Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

2009-2019 : une décennie noire pour la confiance politique en France

2009-2019 : une décennie noire pour la confiance politique en France

Selon Le Baromètre de la confiance politique publiée par le CEVIPOF, dépendant de Sciences Po :

Depuis la Libération, le modèle social français a fonctionné sur la promesse que les générations futures vivraient mieux que les précédentes : les sacrifices des parents seraient les progrès des enfants. Or, la décennie écoulée montre le refus de croire davantage en cette promesse politique. L’avenir n’est plus envisagé avec confiance et la capacité à s’y projeter positivement est faible.

Inévitablement, la politique est affectée par cet état d’esprit décennal. Si l’intérêt pour la politique est bien assuré chez les Français, la méfiance et le dégoût dominent largement. A cet effet, les responsables politiques, de gauche comme de droite, sont rejetés car perçus comme indifférents et corrompus.

Cependant, l’attachement à la démocratie reste fort. S’il n’y a pas de meilleur régime, il y a de nombreux motifs de doléances sur le fonctionnement de notre démocratie. Ces dysfonctionnements entretiennent efficacement la défiance politique à l’encontre des acteurs politiques.

Au cours de la période 2009-2019, tous les acteurs de notre vie politique et sociale n’ont pas été rejetés. Certains acteurs ont été crédités de niveaux de confiance supérieurs à 50% : un seul – le maire – du côté des acteurs élus ou de gouvernement, plusieurs du côté des acteurs sociaux et économiques comme les hôpitaux, les PME ou l’armée. Ce sont les acteurs qui assurent des fonctions de proximité, mènent des missions de protection et sont considérés comme bienveillants et compétents qui ont été épargnés par la défiance politique et le rejet.

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

1 commentaire

  1. “perçus”, pourquoi “perçus comme corrompus” ? les 3/4 au moins le sont effectivement, les autres sont pour le moins indifférents

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services