Archives quotidiennes :

12 septembre : projection de La Rébellion cachée à Rennes

La Rébellion cachée sera projetée à Rennes le 12 septembre à 20h30. Venez nombreux pour cette soirée en présence de Daniel Rabourdin et de Reynald Secher !

Pour organiser une projection de ce « docufilm que les catholiques attendaient » dans votre paroisse, contactez rebellion.rabourdin@gmail.com

Capture d’écran 2017-09-09 à 14.29.41

Lire la suite de l'article

Le Cours Le Sénevé (Castres) lance l’opération « Confitures »

Sans titreLe Cours Le Sénevé, établi à Castres (Tarn), est un établissement catholique hors-contrat créé en septembre 2015. Pour cette troisième rentrée, il accueille 42 élèves, du CP à la 3e. La création et le développement d’une école primaire et d’un collège ne va pas sans difficulté financière : travaux, équipements, frais de personnel, …

Pour aider le Cours Le Sénevé, les Amis du Sénevé lancent… l'opération "confitures" !

De quoi s'agit-il ? Vous commandez des pots de gelée de raisins, fabriquée exclusivement à partir des raisins non traités poussant sur la treille de la cour de récréation ! Les bénéfices sont entièrement reversés pour aider le Cours Le Sénevé ! Attention : quantité limitée !

La gelée de Raisins ? Délicieuse gelée, légèrement acidulée, proche d'une marmelade, fabriquée "maison" avec des raisins blancs ou noirs, sans peaux ni pépins, du sucre et de la pectine ! A découvrir !

Comment faire pour commander et recevoir les pots directement chez vous ? Commandez en ligne sur le site du Cours Le Sénevé : http://cours-seneve.e-monsite.com

NB : vous pouvez également faire un don simple (avec envoi d’un reçu fiscal) pour aider au développement de cet établissement. Merci pour votre aide !

Lire la suite de l'article

Elle arrête la pilule pour découvrir son corps

La pilule et le réel reviennent au coeur de l'actualité. En avril, la Youtubeuse Sophie Riche publiait une vidéo intitulée "J’arrête la pilule. Je ne suis plus la même". La jeune femme de 28 ans y racontait sans tabou les premiers changements constatés. Perte d’appétit, moral au top et retour de libido en flèche… Six mois après, nous lui avons demandé comment elle se sentait aujourd'hui. Elle raconte :

"J'ai décidé d'arrêter la pilule en mars dernier. Depuis mes 16 ans, j'en prenais une "micro-dosée" de quatrième génération. Elle m'allait très bien, je l'ai gardée durant sept ou huit ans. Mais en novembre 2014, ma gynécologue m'a conseillé d'arrêterà cause des risques de thrombose. Là, ça a commencé à merder. J'ai dû trouver une nouvelle pilule. Pendant deux ans et demi, j'en ai testé pas mal. J'en changeais tout le temps, aucune ne me convenait. J'avais des problèmes de sécheresse vaginale, je souffrais de mycoses à répétition alors qu'avant, j'en faisais une tous les deux ans. C'était d'autant plus gênant que je venais de tomber amoureuse de mon copain de l'époque… Niveau couple, c'était pas la fête ! Très rapidement, j'ai aussi pris dix kilos, dont cinq en une semaine. C'était hyper-impressionnant. Il m'arrive parfois de grossir, mais là je galérais à retrouver mon poids habituel. J'avais l'impression d'être tout le temps gonflée, déprimée aussi.

Je n'ai pas fait immédiatement le rapprochement avec la pilule. C'est en me renseignant sur internet, en regardant des vidéos de filles ayant rencontré

Lire la suite de l'article

Les conservateurs cherchent leur Pierre Bergé

Fin d'un article de l'abbé Grosjean sur Pierre Bergé :

"Cet homme d’affaires a mis son argent, sa fortune et sa réussite au service de causes caritatives, comme la lutte contre le SIDA, mais aussi au service de ses convictions. Il a investi massivement dans l’action politique, soutenant des partis, des candidats, des mouvements et des militants qui portaient ses idées. Il a investi dans des médias, car il en connaissait l’impact et le rôle déterminant dans le combat culturel qu’il entendait mener, afin de changer le monde selon ses convictions. Il aura eu une influence réelle, et donc gravement négative, sur beaucoup de sujets pour ces raisons-là.

