Archives quotidiennes :

Chantage aux vaccins en Italie

Le Premier Ministre français a annoncé mardi 4 juillet, que 11 vaccins seraient rendus obligatoires en France.

Il se trouve que la même annonce a été faite en Italie il y a quelques jours, pour 12 vaccins.

En Italie, les parents peuvent refuser ces vaccins, le chantage fait par le gouvernement est que pour les parents qui refuseront ces vaccins, leurs enfants ne pourront pas aller à l'école.

Lire la suite de l'article

Redécouvrez les très beaux textes de Simone Weil : “Aimer un être, c’est tout simplement reconnaître qu’il existe autant que vous”

PegLa pesanteur et la grâce.

"Tous les mouvements naturels de l'âme sont régis par des lois analogues à celles de la pesanteur matérielle. La grâce seule fait exception. Deux forces règnent sur l'univers : lumière et pesanteur".

"Une science qui ne nous approche pas de Dieu ne vaut rien. – Mais si elle nous en fait mal approcher, c'est-à-dire d'un Dieu imaginaire, c'est pire…"

"Dire que le monde ne vaut rien, que cette vie ne vaut rien, et donner pour preuve le mal, est absurde, car si cela ne vaut rien, de quoi le mal prive-t-il?"

Ou encore l'enracinement :

"Seul l'être humain a une destinée éternelle. Les collectivités humaines n'en ont pas. Aussi n'y a-t-il pas à leur égard d'obligations directes qui soient éternelles. Seul est éternel le devoir envers l'être humain comme tel".

"On pense aujourd'hui à la révolution, non comme à une solution des problèmes posés par l'actualité, mais comme à un miracle dispensant de résoudre les problèmes".

"L'unique source de salut et de grandeur pour la France, c'est de reprendre contact avec son génie au fond de son malheur"

"Il faut que la vie sociale soit corrompue jusqu'en son centre lorsque les ouvriers se sentent chez eux dans l'usine quand ils font grève, étrangers quand ils travaillent. Le contraire devrait être vrai".

Lire la suite de l'article

Les Survivants détournent Simone Veil : les pro-avortements sont furax

Alors qu'Emmanuel Macron a annoncé que Simone Weil et son époux seraient inhumés au Panthéon, Les Survivants ont créé un site qui s'est fait remarquer : simoneveil.com, dans lequel ils rappellent certaines réalités que nos promoteurs de l'avortement masquent aux Français. Exemples :

Capture d’écran 2017-07-05 à 19.59.37

Capture d’écran 2017-07-05 à 19.59.49

Capture d’écran 2017-07-05 à 20.00.12

La presse est sidérée. Emile Duport explique :

"On a créé ce site il y a environ six mois pour préempter toutes les requêtes Google."

Il précise qu'il s'agit de "travail de pédagogie". 

Capture d’écran 2017-07-05 à 20.06.15

Lire la suite de l'article

Politique familiale : des paroles et peu d’actes !

Selon les AFC :

"Les AFC ont écouté attentivement le discours de politique générale du Premier Ministre à l'Assemblée Nationale hier.

Elles se réjouissent que le Gouvernement affirme sa considération pour la place de la famille dans la société en déclarant que les familles ne doivent pas être considérées comme de "simples variables d'ajustement fiscal" ou encore que "la baisse de la natalité de son côté, réelle depuis deux ans, doit nous alerter".

Pourtant, simultanément, elles constatent le peu de mesures concrètes destinées à conforter son rôle alors mêmes que les familles – et en particulier les familles nombreuses – ont été sévèrement matraquées pendant 4 ans par une fiscalité idéologique : baisses du plafond du quotient familial, mise sous conditions de ressources des allocations familiales… !

Les mesures améliorant le congé maternité et les solutions de garde d'enfant que proposera la Ministre des solidarités et de la santé vont dans le bon sens. Elles demeurent néanmoins très insuffisantes pour redonner confiance aux familles et stabiliser leur environnement économique. Insuffisantes pour rapprocher le taux de natalité du nombre d'enfants souhaité (2,4). Insuffisantes pour traduire au plan politique que "les familles sont de plus en plus diverses, mais leur rôle reste central", et qu'il  faut "aussi reconnaître et soutenir les solidarités familiales affectives et financières".

