Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

1 problème = 1 solution : la taxe

En 15 mois à la présidence de la République, Nicolas Sarkozy a instauré environ 1 impôt par mois ! Le dernier en date : une taxe de 1,1 % sur les revenus de l’épargne et du patrimoine pour financer le Revenu de Solidarité Active (RSA). Rappelons les précédentes taxes :

  • taxe de 2% sur les ventes de poissons, crustacés, mollusques et autres invertébrés marins;
  • éco-pastille, qui ne concerne que les véhicules nouvellement immatriculés, mais sera prochainement étendue à de nouveaux produits;
  • taxe additionnelle sur les cartes grises;
  • taxe sur les stock-options;
  • taxe exceptionnelle sur les compagnies pétrolières;
  • taxation exceptionnelle sur les profits de Total;
  • taxe sur le charbon, les houilles et les lignites;
  • contribution exceptionnelle de régulation des entreprises de vente en gros de spécialités pharmaceutiques;
  • taxe générale sur les activités polluantes, sur les huiles et lubrifiants à usage perdu;
  • nouveaux prélèvements pour financer l’audiovisuel public : taxes sur les FAI, les recettes publicitaires des chaines privées et les opérateurs de téléphonie mobile;
  • nouvelle taxe sur les mutuelles…

D’autres encore sont déjà dans les boîtes, à l’image de la nouvelle taxe sur les entreprises pour financer l’aide aux transport ou celle sur l’intéressement et la participation.

Qui nous retrouvera la citation de campagne dans laquelle Sarkozy promettait de cesser l’augmentation des impôts ?

Michel Janva

Partager cet article

7 commentaires

  1. Nicolas Sarkozy est sur la bonne voie!
    Je propose une taxe contre l’abus des poids lourds et autres camionnettes, qui serait payée à l’entrée des villes, afin de lutter contre les embouteillages et la pollution.
    Je propose aussi une taxe sur le sel et les produits salés, pour financer la lutte contre l’hypertension artérielle et les maladies cardiovasculaires.
    Je propose aussi un service civique obligatoire pour les jeunes, afin de leur apprendre le respect de la Réppppuuuubliqueuh.
    Très UMP comme programme non?
    Eh bien dans un même jet, je viens de proposer le rétablissement de l’octroi, de la gabelle et de la corvée! Très fort, non?
    Si c’est pour vivre dans un Néo-Ancien Régime, pourquoi ne pas avoir un vrai roi et un vrai Etat?

  2. Avec tout ces nouveaux monuments, on a du oublier ou était la bastille…

  3. Nos gouvernants ont besoin d’argent par ce qu’ils vivent sur un grand train et n’ont pas l’intention de se priver de quoi que ce soit. Une grande fête par jour pendant toute la présidence de l’UE – sans compter tout le reste.
    Mais également il faut voir toute cette armée de fonctionnaires fiscaux qui, pour justifier leur salaire, inventent quotidiennement de nouvelles procédures de plus en plus compliquées et absconses. Compter les pourcentages à virgules sur les innombrables produits taxés (ou rares bonus) leur procurent au moins 2 heures de travail effectif par jour et justifient leur présence.

  4. Programme présidentiel ( Brochure 8 pages intitulée Tout devient possible : ” Je n’augmenterai pas les impôts, mais au contraire ferai tout pour les baisser. Je ne vois pas quelle gloire on peut tirer du fait que nos impôts sont quatre points plus élevés que la moyenne de l’Union européenne à 15. Je comprends la forte inquiétude des personnes âgées qui, depuis dix ans, subissent une véritable érosion de leur pouvoir d’achat sous l’effet de la pression fiscale. C’est pour cela que je suis autant soucieux de réduire les impôts…”
    Quant aux impôts des mois prochains en complément de la liste de LBDD :
    * un impôt sur les portes et fenêtres qui en raison de perte d’isolation font consommer plus d’énergie, dégagent du CO2 et font disparaître les ours blancs.
    * un impôt sur le miel qui pourrait financer les études sur les maladies qui touchent les abeilles ( Colony Collapse Disorder, hélas c’est sérieux )
    * un impôt sur le champagne qui est une offense à la laïcité ( un produit inventé par Dom Pérignon )
    * une taxe sur le papier qui nécessite des traitement chimiques lourds.

  5. Lui même, il s’est accordé une taxe de 170 %.
    Nicolas premier servi.
    Les adorateurs de Nicolas doivent comprendre que ces nouvelles taxes sont des offrandes à leur idole.

  6. Faut que tu craches, faut que tu payes, pas possible que t en rechappes……..
    Rendez vous en 2012…..

  7. On comprend mieux la frénésie écolo-médiatique du moment: c’est pour mieux justifier toutes ces taxes.
    Si l’on fait le décompte, la moitié de ces mesures sont issues de ce “grenelle de l’environnement” de Tartuffes…
    Travailler plus pour taxer plus?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services