Archives quotidiennes :

Forum Polémia : “Face à Macron : une bonne droite!”

L'Opinion annonce le forum de la dissidence Polémia qui aura lieu le samedi 18 novembre à Paris :

Polemia2017-jpg-petit-web-only"(…) Le 18 novembre, à Paris, se tiendra le troisième « forum de la dissidence Polemia » sur un thème clair et net : « Face à Macron : une bonne droite! » Il s'agit, précise l'invitation, de « soutenir l’union de la droite face au politiquement correct » car « le salut ne viendra pas des partis politiques tant qu’ils resteront médias dépendants. Il viendra des intellectuels, des militants, des réinformateurs, des médias alternatifs ».

Quatre « constats fondamentaux» seront faits lors de cette réunion: « Premièrement, le peuple de Droite existe. Deuxièmement, les idées de Droite sont majoritaires. Troisièmement, les intellectuels de Droite se réveillent. Quatrièmement, LMPT [la Manif pour tous], le plus puissant mouvement social récent, fut de droite

Parmi les participants annoncés figurent le directeur du mensuel L'Incorrect(dont le numéro 3 vient de sortir) Jacques de Guillebon, et son actionnaire principal Charles Beigbeder, les anciens conseillers régionaux FN Jean-Yves Le Gallou et Martial Bild (fondateur de TV Libertés), l'ancien patron du Front national de la Jeunesse Julien Rochedy (que l'on a vu aussi chez les « Amoureux de la France» de Nicolas Dupont-Aignan), le fondateur de Riposte laïque Pierre Cassen, l’universitaire Bérénice Levet et, pour couronner le tout, l’ancien député, eurodéputés et numéro 2 du FN, Bruno Mégret (…)"

Lire la suite de l'article

L’arrêt d’alimentation et d’hydratation est un « suicide assisté »

Lu sur Gènéthique :

E"Dans certains pays qui interdisent l’euthanasie ou le suicide assisté, la pratique d’arrêt d’alimentation et d’hydratation est considérée comme « éthiquement et légalement accessible ». Mais un article paru dans BMC Medicine apparente cette pratique au suicide assisté « au moins dans certain cas ». L’un des auteurs, Ralf J Jox de l’université de Munich explique que l’arrêt d’alimentation et d’hydratation comporte non seulement l’intention de provoquer la mort, mais la provoque effectivement. Aussi, un médecin qui la pratique ou l’encourage se fait « instrument de la mort de ses patients », car la mort ne se produirait pas sans eux. Par conséquent, la position largement répandue y compris au sein des sociétés de soins palliatifs de désapprouver le suicide assisté, mais d’approuver l’arrêt de l’alimentation et de l’hydratation est « incohérente », estiment les auteurs."

La France, par la loi Leonetti unanimement encensée par la classe politique, autorise cet instrument de mise à mort qu'est l'arrêt de l’alimentation et de l’hydratation. Et Vincent Lambert a échappé in extremis (pour le moment) à cette mise à mort.

Lire la suite de l'article

“Nous avons un problème avec la pastorale de l’eucharistie”

Mgr de Germay, évêque d'Ajaccio, déclare dans Famille chrétienne :

G"La pastorale des personnes divorcées remariées est un peu l’arbre qui cache la forêt ! En réalité, nous avons un problème avec la pastorale de l’eucharistie. La dimension de repas a été beaucoup mise en avant, au détriment de la dimension de sacrifice. Mais si la messe n’est qu’un repas, on ne comprend plus ce que signifie participer à l’eucharistie sans communier. C’est pourtant ce que faisaient nos ancêtres qui communiaient deux fois par an. Je pense qu’il faut interroger notre pratique de la communion systématique et retrouver le lien avec le sacrement de la réconciliation.

Sous quelle forme les divorcés remariés peuvent-ils s’associer en vérité à la vie de l’Église ?

Le Synode invite effectivement à une meilleure intégration de ces personnes. Elles peuvent le faire de bien des manières, car la vie chrétienne ne se limite pas aux sacrements. Je pense par ailleurs qu’il n’est pas juste de dire qu’elles sont exclues de l’eucharistie. Elles peuvent réellement participer à l’eucharistie, non seulement en écoutant la Parole, mais aussi en s’associant au sacrifice du Christ, en faisant de leur vie « une vivante offrande à la louange de [sa] gloire ».

