Archives quotidiennes :

Elle ressort un ancien manuel de lecture : “ça a été radicalement efficace”

L'apprentissage de la lecture, c'était mieux avant, comme en témoigne cette institutrice de CP en Seine-et-Marne :

1ere consonne boscher"J'enseigne au CP depuis 17 ans. En 2000, voyant les résultats catastrophiques des enfants, qui apprenaient par coeur, qui ne déchiffraient pas, qui ne lisaient pas, je suis allée dans une librairie regarder les manuels existants, à la recherche d'une autre méthode. J'ai cherché un manuel efficace, et le Boscher, qui utilise la méthode alphabétique, m'est apparu comme celui qui était le plus rigoureux, le plus construit, et qui surtout qui donnait des résultats immédiatement.

Je l'ai testée dans ma classe, ça a été radicalement efficace. Les enfants déchiffraient très, vite construisaient des mots qu'ils pouvaient lire immédiatement. Il n'y avait pas de "globalisation" comme aujourd'hui. Il y a plusieurs étapes à la lecture: le fait de déchiffrer, d'accéder directement au mot. On a une forme de lecture qui est vraiment alphabétique. C'est la base même de la lecture depuis les Phéniciens. Boscher entrait dans la continuité d'une transmission ancestrale. Tandis que les méthodes dites semi-globales et globales, par idéogrammes, ne fonctionnaient pas. J'ai moi-même essayé à mes débuts et j'ai tout de suite arrêté.

Les élèves parviennent à déchiffrer avec une base de mots et quelques syllabes. Une fois que le mécanisme de déchiffrage est enclenché, c'est exponentiel: les sons complexes, qu'on ajoute, se déduisent très rapidement. Quand un enfant apprend "ca-ma-ra-de", ce sont des sons simples. Dès qu'on introduit le "ou", le "on", il va de lui même déduire le mot.

Lire la suite de l'article

Il faut venir à Montmartre qui est le mont des martyrs, ne serait-ce que par hommage aux martyrs de notre temps

Charlotte d'Ornella a interrogé dans Valeurs Actuelles Marc Fromager, le directeur de l’Aide à l’Eglise en Détresse. Extraits :

Affiche-LR"Sur initiative de votre association, la basilique de Montmartre sera illuminée jeudi soir en rouge… Pourquoi cette couleur et pourquoi cet évènement ?

Le rouge, c'est la couleur du sang. Dans de trop nombreux pays, la liberté religieuse est limitée voire absente. Cela se traduit par des discriminations, voire des persécutions qui font malheureusement des victimes. Certains perdent leur vie. Cette initiative se veut un mémorial en leur honneur et surtout un appel à plus de liberté religieuse. […]

Toutes les religions sont touchées par la persécution à divers endroits du globe… Y’a-t-il une communauté plus touchée que les autres ?

Les chrétiens demeurent les principales victimes de l'absence de liberté religieuse dans le monde et ce pour différentes raisons, à commencer par leur nombre: avec plus de deux milliards de chrétiens répartis dans l'ensemble des pays, la probabilité qu'ils soient concernés est supérieure. Religion non-violente, il est assez commode de s'en prendre aux chrétiens qui servent souvent de bouc-émissaires. Enfin, l'attraction qu'opère les christianisme dans le monde et la multiplication des conversions  qui en résulte finit parfois par créer des tensions, qui se traduisent par des restrictions en matière de liberté religieuse. Par exemple, on estime qu'en moyenne, 15.000 chinois se convertissent au christianisme chaque jour ! Dans ce contexte, on comprend mieux – sans l'excuser – l'inquiétude du Parti communiste chinois et la raison pour laquelle il conserve une

Lire la suite de l'article

Qui se soucie des agriculteurs ?

De Loup Mautin à propos des suicides des agriculteurs :

"Nous étions en classe ensemble, Mickaël s’est tiré une balle dans la tête.

Il était un voisin, Jean-Loup a été retrouvé pendu dans un de mes hangars.

Ancien conseiller municipal de la commune, Bernard a mis fin à ses jours dans sa cour… deux jeunes installés voisins morts dans la même semaine à cinq km de la maison. Tous agriculteurs !

Épuisé physiquement, débordé administrativement et désespéré irrémédiablement, un agriculteur met fin à ses jours toutes les 48 heures. Quelles que soient les productions, cette endémie n’a d’équivalent dans aucune autre catégorie socioprofessionnelle. Leur entourage familial et leur insertion dans la vie locale n’y font rien. Les paysans sont de plus en plus seuls… et le chiffre des suicides de plus en plus alarmant.

La nature même de l’activité agricole, dépendante des aléas climatiques et tributaire des contraintes agronomiques locales, en fait un métier à part. Le salarié ordinaire peut faire connaître son mécontentement ou revendiquer ses exigences envers un employeur indélicat par de multiples moyens. C’est même un sport national dans notre beau pays. On ne manifeste ni ne fait grève contre la pluie, la canicule ou le gel. « C’est le travail qui commande ! » ont coutume de répondre ceux à qui on demande leur mode de fonctionnement.

