Archives quotidiennes :

Manifestation patriotique en Pologne

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont participé samedi à Varsovie à une marche patriotique à l'occasion de la Fête de l'Indépendance, commémorant la renaissance de l'Etat polonais en 1918. Le mot d’ordre officiel et rassembleur était «Nous voulons Dieu». Pour comprendre ce mot d’ordre, il faut savoir que les milieux nationalistes qui organisent cette marche sont majoritairement catholiques. Les participants sont majoritairement catholiques et affichent des positions patriotiques, conservatrices et pro-vie.

DOXU7XXX4AAAcvl

DOXRXvtWAAAjhTC

DOWupAVW4AAHWga

DOXK4lxX0AAwa6_

DOXRAxhX0AA-7cm

DOW65rdWAAAa-Jw

DOXgW0cX0AA9HjT

Lire la suite de l'article

La justice normalise une relation sexuelle entre un homme de 22 ans et une fillette de 11 ans

ImagesElle avait 11 ans lorsqu'elle est tombée enceinte après un rapport sexuel avec un homme de 22 ans qu’elle ne connaissait pas. C’était à Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne), dans un parc où elle avait suivi cet homme. Poursuivi pour viol sur mineure de moins de 15 ans, l’accusé, un Cap-Verdien aujourd’hui âgé de 30 ans, a été acquitté par les jurés de la cour d’assises de Seine-et- Marne.

A l’audience, l’avocat général avait requis huit ans d’emprisonnement, assortis d’un suivi sociojudiciaire.

Vendredi, le parquet général de la cour d’appel de Paris a fait appel de ce verdict.

Dans les motivations du jugement, la cour explique qu’aucun des éléments constitutifs du viol, à savoir la menace, la violence, la contrainte ou la surprise, n’est établi et qu’un doute existe quant à savoir si l’accusé avait conscience de contraindre celle avec qui il a eu une relation sexuelle. A aucun moment, dans le verdict, il n’est fait mention de l’âge de l’enfant d'origine congolaise.

L'avocat de la victime déplore :

«Ma cliente est traumatisée. Pour sa défense, l’accusé a notamment évoqué la chaleur africaine (sic). Il faut espérer que cette justification ne soit pas à l’origine de l’intime conviction des jurés. Il ressort de cette décision qu’une relation sexuelle entre un homme de 22 ans et une fillette de 11 ans est normalisée dans notre société

En plein scandale sur le harcèlement sexuel.

Lire la suite de l'article

Encore deux églises cambriolées

A Dieppe (77) : 

"Vol d’œuvres d’art – Dieppe, église Saint-Jacques – Huit tableaux ont été volés dans la nuit du lundi 6 au mardi 7 novembre dernier. D’après le journal InfoNormandie, les voleurs ont escaladé un échafaudage et fracturé une porte, avant de couper les tableaux au cutter et de les emporter, de manière apparemment « très soigneuse » selon le prêtre de la paroisse (voir le site Tendance Ouest). D’autres informations, enfin, ont été données par Paris-Normandie dans un article paru hier".

La Chapelle Sous Rougement (90) :

"« Voler dans une église, ça ne nous serait jamais venu à l’idée… » Léon Gautherat n’en revient toujours pas. Depuis des années, ce paroissien a pris à cœur d’ouvrir le lieu saint de Lachapelle-sous-Rougemont tous les matins à 7 h 30 pour le refermer vers 18 h.

Mais ce lundi 23 octobre, quand il est revenu en fin d’après-midi, il a bien senti que quelque chose n’était pas comme d’habitude. « J’ai décidé d’avancer jusqu’au chœur pour vérifier. » La porte de la sacristie, qui était fermée à clé, avait été forcée. « Le meuble a été entièrement fouillé. Tous les objets qui avaient de la valeur ont été emportés. » La paroisse a perdu deux ostensoirs, un calice, un bénitier, ainsi que trois chasubles, qui ont vraisemblablement permis d’emballer le butin. Il ne reste que les boîtes qui contenaient les objets précieux.

« Ça fait mal. Il y avait de très belles choses », témoigne Léon, encore sous le choc. « Les objets avaient été offerts

Lire la suite de l'article

En ce jour dédié à tous les morts pour la France, un clin d’œil à ces Français par le sang versé

Lire la suite de l'article

Confession d’un PPP (papa patriarche pudibond) repenti

Un jeune père de famille réagit avec mordant dans La Libre Belgique au fascicule distribué par Sensoa (l'organisme d'éducation sexuelle flamand) à des enfants de 10 ans, et qui les incitait à consulter un site "d'éducation" pornographique. Un ton ironique très efficace, qui s'en prend au ministre flamand, pour qui les parents indignés ne seraient rien de plus que "des nouveaux pudibonds" qui "se voilent la face". Une mise à nu des contradictions de nos grands libéraux :

Unknown-48"C’est un papa repenti qui vous écrit. Oui, je dois vous l’avouer, j’ai été tout d’abord indigné et révulsé par le site explicite conseillé par Sensoa à des écoliers. J’ai passé une bonne heure à en discuter avec mon épouse et des amis inquiets dont l’enfant de 10 ans avait reçu le fascicule en question. Nous nous croyions capables de choisir nous-mêmes l’éducation à donner à nos enfants. Nous nous croyions autorisés à mieux savoir que Sensoa comment leur transmettre notre vision de la vie affective. Arrogants que nous étions ! Sensoa et le ministre Sven Gatz me l’ont bien expliqué, et je dois vous faire cette confidence : j’étais en fait tellement pudibond !

Pudibond parce que…

Pudibond, parce que je me suis permis si allègrement de faire l’impasse sur la distinction sibylline entre site "érotique" et "pornographique". Longtemps j’ai cherché l’once de subtilité qui pourrait faire mériter à cet étalage de sexe cru et explicite le qualificatif "érotique". N’avais-je donc pas compris que seule l’intention compte ?

Pudibond parce

Lire la suite de l'article

Crèche de Noël : Robert Ménard passera outre l’avis du Conseil d’Etat

Unknown-49Malgré la décision du Conseil d'Etat, Robert Ménard inaugurera le 4 décembre la crèche de Noël en la mairie de Béziers.

"Nous ferons notre crèche cette année ! Ce n'est pas un coup d'arrêt. Nous avons choisi des thèmes plus provençaux qui mettent en scène des maisons tuilées, des santons bien plus nombreux racontant les métiers d'autrefois, etc. Cela viendra concorder avec les chalets en bois installés à l'extérieur."

"Lors de l'inauguration de la crèche, se trouvent bien sûr les représentants du culte catholique mais aussi, à chaque fois, ceux de la communauté musulmane. De même, nous avons à chaque fois un message de la communauté juive. Tout le monde se retrouve dans le symbole de la crèche, qui est avant tout celui de la famille."

Il a raison : il faut arrêter de se laisser marcher sur les pieds et remettre en cause, sinon en droit du moins en fait, la loi de 1905.

Lire la suite de l'article

Abolir la chasse à courre en France, vraiment une priorité ?

Quand l'ancienne patronne du MEDEF intervient auprès du gouvernement, c'est pour demander… l'abolition de la chasse à courre sous le coup de l'émotion d'une vidéo de la mort d'un cerf. Mais, sérieusement, elle n'a pas d'autres os à ronger que celui-ci? La France va t-elle si bien qu'il faut se réduire à s'en prendre à un épiphénomène comme celui-ci? Et Puis Laurence Parisot veut-elle une vidéo de la mort d'un enfant in utero pour remettre les priorités dans le bon sens et demander la protection légale de la vie humaine?

 

Lire la suite de l'article