Les AFC rappellent qu'un enfant, pendant plus de vingt ans, est intégralement à la charge de sa famille qui le loge, le nourrit, l'éduque, l'instruit… Or c'est précisément cet enfant

Lire la suite de l'article

Le marché des enfants se porte bien, merci à la Cour de cassation

Communiqué des Juristes pour l'enfance :

"La Cour de cassation a rendu ce jour, mercredi 5 juillet, quatre décisions en matière de gestation pour autrui.

Deux des affaires concernaient une demande de transcription de l’acte de naissance de l’enfant né d’une GPA à l’étranger, dressé dans le pays de naissance de l’enfant. L’acte de naissance désigne comme parents l’homme français ayant fourni son sperme pour la conception de l’enfant et son épouse qui, par définition, n’a pas mis l’enfant au monde. La Cour de cassation approuve le refus de transcription de la mention de la maternité : seule peut donc être transcrite la mention de la maternité qui désigne comme mère la mère porteuse. En revanche, elle ordonne d’autoriser la transcription de la mention de la paternité désignant l’homme français, père biologique. L’association Juristes pour l’enfance se félicite que la mère de naissance de l’enfant ne puisse être effacée par le contrat de GPA passé par des adultes en violation des droits de l’enfant. En revanche, l’association regrette que ce seul aspect soit pris en considération par la Cour de cassation car les dommages causés par la GPA à l’enfant vont bien au-delà de la mention de la filiation maternelle dans l’acte de naissance. La transcription, fut-elle partielle, de la paternité, méconnait l’intérêt de l’enfant et ne rend service qu’aux adultes qui sont responsables de la situation de l’enfant.

Plus grave encore est la décision rendue dans l’autre affaire où le conjoint d’un homme ayant reçu un enfant d’une mère porteuse demandait

Lire la suite de l'article

La Manif Pour Tous appelle à passer de la parole aux actes pour renforcer l’interdiction de la GPA en France et dans le monde

Communiqué de La Manif Pour Tous :

"Les arrêts publiés par la Cour de cassation ce 5 juillet accordent l'adoption simple au conjoint du père biologique d'un enfant né d'une mère porteuse à l'étranger. Ce faisant, la Cour de cassation fait preuve d'une immense hypocrisie. Alors que l'intérêt supérieur de l'enfant suppose avant tout autre chose de ne pas l'arracher à sa mère et de ne pas en faire l'objet d'une transaction, la Cour publie des arrêts qui conduiront au développement de cette pratique et non au renforcement de sa prohibition partout dans le monde, ce que le CCNE (Comité Consultatif National d'Ethique) appelle de ses vœux dans son avis rendu le 27 juin dernier.

Ces arrêts interviennent dans un contexte où certains prônent l'idée qu'un enfant pourrait être conçu sans père, donc avec un seul parent pour l'élever, tandis que d'autres, dont la Cour de cassation, estiment que l'enfant né de GPA doit avoir un parent adoptif en plus de sa mère et de son père. Cette incohérence s'ajoute au détournement de l'adoption : institution créée pour redonner des parents à un enfant orphelin qui a perdu les siens par accident de la vie, l'adoption accordée par la Cour de cassation aux parents d'intention fait de cet acte d'amour et de générosité un moyen d'obtenir un enfant, consacrant ainsi l'existence du droit à l'enfant, au détriment des droits de l'enfant.

Ces arrêts sont un pas supplémentaire vers la marchandisation de l'humain, y compris

Lire la suite de l'article

Traverser le cancer avec Zélie Martin et la Vierge du Sourire

Capture d’écran 2017-07-04 à 18.48.56Un nouveau livret vient de paraître chez Life éditions : « Traverser le cancer avec Zélie Martin et la Vierge du Sourire ».

Dans la joie comme dans l’épreuve, sainte Zélie Martin s’est tournée vers Marie, la « Vierge du Sourire ». Elle savait que la Mère de Dieu accompagne chaque événement familial, qu’elle guérit, console et affermit ceux qui l’invoquent lorsque survient une affection grave comme le cancer.

