Archives par étiquette : tire

Le terroriste des Champs-Elysées avait déjà été condamné pour avoir tiré sur des policiers

C9407pIW0AAzC3_Selon plusieurs médias, dont BFMTV et France 3, l’identité mentionnée sur la carte grise retrouvée dans le véhicule de l’assaillant est celle de Karim Cheurfi. Cet homme est né en 1977 à Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis) et vivrait à Chelles, en Seine-et-Marne.

Ce Français de 39 ans avait été condamné en février 2005 à 15 ans de réclusion pour trois tentatives d'homicide volontaire, dont deux visant des policiers. Il avait reconnu les faits lors de son procès en appel. En première instance en 2003 devant une cour d'assises, il avait été condamné à 20 ans de réclusion criminelle.

Son procès trouvait son origine dans une course-poursuite en 2001. Alors qu'il circulait au volant d'une voiture volée, armé d'un revolver, il avait percuté un véhicule conduit par deux jeunes frères, l'un d'eux étant élève gardien de la paix. Le chauffard avait pris la fuite à pied avant d'être rattrapé par le conducteur de la voiture percutée et son frère muni d'un brassard «police». Le chauffard avait tiré deux balles, les blessant grièvement au thorax. Il avait été arrêté peu après et placé en garde à vue sous un faux nom. Deux jours plus tard, il avait grièvement blessé un policier qui le sortait de sa cellule et dont il avait saisi l'arme, faisant feu à plusieurs reprises.

Il était visé par une enquête antiterroriste pour avoir manifesté son intention de tuer des policiers. L'Etat islamique a revendiqué l'attentat. Peu après 23h30, l'agence de propagande de Daech, Amaq, a revendiqué l'attaque en affirmant qu'elle

Lire la suite de l'article

Un lycéen de 15 ans tire en criant « Allahou Akbar »

Fait divers :

"Un lycéen de 15 ans tire sur une enseignante avec un pistolet à billes en criant « Allahou Akbar »."

Justice de Taubira :

"Le jeune homme est soigné pour des troubles psychiatriques."

Conséquence ?

"Il retourne au lycée armé d'un couteau."

Commentaires (5)

les bizounours illuminés padamalgam sont tres nombreux dans ce pays ils sont hyper hostiles a la France et jettent actuellement le masque car ils se sentent suffisamment nombreux pour submerger OUVREZ LES YEUX

que ceux qui ne se sentent pas bizounours mais simplement français neutralisent les engeance dégénérées si ils en ont et rejoignent le FN … plus nous serons nombreux …

Rédigé par : cogitomax | 7 déc 2015 18:36:15
____________________________________

Mais de quoi se plaint-on ?

N'y a-t-il pas désescalade de la violence ?

Franchement, jamais contents !

(PS : pour ceux qui auraient du mal, c'est évidement du 2d degré)

Rédigé par : Hugues | 7 déc 2015 18:38:55
____________________________________

Fait divers :
"Un lycéen de 15 ans égorge une enseignante avec un couteau en criant « Allahou Akbar »."

Justice de Taubira :
"Le jeune homme est soigné pour des troubles psychiatriques."

Conséquence ?
"Il retourne au lycée armé d'un fusil à pompe"

etc.

Rédigé par : DUPORT | 7 déc 2015 18:48:06
____________________________________

C'est à cause de cette incompétence due à une idéologie mortifère que les gens votent Front National.

Le socialisme est un cancer, il faut des décennies pour s'en débarrasser.

Rédigé par : arnaud | 7

Lire la suite de l'article

Sans illusion sur Juppé et Sarkozy, le président des Jeunes Pop’ tire sa révérence

Pierre Gentillet s'était illustré à plusieurs reprises pour son attitude politiquement incorrecte : il avait assumé avoir participé à des soirées rassemblant des jeunes de l'UMP et du FN, milité contre le nom "les Républicains", désapprouvé la distribution de préservatifs par les jeunes LR…

Après trois ans passés à la tête des Jeunes de la Droite populaire, il ne se représentera pas à la présidence de ce mouvement interne aux Républicains le 24 octobre :

