Archives quotidiennes :

La crèche de la mairie FN d’Hénin-Beaumont jugée illégale

Communiqué de la mairie d’Hénin-Beaumont :

23559369_1693981900676390_8568769609218636195_n« Condamnée pour avoir installé… une crèche de Noël »

La cour administrative d’appel de Douai vient d’interdire l’installation d’une crèche de Noël au sein de la mairie d’Hénin-Beaumont et de condamner la ville à verser 1.500 euros à un conseiller municipal communiste qui est à l’origine de cette plainte.

Cette décision scandaleuse viole toutes les traditions de notre pays et confirme la dérive des juridictions administratives qui interdisent les crèches de Noël l’hiver mais autorisent le burkini l’été.

Il est particulièrement inquiétant de voir la justice et certains élus avoir pour priorité la destruction de la magie de Noël plutôt que la lutte contre l’insécurité, l’immigration illégale et le chômage."

Lire la suite de l'article

Le CESE qui a mis à la poubelle une pétition de 700 000 signatures, s’intéresse à une pétition de 200 000 signatures

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

Topic"Le Conseil économique social et environnemental (CESE) a déclaré hier s’être saisi du sujet de la fin de vie.

Sur ce sujet, le CESE se déclare « à l’écoute des préoccupations de la société » qui lui parviennent par le biais de pétitions citoyennes. Parmi « plusieurs pétitions d’ampleur significative », le CESE a retenu celle intitulée « Battons-nous pour obtenir une loi sur l’aide active à mourir », et signée par un peu plus de 200 000 personnes.

C’est le même CESE qui avait mis à la poubelle une pétition qui avait recueilli 700.000 signatures pour qu’il examine la licéité du soi-disant « mariage pour tous ». Là il n’était pas du tout « à l’écoute des préoccupations de la société »…

Mais quand il s’agit d’aller dans le sens de la culture de mort, on tient compte d’une pétition qui a recueilli plus de trois fois moins de signatures.

Car il s’agit clairement d’aller vers plus d’euthanasie.

La saisine « pourrait » comporter, dans un premier temps, un « état des lieux ». Ensuite, le Conseil « pourrait » préconiser l’ouverture à l’aide médicale à mourir…"

Lire la suite de l'article

Pour Guillaume Roquette, la position de LR sur la loi Taubira est incohérente

Lire la suite de l'article

Il est temps que toute l’Église se sente concernée par le combat pour la vie

Adélaïde Pouchol a rencontré Eric, coordinateur des veillées pour la vie en France. Il a accepté de répondre à ses questions pour le blog de L'Homme Nouveau. Extraits :

V"En 1995, St Jean-Paul II, déjà, avait appelé de ses vœux une prière pour la vie aux quatre coins du monde dans l’encyclique Evangelium Vitae au n°100, mais c'est, en effet, Benoît XVI qui, en 2010, a formulé explicitement cette demande et c'est ainsi qu'ont eu lieu, il y a sept ans, les premières veillées pour la vie… Initiative bénie et encouragée, depuis, par le Pape François. […] 

Vous parliez de plus de 500 veillées de prières en 2010, qu'en est-il aujourd'hui ?

La première année, effectivement, il y a eu un bel élan de prière et l'année d'après c'est seulement en France que les choses ont vraiment continué. Il y a eu quelques veillées ici et là à l'international mais, sur ce coup là, on peut vraiment dire que la France aura joué un rôle particulier et tenu les promesses de son baptême. En 2015, il y a eu 200 veillées… Un beau signe d’espérance pour notre société ! Et pour cette année, à la grâce de Dieu ! L'essentiel des laïcs, paroisses ou communautés qui organisent une veillée pour la vie nous en informent en novembre, c'est une période bien chargée pour nous, mais il y a toujours des veillées qui se décident au dernier moment ! Pour ceux qui hésitent encore à le faire dans leur ville,

Lire la suite de l'article

Pourquoi j’ai quitté l’Apel

Témoignage d'un lecteur du Salon Beige :

AJ’étais le secrétaire de l’Apel (Association de parents d'élèves de l'enseignement libre) de l’établissement dans lequel mon fils est scolarisé, je ne le suis plus. Considérant que les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures, après de bons et loyaux services qui ne servent strictement à rien qu’à entretenir l’illusion que l’Apel nationale et ses sections locales servent à quelque chose, j’ai profité de l’assemblée générale annuelle pour ne pas solliciter le renouvellement de mon pensum.

Stupéfiante assemblée générale, d’ailleurs, qui n’a fait que confirmer ma décision, et cela dès le premier regard. Elle se déroulait dans la salle des professeurs de cet établissement qui est supposé relever de l’Enseignement catholique et être rattaché à une congrégation mais dont la référence est… Jean Jaurès. Oui, vous avez bien lu. Sur l’armoire métallique qui orne la salle des professeurs, une citation est scotchée, en gros caractères : « On n’enseigne pas ce que l’on sait, on enseigne ce que l’on est. Jean Jaurès ».

