Archives quotidiennes :

La dernière barrière que cette liberté devenue folle veut détruire est la nature sexuelle de la personne

Le cardinal Carlo Caffarra avait écrit une préface pour le livre de l'allemande Gabriele Kuby La révolution sexuelle globale : la destruction de la liberté au nom de la liberté, paru en 2015. Mais son texte était arrivé trop tard. LifeSite l’a publié mardi. Traduction d'Yves Daoudal :

Global-Revolution-cov1"L’étude que fait Gabriele Kuby du paysage culturel est une sonnerie de clairon pour nous réveiller du sommeil de la raison qui conduit à la perte de la liberté et donc de nous-mêmes. Et Jésus nous a prévenus que cela, la perte de nous-mêmes, serait la perte la plus tragique de toutes, même si nous devions gagner le monde entier.

A chaque page que je lisais j’ai entendu en moi les paroles du Trompeur du monde entier : « Vous serez comme Dieu, sachant le bien et le mal ».

La personne humaine s’est élevée elle-même à une position d’autorité morale souveraine dans laquelle « moi » seul détermine ce qui est bon et ce qui est mauvais. C’est une liberté qui est littéralement folle : c’est une liberté sans logos (c’est-à-dire sans raison ou principe d’ordre).

Mais si tel est le contexte théorique (si je peux le dire ainsi) de tout le livre, l’étude examine spécifiquement la destruction de la dernière réalité qui lui barre le chemin. Comme je l'expliquerai, le livre montre aussi que la liberté qui s'est révoltée génère progressivement les tyrannies les plus dévastatrices.

David Hume a écrit que les faits sont têtus: ils défient obstinément toute idéologie. L'auteur soutient, je pense à juste

Lire la suite de l'article

Solidarité avec les sinistrés de Mexico

TremblementsLe Mexique n'a pas eu le temps de se remettre du séisme du Chiapas que la terre tremblait à nouveau hier, 19 septembre, triste anniversaire du grand tremblement de terre de 1985. Cette fois-ci, l'épicentre était plus proche de la ville de Mexico, et les dégâts sont considérables. Le bilan humain n'est pas encore définitif mais les morts et les blessés se comptent par centaines. Une école s'est effondrée sur ses petits élèves, un hôpital, et de très nombreux immeubles d'habitations. 

Les Colombes de Marie, groupe d'actions caritatives des jeunes filles de la Paroisse Française de Mexico se mobilise depuis hier pour aller aider sur le terrain, en distribuant des repas, des couvertures dans les centres d'accueil, ou en achetant des cathéters, des seringues, de l'eau potable, pour alimenter les centres d'intervention de la Croix Rouge. Ce drame est un moment très émouvant de solidarité.

Votre aide est une pierre de plus dans ce bel édifice d'entraide. Les colombes de Marie est une structure très légère, sans administration, de jeunes filles de 14-20 ans qui organisent des actions caritatives à Mexico, avec l'appui des Frères de Saint Jean, et de la communauté française. Vos dons seront reversés à 100% aux victimes, directement, par les paroisses locales qui servent d'abris temporaires, ou via les centres de premiers secours mis en place par la Croix Rouge.

Cagnotte en ligne ici.

Lire la suite de l'article

L’extrême-gauche criminelle fait plier la justice

Lu dans Présent :

"Ce mardi, devait débuter le procès de neuf militants d’extrême-gauche accusés d’avoir mis le feu à une voiture de police – occupée par deux policiers – le 18 mai 2016 sur le quai de Valmy, à Paris. L’agression avait eu lieu lors d’une manifestation de policiers dans la capitale, ces derniers dénonçant une énième fois leurs difficiles conditions de travail et le laxisme judiciaire à l’égard de ceux qui les agressent régulièrement.

Les deux fonctionnaires de police s’en étaient sortis indemnes mais les neuf agresseurs risquaient initialement la cour d’assises pour tentative de meurtre sur policiers. Le parquet avait finalement abandonné ces charges criminelles dans ses réquisitions du 12 mai.