On peut s’opposer aux  idées de Pierre Bergé. Mais comment lui reprocher d’avoir voulu les porter au pouvoir, s’il y croyait ? Comme on aimerait voir le même engagement chez ceux de notre côté qui ont fait fortune ! Soutenir des œuvres caritatives, c’est très bien. Restaurer des chapelles romanes, c’est très bien aussi. Continuons ! Mais le combat des idées nécessite des mécènes qui soient aussi des militants. Des mécènes qui sont convaincus que les idées peuvent changer le monde, et comprennent comment. Des chrétiens qui décident que leur réussite personnelle doit servir à reconstruire bien plus que des chapelles ou des musées : un bien commun, une société juste, une culture de vie, une civilisation. Des mécènes – et certains le font déjà généreusement – qui soutiendront avec largesse et efficacité ceux qui s’exposent et s’engagent dans ce combat politique, culturel, sociétal pour le bien commun.

Lire la suite de l'article

Donald Trump nomme une catholique pro-vie juge à la 7e cour d’appel fédérale (Chicago)

Unknown-9Amy Coney Barrett, professeur à la faculté de droit de l’université Notre-Dame (Indiana), mère de 7 enfants, a été nommée par Donald Trump juge à la 7e cour d’appel fédérale (Chicago).

« Alliance pour la Justice » a publié un tract contre cette nomination, vitupérant que « Barret mettra ses vues personnelles au-dessus de la loi », qu’elle est une grave menace pour les « droits reproductifs » puisqu’elle croit que « la vie commence à la conception » et qu’elle a critiqué l’obligation pour les employeurs d’inclure la contraception dans la couverture maladie des salariés.

Lors de l’audition de Amy Barret au Sénat, un sénateur, Dianne Feinstein, l’a carrément attaquée sur sa foi catholique.

« Quand on lit vos discours, on tire la conclusion que le dogme vit haut et fort en vous. Et c’est un sujet de préoccupation lorsqu’on en arrive aux questions importantes pour lesquelles se sont battues de très nombreuses personnes depuis des années ». 

Lire la suite de l'article

Salle de shoot : le sénateur LR Alain Milon doit reconnaître son erreur

Rémy Rayé, conseiller départemental vauclusien du Front National, est poursuivi pour avoir osé dénoncer la promotion de l'expérimentation socialiste des "salles de shoot" faite par un sénateur Républicain, le sénateur du Vaucluse Alain Milon, grâce à qui notre jeunesse peut désormais s'injecter des substances mortelles dans des espaces dédiés, en toute légalité.

Suite au décès le 13 juillet d'un homme à quelques pas de l'hôpital Lariboisière qui abrite la salle de shoot, il écrit au sénateur LR Alain Milon :

Milon_alain04092n"Un homme est mort cet été, manifestement d’une overdose, après une agonie de plus de 10 heures sans le moindre secours devant l’hôpital Lariboisière et la « salle de shoot » dont vous avez permis l’existence, de concert avec le précédent gouvernement socialiste.

Si l’objectif de cette expérimentation était de rapprocher les toxicomanes des secours et des médecins (ce que vous avez expliqué aux juges lors de l’audience en appel dans le procès qui nous oppose, porté désormais en cassation), force est de constater que les effets obtenus vont dans la direction strictement opposée.

Il semble en premier lieu que la « salle de consommation à moindre risque » intéresse assez peu les toxicomanes au vu de sa faible fréquentation. Ce qui les intéresse davantage, c’est le fait que des quantités de dealers se pressent aux abords de cette structure puisque elle représente une aire géographique dans le périmètre de laquelle la vente et la consommation de drogue sont officieusement tolérées. Ainsi, au lieu d'être une salle de consommation à moindre risque, elle serait plutôt

Lire la suite de l'article

Même Trump n’a pas eu ça : une tribune dans le New York Times assassine Macron

Capture d’écran 2017-09-09 à 14.22.15Dans une tribune publiée dans le prestigieux quotidien américain, un professeur d'université attribue la chute de popularité du président français au "macronisme": cette manie du chef de l'Etat de concentrer sa politique autour de sa personne. Chris Bickerton, qui enseigne la politique européenne à l'université de Cambridge, assassine le président français et sa politique.