Quand Zélie découvre la maladie qui la touche, après le choc de la nouvelle, elle choisit d’entrer progressivement sur la voie de l’abandon. Epouse et mère, elle vit cette épreuve comme une extraordinaire occasion de renouveau intérieur. Chaque instant la rapproche davantage de Jésus. Tout au long de sa maladie, elle se confie à l’intercession de Notre-Dame. N’ira-t-elle pas à Lourdes lui confier sa santé ? De retour, comprenant que la fécondité de sa vie est d’entrer dans la voie d’une oblation encore plus totale au Père, Zélie fait l’expérience d’un authentique bonheur, de la véritable joie. Ses jours désormais vont illuminer ceux qui l’entourent, et la lumière du Ciel prendra le pas sur la nuit.

Cette neuvaine s’adresse spécialement à ceux qui sont touchés par le cancer. Ils peuvent trouver en sainte Zélie une avocate, une amie, une sœur, qui va les aider à vivre ce temps d’épreuve comme une occasion unique de vivre toujours plus unis à Jésus et à Marie. En priant pour leur guérison physique, ils n’oublieront pas d’invoquer Notre-Dame qui guérit des blessures du corps mais aussi de l’âme. Ainsi, ils

Lire la suite de l'article

Emmanuel Macron rend hommage au stalinien Rappaport

Image_content_22377055_20170630145926Dans Présent :

"Lu le 29 juin sur le site de l’Elysée : « Le Président de la République a appris avec une grande tristesse la mort de Roland Rappaport, ancien président du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié des peuples de 1988 à 1989. Il salue la mémoire de cet avocat engagé, qui a consacré sa vie à la lutte contre l’injustice et les discriminations. Il a combattu sans relâche le racisme, la torture en Algérie ou encore l’antisémitisme, en se faisant le défenseur des enfants juifs d’Izieu lors du procès de Klaus Barbie. Ses combats resteront les nôtres et son exemple fait désormais partie de notre histoire nationale. »

C’est la première fois, à notre connaissance, qu’un chef de l’Etat gratifie d’un tel hommage un président du MRAP, courroie de transmission du Parti communiste dont, né en 1933, Rappaport fut un militant zélé de 1949 (sous Staline, donc, et en plein blocus de Berlin par l’URSS) à 1979, applaudissant à tout rompre la sanglante répression de l’insurrection hongroise (1956) puis du « printemps de Prague » (1968) par l’Armée rouge. Et Macron a l’impudence de faire figurer ce panégyrique dans la rubrique « Droits de l’homme » !"

Lire la suite de l'article

7 juillet : messe à Notre Dame de Paris selon la forme extraordinaire

Messe anniversaire du Motu Proprio Summorum Pontificum de Benoît XVI à Notre-Dame de Paris vendredi 7 juillet 2017 à 19h30.

Cette messe solennelle exceptionnelle sera célébrée par le chanoine Marc Guelfucci, curé de Saint-Eugène Sainte-Cécile (Paris 9e), à l'occasion de l'anniversaire de la promulgation du Motu Proprio Summorum Pontificum le 7 juillet 2007 par le Pape Benoît XVI. Acte majeur du pontificat de Benoît XVI, le Motu Proprio libéra la célébration de la messe traditionnelle (missel de 1962) dans les paroisses catholiques, et reconnut que la réforme liturgique de 1969 n’avait jamais abrogé le missel précédent. Ainsi, le Motu Proprio Summorum Pontificum assouplit grandement les conditions de la célébration de la messe traditionnelle car il en confie la disposition au curé de la paroisse alors que les textes antérieurs (Motu Proprio Ecclesia Dei Adflicta de Jean-Paul II, 1988) réservaient cette décision à l’évêque du lieu.

Le sermon sera prononcé par le recteur de la cathédrale, Mgr Patrick Chauvet. Outre le traditionnel chant grégorien, plusieurs pièces polyphoniques porteront la prière des fidèles. La chorale interprétera l’Alleluia du maître du baroque allemand D. Buxtehude accompagné de violons et d’un théorbe, l’Ave verum corpus de W.A. Mozart, Tollite Hostias de C. Saint-Saëns. Le Magnificat sur le ton royal clôturera la cérémonie.

AFFICHE_BENOIT16_A4_20170707

Lire la suite de l'article