Rendez-vous était pris à la XIVe chambre correctionnelle à 13 h 30 et les « antifas » étaient nombreux. Trop nombreux, si bien que tous – et même les journalistes – n’ont pu entrer dans la salle pour assister au procès. Ils se sont donc mis à hurler, à l’extérieur, pour empêcher la tenue de ce dernier. L’argument était pourtant fallacieux : ils réclamaient une salle plus grande parce que le procès était public. Sauf qu’un procès public est un procès où l’on accueille du public, et non pas où il est nécessaire d’accueillir tout le public. Mais leurs hurlements incessants ont fait effet : le procès a finalement été suspendu : il devait donc reprendre le lendemain dans une autre salle, plus grande. Avant d’être suspendue, l’audience avait déjà été interrompue deux fois en raison des protestations des avocats de la défense. […]"

Commentaires (1)

La justice a

Lire la suite de l'article

Succès de la Marche pour la vie à Berlin

D'Angelika de Poncharra, déléguée de Choisir la vie aux relations avec les étrangers :

1Malgré trois contre-manifestations déclarées à proximité, samedi 16 septembre 2017, la 13e marche pour le respect de toute vie humaine a réuni environ 7500 personnes dans la capitale allemande pour manifester en faveur de la protection des plus faibles, l'accueil de tout enfant, contre l'avortement et la sélection prénatale. Le collectif « Bundesverband Lebensrecht », composé de 13 associations de défense de la vie et de la famille, avait appelé à la mobilisation et au recueillement pour se souvenir des enfants non-nés.

Une semaine avant les élections au Parlement fédéral, la manifestation a débuté à 13 h dans le quartier ministériel devant le Reichstag. Douze intervenants ont pris la parole, dont les déléguées de la marche parisienne et de la marche suisse (interdite cette année). L'archevêque de Berlin, Mgr Koch, et le président de la conférence des évêques allemands, le cardinal Marx, avaient envoyé des messages de soutien, tandis que l'évêque de Ratisbonne, Mgr Voderholzer, et trois évêques coadjuteurs étaient là. Les Églises protestantes étaient peu représentées. Les manifestants étaient venus de toute l'Allemagne, et spécialement du Sud à majorité catholique, mais aussi de plusieurs pays d'Europe de l'Ouest et de l'Est.

Les intervenants insistaient sur le droit à la vie, premier de tous les droits, sur la défense de la dignité inhérente et intouchable de tout être humain. L'atteinte à cette dignité entraîne la souffrance du bébé, de la femme, de l'homme et de la société.

Lire la suite de l'article

11 généraux dénoncent les menaces contre leur devoir de lanceurs d’alerte

Dans Boulevard Voltaire. Outre l'humiliation du général Pierre de Villiers, les généraux Soubelet, Desportes et Piquemal ont été sanctionnés pour avoir osé s'exprimer. Et plusieurs autres généraux en 2e section ont été directement menacés de sanction par courrier officiel. Extraits :

"[…] On le constate, avec la démission du général Pierre de Villiers, qui illustre à merveille la propension de l’autorité politique à ne pas vouloir écouter ces serviteurs dévoués de l’État et de la nation pourtant animés d’un sens du devoir, de la loyauté et de l’honneur incontestable, c’est finalement l’expression des militaires et en particulier des généraux qui est aujourd’hui menacée et que le politique tente d’étouffer. Car ce qui gêne ce dernier, c’est que le citoyen puisse être informé sur ses insuffisances et surtout sur les risques qu’elles font peser sur la nation.

Mais l’expression des généraux – qu’ils soient en 1re ou en 2e section – est devenue aujourd’hui indispensable. Ils savent de quoi ils parlent. Alors, pourquoi les chefs militaires ne pourraient-ils pas s’exprimer sur des sujets liés à la défense, à la sécurité de la nation, aux intérêts de la France dans le monde alors que d’autres moins qualifiés le font ? Pourquoi les généraux de 2e section ne pourraient-ils pas s’exprimer sur ces mêmes sujets et, n’étant plus en activité, plus librement sur beaucoup d’autres comme l’immigration ou l’éducation, qui engagent l’avenir du pays, sans être menacés de sanctions parce que leurs propos, différents du discours officiel, dérangent ? Ces derniers sont

Lire la suite de l'article

Hongrie : vers un référendum contre George Soros

Le porte-parole du gouvernement hongrois Bence Tuzson a annoncé l’organisation d’une « consultation nationale » sur le « plan Soros » de colonisation de l’Europe par les « migrants ».

