que toutes les autres, car elle consume le corps social et broie nos consciences. Les grands de ce monde s’inquiètent à cause du réchauffement climatique mais ils n’ont pas vu ou compris que les menaces n’avaient jamais été aussi grandes au début et à la fin de la Vie de l’homme.

Ces manifestations concernent des sujets

Lire la suite de l'article