Archives par étiquette : Solère

Solère contraint par les élus à la démission de la présidence du groupe LR au conseil régional

A droite la recomposition se confirmerait :

Règlement de comptes chez les Républicains d'Île-de-France. Thierry Solère démissionne, sous la pression des membres du groupe LR qu'il présidait au Conseil régional. Ces derniers lui ont adressé une lettre dans laquelle ils lui reprochent son manque d'investissement. "Il apparaît que les responsabilités extérieures (présidence du comité d’organisation de la Primaire de la Droite et du Centre, porte-parolat de notre candidat aux Présidentielles) que tu as eues à exercer au cours de ton mandat de président ne t’ont pas permis de consacrer tout le temps nécessaire à l’exercice de ta fonction à la tête du groupe Les Républicains à la Région", ont-il adressé à Thierry Solère.

En coulisses, le motif n'est pas le même et Thierry Solère se voit reprocher un double jeu : il compte parmi les 24 personnalités Les Républicains qui ont rédigé de concert, lundi 15 mai, un communiqué de presse appelant la droite et le centre à "être à la hauteur de la situation de notre pays et de l'attente des Français" et à "répondre à la main tendue par le président de la République."

Mais ce n'est pas aussi simple. Alors que NKM a signé le même communiqué, LR a engagé une procédure contre Jean-Pierre Lecoq, candidat dissident face à NKM. Le maire LR du 6e arrondissement de la capitale expliquait :

"À l’allure où va la campagne des législatives, qui s’annonce aussi folle que celle de la présidentielle, rien ne dit que je ne vais pas, au final, finir par récupérer l’étiquette

Lire la suite de l'article

Thierry Solère, ex-porte-parole de François Fillon, initié à la Grande Loge Nationale Française

Organisateur de la primaire, Thierry Solère a mis fin à ses fonctions de porte-parole de François Fillon. Selon L'Express :

Image_400x400"Thierry Solère, 45 ans, a été initié à la Grande Loge Nationale Française (GLNF) le 10 décembre 1998 et y a été très actif pendant dix-sept années. Peu connu avant d’être l’un des organisateurs de la primaire de la droite et du centre en 2016, le député des Hauts-de-Seine (Boulogne-Billancourt) a soutenu Bruno Le Maire avant de devenir l’un des porte-paroles de François Fillon, après sa victoire. Il semble n’avoir jamais évoqué publiquement son appartenance maçonnique, alors qu’il s’est beaucoup investi au sein de la GLNF, notamment en compagnie d’autres politiques.

Initié très jeune, à 27 ans (beaucoup attendent la quarantaine), Thierry Solère devait être bien motivé, car il a déposé une candidature spontanée (la pratique la plus courante est d’être parrainé). En recevant la lumière au sein de la Loge «La Tierce Sacrée n°777», il découvre sur les colonnes de cet atelier un politique bien connu: Pierre-André Périssol, ancien ministre du Logement des Gouvernements Juppé I et II (1995-1997). S’y trouve également l’attaché parlementaire d’un sénateur de droite (aujourd’hui LR).

Frère assidu de cette loge de la Province maçonnique «Lutèce», l’apprenti Thierry Solère gravit relativement vite les trois premiers grades maçonniques : il passe compagnon le 16 mars 2000 et est élevé Maître Maçon le 7 juin 2001. Le désormais membre à part entière devient ensuite officier de la loge: Hospitalier en septembre 2001, Secrétaire en 2005 et en 2008, Deuxième Surveillant en 2009 (encadrement des apprentis

Lire la suite de l'article