Archives quotidiennes :

Le défi de la Qualité dans les écoles : la Fondation pour l’école crée un Label

A l'heure de la rentrée 2017, où il est de plus en plus question de contrôle continu, mais aussi d'évaluations, les écoles indépendantes se posent ces questions de fond : qu'est-ce qui fait la qualité d'une école ? Comment évaluer un établissement et sur quelles bases lui faire confiance ?

La Fondation pour l'école, facilitatrice d'initiatives éducatives, qui soutient le développement d'écoles indépendantes et de la liberté d'enseignement, innove en s'inspirant des normes internationales de type ISO 9000 et crée un Label de Qualité.

Découvrez la Qualité en vidéo en moins d'une minute:


Empruntées à l'industrie ou aux services, elles s'appliquent parfaitement au domaine de l'éducation : il s'agit de fournir aux écoles des outils procéduraux pour qu'elles respectent leurs engagements et servent toujours mieux les parents et les enfants.

Avec la réforme du bac, le problème de la Qualité est tout sauf anecdotique.

Le bac va comporter une partie toujours plus importante de contrôle continu. Or l'Etat refuse aux élèves du hors-contrat le droit de bénéficier des points de contrôle continu acquis dans leurs écoles. Ils sont donc jugés sur leurs seules notes finales alors que les autres élèves sont évalués sur le contrôle continu et le contrôle final. Ils ne passent donc plus en pratique le même diplôme, ce qui rend impossible de comparer leur niveau à celui de leurs camarades du public.

D'où l'idée de la Qualité de type ISO 9000 comme critère

La Fondation pour l'Ecole a travaillé pendant 8 ans à créer d'abord un

Lire la suite de l'article

L’entreprise et la pédagogie scoute

Lu sur le blog de la CFTC Métallurgie des Yvelines :

"On est étonnés et surpris de voir la qualité des constructions scoutes lors des camps d’été. A partir de la nature (qui est le réel), et après quelques Week-ends où ils ont appris à vivre ensemble, ils arrivent à construire des choses formidables. Ils ne sont pas tous amis, mais ils se respectent. Ils ne se sont pas choisis, mais ils se sont accueillis. Ils ont appris à vivre en communauté : par leur croissance humaine, c’est toute la communauté qui a grandi, et cela se voit dans les œuvres et les services.

Une entreprise qui se préoccupe de la croissance humaine des personnes membres de la communauté de travail arrive à aller plus loin dans ses projets techniques, parce que ces projets sont la consécration et le support de cet apprentissage.

La pédagogie scoute n’est pas d’imposer un projet technique à la troupe, mais de définir le projet technique comme étant le support (juste et ambitieux, résultant de l’augmentation  des possibles) des engagements personnels et des progressions de chacun.

C’est une démarche « bottom-up » : chacun identifie son réel et s’engage à travailler à progresser pour augmenter ce réel, et le chef imagine, collégialement (« qu’est-ce qu’on peut espérer faire? »), un projet fédérateur qui matérialisera les progrès de tous et de chacun. C’est un acte d’autorité au sens de celui qui fait grandir.

L’inverse est une instrumentalisation des personnes en vue d’une finalité qui est le projet lui-même. C’est très souvent le cas

Lire la suite de l'article

Le maire de Cogolin Marc-Etienne Lansade quitte le Front National

Marc-Etienne Lansade, proche de Marion Maréchal-Le Pen, explique :

Lansade-large1"Je suis en désaccord profond avec la ligne du Front National qui a changé, moi je n'ai pas changé. Je ne souhaite pas cautionner des propositions économiques et sociales qui vont dans le mauvais sens."

"Je ne renouvellerai pas ma carte au FN qui vient à échéance en octobre. Je ne fais pas un secret depuis fort longtemps que les changements de position du FN ne me conviennent pas, et que dans la mesure où j'avais compris que je n'avais aucune possibilité en interne de changer quoi que ce soit, et que de toute façon à mon sens il ne se passera rien dans le débat de refondation, eh bien voilà".

"Depuis le début j'ai dit que les 35 heures, la retraite à 60 ans et la sortie de l'euro c'était pas ma tasse de thé".

"Marion est partie, pour moi ça s'arrête là".

Lire la suite de l'article

Sincérité, que de crimes on commet en ton nom

Trouvé sur la page Facebook de l'accueil Louis et Zélie Martin :

"Les militants de toutes les causes ont pour eux la sincérité.

Lorsque le badaud se trouve confronté à la présence d’une manifestation sur la voie publique contrée par une autre manifestation, il est en mesure de constater que des personnes s’opposent avec sincérité. Quelle que soit la gravité des enjeux abordés par les militants de part et d’autre, l’observateur pourra s’interroger sur le bien-fondé de leurs revendications. Moins impliqué émotionnellement que ceux-ci, il pourra évaluer la validité des doléances…

La sincérité n’est pas toujours fille de la raison, c’est pour cela qu’elle s’accommode parfois de la manipulation car, en dernier recours, le langage de l’émotion se passe volontiers de la réflexion. Les slogans peuvent être faux. Mais ils peuvent aussi être vrais, et ce n’est pas facile de s’y retrouver dans un monde qui a souvent perdu la référence à la loi naturelle.

