Archives quotidiennes :

Christine Boutin : « Cette décision aidera les uns et les autres, et particulièrement les chrétiens, à avoir une parole libre. »

Christine Boutin réagit, en exclusivité pour Boulevard Voltaire, à l’arrêt de la Cour de cassation qui a annulé sa condamnation pour ses propos sur l’homosexualité. Tout en réaffirmant son respect absolu des personnes homosexuelles, elle se réjouit de cette décision de la plus haute juridiction française qui devrait servir de jurisprudence, notamment dans une période où le pouvoir cherche à limiter la liberté d’expression. « Cette décision aidera les uns et les autres, et particulièrement les chrétiens, à avoir une parole libre. »

Lire la suite de l'article

Loi de bioéthique : ne les laissez pas vous convaincre qu’il ne sert à rien de se bouger !

Chers amis,

Capture d’écran 2018-01-10 à 19.57.19Un grand merci à tous pour votre générosité. Nous nous étions fixés comme objectif de consacrer 30 000 € aux divers combats qui nous attendent, cette année, à l'occasion de la révision des lois de bioéthique. Grâce à votre mobilisation, nous étions au début de la semaine parvenus à 33 752 € de promesses de dons.

Alors que la presse "bien-pensante" voudrait absolument nous faire croire que tout est déjà "plié" et que la France entière réclame à cors et à cris l'assassinat médicalement assisté, la PMA sans père ou la fabrication de chimères humaines à plusieurs ADN, tous mes correspondants, de Paris comme de province, me confirment dans l'idée que la mobilisation contre les dérives libertaires est en train de grossir. Les dirigeants se fourrent le doigt dans l'oeil s'ils imaginent que leurs monstruosités anti-humaines passeront comme une lettre à la Poste!

Je me souviens bien des deux précédentes révisions des lois de bioéthique. Nous n'étions alors qu'une poignée à suivre les débats. Cette année, c'est très différent. Alors, surtout, ne les laissez pas vous convaincre qu'il ne sert à rien de se bouger!

Je ne prétends pas que nous allons gagner, bien sûr: nos adversaires sont soutenus par des lobbies puissants, par l'oligarchie financière, et sont ultra-majoritaires dans la classe politico-médiatique. Mais je peux vous garantir que notre mobilisation peut éviter bien des dérives (de la même façon que nos grandes manifestations de 2013 et 2014 ont empêché jusqu'aujourd'hui la PMA sans père et la GPA). Et je peux

Lire la suite de l'article

Geneviève Chauvel : sainte Geneviève, figure de la résistance

Geneviève Chauvel retrace avec talent et fougue la vie de la sainte patronne de Paris. Loin de l’image d’Epinal, l’historienne nous fait découvrir la femme politique et la religieuse qui, avec Clovis, va changer en profondeur la nature de la royauté française. Geneviève, résistante honorée chaque année par des centaines de jeunes identitaires parisiennes, pourrait aussi inspirer les féministes de tous poils. Partez à la découverte du premier maire de Paris.

Lire la suite de l'article

Il est urgent que la droite défende sans honte le premier maillon qui structure notre société : la famille

Lu sur Causeur.fr :

"En octobre 2017, un député LREM proposait un amendement visant à supprimer l’universalité des allocations familiales. Le Premier ministre lui-même, ainsi que le ministre de l’Economie – transfuges de la droite – confirmaient que la question était d’actualité. Une fois de plus sous pression, montrées du doigt par ceux qui raisonnent à petite vue, les familles sont inaudibles dans les médias, souvent caricaturées ou montrées du doigt. Pendant ce temps, la droite reste étrangement muette. Trop muette. Paradoxale et sidérée.

Faire un enfant est un engagement d’au moins un quart de siècle. L’accompagner, l’élever, le construire a un coût pour toute famille. Cet enfant devenu autonome contribuera au fonctionnement de notre système social pendant un demi-siècle. C’est ainsi qu’en l’absence d’un important système public de compensation des charges familiales, les personnes sans enfant bénéficieront d’un meilleur niveau de vie durant leur vie active et auront leurs retraites financées par les enfants que les autres auront porté, soutenu et élevés. Soutenir les familles devrait être sans équivoque une politique prioritaire et de bon sens.

La seule prise en compte du revenu pour traiter d’une politique familiale est injuste, car les familles nombreuses sont plus pénalisées que d’autres. Il faut prendre en compte le nombre de personnes dans un ménage, ainsi que les dépenses liées à sa composition, les familles bi-actives devant engager des frais de garde, concilier vie professionnelle et familiale sont frappées de charges considérables et exponentielles en fonction du nombre

Lire la suite de l'article

Neuvaine de prière à Jérôme Lejeune pour Vincent Lambert

CaptureAprès celui du mois de juillet, voici un nouvel appel, pour sauver Vincent Lambert. 

