Archives quotidiennes :

La Nouvelle Revue d’Histoire disparaît

C'est par un message sobre qu'on l'apprend sur le site de la NRH :

Capture d’écran 2018-01-09 à 21.11.24En  le dernier numéro est paru. La SARL éditrice Histoire et Mémoire a été liquidée le 14 décembre 2017.

Commentaires (1)

Dommage elle sortait du "ronron" des autres revues, souvent très (trop) bien pensantes.

Rédigé par : Stephe | 9 jan 2018 21:23:12
____________________________________

Lire la suite de l'article

Toulouse : profs en grève et lycéens fichés S tentés par le djihad

Capture d’écran 2018-01-09 à 21.23.52Une soixantaine d’enseignants du lycée Joseph-Gallieni (sur 120) à Toulouse sont en grève, devant l’entrée de l’établissement qui accueille plus de 1 000 élèves du CAP au bac professionnel et technologique. Les cours ont été suspendus et remplacés par des ateliers pour que la parole s’exprime et atténue les maux d’un lycée qui est devenu un espace de non-droit. Les profs sont au bord de la crise de nerfs, certains pleurent en racontant leur quotidien fait d’incivilités et de violences. 

Agressions verbales et physiques « qui se généralisent et se banalisent », « intrusion d’élèves extérieurs qui viennent semer le trouble et commettent des infractions », vols en classe, à l’internat, généralisation de bagarres violentes dans l’enceinte de l’établissement, violences sexistes subies par les filles, élèves et parents qui viennent la peur au ventre, souffrance des enseignants, trafic de stupéfiants, etc.

Et puis les professeurs ont découvert que des lycéens sont fichés S. Virginie, professeur de lettres et histoire, raconte :

« À une prérentrée, un collègue a demandé à la police de connaître les élèves qui ont un casier judiciaire et le policier lui a répondu qu’il ne préférait pas lui donner ces informations, pensant qu’on aurait peur de rentrer dans certaines classes. On a eu, une année, des élèves partis pour tenter d’aller faire le jihad. Quand ils sont revenus, le rectorat nous a répondu de faire appel à notre bon sens pour gérer le problème ».

« Dans les 1 000 élèves du lycée, on a

Lire la suite de l'article

Participez aux états-généraux de la bioéthique

Même si les dés semblent pipés, il est important d'apporter notre témoignage en faveur de la famille.

La Manif Pour Tous propose 3 actions urgentes et concrètes :

Actions1 RÉPONDRE AU QUESTIONNAIRES DES ÉTATS GÉNÉRAUX DE LA BIOÉTHIQUE ///

Les états généraux de la bioéthique sont organisés par le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) en lien avec les Espaces éthiques régionaux. Deux d'entre eux (des régions Pays de Loire et Rhône-Alpes) ont mis en ligne des questionnaires : l'un sur la PMA et la GPA, l'autre sur le « droit à mourir » et le don/la vente d'organes.

Les Français sont tous invités à participer aux états généraux de la bioéthique : profitez pour donner votre avis en répondant à ces questionnaires.
Quelques minutes suffisent et vous n'avez pas besoin d'habiter la région concernée. Les délais pour répondre n'étant pas indiqués, nous vous invitons à agir dès maintenant :

 
Action2 S'INSCRIRE POUR PARTICIPER AUX « DÉBATS-CITOYENS » DÉJÀ ANNONCÉS : ///
 
À Nantes, samedi 20 janvier
« La recherche sur l'embryon : un espoir pour les couples infertiles ? »
    Maternité du CHU de Nantes -38, BD Jean Monnet - Amphi Paul Lemoine – de 9h30 à 12h30. 
À Montpellier, mercredi 24 janvier
« La gestation pour autrui »
    Inscriptions 

À Angers, mardi 30 janvier
« L'Assistance Médicale à la Procréation pour tou•te•s ? »

    Salle Daviers -5, Boulevard Daviers

Lire la suite de l'article

« L’homosexualité est une abomination » : la Cour de cassation reconnaît la liberté d’expression

B_1_q_0_p_0Lu sur Valeurs Actuelles :

"La Cour de cassation a annulé ce mardi 9 janvier la condamnation pour incitation à la haine de l'ancienne présidente du Parti chrétien démocrate (PCD), Christine Boutin, qui avait déclaré que « l'homosexualité est une abomination » dans une interview à la revue Charles, en avril 2014, rapporte Libération. Les juges ont bien reconnu un propos « outrageant » mais pas une « exhortation à la haine ou à la violence à l’égard des personnes homosexuelles », précise le quotidien, qui a pu consulter l’arrêt."

