Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Valeurs chrétiennes : Culture

2012, un film à ne pas cautionner

Lu sur le blog de Daniel Hamiche :

2012 "On pourra me reprocher ma sévérité et m’objecter que ce n’est là qu’un nouveau “film catastrophe”, certes, mais de pure “distraction” et, somme toute, anodin. Je ne le pense pas.
Pour tâcher de vous en convaincre, lisez le communiqué que Bill Donohue, le président de la Catholic League, a fait paraître le 4 novembre sous le titre : « 2012 tue les catholiques mais épargne les musulmans ».

« Quand on a entendu dire récemment que le film 2012 ontrait le Vatican explosant ainsi que la célèbre statue du Christ Rédempteur de Rio, cela ne nous a pas bouleversé. Pourquoi ? Parce que tout cela se passe lors de la fin du monde lors d’une destruction massive. Ce type de sensationnalisme, avons-nous pensé, c’est le menu habituel du réalisateur Roland Emmerich qui est le gourou du genre cinématographique “faut que tout explose”. Mais désormais nous avons appris qu’alors que les catholiques “trinquaient”, les musulmans eux étaient épargnés. Par trouille, bien sûr.
Emmerich est plus qu’un trouillard : c’est un menteur qui en a contre les catholiques. L’an passé, on a rapporté qu’il a déclaré : “Je voudrais effacer toutes les nations et toutes les religions”. Ce n’est pas tout à fait vrai. Il est plutôt satisfait de cohabiter avec l’islam même s’il est prêt à admettre que c’est une religion de terreur. Quand on lui a demandé pourquoi il n’avait pas montré la destruction de la Kaaba, la construction religieuse située dans la grande mosquée de La Mecque, il a répondu : “Je voulais le faire, je dois l’avouer. Vous pouvez en fait exploser tous les symboles chrétiens, mais si vous vous y risquiez avec un symbole arabe, il faudrait vous attendre à vous prendre… une fatwa”.
Alors pourquoi s’en prendre à la Chapelle Sixtine en la détruisant ? “Il faut montrer comment ça peut être détruit… Je suis contre la religion organisée”. Emmerich ment de nouveau. Il n’est pas contre l’islam.
Après s’être vanté de faire tomber la Chapelle Sixtine sur la tête des gens dans le film, Emmerich nous explique la morale de la chose : “Ne priez jamais devant une grande église. Priez en vous-même”. Il ment de nouveau : les musulmans qui veulent prier devant une mosquée sont indemnes. C’est parce que, selon la manière dont Emmerich envisage les choses, on sait qu’ils tuent ceux qui offensent leur religion.
À chaque fois que je dis qu’Hollywood hait le christianisme, et singulièrement le catholicisme, mes critiques se hérissent. Mais ils ne m’ont jamais apporté la preuve que j’avais tort. »

Vous avez encore l’intention d’aller voir 2012 ? Jetez d’abord un coup d’œil sur cette bande-annonce… [ici]".

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

12 commentaires

  1. Il se passe à peu près la même chose dans le film d’animation “Tempête de boulettes géantes”.

  2. Il suffit d’avoir vu un film d’emmerich: “Independance day” pour voir déjà où vont ses sympathies. Il n’est pas neutre mais, après tout, pourquoi pas? C’est son droit.
    Et le mien de ne pas dépenser du temps et de l’argent avec ce zigoto dont la critique d’Americatho corrobore à peu près ce que j’en pense.
    bonne journée à tous!

  3. J’ai regardé le film sur internet il y a moins d’une semaine : un vrai navet du stricte point de vue cinématographique. Intrigue minable, personnages peu convaincants, jeux de scènes banals, scénario nul et surtout dialogues à la noix (une espèce de théologie de comptoir). Ces dialogues répétitifs prennent toute l’étendue du film, les effets spéciaux (décevants) n’arrivent qu’à la dernière minute. C’est une espèce de fausse réflexion spirituelle à la protestante. Un navet.

  4. Ces films vont se multiplier depuis que la radio a annoncé aujourd’hui la fin du monde pour le 21 décembre 2012 (fin du calendrier Maya et autres calembredaines).
    Pendant que les idiots s’y intéresseront, ils ne s’occuperont pas des vrais problèmes.
    C’est donc reparti ! Aurons-nous un couturier ce 21 décembre pour organiser un “dernier dîner” comme l’a fait Paco Rabane ? Au moins il y a eu une bonne idée dans tout ce fatras !