L’annonce de ce référendum fait suite à l’arrêt de la Cour de Justice de l’UE qui a donné tort à la Hongrie sur l’obligation d’accueil des immigrés. Une façon pour Orbán de dire aux instances de l’UE que l’affaire n’est pas close. Le secrétaire d’Etat aux affaires parlementaires, Csaba Dömötör, a souligné que le plan Soros était aussi celui de la Commission européenne et du Parlement européen, qui ne cessent de prétendre qu’une immigration massive est nécessaire.

Lire la suite de l'article

Le président de l’Assemblée nationale veut rapidement un texte sur la PMA

Le président de l'Assemblée François de Rugy a souhaité aujourd'hui qu'un texte élargissant la possibilité de fabriquer artificiellement des enfants soit voté rapidement :

"Je suis pour qu'on mette en oeuvre les engagements du président de la République assez rapidement. Je ne vois pas pourquoi on tarderait. Tous les éléments du débat sont connus et archi-connus depuis des années. Je n'ai pas l'ordre du jour parlementaire de 2018 mois par mois (…) Je souhaite que ce soit inscrit à l'ordre du jour et que ce soit voté".

Lire la suite de l'article

23 septembre : Bénédiction de la statue du Padre Pio à Martigues

PADRE-PIO-2-SEPT338Une statue de saint Padre Pio a été offerte par des fidèles de la paroisse de Martigues.

M. le Curé, le Père Benoit, présentera et bénira cette statue le samedi 23 septembre, date de la naissance au Ciel du Padre. Cet événement se déroulera avec la messe à 9h, Eglise Saint-Louis d'Anjou à Ferrieres. 

Lire la suite de l'article

Nouvelle proposition de loi pour obliger les médecins à tuer

le député Jean-Louis Touraine, vice-président de la commission des affaires sociales, soutenu par cinquante-trois de ses collègues, a déposé une proposition de loi

« visant à permettre au patient ‘en phase avancée ou terminale d’une maladie incurable’ de demander à un collège de trois médecins un geste actif pour mettre fin à sa vie ».

Une « aide médicalisée active à mourir » qui serait pratiquée « soit par le patient lui-même, en présence du médecin, soit par ce dernier ».

En 2015, lors des débats sur la future loi Claeys-Leonetti, Jean-Louis Touraine avait déjà déposé un amendement similaire.

Le député « ignore dans quel délai son texte pourra être examiné », et « s’il a une chance d’aboutir ».

Cette information intervient après la médiatisation du suicide d'Anne Bert, atteinte de la maladie de Charcot. Une médiatisation qui a provoqué tristesse et indignation chez les patients atteints, comme elle, de la sclérose latérale amyotrophique (SLA).

Avec cette proposition de loi, ces députés leur disent qu'ils sont de trop…

Lire la suite de l'article

21-29 septembre : neuvaine saint Michel Archange

40057

Cette année, du 21 au 29 septembre 2017, apprenons avec Saint Michel à combattre le Malin au quotidien, pour nous convertir en profondeur et ainsi sanctifier la France.

Pour nous préparer à fêter St Michel le 29 septembre, Hozana nous propose d’unir nos prières du 21 au 29 septembre. Nous méditons chaque jour sur un des maux de notre société où le diable nous attend et comment nous pouvons, aux côtés de Saint Michel, les surmonter.

Comment s'inscrire ?

Pour vous inscrire, cliquez sur l'icône de la neuvaine à St Michel, puis sur l’encart “rejoindre” en haut à droite de la page. Nous comptons aussi sur vous pour inviter vos amis, vos proches, votre paroisse à prier cette neuvaine.

Pour vivre cette neuvaine, vous recevrez tous les jours par e-mail :

  • Une médiation sur un lieux de combat que nous rencontrons dans nos vies (cf. programme ci-dessous)
  • Des clefs pour vaincre le mal par le bien
  • 2 intentions de prière (une pour la France et une pour nous)

Ensuite vous pouvez réciter un "Notre-Père", un "Je vous salue Marie" et un "Gloire au Père" après chaque intention de prière, et pour finir en beauté, dire la prière du Pape Léon XIII à saint Michel Archange, qui est celle de notre communauté. C’est facile, tous les jours nous vous renverrons cette prière et la marche à suivre.

Programme des 9 jours

  • 1er jour : Identifier ses lieux de combat et prendre conscience des “structures de péché”
  • 2ème jour :

Lire la suite de l'article