Accepter de ne pas communier, c’est se libérer de l’autojustification et poser un acte de fidélité au Christ et à l’Église. On est là au cœur du mystère pascal, et ce n’est pas sans grâce !"

Lire la suite de l'article

La bande à Philippot se rallie à la loi Taubira

PUn peu plus d'un mois après la création de son nouveau parti Les Patriotes, l'ex-vice-président du FN a dévoilé la «charte des Patriotes.»

Décliné en 26 points, ce texte aux allures de programme électoral a été dévoilé mardi sur le site internet du parti. Parmi lesquels :

«Le gouvernement doit se concentrer sur les grands problèmes de la nation et laisser à la société le soin de définir son modèle de société». «Selon cette philosophie, Les Patriotes respectent les derniers choix de société comme le mariage pour tous.»

Évidemment, personne n'est surpris.

Lire la suite de l'article

Les Iles Fidji qui président la COP23 sont-elles en situation de vulnérabilité ?

SLa COP23 a démarré avec son lot de contrevérités. Louis Daufresne a invité Stanislas de Larminat comme grand témoin sur Radio-Notre Dame ce 7 novembre. Une émission à réécouter en différé.

Stanislas de Larminat a expliqué pourquoi la cause humaine des variations climatiques est loin d'être démontrée. Il a révélé pendant son émission que l’Académie Pontificale avait refusé tout débat contradictoire sur la question climatique.

Les Iles Fidji qui président la COP23 sont-elles en situation de vulnérabilité ? L’invité de RND a mis en perspective l’idée de la hausse des océans. Certes quand ils se réchauffent, les océans se dilatent. Mais les mesures satellitaires chiffrent à quelques 1,8 ou 3,1 mm la dite hausse. Mais dans le même temps,

  • dans un mouvement horizontal, la dérive des continents les font se déplacer de 12 cm /an soit cent fois plus.
  • dans un mouvement vertical, un séisme peut les faire se soulever de 50 cm, puis rebaisser lentement au fil des années de 12 cm. C’est ce qui est arrivé après le séisme de 1997 et jusqu’en 2009
  • dans des mouvements oscillatoires, El Nino fait varier le niveau des océans le faisant passer périodiquement de 50 cm entre l’est et l’ouest du pacifique.

Le niveau de la mer est loin d’être homogène.

Lire la suite de l'article

Le niveau de vie des femmes chute de 20 % après un divorce

Capture d’écran 2017-10-28 à 16.30.13Extrait d'un article de Jean-Michel Baussant dans L'Homme Nouveau sur la face cachée du divorce :

"[…] Avec un doublement du nombre de divorces en 40 ans, une durée des mariages en chute libre, trois couples sur quatre se séparent en France. Un million d’enfants sont « sans domicile fixe » : sur 250 000 séparations chaque année, la garde partagée des enfants représente en moyenne 20 %, soit 50 000 enfants transbahutés entre deux domiciles. Ainsi chaque divorce engendrerait un besoin de 0,7 logement supplémentaire (Étude du Crédit foncier de France publiée en 2006), les enfants perdraient en moyenne plus de 15 m2 après un divorce (Étude de l’Insee, février 2015), le niveau de vie des femmes chuterait de 20 % après un divorce (Étude de l’Insee, février 2015) ou encore le tiers des familles monoparentales seraient aujourd’hui considérées comme pauvres – contre 4,7 % pour les couples (Alternatives économiques, 2008). […]"

Les vraies féministes devraient être hostiles au divorce de masse.

Lire la suite de l'article

Séminaire de l’IFP les 24, 25 et 26 novembre

ICrée en 2004, l’Institut de Formation Politique s’adresse aux jeunes de 18 à 30 ans attachés à la primauté de la personne humaine et aux valeurs de liberté, d’enracinement et de responsabilité. L’Institut propose ainsi des formations (le week-end) qui permettent de renforcer les convictions de ses auditeurs, de leur faire acquérir les méthodes de base d’une action efficace, en vue de favoriser l’engagement et l’action dans la Cité.

Le prochain séminaire a lieu les 24, 25 et 26 novembre prochains, à Paris. Inscrivez-vous vite !

http://www.ifpfrance.org/seminaire-niveau-1

Lire la suite de l'article