Archives quotidiennes :

L’immigrationnisme des libéraux a pour origine leur conception individualiste de la société

Robert Skidelsky, professeur émérite d'économie politique à l'université de Warwick, publie une analyse dans Les Echos

Images-11"La sociologie, l'anthropologie et l'histoire ont apporté d'importantes avancées au débat sur l'immigration. Elles permettent notamment d'affirmer que l'hostilité à l'égard de l'immigration de masse ne peut être réduite à une protestation contre les pertes d'emplois, la baisse des salaires et les inégalités croissantes. L'économie a certainement joué un rôle dans la montée de la politique d'identité, mais la crise d'identité ne sera pas simplement effacée par des réformes économiques. Le bien-être économique n'est pas la même chose que le bien-être social.

Commençons malgré tout par l'économie, en utilisant le Royaume-Uni, qui s'apprête à sortir de l'UE, comme un cas d'espèce. Entre 1991 et 2013, il y a eu un afflux net de 4,9 millions de migrants nés à l'étranger en Grande-Bretagne. La théorie économique nous dit que l'immigration nette, comme le libre-échange, ne profite à la population autochtone qu'avec un certain retard. L'argument ici est que si l'on augmente la quantité de main-d'oeuvre, son prix (les salaires) baisse. Cela permet d'augmenter les bénéfices. L'augmentation des bénéfices conduit à davantage d'investissements, qui vont augmenter la demande de main-d'oeuvre, ce qui va renverser la première tendance à la baisse des salaires. L'immigration permet ainsi à une population plus nombreuse de jouir du même niveau de vie que la population moins nombreuse dans la situation précédente, d'où une nette amélioration du bien-être total.

Une étude récente de l'économiste de l'université de Cambridge Robert Rowthorn a toutefois montré que

Lire la suite de l'article

Pourquoi s’intéresser au centenaire de la Révolution bolchevique ? La page n’est-elle pas tournée ?

Quesions à Bernard Antony, auteur de l'ouvrage intitulé "Le Communisme 1917-2017".

CPourquoi s’intéresser au centenaire de la Révolution bolchevique ? La page n’est-elle pas tournée ?

Ce n’est pas précisément au centenaire de la Révolution d’octobre, en tant que tel, que je me suis intéressé. Et encore moins l’avons-nous commémoré ! Ce qui a motivé mon livre et le documentaire qu’on en a tiré pour TV Libertés, ce sont les cent ans d’abominations,  massacres, d’exterminations et de génocides du plus gigantesques et durable système totalitaire de l’histoire. Et ce n’est pas moi mais le grand ministre de l’Intérieur, briseur des grêves insurrectionnelles du parti communiste et de sa CGT, le socialiste Jules Moch qui déclare notamment ceci, le 16 novembre 1948, dans son célèbre discours prononcé à l’Assemblée Nationale :

C’est parce que, depuis plus de trente ans, le bolchevisme a proclamé que tous les moyens sont bons pour réussir (…) ; c’est parce que la répétition constante du mensonge finit par donner une apparence de réalité aux faits les plus inexacts que le bolchevisme moderne est la plus gigantesque entreprise de dépravation de l’homme qui ait jamais existé… ».

Or l’homme qui dit cela et qui a joué un rôle immense pour épargner le communisme à la France, ce n’était pas un homme de droite, encore moins « d’extrême-droite » mais un grand résistant, juif, socialiste et franc-maçon, officier polytechnicien, grand blessé de la première guerre et dont un des deux fils, résistant aussi, a été tué par la Gestapo. Cet homme n’était donc pas

