Archives quotidiennes :

Vannes : cours d’arabe et de turc (mais pas de breton) à l’école

Lu sur Breizh-info :

"Les élèves de l’école primaire publique de Beaupré La Lande à Vannes pourront apprendre le turc ou l’arabe. Mais pas l’allemand l’espagnol ou encore le breton.

Les élève de cette école se sont vus remettre par l’administration de l’établissement un document de la Direction générale de l’enseignement scolaire à transmettre à leurs parents. Celui-ci propose aux enfants de recevoir « un enseignement optionnel de langue vivante étrangère » ouvert à toutes les familles « quelle que soit leur nationalité ou leur origine ». Une école implantée dans un quartier résidentiel « où il fait bon vivre », selon le quotidien Ouest France. Deux langues seulement sont proposées aux jeunes élèves : l’arabe et le turc. […]"

Lire la suite de l'article

Avortement : un monde est en train de mourir

Capture d’écran 2017-04-04 à 18.44.27Tandis que le gouvernement américain annonce qu’il va cesser de financer le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP), reversant les 32,5 millions de dollars que les Etats-Unis du FNUAP à d’autres organismes s’occupant de la santé des femmes, les ministres Marisol Touraine et Najat Vallaud-Belkacem rendent "hommage" à Evelyne Sullerot, "co-fondatrice du Planning familial qui permet à tant de femmes d'accéder à leurs droits sexuels et reproductifs", décédée vendredi.

Mais Evelyne Sullerot n'était plus la militante féministe à qui les ministres ont rendu hommage. En 2006, dans son ouvrage, elle retraçait les trois révolutions qui ont bouleversé la famille : la pilule, la libéralisation sexuelle et la découverte de l'ADNAvec la pilule, la procréation s'est dissociée de la sexualité. La révolution sexuelle au lieu de renforcer le couple, l'a fragilisé : "le culte du plaisir immédiat l'a emporté sur le désir d'avenir et d'accomplissement par les enfants". 

La réflexion sur les conséquences du divorce des parents sur les enfants est en France un sujet tabou. Les résultats des enquêtes, nombreuses en Suède et dans les pays anglo-saxons, ont été minimisés par les "ex-soixante-huitards". Mme Sullerot rappelle qu'aux séances du Haut Conseil de la population et de la famille, lorsqu'elle parlait des "familles éclatées" on la reprenait : "on dit : familles libérées". 

Selon elle, la révolution génétique va redonner un sens à la filiation mettant ainsi un frein à la revendication

Lire la suite de l'article

En finir avec “le genre”, ce «cache-sexe» contemporain!

  Macha et Medvied
«Le « sexe », se réfère uniquement aux caractéristiques biologiques et physiologiques qui différencient les femmes des hommes depuis la conception et tout au long de la vie ; 

le « genre » quant à lui, sert à évoquer les rôles qui sont déterminés socialement – après la naissance –  les comportements, les activités et les attributs qu’une société considère comme appropriés pour les hommes et les femmes».

Telle est la distinction posée courageusement par Claudine Junien, Professeur de génétique médicale et Peggy Sastre, docteur en philosophie des sciences dans les pages du journal Causeur

Ça pourrait être clair et simple… Deux ordres distincts de justifications, pourquoi devrions-nous les mettre en concurrence?
Pourtant dans le monde réel que nous vivons, en France, il en va ainsi, sous l’impulsion idéologique des orientations européennes et des directives UE.

Ainsi les Français et les Françaises sont éduqués avec en tête l’idée d’une «conception genrée» de la différence homme-femme. Cette différence serait strictement issue d’une construction sociale arriérée ; sous prétexte de parité, on ne doit jamais reconnaitre ou revendiquer une quelconque différence entre les hommes et les femmes. Ceux qui oseraient s’y livrer seraient regardés avec mépris et assimilés à des réacts (comme ces peuplades de Russie arriérées, venant à peine de quitter le stade des ursidés), voire pire des protofascistes de la fachosphère et si catho. en plus, ce qui est l’ultime horreur du parisianisme respectable car on pourrait même les suspecter de sympathie FN. Le gentil

