Archives par étiquette : rencontres

Une association de lutte contre la discrimination sexuelle organiserait des rencontres tarifées

Francesco Spano, directeur de l'UNAR, le Bureau national anti-discrimination raciale rattaché à la présidence du gouvernement italien, est soupçonné d'avoir voulu financer un club de rencontres gay payantes. Il a toutefois nié, dans un communiqué, toute malversation.

Selon les auteurs d'une émission télévisée, parmi les nombreuses associations recevant des financements de l'UNAR, comme la Croix-Rouge italienne ou l'Unicef, il y a également l'ANDDOS, une association combattant la discrimination sur une base sexuelle. Or, selon le reportage télévisé, l'ANDDOS organisait en réalité des rencontres homosexuelles payantes dans un club privé où, selon un client cité par le Corriere della Sera, "on organisait trois fois par an des rencontres sur la prévention du Sida" pour justifier l'appellation d'association socio-culturelle qui permet l'exemption des impôts.

Le versement des quelque 55.000 euros que devait recevoir l'ANDDOS, sur un budget annuel de l'UNAR d'environ 1 million d'euros, a été immédiatement stoppé par le secrétaire d'Etat compétent, même si l'émission télévisée avait affirmé le contraire.

Et moi qui croyais qu'ils étaient des modèles de vertu…

Lire la suite de l'article

Sites de rencontres extra-conjugales : l’immense majorité des profils féminins sont faux

Ashleymadison

Suite au piratage récent du site de rencontre extra-conjugale "Ashley Madison" et la mise en accès public par des Hackers de données correspondant à des millions de profils, un certain nombre sites et de blogs se sont amusés à faire quelques analyses statistiques. C'est le cas de gizmodo (page en anglais) qui s'est intéressé aux profils féminins (repris ensuite en français par lemonde.fr). Tout le monde sait que ces sites utilisent des faux profils pour attirer des hommes (qui paient…). Leur objectif a été d'étudier les comportements des profils pour distinguer les robots des utilisateurs de chair et d'os. Ainsi on y apprend que :

  • Sur les 37 millions de profils, 5 millions étaient officiellement des femmes, 32 millions des hommes
  • 20 millions des profils masculins ont consulté leur messagerie, contre… 1500 femmes
  • 11 millions d'hommes ont utilisé le Chat interne contre… 2400 femmes.

On peut donc considérer que le nombre de profils féminins réels et actifs était de l'ordre de 2500 pour 37 millions de compte. Donc durant toutes les discussions précédant des potentielles rencontres (qui n'arrivent évidemment jamais), ces messieurs inscrits parlent à des animateurs (et des hommes pour la plupart, sic.) ou encore des robots. 

Une bonne infidélité faite aux conjoints infidèles finalement. Mais ce n'est pas justice, c'est juste triste. 

Enfin, pour revenir sur un acteur plus présent en France : Gleeden se revendique "pensé par des femmes", mais pas "utilisé par des femmes", on comprend un peu plus pourquoi.

Lire la suite de l'article

Un pédophile sur un site de rencontres LGBT

Lu ici :

"Pour s'amuser, ces deux jeunes ados de Menton s'étaient inscrits sur un site Internet de rencontres homosexuelles.

Avec un faux profil, ils sont entrés en contact avec une homme de 50 ans habitant à Eze.

Celui-ci s'est vite rendu compte qu'il dialoguait en fait avec un mineur.

Ce qui ne l'a pas empêché d'être très insistant et de de vouloir rencontrer ce jeune nouvel ami.

Les jeunes garçons ont alors pris peur et le jeu est devenu moins drôle.

Après avoir alerté la police, la décision a été prise de piéger l'individu par un faux rendez-vous à la gare de Menton."

Mais surtout, n'allez pas faire d'amalgame.

Lire la suite de l'article