Archives quotidiennes :

Brandir la Une de Valeurs Actuelles peut vous conduire en prison…

C'est ainsi dans notre belle démocratie comme le rapporte Breizh Info :

DOGU2oKX4AA6Z0S"Claudine Dupont-Tingaud, militante identitaire et catholique de longue date, s’est retrouvée ce samedi 11 novembre en garde à vue pendant 5h, à Quimper, en marge des commémorations du 11 novembre. Son « crime » ? Avoir brandi la une de Valeurs actuelles sorti vendredi 10 novembre sur lequel on peut lire « chassez le christianisme et vous aurez l’islam ».

Insupportable pour le préfet du Finistère, Pascal Lelarge, qui fera intervenir plusieurs fois les policiers pour retirer les affiches portées par l’ancienne conseillère régionale, cette dernière en ressortant à chaque fois une nouvelle. Claudine Dupont Tingaud finira par se faire arrêter sous le prétexte d’un outrage à agent, et passera 5h en garde à vue, traitée comme une délinquante de droit commun. Elle sera convoquée en janvier 2018 devant le procureur.

Dans un communiqué qui dénonce les atteintes à la liberté d’expression, cette dernière explique :  « après le déroulement de la messe en la cathédrale Saint Corentin ( non signalée dans le presse locale, laïcité oblige t’elle ?) en souvenir de l’armistice clôturant la guerre 14-18 le jour de la Saint Martin, évangélisateur des Gaules, la présidente de REAGIR, je participais au cortège d’anciens combattants , d’officiels et de Quimpérois patriotes se rendant au carré militaire du cimetière Saint-Marc.» puis de poursuivre :

« Je m’étais munie de la Une d’un hebdomadaire national présentant la statue du Pape Jean Paul II à Ploërmel, tant controversée pour

Lire la suite de l'article

Dupont-Aignan : “L’enjeu n’est donc pas tant de critiquer Macron que de réussir notre reconstruction”

Extrait de l'interview accordé par Nicolas Dupont-Aignan dans Ouest-France :

Comment voyez-vous l’avenir ?

L’avenir, c’est une grande coalition de la droite. Ni Marine Le Pen, ni Laurent Wauquiez, ni moi, ni personne à droite ne gagnera seul, alors même que nous sommes largement majoritaires dans le pays. Cette coalition n’est pas possible aujourd’hui parce que les appareils partisans, englués dans leurs contradictions et leurs rénovations, veulent garder leur pouvoir et tiennent nos programmes pour incompatibles. Nous sommes pourtant d’accord sur plus de 80 % des points !

Une union entre Front National et Républicains vous paraît vraiment possible ?

Nous sommes divisés parce que nous sommes culpabilisés par une pensée unique et une gauche totalitaire d’esprit. Elle aurait le droit de créer de très larges alliances et pas nous ? J’ai eu le courage de casser cette digue inventée par Mitterrand pour nous empêcher de gouverner. Il faut mettre de côté la question des personnalités, du leader et des appareils politiques vermoulus pour aller à l’essentiel : constituer une alternative à Macron. La droite, divisée, a abandonné l’opposition à un Mélenchon. C’est ça la vie politique française ? Ce n’est pas possible ! Il y a une autre voie, c’est évident, et nos électeurs nous demandent de la prendre.

Comment prétendez-vous rassembler ?

En forgeant un programme plus rassurant que celui du Front et plus audacieux que celui des Républicains. Avec Jean-Frédéric Poisson (le président du Parti Chrétien) nous avons lancé un site participatif, Les Amoureux de la France,

Lire la suite de l'article

Terres de mission : Les 500 ans de la réforme. La franc maçonnerie

Le 12 novembre, Terre de missions reçoit le RP Jean-François Thomas, jésuite, pour évoquer la commémoration du cinquième centaine de la Réforme et les dangers d’un faux oecuménisme qui gommerait les erreurs de Luther.

Puis l’abbé Hervé Benoît présente sa brochure sur la Franc-maçonnerie, brochure originale, en ce qu’elle se tient à égale distance d’une volonté obsessionnelle d’expliquer l’ensemble des événements du monde moderne par l’action de la franc-maçonnerie et d’un relativisme indifférent, voire complaisant.

Enfin, Guy Barrey parle des nombreux pèlerinages de France, dont il a entamé une impressionnante recension dans son dernier livre – qui montre à quel point la France est bel et bien le “royaume de Marie”, selon l’expression consacrée, et le royaume de nombreux autres saints !

Lire la suite de l'article

Conférence d’Annie Laurent à Versailles – 17 novembre

Annie Laurent donnera une conférence à l'Ecole Bienheureux Charles de Foucauld de Versailles, le vendredi 17 novembre à 20h, sur le thème Le Bienheureux Charles de Foucauld, l'islam et les musulmans. Nombre de places limitées – Inscriptions sur Weezevent.

