Les maires doivent défendre l’installation de crèches en public

L’exposition de crèches à l’Office de tourisme de la Ferté Macé (Le Salon Beige du 6 décembre) a été l’objet de critiques de libres penseurs locaux suivies d’une prise de position très politiquement correcte du maire de la localité : « Une exposition de crèches n’a pas lieu d’être dans un Office de tourisme, et doit se faire dans une église ».

Mais tout le monde n’est pas de cet avis et des courriers de soutien été adressés à l’organisateur de l’exposition. Quant à la lâcheté du maire elle a  été également dénoncée par des élus de la région dont le maire de la commune de Ri (Orne). Si des élus veulent s’associer à la démarche du maire de Ri, possibilité de le contacter par courriel (mairiederi@orange.fr).

Capture d’écran 2017-12-13 à 19.07.10

Lire la suite de l'article

Vers la reconnaissance du génocide vendéen ?

Aujourd'hui, Eric brunet recevait sur RMC Patrick Buisson sur « La grande histoire des guerres de Vendée ». Pour le journaliste

"Je pense que la jeune République a orchestré un véritable génocide en Vendée  !"

Demain, le docu-film de Daniel Rabourdin sera diffusé au sein de l'Assemblée; Il y aura une déclaration de presse sur le Pont de la Concorde à midi (à laquelle les lecteurs sont bienvenus) :

4

Lire la suite de l'article

Il est désormais permis de tuer sa femme si elle le demande

La Cour de cassation a confirmé la relaxe de Jean Mercier, octogénaire poursuivi pour "non-assistance à personne en péril" après avoir tué sa femme, qui lui avait demandé "d'apporter des médicaments" et de la morphine, et de l'aider à les décapsuler. Il avait attendu alors son dernier souffle et appelé un médecin.

Condamné en première instance en 2015 à un an de prison avec sursis, il avait été relaxé par la cour d'appel de Lyon en novembre 2016.

Sa femme était adhérente à l'ADMD (Association pour le droit de mourir dans la dignité) et c'est un avocat de ce mouvement qui défend Jean Mercier.

La même association va pouvoir brandir ce jugement pour dénoncer l'hypocrisie de la loi actuelle et demander la légalisation de l'euthanasie. CQFD.

Commentaires (2)

C'est le crime compassionnel, avatar du crime passionnel.

Rédigé par : René Clémenti | 13 déc 2017 16:25:52
____________________________________

A ce sujet comme pour bien d'autres… nous sommes soumis au "Gouvernement des juges"!

Rédigé par : Michael Jeaubelaux | 13 déc 2017 17:09:10
____________________________________

Lire la suite de l'article

Manifestation du SIEL pour la défense de la civilisation chrétienne

Hier devant le Conseil d'Etat :

Christian Vanneste:

Charles Beigbeder :

François Billot de Lochner :

Jean-Frédéric Poisson :

Guillaume de Thieulloy :

Axel Rokvam :

Général Antoine Martinez :

Robert Ménard :

 

Renaud Camus :

Catherine Rouvier :

Les Polonais :

Yasmine Benzelmat :

Karim Ouchikh :

Lire la suite de l'article

Le général de Villiers revient sur son désaccord avec Emmanuel Macron

En dédicace en Vendée, le général de Villiers, ex chef d'état-major des armées, évoque sur RCF sa démission, les défis de demain et comment les armées doivent y faire face, la jeunesse et sa Vendée.

Lire la suite de l'article

La majorité républicaine au Sénat américain devient très fragile, jusqu’à quand ?

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

R"Le candidat très à droite et très pro-vie Roy Moore a perdu l’élection sénatoriale de l’Alabama face au candidat très à gauche et militant de la culture de mort Doug Jones. Pour empêcher Roy Moore d’être élu on avait monté une campagne contre lui autour d’un « harcèlement sexuel » dont il aurait été coupable il y a 30 ans. On avait ensuite trouvé trois autres femmes, puis quatre autres, qui dénonçaient des gestes déplacés de Roy Moore toujours il y a une trentaine d’année.

Selon les observateurs cela n’a pas été un élément majeur de la défaite de Moore. Mais il suffisait d’une efficacité à la marge, dans un scrutin disputé où Roy Moore ne faisait pas l’unanimité à droite parce que trop à droite. Or Roy Moore a perdu de 20.000 voix, dans un Etat où il y a 3 millions d’électeurs. Le résultat est que la majorité républicaine au Sénat devient très fragile, à 51-49. La presse anti-Trump (pléonasme) triomphe évidemment.

Mais dans moins d’un an il y aura les élections de renouvellement d’un tiers du Sénat. Et sur les 13 Etats où l’on considère que l’élection sera disputée, 11 ont un sénateur sortant démocrate."

Lire la suite de l'article

Des députés se plaignent de… leur rémunération

Un député gagne 5000 € nets par mois. Plus l’indemnité représentative des frais de mandats, de 5372 euros nets.

Dans une enquête de L’Opinion intitulée « L’argent, tabou des députés », plusieurs nouveaux élus se désolent. Ainsi cette femme, député LREM :

« Je vais moins souvent au restaurant, je mange pas mal de pâtes, j'ai ressorti des vêtements de la cave et je vais devoir déménager. »

Heureusement que le porte-parole LREM ignore l'existence d'une prime de Noël pour les bas salaires, certains députés seraient capables de venir la réclamer.

Lire la suite de l'article