Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / France : Société

2 500 signatures contre Levrette café: la chapelle Saint-Jean ne doit pas être prise en otage

2 500 signatures contre Levrette café: la chapelle Saint-Jean ne doit pas être prise en otage

Communiqué d’Anjou Patrimoine :

Notre ligne n’a pas changé : pas de bar de nuit dans la chapelle Saint-Jean ! Nous sommes par conséquent heureux de vous informer que notre pétition en ligne contre l’installation d’un « Levrette café » dans l’édifice saumurois a d’ores et déjà obtenu plus de 2 500 signatures (à retrouver sur le site internet référence en la matière, change.org).

La distribution de nombreux tracts dans les rues de la ville et auprès de ses commerçants le samedi 20 octobre a également récolté un franc succès, les voisins de la chapelle étant unanimement opposés à ce projet, tout comme les commerçants et les familles que nous avons rencontrés.

Nous avons pris acte des déclarations de Monsieur Jackie Goulet dans la presse locale. Notre association réunissant majoritairement des étudiants et des jeunes professionnels, nous sommes bien placés pour comprendre les difficultés du marché du travail. Profondément attachés à la région, nous sommes par ailleurs de fervents soutiens du commerce local, des artisans et des agriculteurs, qui auraient certainement davantage besoin du soutien de la municipalité et de publicité que l’enseigne « Levrette café ».

Cependant, la création d’emplois ne peut se faire au détriment de la sauvegarde du patrimoine ! Au contraire, l’une des principales activités de Saumur étant le tourisme, nous nous inquiétons des conséquences de l’abandon de ses trésors sur l’économie de la ville et bien sûr sur sa réputation.

Si nous ne nous imposons pas de limites, à terme, certains proposeront de transformer le château encentre commercial ou l’église Saint-Pierre en fast-food. C’est inenvisageable !

L’intérêt de Saumur, de ses habitants et de son patrimoine ne doit pas être subordonné aux intérêts personnels ou avec les intérêts de la chaine « Levrette café » ou de sa cousine « V&B », déjà installée Boulevard des Demoiselles.

Si ces derniers investissent également dans « La fête de la bière », cela ne leur donne pas le droit de souiller les monuments historiques.

Le patrimoine appartient à tout le monde, nous espérons que Monsieur le Maire en prendra conscience et fermera la porte à cette enseigne, quitte à devoir faire ses prochains discours à un autre endroit que dans le « V&B » de Saumur.

Enfin, nous imaginons que les propos de Monsieur Jackie Goulet ont été déformés et qu’il ne souhaite pas laisser uniquement la parole aux associations ou aux citoyens disposant de centaines de milliers d’euros pour rénover le patrimoine dont il devrait s’occuper lui-même en tant que Maire.

Partager cet article

1 commentaire

  1. quelle honte, un batiment sacré payé par la sueur de nos anc^tres!
    chrétiens n’ayez plus la mémoire courte dans l’isoloir!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services