Le 17 janvier est une date décisive pour Vincent. Vincent est en état pauci-relationnel et n’a pas de soins particuliers ni de traitements qui chercheraient à le maintenir en vie. Il est simplement nourri et hydraté par sonde. Or une quatrième procédure collégiale a été entamée par l’hôpital de Reims : le 17 janvier des médecins experts doivent se réunir. Une décision sera prise de poursuivre ou non l’alimentation et l’hydratation de Vincent. Or arrêter de le nourrir et de l’hydrater, vous le savez, reviendrait à le laisser mourir de faim et de soif. Ce serait d’autant plus terrible que Vincent montre qu’il a retrouvé le réflexe de la déglutition et qu’il peut être nourri par la bouche. Il suffirait qu’on le rééduque à la déglutition pour qu’il puisse à nouveau manger et boire sans sonde. Ses parents, qui le visitent quotidiennement demandent son transfert dans un établissement spécialisé. Plusieurs établissements français sont prêts à accueillir Vincent.

Commençons tous ensemble maintenant une belle neuvaine au Serviteur de Dieu Jérôme Lejeune, pour lui confier cette étape décisive pour Vincent. Prions jusqu’à la victoire complète, le transfert de Vincent et, si Dieu le veut, sa guérison !

Aude Dugast, Postulatrice de la Cause de Canonisation du Serviteur de Dieu Jérôme Lejeune rappelle que si vous souhaitez que la guérison de Vincent serve également à la béatification du Serviteur de Dieu Jérôme Lejeune, il faut prier exclusivement Jérôme

Lire la suite de l'article

Etats-Unis : vers la protection des enfants survivants à un avortement

Istock_57547974_small_1Lu sur Gènéthique :

"Aux Etats-Unis, un projet de loi prévoit que tout médecin qui ne fournit pas des soins appropriés à un nourrisson né vivant suite à un avortement pourra être condamné à une peine de cinq ans de prison.

« L’idée de cette loi est simplement qu’un bébé né après un avortement raté a le droit aux mêmes soins médicaux que n’importe quel autre bébé », explique Kevin McCarthy, chef de la majorité républicaine de la Chambre des Représentants.

Le « Born Alive Infants Protection Act » de 2002 prévoyait déjà des traitements d’urgence pour ces nourrissons, mais n’avait pas mis en place de peines.

La Chambre des Représentants devrait voter cette loi le 19 janvier, rendez-vous annuel de la marche pour la vie organisée à Washington DC."

En France, ces enfants sont le plus souvent abandonnés à la mort sans soins, luttant pour respirer pendant parfois plusieurs heures, ou tués par injection létale ou asphyxie, puis jetés avec les déchets biologiques. 10 % des enfants avortés ou nés prématurément à partir de la 20e semaine naissent vivants.

Lire la suite de l'article

Les Sentinelles de Montpellier dénoncent l’extension de la PMA

SENTINELLES 34 09 01 18 1L'année 2018 a bien démarré pour dénoncer les projets de la PMA Sans Père dans les cartons des lois bioéthiques du gouvernement en marche.

Les Sentinelles 34 se sont rassemblé le 9 février 2018 soir devant la Préfecture de Montpellier afin d'interpeller passants et gouvernement sur ce projet qui privera de facto l'enfant de son père, tant en termes de connaissance de sa filiation réelle que d'affection et d'éducation paternelle.

Ce type d'action sera renouvelé régulièrement tout au long de l'année et montera en puissance … le "pire des mondes" sera dénoncé avec force !

ONLRJ

SENTINELLES 34 09 01 18 2

Lire la suite de l'article

Marche pour la vie : il manque 300 bénévoles pour la sécurité

6a00d83451619c69e201bb09e6c77a970d-250wiA 10 jours de la journée de formation des bénévoles qui se tiendra le samedi 20 janvier, veille de la Marche, il manque 300 hommes pour la sécurité.

Ne pensez pas que votre voisin va s'engager à votre place : c'est vous que êtes attendu !

L'organisation de la Marche pour la vie recherche des hommes et garçons de + de 18 ans.

  • Les + de 16 ans sont acceptés avec joie dès lors qu'ils sont accompagnés d'un majeur.
  • Les pères de famille sont également les bienvenus : il est temps de s'organiser avec vos épouses pour la garde des enfants, au sein ou hors de la manifestation !
  • Les hautes-patrouilles de scouts, les clans de routiers, sont des équipes idéales… "Le plus fort protège le plus faible" : il est temps d'organiser une activité au service des plus petits !
  • Les cercles d'étudiants, de papas et autres bons groupes sont également les premiers concernés !
Merci de vous inscrire pour faciliter le travail des organisateurs, qui travaillent jour et nuit à l'organisation de la manifestation.
  • Inscrivez-vous sur https://volunteo.com/fr/r/mpv2018
  • Précisez en commentaire vos choix (avec tel ou tel ami, avec telle ou telle association)
  • Diffusez vous aussi ce lien à tous vos contacts !

