Archives quotidiennes :

Emmanuel Macron est moins populaire que Trump

La cote de popularité d'Emmanuel Macron chute très lourdement, passant de 43% d'opinions à 36% en un mois. C'est moins que Donald Trump, qui oscille entre 36 et 40% d'opinions favorables.

Cet effondrement de 7 points conclu un mois de juillet riche en couacs pour le chef de l'État : baisse du budget de la Défense, départ du chef d'état-major des armées, baisse des APL, cacophonie à l'Assemblée, communication hasardeuse (la meuf is dead…)…

Les choses ne sont guère plus réjouissantes pour le Premier ministre Edouard Philippe, qui voit en effet sa cote baisser de 2% pour arriver à 37% d'opinions favorables, dépassant d'une courte tête celle du locataire de l'Elysée.

Lire la suite de l'article

Ivan Gobry, RIP

Le Professeur Ivan Gobry est décédé ce matin. Il était un membre fondateur de Laissez les vivre, grand défenseur de la Tradition…

Professeur honoraire de l’Université de Reims et de l’Institut Catholique de Paris, Chevalier de la Légion d’Honneur, Officier dans l'Ordre National du Mérite, Chevalier des Arts et des Lettres, Chevalier des Palmes Académiques, Commandeur de l’Ordre de St Grégoire le Grand, écrivain (plus de 100 ouvrages), couronné 5 fois par l’Académie Française et plusieurs fois par l’Académie des sciences morales et politiques, il était père de 9 enfants.

Ivan Gobry, originaire de Troyes où il est né en 1927, n'a guère quitté sa Champagne natale puisqu'après ses études, il a enseigné près de 30 ans l'histoire médiévale à l'université de Reims. Membre du conseil scientifique de l'université de la citoyenneté européenne dans le cadre du Conseil de l'Europe, il a aussi été professeur à l'institut catholique de Paris.

Son oeuvre, forte de près de 100 titres, suit deux lignes directrices : l'histoire médiévale et la spiritualité, sans oublier quelques romans d'aventure pour enfants. Outre les souverains qui ont marqué la période, les rois Mérovingiens, du bon roi Dagobert, bien éloigné de l'image créée par la chanson, à l'avènement de Charlemagne, et les premiers Capétiens qui ont peu à peu agrandi le minuscule domaine royal de Hugues Capetet ont jeté les bases de la France d'aujourd'hui, Gobry s'est attaché à l'histoire religieuse, Saint Bernard fondateur de l'ordre des Cisterciens, Saint François d'Assise, l'histoire du monachisme, le procès des Templiers

Lire la suite de l'article

De la plus belle cathédrale à la plus récente

Jusqu’à présent évêque de Chartres, Mgr Michel Pansard a été nommé par le pape François, mardi 1er août, évêque du diocèse d’Évry-Corbeil-Essonnes (91). Il a ainsi réagi à sa nomination :

« Je vais passer de la plus belle cathédrale du monde à la plus récente ! »

La cathédrale de la Résurrection d’Évry a été achevée en 1999.

Il remplace Mgr Michel Dubost. Celui-ci, en poste depuis 2000, a atteint l’âge limite de 75 ans. Il est nommé administrateur apostolique du diocèse jusqu’à la prise de fonction de Mgr Pansard le 1er octobre.

Lire la suite de l'article

3 policiers armés accompagnent des huissiers pour contrôler un journal

Est-ce en Russie, en Pologne ou chez Donald Trump ?

Non c'est en France dans la République d'Emmanuel Macron :

Paris Match est stupéfait qu'à la requête du procureur de la République de Paris, des huissiers, pour l’un d’eux accompagné de policiers armés, se soient rendus dans les locaux de ses imprimeurs mardi 1er août 2017 afin de vérifier la bonne exécution de la décision du 13 juillet dernier.

Ils se sont fait remettre sous la contrainte tous les documents relatifs à l’impression du numéro contenant les images déjà poursuivies de l'attentat de Nice, au prétexte que Paris Match aurait pu tenter de faire disparaître ou maquiller des preuves et de faire pression sur ses imprimeurs. Le respect de la liberté de la presse suppose un certain discernement dans l'usage de la force publique à l'encontre des éditeurs et de leurs imprimeurs. Cet usage de la force publique, inédit dans l’histoire du journal, est exorbitant. Paris Match a toujours respecté les décisions de justice, et n’a pas pour habitude de dissimuler quoi que ce soit ni de faire pression sur ses imprimeurs.

Lire la suite de l'article

C’est arrivé un 3 août…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous:

  • le 3 aout 1057 : Saint Etienne IX est élu pape.
  • le 3 aout 1108 : sacre de Louis VI le Grosen la cathédrale d'Orléans.
  • le 3 aout 1347 : prise de Calais.

Le siège de Calais a lieu durant la première guerre de Cent Ans, etva durer onze mois. Édouard III débarqué en France en 1346 veut s'emparer de la ville.Une résistance héroïque des habitants, qui a rendu l'Anglais furieux, six bourgeois de la ville conduits par Eustache de Saint Pierre se livrent en otages au roi Édouard III. L'intervention de la reine Philippa de Hainaut et leur geste sauvent la ville de la destruction. Cinq siècles plus tard, le sculpteur Rodin immortalise ce fait historique.

  • le 3 aout 1492 :départ de Christophe Colomb à bord de la Santa Maria pour les Indes. Il va découvrir le continent américain.
  • le 3 aout 1529 :signature de la paix de Cambrai.

Louise de Savoie, mère de François Ier et Marguerite d'Autriche, tante de Charles Quint, signent la paix de Cambrai, encore appelée la paix des Dames. Cette paix met fin à la guerre entre la France et les Habsbourg. François Ier, veuf, accepte d'épouser Éléonore de Habsbourg, la sœur de l'empereur. S'il récupère la Bourgogne il doit s'engager à renoncer à l'Italie. Ses deux fils sont libérés contre une énorme rançon. Un nouveau conflit éclate dès

Lire la suite de l'article