Quelques questions méritent alors d’être posées.

Comment s’aimer les uns les autres si aucun ordre naturel ou surnaturel ne préexiste ? Quels sont les fondements du respect d’autrui ? L’autre est-il si digne que je doive m’incliner devant toutes ses revendications sous prétexte qu’il est sincère ? Mais au fond pourquoi l’autre est-il digne ? Au nom de quoi la revendication portée par tel groupe de personne est-elle plus respectable que celle de tel autre groupe qui prône exactement le contraire ? Peut-on parler de vérité ? Si oui, qu’est-ce que la vérité ? Si

Lire la suite de l'article

Chalon : “Allah Akhbar” à coups de marteau

A Chalon-sur-Saone :

"Peu avant midi, un homme a agressé une personne rue Morinet à Chalon avec un marteau. Puis il s'en est pris quinze minutes plus tard, à quelques mètres de là, à une dame assise sur un banc parc Georges Nouelle. avant de disparaître. Les deux victimes ont été transportées aux urgences, leur pronostic vital n'est pas engagé. La police a mis en place un gros dispositif, notamment avec l'hélicoptère de la gendarmerie en soutien, pour retrouver l'agresseur.

Le Procureur de la République vient de confirmer que l'agresseur se serait écrié "Allah Akhbar" au moment des faits.

Lire la suite de l'article

Frère Rachid, fils d’un imâm marocain, converti, démonte l’islam

Interview traduite en français de Frère Rachid, né en 1971 à Sidi Bennour au Maroc. Fils d'un imâm et fin connaisseur du Coran, il s'est converti au Christ après s'être interrogé sur les invraisemblances de l'hérésie islamique. Il dirige une émission hebdomadaire le jeudi soir sur la chaîne satellitaire Al Hayat TV, basée en Égypte, où il fait débattre des intellectuels des deux religions.

Lire la suite de l'article

Birmanie : et les crimes contre les Karens ?

De Bernard Antony :

Karen-army-300x165"Selon les agences de presse, les attaques perpétrées en Birmanie à la fin du mois d'août par des rebelles de la minorité musulmane des Rohingyas ont été suivies d’une féroce répression par l’armée birmane.

Elle a entraîné un exode considérable de cette population vers le Bangladesh. Cela a suscité un grand émoi international et l’affaire a été portée devant le Conseil de sécurité de l’ONU en même temps que l’on dénonce partout l’inaction de la ministre birmane Aung San Suu Kyi à qui fut jadis décerné le prix Nobel de la paix.

Certes on ne saurait désapprouver les expressions de solidarité avec les malheureux Rohingyas et les condamnations des exactions perpétrées contre eux.

Cependant, cette juste réprobation ne peut que susciter simultanément beaucoup d’amertume parmi ceux qui, dans l’indifférence médiatique et sans écoute onusiaque, se sont soucié, pendant des dizaines d’années, des massacres exterminateurs perpétrés par l’armée birmane contre les Karens révoltés réclamant le respect de leur liberté et de leurs droits. Les Karens, il est vrai, sont animistes ou chrétiens.

Pire encore, au Vietnam ou au Laos, les peuples des Meos, animistes ou chrétiens également et refusant la dictature communiste ont été véritablement exterminés dans l’indifférence générale des nations de l’ONU ; exemple encore du racisme génocidaire le plus absolu pratiqué sous le couvert de l’ordre révolutionnaire marxiste-léniniste établi par un Hô-Chi-Minh, immense coupable de crimes contre l’humanité.

La dénonciation des violations birmanes des droits de l’homme contre les Rohingyas devrait donc pour le moins être

Lire la suite de l'article

Bébés éprouvettes : les pirouettes des girouettes

Lu dans Marianne :

"Le 10 février 2013, Edouard Philippe, alors député-maire UMP du Havre, cosignait ainsi avec sa collègue Nathalie Kosciusko-Morizet une tribune pour expliquer son abstention sur la loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de mêmes sexe. Et c’est notamment par crainte de la PMA que celui qui est devenu Premier ministre justifiait alors son vote ! « S’engager sur la voie de l'adoption plénière implique déjà la PMA, puis la GPA, pour les couples de même sexe », écrivait-il. Edouard Philippe et NKM l’affirmaient donc haut et fort : « Nous nous opposerons résolument à la PMA pour les couples homosexuels féminins, et à la GPA qui, au nom de l'égalité, ne manquera pas d'être réclamée par la suite. »

Bruno Le Maire aussi devra avaler la couleuvre. « Je ne suis pas favorable à la PMA pour les couples homosexuels » car « la seule limite que je fixe, c’est celle du droit à l’enfant », assénait l’actuel ministre de l’Economie en octobre 2016, interrogé par Le Parisien, alors qu’il était en campagne pour la primaire de la droite.