Lire la suite de l'article

Prélèvement d’organe, euthanasie, trafic d’organes…

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

T"Le 29 novembre, la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a chargé Jean-Louis Touraine d’une mission sur le prélèvement d’organes. Il devra « comprendre pourquoi le taux de refus varie selon les régions » et identifier les « circonstances dans lesquelles se produisent ces refus ». Les refus sont de 43 % en Ile-de-France contre 22 % dans les Pays de la Loire. Depuis le 1er janvier 2017 la possibilité pour la famille d’un défunt de s’opposer à un prélèvement d’organes a été considérablement réduite. Or 60% des refus venaient de la famille. On croyait donc avoir réglé la question. Mais ça n’a rien changé. Il y a toujours autant de refus… Alors on va s’attaquer aux disparités régionales, et les « corriger »…

Jean-Louis Touraine (franc-maçon militant de la culture de mort, il vient de déposer une nouvelle proposition de loi d’euthanasie), est professeur de médecine au département de transplantation de l'université Claude-Bernard de Lyon, et président de l’association France Transplant…"

Lire la suite de l'article

Le maire LR veut débaptiser l’avenue Lénine au Blanc-Mesnil

Thierry Meignen, maire LR du Blanc-Mesnil, a écrit dans l’édito du journal municipal :

0

1
Evidemment, Didier Mignot, ancien maire PCF de la ville, désormais conseiller municipal d’opposition, s'insurge :

« Ce texte est la preuve d’un acharnement stupide et primaire contre les communistes, qui s’appuie sur les pamphlets d’un historien contesté » (sic). Il regrette « les amalgames faits avec Lénine ».

Lire la suite de l'article

Concours de crèche à l’Hôtel de Région Pays de la Loire ?

C'est le souhait du groupe FN, qui a écrit au président de région :

H"En période de Noël, la traditionnelle crèche est un très beau symbole d’unité et de solidarité familiale. En témoignent le succès populaire de toutes les crèches installées dans divers emplacements publics de France. Pour reprendre les mots de monsieur Bruno Retailleau, la crèche est « un symbole qui, très au- delà de son caractère cultuel auquel les Chrétiens sont légitimement attachés, fait partie intégrante de notre patrimoine culturel commun. ».

En ces temps troublés d’insécurité physique, culturelle et économique, les Français ont besoin de se rassembler autour de symboles qui touchent leur cœur. L’année dernière, nous avions demandé à l’exécutif régional de bien vouloir installer une crèche de Noël dans le hall d’accueil de l’Hôtel de région. L’exécutif nous avait répondu par la négative, au prétexte qu’il n’y avait pas de tradition de crèche dans cette collectivité. Or, l’argument nous avait paru un peu faible. Pour rappel, la crèche du conseil départemental de Vendée n’était pas non plus une « tradition » avant, justement, d’en devenir une. La tradition n’est-elle pas, après tout, un progrès qui a réussi ? Comme nous le rappelle feu l’écrivain témoin du siècle, Jean d’Ormesson, décédé aujourd’hui : « la plus haute tâche de la tradition est de rendre au progrès la politesse qu'elle lui doit et de permettre au progrès de surgir de la tradition comme la tradition a surgi du progrès ». A vous, madame la présidente, d’instaurer

Lire la suite de l'article

Le Conseil de l’Europe veut imposer le “droit” à l’avortement

CLe Conseil de l’Europe publie un rapport, accompagné d’une série de recommandations aux 47 Etats membres. Le document épingle pêle-mêle l’Arménie, la Géorgie, la Macédoine, la Russie et la Slovaquie, qui ont adopté récemment « des mesures renforçant les critères à remplir pour les femmes afin d’avoir accès à l’avortement ». Il rappelle aussi qu’en Pologne « une loi a réintroduit l’obligation d’obtenir une prescription médicale pour accéder à un moyen de contraception d’urgence ».

