Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

19 mars : la commémoration de la honte

Cette année, pour la première fois, un président de la république participera aux "célébrations" du 19 mars. Voici un texte de Joseph Castano :

« La mémoire n'est pas seulement un devoir, c'est aussi une quête » (Commandant Hélie de Saint-Marc – " Les champs de braises ").

Dans quelques jours, les ennemis de la France commémoreront dans la honte et le déshonneur, les « accords d’Evian » du 19 mars 1962. Pour eux, cette date funeste représente la « victoire » du FLN -leur allié d’alors- sur « l’odieux colonialiste »… sans la moindre pensée pour ces milliers de jeunes soldats, d’Européens et de Musulmans assassinés tout au long de ces huit années de guerre.

« Je consens que mon frère est mort ; c’est la loi commune. Ce qui me révolte, c’est l’arrogance de ses assassins » écrivait Christopher Marlowe, dans « Edouard II ».

Ce qui me révolte, c’est cette arrogance despotique qu’affiche depuis 60 ans ce milieu gauchisant représentant l’anti-France, pour qui la colonisation française ne fut qu’« agression » et « souffrance » envers les « pauvres Musulmans marchant à coups de trique » (sic). C’est proprement odieux !

Alors que les meilleurs soldats que la France n’ait jamais eus tombaient chaque jour dans cette sordide guerre et au moment même où leur sacrifice lui permettait de relever la tête et d’émerger d’une longue série de défaites, cette intelligentsia gauchiste -qui de tout temps a pris le parti de l’étranger- n’eut de cesse de soutenir la cause des écorcheurs du FLN. Ce sont ces mêmes souteneurs que l’on retrouve aujourd’hui sous La bannière NPA, PC, Verts, CGT, FNACA… flanqués de leurs satellites « humanistes » champions des « droits de l’homme ».

Les âmes chagrines disent que la conscience se révolte au spectacle de certains crimes. Les images qui représentent les milliers d’hommes égorgés, les visages mutilés au couteau, les enfants déchiquetées par les bombes, les femmes violées puis éventrées, reculent les limites assignées à l’horreur. Cependant, ces atrocités, répliques de tant d’autres commises déjà en Indochine, ne révoltent pas les consciences contre les criminels mais contre les victimes. Ces milliers d’innocents versés dans la mort servent à apitoyer le monde sur le sort des bourreaux. Le réflexe n’est pas l’indignation devant la sauvagerie du crime, mais la compassion envers les assassins à qui l’on trouve toujours une excuse à leur acte « désespéré »… Et si les survivants excédés ou terrorisés prennent les armes pour sauver leur vie, dans un geste de défense aussi vieux que les âges, ils soulèvent contre eux l’unanimité des censeurs.

La honte ne se raconte pas : elle s’encaisse !"

On pourra relire ce post où Jean Sévilla raconte la censure des massacres en Algérie, survenus après le 19 mars 1962. On pourra aussi se satisfaire de voir que depuis novembre 2015, la rue du 19 mars 1962 a disparu de Beaucaire (FN).

Partager cet article

9 commentaires

  1. « cette intelligentsia gauchiste -qui de tout temps a pris le parti de l’étranger » Pas seulement gauchiste, voir Ali Juppé, Ben Sarko……..

  2. http://www.midilibre.fr/2015/03/14/menard-effacer-la-honte-du-19-mars-1962,1135606.php
    « e maire de Béziers ravive la nostalgie de l’Algérie française en débaptisant la rue du 19 mars 1962 pour la renommer du nom du commandant Hélie Denoix de Saint Marc.
    Robert Ménard a, une fois de plus, occupé le devant de la scène médiatique. Ce samedi à 14 h 30, le premier magistrat biterrois a débaptisé la rue du 19-Mars-1962 (date des accords d’Evian qui mirent fin à la guerre d’Algérie) et lui a donné le nom de Commandant Hélie Denoix de Saint Marc, ancien résistant et partisan de l’Algérie française.
    Un discours à la fois applaudi et chahuté
    « L’Algérie, c’est notre paradis (…). Demandez à nos compatriotes ce que furent les jours après le 19 mars », a lancé le maire de Béziers, devant environ 2 000 personnes dont 500 opposants. Certains ont lancé des : « Ménard facho, Ménard assassin »… »Non, je ne veux plus que nous soyons dans la repentance, je veux dire notre vérité à ceux qui armaient le bras des assassins des harkis, aux bourreaux qui nourrissent encore une haine de la France. (…) Pour nos frères musulmans, il ne faut pas occulter la réalité de notre histoire, Hélie de Saint-Marc était de ceux qui pouvaient mourir pour des idées, pour eux » a déclaré Robert Ménard dans son discours.
    Ces maires qui débaptisent des rues du 19-Mars-1962
    Ces maires qui débaptisent des rues du 19-Mars-1962
    Avant lui, Serge Dassault, à Corbeil-Essonnes (Essonne) ou Patrick Devedjian, à Antony (Hauts-de-Seine), ont, eux aussi, débaptisé des rues du 19-Mars-1962. À Nice, Christian Estrosi se refuse toujours à organiser une cérémonie officielle, le 19 mars, pour marquer le cessez-le-feu en Algérie.  »
    […]

  3. Le 19 mars c’est la journée de saint Joseph!Voilà!

  4. Faites voter les Algériens aujourd’hui: 75% pour le retour de l’Algérie française.

  5. Comme nous oublions vite – même les évidences criantes : monsieur hollande a été élu grâce au vote musulman. Il leur doit son siège, à toutes ces banlieues que son parti s’emploie à étendre et peupler autant qu’il le peut.
    Ils appellent cela la démocratie !! Mais jamais ils ne se sont risqués à demander l’avis du peuple, du vrai peuple de France, « demos », sur ce remplacement programmé des citoyens, et par conséquent des électeurs.
    Les métèques nous imposent leur choix. La trahison est partout, et notamment au sommet de l’Etat. Il est bien normal que son président aille marquer sa reconnaissance et sa soumission aux imams et aux émirs, logique, en tout cas.

  6. Encore une geste de trahison de plus.
    Je vous rappelle que le crime de trahison est passible de la peine capitale.

  7. BRAVO ANETO!
    quant à l’autre imposteur qui va fêter cela, il est à la hauteur de ce qu’il est…
    Sans surprise donc et conforme au petit bonhomme!

  8. @Yvon: Il ne s’agit plus de l’Algérie française mais de la France Algérienne…envahie, détournée, pervertie par l’argent wahhabite…Elle est à genoux par la cupidité de ses dirigeants!
    Quand le IV REICH qui se met en place en Europe aura rompu les amarres avec le SUD de l’Europe, nous glisserons dans une fédération musulmane des états méditerranéens. Nos dirigeants y ont tous leur RIAD…Avec la Grèce, la Turquie, l’Espagne, l’Italie , le Yemen, le Maroc …Sorte de Califat politiquement correct. CF:
    « Les Maures et la mer montent jusqu’au port » Le CID Corneille

  9. Parfaitement, « aneto » le 19 mars est LA journée de St Joseph. Et cette journée peut commencer par une Messe non ?

Publier une réponse