Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

14 900 maires refuseront de célébrer de faux mariages

Selon un sondage Ifop commandé par le Collectif des maires pour l'enfance début février, 52% des maires sont opposés au projet de loi Taubira. Le collectif représente actuellement un peu plus de 20 000 édiles sur les 36 700 existants.

14 900 maires refuseront de célébrer ces unions et délègueront cette tâche à leurs adjoints, d'après Franck Meyer, porte-parole du collectif. Et dans 2500 villes, aucun élu, maire ou adjoint, n'acceptera de marier des homosexuels

Partager cet article

10 commentaires

  1. Les maires étant une composante importante des grand électeurs qui élisent les sénateurs, il serait dommage qu’ils se privent d’informer leur sénateur de leur position…

  2. Le problème c’est que, si le projet de loi est adopté, TOUS les mariages (civils) seront désormais de FAUX mariages puisque la nature de cette union, ne faisant plus référence à l’altérité sexuelle des époux, aura été substantiellement modifiée.
    Il conviendrait donc que non seulement les maires mais également les époux eux-mêmes s’abstiennent de les CÉLÉBRER, en réduisant cette formalité au strict minimum imposé par la loi, en en excluant tout caractère festif ou solennel. Celui-ci (cortège, assistance nombreuse, fleurs, vêtements de cérémonie, photos etc.) serait ainsi RÉSERVÉ aux parodies de mariage entre personnes de même sexe dont il deviendrait très vite la marque.

  3. Les 20.023 signataires (à ce jour) du Manifeste pour l’enfance qui réclament le retrait de la loi “taubiresque” sont des maires et adjoints au maire, c’est-à-dire des officiers d’état-civil, de métropole et des DOM. 2.303 de plus depuis le 4 janvier dernier. 95 % des Grands électeurs sont des délégués des conseils municipaux, et 50 % des sénateurs sont renouvelables en 2014, après les municipales. On peut évidemment penser à certaines prudences de la part des “renouvelables”.

  4. “délègueront cette tâche à leurs adjoints” : je suis toujours gêner par cette phrase.
    Le sale boulot aux autres…et l’on en arrivera au malheureux fonctionnaire de catégorie C qui enregistre sur le registre de l’état civil, qui lui ne pourra pas dire, voir le fonctionnaire stagiaire attendant une titularisation.

  5. Déléguer “le sale boulot aux autres” revient à se défiler de ses responsabilités.

  6. Deux réflexions et une suggestion.
    – La première: les maires et les adjoints sont de plein droit Officiers d’état civil, et les adjoints n’ont donc nul besoin de délégation pour célébrer un mariage.
    – La deuxième: les officiers d’état civil ne pourront pas dans les faits refuser de célébrer des mariages qui ne leur conviennent pas, et leurs affirmations dans ce sens ne seront pas suivies d’effet.
    – Donc, une suggestion: que les conseils municipaux démissionnent en bloc. Le Gouvernement ne pourra pas tenir face à une démission de milliers et de milliers de conseils municipaux.
    Jusqu’où êtes-vous prêts à aller, messieurs les édiles, pour défendre vos convictions ?

  7. Sans compter les maires qui ont déjà décidé de ne pas se représenter à cause de la loi Taubira puisqu’on veut leur refuser l’objection de conscience.

  8. Il y a mieux pour les maires des communes petites ou grandes, c’est de provoquer une grève municipale en demandant à tous les adjoints, conseillers municipaux de leurs majorités et aux employés de ne pas appliquer la loi Taubira.
    Il faudra bloquer les accès aux villages avec des voitures (embouteillages). S’arrêter partout, ne pas rouler. Stopper les moteurs et descendre des voitures. Bloquer les mairies (toutes les portes), les places et monuments annexes. Empêcher les mariages parodiés de se réaliser dans les mairies et de se terminer dans les salles des fêtes. Appelez les responsables des salles des fêtes et des châteaux à ne pas recevoir les parodieurs. A réserver ces derniers pour des buffets de lamanifpourtous et des foires à tout (manifpourtous). Dans les grandes villes, les mêmes opérations. Blocages des routes, stationnement des voitures aux emplacements réservés pour les pardieurs. Ne pas leur permettre d’accèder aux sites.

  9. Ah voilà qui est clair!
    Si nos sénateurs de gauche y compris, étaient aussi courageux, le projet ne passerait jamais.
    Il restera à tout ces maires de refuser de voter pour un Sénateur qui aura fait passer le projet de loi taubira.

  10. “Sans compter les maires qui ont déjà décidé de ne pas se représenter”
    Une autre manière de se défiler…
    Il faut, au contraire, que ces élus (qui envisagent de refuser ces mariages) se représentent en affichant clairement la couleur. Quoi qu’en dise le gouvernement, l’objection de conscience existe sans qu’il soit nécessaire de l’inscrire dans chaque loi.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.