Outre la Pologne, le rapport pointe également des juridictions en Irlande du Nord, Irlande, Andorre, au Liechtenstein, à Malte, Monaco, et San Marin pour leur législation « hautement restrictive » en matière d’accès à l’avortement, qui n’est souvent autorisée qu’en cas de risque pour la vie ou de viol. En Italie, sept professionnels de santé sur dix refusent d’autoriser un avortement, invoquant une clause de conscience. En Turquie, une femme mariée doit obtenir le consentement de son époux pour mettre un terme à sa grossesse. Il est de

« la responsabilité de l’Etat de s’assurer qu’un autre moyen d’accès à l’avortement est possible ». « L’avortement doit être légal à la demande d’une femme en début de grossesse et jusqu’à son terme si cela peut protéger sa vie ou si elle risque d’être maltraitée ».

"Si cela peut protéger sa vie"… Et celui de l'enfant à naître ?

Le Commissaire énonce 54 recommandations :

  • de renouveler l’engagement politique en faveur des droits des femmes et de se prémunir contre les mesures rétrogrades qui

Lire la suite de l'article

Le roi Michel Ier de Roumanie, RIP

ML'ancien roi Michel Ier, souverain de Roumanie de 1921 jusqu'à sa déposition par les communistes en 1947 – avec une brève coupure durant la Seconde Guerre mondiale, en 1940 – est mort mardi à l'âge de 96 ans.

Son règne s'acheva en 1947 lors de l'abolition de la monarchie et l'instauration d'une république socialiste en Roumanie. Exilé ensuite au Royaume-Uni et en Suisse, il put rentrer en Roumanie quelques années après la chute du régime de Nicolae Ceausescu en 1989. Il souffrait d'un cancer.

Descendant de la dynastie de Hohenzollern-Sigmarignen, arrière-arrière-petit-fils de la reine Victoria du Royaume-Uni, il s'était marié avec Anne de Bourbon-Parme, morte en août 2016. Le couple a eu cinq filles.

Lire la suite de l'article

Le cardinal Schönborn a ouvert sa cathédrale à des militants LGBT

De Jeanne Smits sur Réinformation.tv :

S"Le cardinal Christoph Schönborn a ouvert sa cathédrale Saint-Etienne à des militants homosexuels ou transsexuels connus, le 1er décembre dernier, à l’occasion de la journée mondiale du sida. La célébration liturgique œcuménique s’est ouverte par l’accueil du militant homosexuel Gerry Keszler à la porte de la cathédrale par le cardinal autrichien lui-même qui a ensuite, depuis l’autel, prononcer un discours de bienvenue à l’activiste et à tous ceux qui avec lui organisent le Life Ball de Vienne. Le leader LGBT n’a pas été le seul à avoir un rôle de premier plan : portant barbe et cheveux longs, visage efféminé, Conchita Wurst a proposé une intention de prière…

Le Life Ball, plus grand événement caritatif mondial pour les victimes du sida et les séropositifs se tient tous les ans à Vienne « sous le signe de la solidarité et de la tolérance ». Le 10 juin 2017, il s’accompagnait d’une « afterparty » en boîte de nuit. Les participants à l’événement rivalisent d’inventivité pour les tenues – travestis, drag queens, diables sont les bienvenus – selon une tradition instituée lors de la création de Life Ball par un petit groupe de gays. D’ailleurs, devant le succès de l’événement chez les hétéros, un quota des billets, dont le nombre est strictement limité à 3.780, est réservé aux gays et lesbiennes. 

Au moment de la « prière universelle » au cours de cette liturgie, en pleine cathédrale, c’est le « transformiste » Thomas Neuwirth, mieux connu sous son nom de scène de Conchita Wurst, qui

Lire la suite de l'article

8 décembre : procession de l’Immaculée à Rome

Capture d’écran 2017-12-05 à 07.09.35Le 8 décembre, à travers les rues de Rome, S.Em.R. le Cardinal G.L.Müller présidera la traditionnelle procession en l'honneur de l'Immaculée Conception organisée par l'Insititut du Christ Roi Souverain Prêtre.

  • 19h: départ de l'église Gesù e Maria al Corso desservie par l'Institut.
  • 20h: arrivée et salut du T.S.Sacrement à la basilique Santa Maria sopra Minerva.

Lire la suite de l'article