"Emmanuel Macron will be yet another failed french president", titre le quotidien américain, estimant qu'après tout, Emmanuel Macron sera lui aussi un "président français qui a échoué".

Reprochant au président français son "ego démesuré", sa conclusion est tout aussi sévère que son analyse:

"Emmanuel Macron est toujours l'enfant chéri de l'élite libérale mondiale, mais son impopularité grandissante nous donne une meilleure image de ce qu'il a à offrir."

Lire la suite de l'article

Changements en vue au FN

20170909PHOWWW00088Marine Le Pen, la présidente du Front national, a fait sa rentrée politique ce samedi à Brachay en Haute-Marne. Lors de son discours (à écouter ici), elle a annoncé que le Front national aurait un nouveau nom à l'issue du Congrès du parti.

"La nouvelle organisation portera un nouveau nom (…), que vous aurez choisi".

Avant cela, elle aura mené une tournée des 95 fédérations, entamée dès la fin du mois de septembre. Devant ses partisans, elle a promis une "grande refondation" et un fonctionnement "renouvelé" et plus "décentralisé" du parti, dont le slogan affiché samedi était "En avant pour un nouveau front".

Nouveau nom, nouveau fonctionnement, pourquoi pas, mais sur quels fondements ? Identité ou économisme ou un peu des deux ?

Marine Le Pen a prononcé un discours résolument sécuritaire, axant la ligne de sa rentrée politique sur les thèmes du terrorisme et de l'immigration. Ces sujets ont été bien davantage traités que l'économie, abordée pendant quelques minutes pour vilipender Emmanuel Macron, rendu responsable de remplacer "les relations sociales par les relations économiques" avec ses ordonnances sur le code du travail.

Capture d’écran 2017-09-09 à 15.40.19Elle a attaqué frontalement Emmanuel Macron, moqué en "Jupiter" qui n'aurait "pas fait tomber la foudre sur les fichés S".

"Les islamistes nous agressent en raison de ce que nous sommes. (…) Je ne veux pas m'habituer au terrorisme".

Et l'euro ? Marine Le Pen n'a pas du tout parlé de sortie de la monnaie unique, en passant très vite sur ce

Lire la suite de l'article

Academia Christiana – Vers la reconquête !

Du 21 au 27 aout 2017 avait lieu à Sées l'université d'été catholique Academia Christiana sur le thème de la reconquête décliné dans différents domaines : école, écologie, politique locale, militantisme, idées… Après cette cinquième Academia Christiana passe véritablement un cap : celui de fédérer une jeunesse autour de la nécessité de l’engagement dans la cité au service du bien commun. Même si la question du nombre est secondaire, car la qualité d’un engagement compte plus que la quantité de partisans, nous tenons néanmoins à souligner que pour la première fois nous avons atteint les 200 participants tout au long de la semaine.

Photos.

Lire la suite de l'article

L’agresseur à coups de casque devient membre de la commission de la Défense

Unknown-8Le député M'jid El Guerrab, mis en examen pour « violences volontaires avec arme » pour avoir agressé le socialiste Boris Faure à coups de casque de scooter, a démissionné du groupe LREM et a donc cessé d’être membre de la commission des Finances. Le Journal Officiel nous apprend qu’il est devenu membre de la commission de la Défense.

Boris Faure, qui avait été hospitalisé et opéré une première fois après l’agression, a dû être hospitalisé de nouveau.

Nous verrons bien s'il est puni aussi sévèrement que Jean-Marie Le Pen en 1998, quand, pour avoir crié sur une élue socialiste à Mantes, il avait écopé de deux ans d'inéligibilité (réduits à un an par la cour d'appel, qui ajouta 8 000 F d'amende) et trois mois de prison avec sursis par le Tribunal correctionnel de Versailles pour « violences en réunion » et « injures publiques » (faits requalifiés par la Cour d'appel en « violences sur personne dépositaire de l'autorité publique dans l'exercice de ses fonctions »).

Lire la suite de l'article