Lire la suite de l'article

Sous la pression de Macron, LCI supprime le replay de l’émission “La Médiasphère”

L’émission «la Mediasphère» du 3 avril a été retirée du site de la chaîne d’info en continu. En cause : un démontage en règle, par les chroniqueurs, de la communication du candidat d'En marche :

«Télévangéliste», «trou noir» ou «dangereux». Les commentateurs de l’émission la Médiasphère, sur LCI lundi, n’ont pas eu de mots assez durs pour commenter la communication politique d’Emmanuel Macron, aussi qualifié de «neuneu» et de «kiki qui fait de la politique». Pendant vingt minutes, les invités se sont déchaînés sur cette communication selon eux désastreuse, en prenant notamment pour exemple son dernier meeting à Marseille."

Pour justifier le retrait de cette émission, LCI invoque le risque de procès… La chaîne a finalement expliqué : 

«L’émission a créé un certain emballement et deux partis étaient mécontents. La direction de la chaîne a décidé de retirer l’émission.» Quels partis ? «Ceux de Marine Le Pen et d’Emmanuel Macron, qui auront la possibilité de s’exprimer dans l’émission de demain.»

Rien ne permet de penser que le FN, très peu abordé dans l'émission, se soit plaint. Alors ? Vous pouvez revoir cette émission ici :

Lire la suite de l'article

Cardinal Turkson : « L’immigration c’est comme l’eau qui coule du robinet : il ne faut pas seulement essuyer, mais fermer le robinet »

Unknown-30Face à l’émigration massive, le cardinal Peter Kodwo Appiah Turkson, président du Dicastère au service du développement humain intégral, a plaidé pour la promotion du développement des pays de provenance des migrants, le 30 mars 2017. Présentant au Vatican le Congrès organisé par le dicastère les 3 et 4 avril, sur le thème “Perspectives pour le service du développement humain intégral à 50 ans de Populorum progressio”, le cardinal ghanéen a évoqué la crise actuelle de façon très politiquement incorrecte :

« L’immigration c’est comme l’eau qui coule du robinet : il ne faut pas seulement essuyer, mais fermer le robinet ».

Le cardinal Turkson a estimé que la « préoccupation » des pays d’accueil était due à leur baisse démographique :

« là où il y a plus d’hôtes que d’enfants, il y a toujours une tension ».

Pour donner asile, il faut en effet « une sécurité dans la démographie locale ». D’où aussi la montée des « nationalismes », exprimant « la préoccupation d’un pays d’être englouti par l’arrivée en masse de nouvelles populations ».

Lire la suite de l'article

Le pape autorise la FSSPX à célébrer les mariages

Lettre de la Commission Ecclesia Dei aux conférences épiscopales :

Éminence,

Excellence Révérendissime,

Comme vous le savez, différents types de rencontres et d’initiatives sont en cours depuis longtemps pour ramener la Fraternité sacerdotale Saint Pie X dans la pleine communion. Ainsi le Saint-Père a-t-il récemment décidé d’accorder à tous les prêtres de cet institut les pouvoirs de confesser validement les fidèles (Lettre Misericordia et misera, n. 12), de manière à assurer la validité et la licéité du sacrement qu’ils administrent et à ne pas laisser les personnes dans le doute.

Dans la même ligne pastorale, qui veut contribuer à rasséréner la conscience des fidèles, malgré la persistance objective, pour le moment, de la situation canonique d’illégitimité dans laquelle se trouve la Fraternité Saint PieX, le Saint-Père, sur proposition de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi et de la Commission Ecclesia Dei, a décidé d’autoriser les Ordinaires du lieu à concéder aussi des permissions pour la célébration de mariages de fidèles qui suivent l’activité pastorale de la Fraternité, selon les modalités suivantes.