À ces exigences naturelles permanentes et inaltérables s’ajoutent aujourd’hui de nombreuses contraintes artificielles. Celles du législateur et du technocrate qui n’en finissent pas de modifier les textes au gré des tendances fiscales,

Lire la suite de l'article

Jacob William Rees-Mogg : le conservatisme est fondamentalement moral

Jacob William Rees-Mogg, homme politique britannique, est membre conservateur du parlement du Royaume-Uni. Catholique,père de 6 enfants, il est fermement opposé à la dénaturation du mariage. Avec son flegme et une excentricité toute britannique, il est l'étoile montant du parti conservateur. On parle de lui comme possible premier ministre. Voici la traduction de ce qu'il a déclaré début octobre :

Images"Nous devons tout d'abord définir ce que nous entendons par la morale. Parce-que nous ne disons pas que la finalité de l'économie de marché est bonne en elle même. Notre point de départ est que la fin ne justifie pas les moyens parce que la morale exige que les moyens soient moraux tout comme la fin. Bon, le fait que l'économie de marché ait amélioré de façon phénoménale la vie d'un milliard de gens en particulier depuis les années 1980 n'est pas en soi un argument moral en faveur de l'économie de marché mais c'est néanmoins un argument rassurant n'est-il pas? Le fait est que le nombre de gens vivant avec 1 dollar ou moins par jour sont un milliard moins nombreux sur terre aujourd'hui, ils étaient un peu plus de 50% en 1980, ils sont aujourd'hui moins de 20 % grâce à l'ouverture de la Chine et de l'Inde, une transformation en profondeur de la vie d'un très grand nombre, mais nous ne permettrons pas que la fin justifie les moyens car ce n'est pas une méthode suffisante pour justifier la moralité de l'économie de marché.

Nous devons

Lire la suite de l'article

LR et FN ne peuvent pas gagner seuls. La preuve par Julien Aubert

Hervé de Lépinau, Conseiller départemental Front National de Vaucluse, conseiller municipal de Carpentras, déclare sur Boulevard Voltaire à propos de Julien Aubert :

"Je juge un homme politique avant tout par ses actes. En 2014, Julien Aubert a démontré rigoureusement le contraire de l’esprit d’union des droites qu’il pourrait, dans une certaine mesure, professer. Il était tête de liste aux élections municipales pour Les Républicains et le centre. J’étais tête de liste Front national. Je suis arrivé en 2e position derrière l’union des gauches, à tout juste deux points avec plus de 30 %. Julien Aubert était loin derrière, à 16 %. Le bon sens aurait voulu qu’il se désistât ; il ne l’a pas fait. Moralité : nous avons aujourd’hui un exécutif socialo-écolo-ethno-communiste minoritaire en voix, mais qui a pu passer dans le cadre d’une triangulaire, grâce à Julien Aubert."

Aux dernières nouvelles, Julien Aubert n'a pas recueilli suffisamment de parrainages pour se présenter à la présidence LR.

Lire la suite de l'article

PMA-GPA : les Sentinelles veillent à Montpellier

Les Sentinelles de Montpellier ont exprimé leur opposition à la "PMA sans père" dans les cartons de la loi bioéthique en marche pour 2018, le mardi 10 octobre au soir, devant la Préfecture. Des échanges fructueux ont eu lieu avec des passants, notamment des jeunes qui ont saisi la portée du message défendant les droits de l'enfant à connaître ses origines réelles et à bénéficier d'une éducation complémentaire "homme – femme". RDV est pris pour renouveler régulièrement ce type d'action. ONLR J !

SENTINELLES MPL 10 11 17

Lire la suite de l'article

Une alliance Sens Commun – FN ? Courage fuyons

L'intéressé n'a visiblement pas pris la peine de savoir si cela était vrai ou faux (lire ici le propos de Christophe Billan). Mais quand on évoque le FN, le LR devient hystérique :

Lire la suite de l'article

Les cloches de l’église sonneront à Prenois (Côte d’or)

Deux habitants de Prenois avaient demandé au maire l’arrêt de la sonnerie des cloches de l’église la nuit. Ce dernier a demandé l’avis de son conseil, dont la grande majorité (8 contre 2) s’est opposée à cette décision. Extrait des débats :

Capture

Lire la suite de l'article

Sortir de la pornographie – Un livre, un parcours

Recension d'Info catho :

"La pornographie peut devenir une véritable addiction. Heureusement, on peut en sortir, mais le chemin est parfois long car la pornodépendance abîme la relation à soi-même et aux autres et nous atteint au plus profond. Un livre propose d’y parvenir en 40 jours grâce au parcours “Libre pour aimer”.

Une addiction, le porno ? “Mais non, c’est juste pour s’amuser… Une vidéo de temps en temps, c’est pas méchant et puis, tout le monde le fait”… Lycéen de seconde, Alex préfère rire, un peu gêné quand même de cette discussion lancée par un ami. Alors, l’intérêt d’un livre comme “Sortir de la pornographie” (Ed. Emmanuel), c’est qu’on peut y plonger sans crainte du regard des autres. Et y trouver une foule d’informations mais aussi de témoignages. Tenez, comme celui de Jean, étudiant en 1ère année d’université : “J’ai commencé à regarder du porno en classe de seconde, vers 15 ans. Cela fait donc trois ans que je me masturbe régulièrement devant des vidéos de sites pornos très connus. Dernièrement, j’ai voulu arrêter, mais au bout d’une semaine, la tension était trop forte”…

Les psys cités dans l’ouvrage confirment : oui, il peut se créer une véritable dépendance au “cybersexe”, et qui peut s’installer assez tôt, dès l’adolescence, à un moment où la personnalité est d’autant plus fragile qu’elle est en construction totale.

Epuisement, solitude, amitiés et vie amoureuse en sommeil

“La dépendance sexuelle, indiquent les auteurs de l’ouvrage, se caractérise, d’une part, par l’impossibilité de contrôler ce comportement

Lire la suite de l'article