Affiche Annie Laurent

Lire la suite de l'article

S.O.S, femmes en détresse

FL’antenne d’écoute aux femmes enceintes en difficulté a été créée en 2009 au sein de Choisir la Vie. Aujourd’hui, sept écoutantes se relaient pour assurer une permanence téléphonique quotidienne. Au bout du fil : des hommes inquiets, des femmes enceintes qui  rencontrent des difficultés pendant leur grossesse, qui appréhendent l’accouchement… mais aussi des femmes confrontées au choix de l’avortement. Un service qui fait entrer dans le mystère de « la miséricorde du Père » et donne l’occasion de vivre une expérience humaine et spirituelle forte.

Ecouter la personne en souffrance

L’un des enjeux essentiels de l’antenne est d’écouter avec son intelligence et son cœur la personne qui appelle. La majeure partie des femmes qui en arrivent à se poser la question de l’avortement sont dans des situations complexes et douloureuses : compagnon qui menace de les quitter si elles gardent l’enfant, famille qui exerce des pressions de toutes sortes, situation financière difficile, réveil de blessures affectives… Les femmes et les hommes qui appellent doutent d’eux-mêmes, de leur capacité à être mère ou père. L’écoute peut durer une heure, voire deux, au cours desquelles l’écoutante utilise toutes les ressources de son cœur et de son intelligence pour essayer de comprendre qui est l’autre, quelle est sa problématique et pourquoi il en arrive à ce dilemme.

Compatir

A« Si l’on veut vraiment accompagner certaines, il faut plonger avec elles », rapporte C. Edel, présidente de Choisir la Vie et psychologue de l’antenne. Il faut parfois descendre en eaux troubles avec ces femmes, au cœur de leur

Lire la suite de l'article

2 ans après le massacre au Bataclan : “L’islamisme n’est pas une chose grave”

MMediapart choisit mal son moment… Mis en cause dans l'affaire Tariq Ramadan, à propos des frasques duquel les journalistes sont accusés d'avoir sciemment fermés les yeux, Jade Lindgaard, co-présidente de la Société des journalistes de Mediapart, refuse de s'indigner contre l'islamisme en invoquant la neutralité journalistique :

"Notre rôle de journaliste n'est pas de dire : ça c'est grave, ça c'est moins grave, ça c'est tragique, ça c'est terrible".

Natacha Polony lui a rappelé les réactions d'Edwy Plenel à la tuerie perpétrée dans la rédaction de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015.

"Dès le lendemain de l'attentat, [ses textes] mettaient en avant l'islamophobie, comme si c'était le contexte d'islamophobie en France qui avait causé les attentats. […] Edwy Plenel a toujours présenté les faits comme si c'est parce qu'il y avait une forme de 'racisme d'État' en France que des musulmans…"

En réponse, Jade Lindgaard revendique "la notion de racisme d'État", dénonçant un "système généralisé de racisme dans ce pays" : "ça, nous le pensons". Puis assure

"l'islamisme, en tant que tel, n'est pas en soi une chose grave, c'est un phénomène qu'il faut comprendre et expliquer".

Le 13 novembre 2015, des musulmans massacraient à Paris 130 personnes et en blessaient 413 blessés.

Lire la suite de l'article

La Commission européenne crée un groupe d’experts de haut niveau contre les… fausses nouvelles

FLa Commission a lancé aujourd'hui une consultation publique sur les fausses nouvelles et la désinformation en ligne et a créé un groupe d'experts de haut niveau représentant les milieux universitaires, les plateformes en ligne, les médias d'information et les organisations de la société civile.

Les travaux du groupe d'experts de haut niveau et les résultats de la consultation publique contribueront à l'élaboration d'une stratégie de l'UE destinée à lutter contre la diffusion de fausses nouvelles, qui sera présentée au printemps 2018.

Le premier vice-président de la Commission, M. Frans Timmermans, a déclaré à cette occasion:

«La liberté de recevoir et de transmettre des informations ainsi que le pluralisme des médias sont consacrés dans la Charte des droits fondamentaux de l'UE. Or nous vivons à une époque où le flot d'informations et la désinformation nous submergent presque. C'est pourquoi nous devons donner à nos concitoyens les moyens d'identifier les fausses nouvelles, de pouvoir croire ce qu'ils lisent en ligne et de gérer les informations qu'ils reçoivent.» 

M. Andrus Ansip, vice-président pour le marché unique numérique, s'est quant à lui exprimé en ces termes:

«Nous devons trouver un équilibre entre la liberté d'expression, le pluralisme des médias et le droit des citoyens à des informations diverses et fiables. Tous les acteurs concernés, comme les plateformes en ligne ou les médias d'information, devraient contribuer à la solution.»

