Archives par étiquette : rouvrir

NKM ne veut pas rouvrir le débat sur le délit d’entrave à l’avortement

Nathalie Kosciusko-Morizet, chargée de la riposte républicaine du candidat Fillon, s’oppose à François Fillon sur le délit d’entrave à l’avortement, sur lequel elle ne souhaite pas revenir, alors que ce dernier a promis, dans Famille chrétienne, d'abroger cette loi contre laquelle il n'avait pas voté.

Lire la suite de l'article

Un représentant de la droite sociale prêt à rouvrir le débat sur l’avortement

Ce n'est pas en France où le sujet est visiblement tabou. C'est au Canada :

PC_160816_k82eb_brad-trost_sn635"Le représentant de la droite sociale dans la course à la direction du Parti conservateur, Brad Trost, a l'intention d'inclure dans sa plateforme des mesures qui rouvriraient le débat sur l'avortement. Le Saskatchewanais, qui n'a pas encore officiellement déposé sa candidature, dit avoir l'intention de jouer à visière levée à ce chapitre, estimant que les «débats ne sont jamais véritablement clos».

Les députés conservateurs auraient toujours le droit de voter librement sur des enjeux moraux, mais «tout le monde saurait que le leader est antiavortement», a exposé M. Trost en entrevue. Le député d'arrière-ban prévoit intégrer à sa plateforme des mesures socialement conservatrices qui, selon lui, sont appuyées par une majorité de Canadiens.

Il a cité en exemple deux projets de loi qui ont déjà fait l'objet d'une étude au Parlement, soit celui sur les avortements sélectifs en fonction du sexe et un autre criminalisant le fait de «blesser un enfant à naître ou causer sa mort lors de la perpétration d'une infraction». Ces deux propositions sont largement considérées comme des tentatives de rouvrir en catimini le débat sur l'avortement au Canada.

Le député Trost, qui prévoit faire campagne sous le slogan «100 pour cent conservateur», compte officialiser sa candidature dans les prochaines semaines."

"Mais tout le monde saurait que le leader est anti-avortement. Je suis qui je suis. Je suis anti-avortement, je suis socialement conservateur et je maintiendrai

Lire la suite de l'article