Lire la suite de l'article

RIP abbé Georges Salleron FSSP

ThumbnailDimanche 7 janvier 2018, l’abbé Georges Salleron, prêtre incorporé dans la Fraternité Saint-Pierre depuis 1989, a rendu son âme à Dieu, dans sa 76e année.

Fils de Louis Salleron, membre fondateur de la revue Itinéraires, l’abbé Georges Salleron est entré dans l’ordre des Carmes en 1965, puis a rejoint la Fraternité sacerdotale saint-Pie-X en 1970, où il reçoit l’ordination sacerdotale en 1972.

Suite à la suspens a divinis de Mgr Lefebvre en juillet 1976 et aux propos tenus par ce dernier lors de la messe à Lille du 4 août 1976, l’abbé Georges Salleron quitte la Fraternité Saint-Pie-X et s’installe près du Mans. En 1989, toujours incardiné à La Réunion depuis son ordination en 1972, il est incorporé annuellement à la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre et intervient régulièrement au séminaire de Wigratzbad pour dispenser des cours de philosophie et de théologie.

Sa messe de funérailles sera célébrée à l’église Saint-Georges de Bouloire jeudi 11 janvier à 10h30.

La vie de l’abbé Georges Salleron porte le témoignage d’une fidélité indéfectible au successeur de Pierre et d’un attachement irrévocable à la liturgie traditionnelle, conservant l’un et l’autre au prix de nombreux sacrifices. Il a ainsi ouvert la voie aux instituts Ecclesia Dei, lesquels peuvent désormais vivre paisiblement de ce double attachement. Conscients de notre dette de gratitude à son endroit, nous prions Dieu de l’accueillir dans sa Lumière et de lui donner la Paix.

Lire la suite de l'article

400 € d’amende pour avoir brandi un exemplaire de Valeurs actuelles

6a00d83451619c69e201b8d2be042c970c-320wiNous avions relayé le harcèlement judiciaire subi par Claudine Dupond-Tingaud, militante historique de la droite nationale, pour avoir brandi un exemplaire de Valeurs actuelles le 11 novembre dernier à Quimper. Elle avait même subi 5 heures de garde à vue !

La justice a rendu son verdict et, en plus d'un rappel à la loi, elle a reçu une amende de 400 € pour "outrage à agent public". Voici la réaction de ses proches :

"Il est bien évident que le droit à la libre expression est une nouvelle fois bafoué car c’est bien le « rappel » à la vigilance de nos concitoyens, tous qu’ils le veulent ou non de culture chrétienne face à l’islam déjà omniprésent par des milliers de migrants en Europe, qu’elle voulait exprimer et qu’il s’agissait d’étouffer sous commandement du préfet du Finistère !

Ce jour-là, 11 Novembre, particulièrement cher à son cœur – puisqu’anniversaire de celui de 1940 où son père, Jacques Dupont, fut arrêté et emprisonné pour avoir, avec ses camarades monarchistes, participé à la première manifestation de résistance à l’occupant sous l’Arc de Triomphe à Paris – elle voulait donc rappeler, sous la protection sacrée des tombes des anciens combattants morts pour la patrie dont on évoquait le sacrifice, que d’autres « combats » devaient être menés par les futurs combattants présents ce jour-là et à l’écoute des interventions officielles appelant à une paix qui ne peut exister qu’après avoir gagné les guerres, celles passées comme celles à venir…

Lire la suite de l'article

Plus important que l’interdiction du porc à la cantine : l’islamisation à l’école

Lire la suite de l'article