Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

17 juillet : jour de libération fiscale

17 juillet : jour de libération fiscale

Selon Le Figaro :

Ce n’est qu’à partir de dimanche 17 juillet que les salariés français vont enfin pouvoir faire ce qu’ils veulent de leur argent. En effet, cette année, un salarié moyen et célibataire doit d’abord travailler jusqu’à cette date pour verser à l’État l’impôt sur le revenu, la TVA et les cotisations sociales dus, selon l’étude annuelle de l’Institut économique Molinari (IEM), que dévoile en avant-première Le Figaro. Certes, après être arrivé en tête de liste des membres de l’Union européenne durant six années consécutives, l’Hexagone a finalement été détrôné par l’Autriche dont le jour de libération intervient un jour plus tard, le 18 juillet. Mais, il n’y a évidemment pas lieu de crier victoire. La France reste en deuxième position suivie de près par la Belgique.

Partager cet article

3 commentaires

  1. Le véritable jour de libération fiscale est beaucoup plus tard. Il faut prendre l intégralité des impôts: le découpage charges patronales/impôt personnel par exemple est totalement artificiel.

  2. C’est le jour où les honnêtes travailleurs travaillent pour eux-mêmes et cessent de financer les parasites de tous poils, et plus spécialement les parasites politiques qui vivent au crochet du Peuple en lui faisant croire qu’ils sont les garants de la “démocrassie” : députés, sénateurs, conseillers du CESE, membres des Hauts Comités et des Hautes Autorités, etc…

  3. Attendez le poids des impôts locaux !
    La charge, c’est toute l’année, et nous finançons d’innombrables subventions ou dépenses discutables.
    Pour sourire quand même : le dessin d’humour publié par Valeurs actuelles ce jeudi.

Publier une réponse