3 réflexions au sujet de « 1500 kms en stop pour dire au revoir au Pape »

  1. Soleo23

    Ils sont superbes! Et ils font notre admiration. Coeurs purs, âmes ardentes, comme ceux de la Jeunesse venue Lui rendre hommage à Paris, aux Invalides, ou à Madrid où leur ovation n’en finissait pas. Eux au moins ne s’y trompaient pas, reconnaissant en Benoit XVI un père spirituel dont, tous, nous avons besoin. Ils sont l’espoir de la France, et tout n’est pas perdu. Jeunesse généreuse, éclairée qui s’est trouvée dans la rue, le 13 janvier 2013, et s’y retrouvera,le 24 mars.

Laisser un commentaire