  5. Je m’en passerai de ce film de propagande anti-catholique.

  6. Ah ? C’est le 21 décembre 2012, la fin du monde ?
    Qu’ils sont drôles, tout de même. Il ne faut croire à rien, parce que la toute-puissante raison (avec un triple R majuscule) est le centre et la mesure de tout, mais on peut considérer comme un signe raisonnable la fin du calendrier maya. Bon. Ils sont fous.
    Constat habituel : quand on ne croit plus en aucune Vérité, la première ânerie tombée du ciel peut devenir une nouvelle “vérité”.

  7. “Vous pouvez en fait exploser tous les symboles chrétiens, mais si vous vous y risquiez avec un symbole arabe, il faudrait vous attendre à vous prendre… une fatwa”.
    Courageux mais pas téméraire !
    Pour vous consoler, imaginez la “tête” qu’il va faire là-haut, en y arrivant… Aïe, ça va chauffer !

  8. J’attendais l’événement depuis des mois mais ayant appris cela il y a qq jours, je dois me résoudre à ne pas débourser un sou pour ces gens là !
    Mais je le verrai tôt ou tard en respectant ce que j’ai dit ci-dessus.
    Après, concernant ceux qui jugent ce type de théories comme dénuées de tout fondement, je leur conseillerai de lire en premier lieu “Fingerprints of the gods” de Graham Hancock et de rebondir sur d’autres ouvrages du même style.
    On se plaît ici à cracher sur un certain monolithisme de la pensée. Encore faut-il soi-même ne pas être réducteur et faire preuve de curiosité d’esprit (en n’exploitant pas un fait isolé tel que cette date).
    Cdlt.

  9. En fait je me suis trompé de film, il s’agit d’un autre titre. Excusez moi pour cette méprise.

  10. Le cinéma, surtout hollywoodien, d’aujourd’hui c’est : “patatras, badaboum, brooooaaaaooooouuuummmmm….” bon j’arrête mes quolibets. Mais je constate que le cinéma n’est plus un art, depuis belle lurette, mais un commerce. Le comble est que les effets spéciaux ou autres images de synthèses (que j’avoue apprécier dans l’ensemble) deviennent les véritables mamelles du cinoche, remplaçant peu à peu les jeux des acteurs. Pour en revenir au “2012” de Roland Emmerich, je n’en dirai rien car je ne l’ai pas vu et n’irai pas le voir ; mais je me souviens de son grotesque “Godzilla” où la vilaine bêbête était réveillée à cause des essais nucléaires français. Savoir si dans son film nous sont pas infligées les destructions de Paris (on voit ça dans “Armaguedon”), du Mont-Saint-Michel, de Notre-Dame de la Garde ou de Fourvière…

  11. oui et ?
    je trouve tout a fait normal d avoir peur des nouveaux maitres, qui peu avoir peur des esclaves …
    VIVE LE STATUT DE DIMI

  12. Etant moi-même musulman, je suis aller voir ce film…
    Sérieusement, j’ai trouvé les effets spéciaux détestables. Si Emmerich fait exploser la Chapelle Sixtine ce sont c’est droit, nous sommes en démocratie n’est-ce-pas?.
    Il aurait pu même détruire la mecque mais cela n’aurait pas été malin, trop voyant. Ce qu’il faut savoir c’est que Hollywood nous bernes les uns après les autres, mais l’issue est pareil. Semer le doute entre nous entre nos religions qui sont je vous le rappel idem.
    Qu’on soit AT, Chrétien, Musulman ou Boudiste. Chacun à droit à la parole.
    Je suis sortie de la salle de cinéma et j’avais rien ressenti rien reçu du film c’était un bide pour moi.
    Je vous conseil de bien vérifier les films que vous regardez. Au delà du message du producteur il y a toujours un autre message derrière cela. Ouvrez vos yeux et votre conscience et posez-vous les bonne questions et qu’on se remettent tous en question.
    La fin du monde arrivera mes amis, mes pas en 2012 il y aura encore beaucoup de violence et d’assasinat sur terre avant qu’on est droit à cela n’ayez pas peur si je puis dire. Cette violence sera même impossible à mettre sur une pellicule.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services