Mme Mariya Gabriel, commissaire chargée de l'économie et de la société numériques, a déclaré:

«Ce qui est au cœur de mon action, c'est la

Lire la suite de l'article

Nouvelle crise politique au Liban

Analyse d'Antoine de Lacoste pour les lecteurs du Salon Beige :

HLe premier ministre libanais Saad Hariri a annoncé sa démission le 4 novembre dernier à la télévision…saoudienne. Certes, Hariri a la double nationalité libanaise et saoudienne, mais le fait reste tout de même surréaliste. De là à penser que l'homme d'affaires sunnite a été contraint à ce geste par le régime saoudien, il n'y a évidemment qu'un pas, d'autant qu'Hariri est toujours à Ryad. Il ne s'est donc pas rendu au Liban pour remettre sa démission au Président Aoun comme l'exige la Constitution.

Est-il libre de ses mouvements ? On peut penser que non. Voulait-il vraiment démissionner ? C'est peu probable mais Hariri est totalement dépendant de Ryad. Son groupe de BTP, Saudi Oger, dont il a hérité de son père Rafic, est en faillite. La corruption généralisée qui entourait l'activité de l'entreprise rend facile une intervention de l'Etat saoudien pour faire pression sur Hariri qui pourrait encourir une longue peine de prison pour toutes ses activités frauduleuses.

Que veut Ryad en organisant ce scénario improbable ?

Toutes les clés ne sont pas encore connues mais il est toutefois évident que cette démission s'inscrit dans la prise de pouvoir progressive du prince héritier du royaume wahhabite, Mohamed Ben Salman (MBS pour les intimes) qui succédera à son père Salmane, âgé de 82 ans. Il est décidé à moderniser le royaume et à affronter la puissance iranienne afin que l'Arabie Saoudite demeure la principale puissance de la région.

C'est pourquoi

Lire la suite de l'article

Fake new sur Marion Maréchal Le Pen

Unknown-2Selon le JDD dimanche 12 novembre, Marion Maréchal-Le Pen va intégrer le groupe Eduniversal, spécialisé dans l’orientation des étudiants. L'intéressée rectifie auprès de Valeurs actuelles :

“Suite à l'article du JDD paru ce jour, je démens avoir été "recrutée" par l'entreprise Eduniversal. Je ne suis aucunement en charge  de la mise en place "d'un nouvel étage de la société Eduniversal". Je suis actuellement associée à la création et au développement d'une école dont l'initiative revient au futur PDG qui n'a aucun lien avec Eduniversal. J'ai en effet rencontré M. Martial Guiette, président d'Eduniversal, dans l'unique but de discuter d'une éventuelle convention de consulting marketing dans le cadre du lancement de cette école. En effet, Eduniversal est une société réputée pour le consulting de ce type et a de nombreux clients parmi les grandes écoles françaises. A ce jour d'ailleurs aucune convention n'a été signée.”

Cela étant, rattraper le manque de culture générale des étudiants est certainement un marché porteur !

Lire la suite de l'article

La semaine de Renaud Dozoul

AVT_Dozoul-Renaud_9904Le naufrage pour tous. La CAF a un nouvel objectif. Débusquer les potentiels allocataires qui ne font pas valoir leurs droits. Tous les récalcitrants qui ne vont pas réclamer la manne publique seront assistés de gré ou de force. On ne rigole pas avec la fraude.

 A la santé de Pénélope. La loi de moralisation de la vie politique interdit désormais à un parlementaire d’embaucher ses propres enfants. Des Députés LREM ont donc embauché les enfants… de leurs collègues. Un souci tout républicain du respect de la loi.

Balance ton mort. L’ancien « chauffeur » d’Yves Saint Laurent et Pierre Bergé fait des révélations dans un livre témoignage sur les pratiques sexuelles fantaisistes des deux icônes LGBTQIA. Un « immense trésor », comme disait Jack Lang. Les petits Marocains de la bambouseraie ont sûrement été sensibles au vibrant hommage du Président de l’Institut du Monde Arabe.

Patriarcat grammatical. Plus de trois cents professeurs ont signé une tribune où ils s’engagent à « ne plus enseigner la règle de grammaire résumée par ‘le masculin l’emporte sur le féminin’ ». Ils ont raison, c’est loin d’être une règle universelle. Comme ils le démontrent remarquablement, la bêtise l’emporte souvent sur le bon sens. 

Chocolaté. Il y avait des soupçons. La nouvelle est finalement tombée. Ferrero a changé la recette du Nutella. Un peu plus de lait, paraît-il, rendant la célèbre pâte à tartiner légèrement plus claire. J’attends fébrilement la réaction de SOS Racisme.

Unglaublich. La Deutsche Bahn va mettre en service de nouveaux trains à grande vitesse. Pour égayer

Lire la suite de l'article