Mais c’est surtout pour Gérald Darmanin, ex-député LR devenu ministre de l’Action et des Comptes publics, que les contorsions s’annoncent rudes. Non seulement il s’était particulièrement illustré à l’Assemblée nationale pour s’opposer à la loi Taubira, mais il était allé jusqu’à défendre, le 3 février 2013, un amendement visant à interdire expressément la PMA aux couples de même sexe. «

Lire la suite de l'article

L’écroulement de la liturgie a entraîné l’écroulement de la foi

Jeanne Smits évoque le colloque de l'association italienne Giovani e Tradizione, sur le thème « Une jeunesse renouvelée pour toute l’Eglise », qui s'est tenu jeudi, dans le cadre des célébrations marquant le 10e anniversaire du Motu proprio Summorum Pontificum. Extraits :

DJq81-IWAAA8j1J-1"Du cardinal Gerhard Müller, on retiendra qu’il a  d’emblée évoquer les « bénéfices apportés à l’Eglise » grâce au Motu proprio : « Pour cela nous sommes infiniment reconnaissants à Benoît XVI », a-t-il déclaré. Le thème central de son intervention : montrer que la liturgie est source de doctrine – Lex orandi, lex credendi. Ce caractère normatif implique évidemment la nécessité d’une rectitude doctrinale de l’ensemble des célébrations liturgiques dans le monde – implique ou exige…

Contrairement à la Gnose qui prétend transmettre la connaissance à une élite, l’Eglise expose sa foi dans sa liturgie publique et sa liturgie développe la compréhension de la foi, a en substance expliqué le cardinal Müller, donnant l’exemple de la formule du baptême qui explicite le dogme de la Trinité. Il s’agit de découvrir ce qui est vrai : « La théologie n’est pas une construction théorique de la réalité », a insisté le cardinal en ajoutant que ni le sola fide, ni le sola Scriptura ne peuvent satisfaire le catholique, ni la conception luthérienne de la messe qui « élimine idée du sacrifice ». Pas plus qu’on ne peut donner une priorité à la « praxis » : le rôle de la théologie pratique est de « mettre en avant

Lire la suite de l'article

Bordeaux : une femme agressée et violée par un immigré clandestin

Sordide :

"Il était environ 1 h 30 du matin quand la victime a croisé son agresseur, rue Jacques-Ellul, artère qui relie la place Sainte-Croix au cours de la Marne, en longeant la place André-Meunier. « D’après les éléments dont nous disposons, l’inconnu l’a abordée pour lui demander du feu et s’est jeté sur elle. La victime a subi de nombreux coups, au point de perdre connaissance. Ce sont des passants qui l’ont secourue et ont permis l’interpellation de son agresseur », précisait, hier, le secrétaire général du parquet, le vice-procureur Bertrand Rouède.

Un couple de piétons et trois hommes qui rentraient du travail sont intervenus. Les deux premiers ont pris en charge la jeune femme, en partie dénudée, et averti les pompiers, tandis que les trois autres se sont élancés à la poursuite de son agresseur, qui avait pris la fuite à leur vue. Ils sont parvenus à le maîtriser et ont aussitôt appelé la police.

L’homme était ivre au moment de son arrestation. Ramené au commissariat central de Bordeaux, il était toujours en garde à vue, hier soir. L’enquête a été confiée à la brigade départementale de la protection de la famille de la Sûreté départementale. « Il s’agit d’un homme majeur, en situation irrégulière sur le territoire. D’après l’identité qu’il présente, et qui reste encore à confirmer, il n’avait pas d’antécédents judiciaires », indique le parquet."

Commentaires (1)

"D’après l’identité qu’il présente, et qui reste encore à confirmer, il n’avait pas d’antécédents judiciaires, indique le parquet".

Lire la suite de l'article

Bavière : le nombre de viols commis par des immigrés a augmenté de 91%

Pas d'amalgame ?

"La Bavière a connu une augmentation importante du nombre de viols depuis 2016, avec 685 cas signalés à la police de janvier à juillet de cette année, soit une augmentation de 48 pour cent.

Les migrants ont commis 126 de ces viols au cours de la même période, soit une augmentation de 91% par rapport au nombre de 2016, ce qui rend les migrants responsables de près d’un cas de viol sur 5.

Le ministre bavarois de l’Intérieur Joachim Herrmann, membre de l’Union sociale chrétienne (CSU) – qui est allié à l’Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière allemande Angela Merkel – a déclaré que les raisons de cette augmentation n’étaient pas claires. Le ministre de l’Intérieur a déclaré qu’il fallait plus d’attention pour examiner les statistiques, en promettant de «lutter contre les infractions sexuelles plus intensément, y compris dans les centres pour demandeurs d’asile»."

Commentaires (2)

"Lutter contre les effractions sexuelles…" Sans blague ? Vous avez pas un vieux sécateur qui traîne dans votre jardin ?

Rédigé par : Irishman | 15 sep 2017 12:23:36
____________________________________

Désolé, il faut lire "Infractions" au lieu d'effractions…

Rédigé par : Irishman | 15 sep 2017 12:25:14
____________________________________

Lire la suite de l'article