Archives par étiquette : refuse

Emmanuel Macron refuse de présenter un candidat face à Florian Philippot [Addendum]

[Unknown-45Le mouvement La République en Marche a renoncé à présenter des candidats dans 55 circonscriptions, là où il a jugé que des candidats du PS ou LR étaient compatibles avec la ligne politique d'Emmanuel Macron : Manuel Valls, Bruno Le Maire, Stéphane Le Foll, Myriam El Khomri, Thierry Solère, Franck Riester.

Dans la 6ème circonscription de Moselle, le député sortant Laurent Kalinowski (PS) ne se représente pas. Le PS y a placé Jean-Christophe Kinnel et LR Pierre Lang (ancien député éliminé en 2012 dès le 1er tour). Cette circonscription peut être gagnée par le FN avec la candidature de Florian Philippot, qui avait obtenu plus de 46% en 2012. Dans cette circonscription, Marine Le Pen est arrivée en tête au premier tour de la présidentielle et a frôlé la majorité des voix au second tour en réunissant 48,64% des voix.

Localement, les représentants d'En Marche! ne comprennent pas le choix des instances nationales du mouvement :

"Au vue du score de Philippot aux régionales, aux municipales et de Marine Le Pen à cette présidentielle dans la ville et la circonscription, c'est hallucinant. Au-delà du risque qui existe même s'il y avait un candidat, c'est un signe de faiblesse, c'est dire +c'est pas grave, on a pas de candidat de poids, donc les autres vont faire le boulot. Mais le PS n'existe quasiment plus ici et la droite est divisée ! Même si Philippot est pas très présent ici, il est connu, il est cadre au FN, il bénéficie d'une grande couverture médiatique et il

Lire la suite de l'article

Le député Yannick Moreau (LR) refuse de donner des consignes de vote

Communiqué du député de Vendée :

Unknown-9"Il faut regarde la réalité en face, malgré la grande combativité de François Fillon et la qualité indéniable de son programme de redressement national, le résultat du 1er tour de l’élection présidentielle résonne comme un terrible échec.

Echec de la droite française qui, pour la première fois de l’histoire de la Vème République, ne parvient pas à faire valoir ses valeurs et ses idées au second tour d’une élection majeure.

Echec du système de la primaire qui ne garantit pas la qualification du représentant de la Droite et du Centre, quand bien même il proposerait le meilleur projet de redressement pour la France.

Echec de François Fillon qui, par aveuglement et le reniement de sa parole donnée, n’aura pas réussi à incarner la crédibilité et le renouvellement auxquels aspirent nos compatriotes.

C’est sur la base de l’analyse réaliste de cet échec que nous devons reconstruire notre famille politique et retrouver rapidement le chemin de la confiance du peuple français.

Pour ma part, je ne participerai pas au système des consignes de vote qui exaspèrent les Françaises et les Français, chacun étant libre en conscience de choisir la meilleure voie d’avenir pour son pays."

Lire la suite de l'article

La cour d’appel de Reims refuse que Vincent Lambert soit dans un établissement spécialisé

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"La cour d’appel de Reims a rejeté la demande des parents de Vincent Lambert de le transférer vers un établissement spécialisé.

Leurs avocats ont pourtant produit des attestations de médecins spécialistes sur la maltraitance subie au CHU de Reims par Vincent Lambert, qui ne bénéficie pas de tous les soins qu’on pourrait lui donner. Mais rien n’y fait.

Face à cette « maltraitance judiciaire », ils se pourvoient en cassation."

Lire la suite de l'article

Nouveau « Fake news » médiatique : « Trump a refusé de serrer la main d’Angela Merkel »

Démonté par Dreuz :

Capture d’écran 2017-03-20 à 07.07.44

Capture d’écran 2017-03-20 à 07.08.14Ces médias ont du louper quelques séances de la rencontre :

Capture d’écran 2017-03-20 à 07.09.19 Capture d’écran 2017-03-20 à 07.09.36

Le porte-parole du président américain, Sean Spicer, a rejeté l'idée que Donald Trump aurait volontairement ignoré la chancelière allemande :

"Je ne pense pas qu'il ait entendu la question".