A méditer en ce temps ou le Christ a pris chair dans le corps des tout-petits :

"Ce que vous avez fait au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous l'avez fait… Ce que vous n'avez pas fait au plus

Lire la suite de l'article

Immigré clandestin et déséquilibré : le réseau validé par le ministère

Lu dans Minute :

Stories.virtuemart.product.2854_page_01nsp_106"[…] Norbert Nabet, le directeur-adjoint de l’Agence régionale de santé de Provence-Alpes-Côte d’Azur, signant « pour le directeur général et par délégation », a adressé le 7 dé- cembre à sept établissements psychiatriques des Bouches-du-Rhône [une] missive […] Or, souligne le texte, « parmi les personnes prises en charge par vos services […], quelques patients se trouvent en situation irrégulière et ont vocation à quitter le territoire national » dès lors qu’est levée leur hospitalisation « sous contrainte » (ce qu’on appelle communément l’internement d’office).

En conséquence de quoi, le directeur de l’ARS de Paca demandait aux responsables des établissements psychiatriques de notifier aux étrangers sans papiers qu’ils hébergent que le préfet, en application de la loi, avait décidé de les expulser : « Dans la mesure où ces patients sont pris en charge par vos équipes, je vous informe que mes services vous communiqueront […] la décision d’obligation de quitter le territoire français, ainsi qu’une notification à faire signer par le patient », plutôt que de continuer à lui délivrer des soins – aux frais de qui, au fait ? – une fois qu’il serait sorti de l’hôpital. […]

[P]endant des années, l’autorité préfectorale, après l’avis autorisé du corps médical, a offert l’asile psychiatrique à des sans-papiers et des migrants pourtant jugés cinglés et dangereux, alors qu’il aurait été urgent de les expulser sur-le-champ, de les renvoyer illico aux maisons mères responsables de leurs vices de fabrication.

Qu’aujourd’hui les autorités comprennent enfin la nécessité

Lire la suite de l'article

Les évêques polonais appellent les élus à abroger le droit à l’avortement eugénique

D'Olivier Bault dans Présent :

Unknown-11"L’initiative citoyenne Zatrzymaj aborcje (« Arrêtez l’avortement ») qui a recueilli environ 830 000 signatures de citoyens contre les avortements eugéniques – les interruptions médicales de grossesse (IMG) dites « thérapeutiques » en novlangue – est depuis la fin du mois de novembre entre les mains des députés polonais. Le parlement polonais a trois mois à compter du dépôt des signatures pour examiner un tel projet de loi citoyen. Le maréchal (président) de la Diète, la chambre basse du parlement, a porté la première lecture du projet de loi contre les avortements eugéniques au 10 janvier. Les députés décideront alors s’ils souhaitent renvoyer en commission le texte soumis par le comité organisateur de l’initiative citoyenne ou le rejeter. […]

Les chances de voir cet amendement adopté sont réelles. Le parti social-conservateur Droit et Justice (PiS), qui dispose d’une petite majorité absolue des sièges au parlement, se revendique chrétien-démocrate, et la plupart de ses députés sont des catholiques pratiquants. On trouve aussi des catholiques pratiquants dans les autres partis, notamment au sein de l’alliance de conservateurs et de nationalistes Kukiz’15 et du parti agraire PSL (qui gouvernait avec la Plateforme civique – PO – quand Donald Tusk était Premier ministre). La PO, malgré sa dérive vers la gauche libertaire (il s’agissait avant d’un parti libéral-conservateur qui se revendiquait aussi chrétien-démocrate), a encore dans ses rangs quelques députés catholiques hostiles aux avortements eugéniques, de même que l’autre parti libéral-libertaire Nowoczesna.

Au cas où certains de ces députés catholiques hésiteraient, les évêques de

Lire la suite de l'article

Cantine : les enfants musulmans, depuis dix ans, déjeunaient à des tables à part

Le maire FN de Beaucaire Julien Sanchez a décidé de remettre du porc une fois par semaine au menu des cantines de la ville. Il explique à Caroline Parmentier dans Présent :

DTF_d3KX4AAEC0f"[…] J’ai souhaité revenir sur les repas de substitution qui existent depuis 2008 à Beaucaire, depuis l’ancien maire en fait. Ces repas de substitution n’existent que le jour où il y a du porc. J’ai voulu mettre fin à ça parce que c’est une intrusion du fait religieux dans l’espace scolaire. Le porc n’est pas un aliment particulièrement allergène, on ne connaît pas d’allergie au porc sauf cas très rare. Je ne vois pas pourquoi et au nom de quoi on n’en servirait pas. Je me suis rendu compte également que les enfants musulmans, depuis dix ans, déjeunaient à des tables à part. Il y avait une sorte d’apartheid de fait parce que les agents de cantine ne voulaient pas risquer de donner le mauvais aliment au mauvais enfant. Avec des tables pour ceux qui mangeaient le cochon et ceux qui ne mangeaient pas le cochon. Ce qui pose aussi un problème en termes de droits de l’enfant.

Est-ce qu’il y a une grosse demande de repas confessionnels à Beaucaire, combien cela représente-t-il d’enfants scolarisés ?

150 enfants sur 600. Tout le monde est prévenu. Le porc sera au menu du lundi, c’est indiqué et connu d’avance. Ce qui permet aux familles des enfants qui ne souhaitent pas manger de porc de s’organiser ce jour-là. Les

Lire la suite de l'article