"Je ne vois aucun espoir à l'UMP, hormis la Droite Populaire mais cette dernière m’apparaît aujourd'hui trop faible pour peser dans un parti en voie de centrisation. Dans les candidats déclarés ou potentiels je ne vois aucun espoir. Se profile déjà un duel Juppé-Sarkozy, c'est dire si le choix est attrayant. Je ne veux pas soutenir un candidat tout en sachant très bien que l'un comme l'autre ne changera strictement rien aux problèmes principaux qui intéressent la France et les français que ce soit en matière d'immigration, de respect de notre identité, de sécurité, de souveraineté, de grandeur de la France. Je ne veux pas induire en erreur mes amis et de potentiels électeurs en jouant le rôle de flotteur droit davantage idiot utile d'un Sarkozy menteur qu'un réel poids à l'intérieur du parti forçant le candidat déclaré à respecter sa parole donnée devant les électeurs de droite."

Lire la suite de l'article

2 000 euros d’amende pour avoir tiré l’oreille d’un adolescent autiste

Cela s'est passé à Brest.

En revanche, la justice ne voir rien à redire lorsque l'on cherche à provoquer la mort de Vincent Lambert, adulte handicapé et vivant, contre l'avis de ses parents. Ses derniers ne font pourtant que défendre leur enfant sans défense

Lire la suite de l'article

Manuel Valls tire les conséquences démocratiques des élections

Il envisage de faire entrer au gouvernement des ministres issus de Europe Ecologie Les Verts (EELV) :

"Manuel Valls a déclaré mardi qu'un remaniement du gouvernement avec l'entrée de ministres écologistes pourrait intervenir "s'il y a un pacte entre socialistes et écologistes", au lendemain de la rencontre entre les chefs des deux partis, Jean-Christophe Cambadélis (PS) et Emmanuelle Cosse (EELV)."

Bien que contestés par sa présidente, les chiffres du ministère de l'intérieur indiquent que les binômes EELV ont réuni 0,16% des suffrages exprimés aux élections départementales…

Lire la suite de l'article

Location d’utérus : Catherine Dolto tire la sonnette d’alarme

Catherine Dolto, pédiatre et spécialiste de la relation mère-foetus, répond au Télégramme :

"On évoque souvent la situation des mères porteuses, l'aspect contestable de la transaction commerciale, mais rarement les conséquences pour l'enfant. Sur quoi vous basez-vous pour recentrer le débat ?

Sur 30 ans d'expérience clinique en tant qu'haptothérapeute, c'est-à-dire une personne qui accompagne les grossesses en organisant la rencontre entre les parents et l'enfant avant la naissance (…). Je suis très surprise que, dans ce débat, personne ne se pose la question du vécu de l'enfant. La GPA ne peut pas être sans trace, non seulement pour l'enfant mais aussi pour sa descendance (…). L'importance du début de la vie ne fait plus débat. Comment un enfant se construit-il dans le ventre d'une mère qui doit, au terme d'un contrat, s'en séparer ?

Pourtant cet enfant est lié à la mère porteuse…

Qu'on le veuille au non, cet enfant est en lien permanent avec elle. Il partage sa vie (…). Le foetus guette tout ce qui fait signe. Il est beaucoup plus poreux qu'on le croit au monde extérieur. (…) Cela laisse des traces très profondes. L'enfant in utero se prépare à entrer dans le monde de sa mère.

Et cette relation s'arrête brutalement… 

Le bébé perçoit ce que sa mère perçoit. Cette mère porteuse est essentielle à son stade de développement. Elle est sa planète d'origine. C'est son être même qui s'est construit dans cette relation à cette femme. Et là, on l'oblige à faire un saut

Lire la suite de l'article

Rachida Dati tire sur le triumvirat de l’UMP

Rachida Dati a désapprouvé le « comité auto désigné » Juppé-Raffarin-Fillon mis à la tête du parti de droite après la démission, hier, de Jean-François Copé.

"Le combat Copé/Fillon a généré des haines, cite-t-elle en exemple. Ce n'est pas digne". « C’est pour ça que le comité auto désigné hier, moi j’étais réticente ». « J’aurais préféré avoir totalement des personnalités neutres et qui n’ont pas participé, été complices de ces haines fratricides qui ont abouti à ce qui s’est passé hier ».

Lire la suite de l'article