Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

1ère du Maine-et-Loire : Roselyne Bachelot peut-elle vraiment être battue ?

Après la 10e du Nord (hier), voici une autre circonscription avec un enjeu pro-famille particulier.

Elue, Roselyne Bachelot devrait rapidement démissionner pour rester au gouvernement – mais battue, elle devrait quitter le Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports. Départ salutaire car n’importe qui d’autre, à l’UMP, lui serait préférable pour prendre en charge les dossiers de l’avortement, de l’euthanasie ou… du scoutisme.

Liberté politique veut y croire :  "Sa défaite serait un signe fort". Le Figaro estime qu’elle "devra se mefier." Mais l’arithmétique de la circonscription, que Mme Bachelot a héritée de son pere, lui reste favorable.

Bachelot1999 En effet, Mme Bachelot (photo, à la Gay Pride) part de haut : en 2002, elle avait remporté 47,44 % des voix au 1er tour, puis 58,27 au second – face au PS. Et dans sa campagne, comme nous l’avions pressenti, elle use sans vergogne de sa qualité de ministre : "c’est plutôt une chance d’avoir la ministre de la Santé pour défendre la première circonscription."

Quelles sont les raisons d’espérer pourtant que sa réélection n’est pas inévitable ?

  1. Nicolas Sarkozy a remporté la circonscription le 6 mai, mais pas de manière écrasante (52,4 %, en-dessous de son score national).  Patrmang
  2. Contrairement à 2002, l’UDF/MoDem présente un candidat, l’universitaire Patrice Mangeard (photo). Or Angers a accordé 23,5 % à Francois Bayrou le 22 avril dernier – 5 points au-dessus de sa moyenne nationale. Si une triangulaire UMP-PS-UDF est peut-être trop espérer, c’est au moins l’assurance que Mme Bachelot n’atteindra pas son score du premier tour de 2002.
  3. L’UMP locale elle-même a montré un enthousiasme tout relatif envers Mme Bachelot ces derniers temps : il y a un an, cette dernière a même perdu la présidence de la fédération départementale. On veut croire que ses positions anti-famille et anticléricales y sont pour quelque chose.

Pour la petite histoire, Mme Bachelot sera également confrontée à son neveu, Louis-Marie Bachelot, présenté par le parti libertarien Alternative Libérale (et soutenu par le CNI).

Les partis pro-vie, FN, MNR et MPF, n’ont pas percé en 2002, obtenant des scores proches de 6, 1 et 3% respectivement – mais présentent chacun un candidat cette année : Jean-Claude Pasquier (MNR) ; Michel Schaeffer (FN) ; Louis Chouane (MPF).

S’il est donc possible de voter pro-vie au premier tour, en cas de second tour Bachelot-Belot (PS) :

…le dilemme "vote utile" vs "objection de conscience" se jouerait à front renversé : l’objection de conscience incitant à voter blanc ou nul, mais le vote utile appelant à voter pour le candidat qui, élu, pourra faire le moins de mal – en l’occurence, le socialiste.

Henri Védas

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services