Dans la mesure du possible, la délégation de l’Ordinaire pour assister au mariage sera donnée à un prêtre du diocèse (ou du moins à un prêtre pleinement régulier) pour qu’il reçoive le consentement des parties dans le rite du Sacrement qui, dans la liturgie du Vetus ordo, a lieu au début de la Sainte Messe; suivra alors la célébration de la Sainte Messe votive par un prêtre de la Fraternité.

En cas d’impossibilité

Lire la suite de l'article

Prenez le temps de réaliser un bilan de vos compétences à la lumière de votre Foi

Capture d’écran 2017-04-03 à 21.27.58Bilan Ephata – A la veille de l’été envisagez l’avenir ! Prenez le temps de réaliser un bilan de vos compétences à la lumière de votre Foi.

Prochaine session du 29 mai au 2 juin à Flavigny, chez les moines bénédictins de Saint-Joseph de Clairval.

Attention, places limitées ! www.bilan-ephata.fr

Lire la suite de l'article

Attentat dans le métro de Saint-Pétersbourg : encore un islamiste

C8fL5f0WsAMSguXL'attaque commise dans le métro de Saint-Pétersbourg est imputable à un islamiste suicidaire, qui a fait exploser une bombe. Les autorités ont identifié l'auteur de l'attaque et le suspect, âgé de 23 ans, est originaire d'Asie centrale. Ses explosifs étaient dissimulés dans un sac à dos. Il serait lié à l'islam radical. Le président russe, Vladimir Poutine, s'est rendu sur les lieux de l'attentat pour y déposer des fleurs. L'attentat a fait 11 morts et 45 blessés.

Vladimir Fédorovski, écrivain et ancien diplomate russe, estime que Vladimir Poutine était directement visé :

"C'est lui qui est visé à travers cette attaque. Le choix de la ville a une dimension symbolique. Non seulement l'attentat a eu lieu au moment de sa venue à Saint-Pétersbourg, mais on sait aussi à quel point il est attaché à cette ville, où il est né et a longtemps vécu. C'est sa ville natale qui a été frappée, au moment où il s'y trouvait. Il s'agit clairement d'un défi personnel. Le choix de l'endroit et du moment s'explique par ce lien privilégié entre qui unit le Président russe à Saint-Pétersbourg, et peut-être aussi par le fait que Vladimir Poutine a toujours comparé le terrorisme islamiste au nazisme. Or, on sait que Léningrad fut une ville martyre du régime nazi.

Pourquoi Vladimir Poutine est-il la cible privilégiée des terroristes?

Parce qu'il en est ouvertement l'ennemi, et ne fait pas de concessions à ce sujet. Entre la Syrie, où il s'est opposé au renversement de Bachar El Assad car il craignait

Lire la suite de l'article

Chasse à la crèche : la Ville de Béziers condamnée

Lu sur le site de la ville de Béziers :

Unknown-28"Après avoir gagné en première instance, la Ville de Béziers vient d’être condamnée par la cour administrative d’appel de Marseille pour l’installation de sa crèche dans les locaux de l’Hôtel de Ville en décembre 2014. À l’origine de la plainte, la Ligue des Droits de l’Homme et un de ses derniers sbires locaux, « atteint et choqué par cette démonstration religieuse ».

Les semaines passent et les attentats se succèdent contre notre civilisation – encore aujourd’hui à Saint-Pétersbourg, en Russie. Heureusement, la Ligue des Droits de l’Homme continue de se battre quotidiennement ! Contre les terroristes islamistes ? Pensez-vous ! Elle se bat contre vous, contre nous. Elle attaque ce que nous sommes : des Français, attachés à nos traditions, notre culture, nos racines et notre mode de vie.

Évidemment, la Mairie de Béziers ne se satisfait pas de cette décision déconnectée de la réalité et a décidé de se pourvoir devant le Conseil d’État. Car l’installation, chaque année, de la crèche de la Nativité dans l’Hôtel de Ville, est un véritable plébiscite. En décembre dernier, elle a d’ailleurs battu tous les records d’affluence. Biterrois ou touristes, ils ont été 23 500 à se rendre dans le hall de mairie pour admirer la crèche, remplissant pas moins de quatre livres d’or !"

Lire la suite de l'article