Dommage que la citation s’arrête là. La suite vaut le détour, et pas par l’enseignement catholique. On trouve le texte complet dans un recueil de discours prononcés par Jean Jaurès et édité sous le titre… Pour la laïque ! Oups. Voici le texte :

« Messieurs, on n’enseigne pas ce que l’on veut ; je dirai même que l’on n’enseigne pas ce que l’on sait ou ce que l’on croit savoir : on n’enseigne et on ne peut enseigner que

Lire la suite de l'article

Rappel à Dieu de Jehan de Saint Chamas

Lu sur le site de Notre-Dame de Chrétienté :

"Nous avons appris le rappel à Dieu mercredi 15 novembre de Jehan de Saint Chamas. Notre Dame de Chrétienté tient à saluer ce grand défenseur de l'Église et de la France qui aura consacré toute sa vie "Pour qu'Il règne".

Jehan de Saint Chamas a été l'un de ces hommes qui, dans le sillage de Jean Ousset et de la Cité catholique, ont fait le choix de quitter leur activité professionnelle et la perspective d'une brillante carrière pour se consacrer totalement au combat civique et à la formation de laïcs chrétiens.

A la Cité catholique, à "l'Office international" (la "rue des Renaudes", aujourd'hui Ichtus) et au Centre d'Études des Entreprises Jehan de Saint Chamas fut un inlassable promoteur de la doctrine sociale de l'Église.

Nous gardons de lui le souvenir d'un maître, alliant le souci d'un enseignement très solide à un grand sens humain et à une attention permanente aux personnes qu'il rencontrait. Les initiatives qu'il a lancées au service des étudiants et des jeunes professionnels ont influencé durablement plusieurs générations. Par ses conseils Jehan de Saint Chamas a aidé au discernement d'un grand nombre de vocations, tant religieuses que vocations au mariage. […]"

Lire la suite de l'article

Chapelet pour la France à Tours

Le réveil des Tourangeaux : 

Le chapelet pour la France de Tours fête aujourd'hui ses 2 ans! Cette action a été lancée après les attentats de Paris du 13 novembre 2015 par des étudiants de Tours. Depuis deux ans, des jeunes et moins jeunes de différentes paroisses se retrouvent tous les matins de la semaine à 7h30 à la Basilique Saint Martin pour réciter le chapelet et la prière de la neuvaine pour la France lancée en 2015. Et ils attendont du renfort!

Lire la suite de l'article

Et revoilà les scientifiques malthusiens

Ceux qui veulent réduire la population mondiale :

Images-2"Il y a vingt-cinq ans, l’Union of Concerned Scientists et plus de 1500 scientifiques indépendants, y compris la majorité des lauréats du prix Nobel dans les sciences, ont écrit l’Avertissement des scientifiques du monde à l’humanité, de 1992. Ces professionnels concernés ont appelé l’humanité à réduire la destruction de l’environnement et ont insisté qu’ »un changement radical dans notre intendance de la Terre et de la vie sur elle s’avère nécessaire pour éviter la misère humaine à grande échelle». Dans leur manifeste, ils ont montré que les humains étaient sur un cours de collision avec le monde naturel."

Dans leur nouvel appel, ils demandent de :

  • réduire davantage les taux de fécondité en veillant à ce que les femmes et les hommes aient accès à l’éducation et aux services volontaires de planification familiale, en particulier là où ces ressources manquent encore;
  • estimer une taille de population humaine scientifiquement défendable et durable à long terme tout en rassemblant les nations et les dirigeants pour soutenir cet objectif vital.

Le démographe Hervé Le Bras réagit en expliquant que la transition démographique a déjà eu lieu dans la plupart des pays et qu’un contrôle de la population peut difficilement s’imaginer :

"[…] Aujourd’hui, la plupart des grands pays ont achevé leur transition démographique, le Brésil et la Chine sont à 1,7 enfants par femme, l’Inde et l’Indonésie à 2,3. Les problèmes de démographie restent localisés à 2 régions. Une part de l’Afrique comprise

Lire la suite de l'article

18 novembre à Toulouse : chapelet pour la France

Le Groupe de Prière Toulousain “ Saint Louis de France” vous invite à un CHAPELET pour la FRANCE le Samedi 18 Novembre 2017 de 14h30 à 15h30, en l'église Notre-Dame de La Dalbade de Toulouse.

« France ! Qu’as-tu fait des promesses de ton baptême ? » Saint Jean-Paul II, au Bourget-Paris en 1980.

Lire la suite de l'article