Sur la vidéo, on peut entendre un photographe demander un "handshake" (poignée de main), et voir Angela Merkel se tourner vers le président américain, lui demander s'il est d'accord puis se raviser, Trump restant de marbre.

Donald Trump a également nié cette version des faits, dénonçant des "fake news" : "En dépit de ce que vous avez entendu de la part des FAUSSES NOUVELLES. J'ai eu une EXCELLENTE rencontre avec la Chanclière Angela Merkel":

Lire la suite de l'article

François Fillon refuse le gouvernement des juges

Après avoir annulé sa venue au Salon de l'agriculture et annoncé une conférence de presse pour midi, les supputations journalistiques allaient bon train : non François Fillon n'a pas renoncé au salon en raison de l'entrée en Carême, non Pénélope Fillon n'est pas en garde à vue… Enfin, vers 1230, le candidat LR a déclaré :

"Mon avocat a été informé que je serai convoqué le 15 mars par les juges d'instruction afin d'être mis en examen.

0Il est sans exemple, dans une affaire de cette importance, qu'une convocation aux fins de mise en examen soit lancée quelques jours à peine après la désignation des juges, sans qu'ils aient pris connaissance du dossier ni procédé à des investigations supplémentaires, sur la simple base d'un rapport de police manifestement à charge, c’est-à-dire pour condamner. Les seuls cas que l'on connaisse sont ceux où les personnes reconnaissaient les faits et demandaient leur mise en examen pour avoir accès au dossier. Mais je ne reconnais pas les faits. Je n'ai pas détourné d'argent public. J’ai confié, comme près du tiers des parlementaires, des travaux à mes proches parce que je savais pouvoir compter sur leur confiance et leurs compétences. Ils m'ont effectivement assisté et je le démontrerai. Cette convocation s'inscrit dans la ligne d'une enquête menée dès le début exclusivement à charge.

Depuis l'origine, et contrairement à ce qui a été dit, je n'ai pas été traité comme un justiciable comme les autres. L'enquête préliminaire a été ouverte en quelques heures.

Lire la suite de l'article

Marine Le Pen refuse de porter le voile pour rencontrer le Grand Mufti

La présidente du Front national devait rencontrer le Grand Mufti du Liban. A son arrivée dans les bureaux de ce dernier, à Beyrouth, un voile a été tendu à la présidente du Front national.

"La plus haute autorité sunnite du monde n'avait pas eu cette exigence, par conséquent je n'ai aucune raison de… Ce n’est pas grave, vous transmettrez au grand mufti ma considération mais je ne me voilerai pas”.

Le service de presse du Grand Mufti a déclaré dans un communiqué que l’équipe de Marine avait été informée la veille de la nécessité de porter le voile en présence du Grand Mufti. Elle avait alors fait savoir qu’elle ne le porterait pas mais l’invitation n’avait pas été annulée.

En mai 2015 en Egypte, elle avait rencontré, sans voile, Ahmed al-Tayeb, le grand imam d'Al-Azhar au Caire.

Elle a rencontré, par ailleurs, le patriarche maronite du Liban :

R

Lire la suite de l'article

En France, on refuse de protéger les femmes par déni et par idéologie féministe

Là où la journaliste de France 2 ne voit que du sexisme, les Allemands répondent aux attentes légitimes des femmes et des mères de famille en leur réservant des places de parking adaptées et sécurisées. Quant à l'article de France Info qui commente cette information, il omet de souligner la raison majeure à l'origine de cette décision :

"Cette décision a été prise après une série d'agression" (vidéo à 0'17'')


Complément d'enquête. L'Allemagne a inventé les places de parking pour femmes

Inutile de faire un rapprochement avec l'entrée massive d'immigrés clandestins en Allemagne en 2015 :

"Les chiffres des agressions à Cologne et dans le reste de l'Allemagne lors de la nuit de la Saint Sylvestre se précisent. En effet, selon un rapport de l'Office fédéral de police criminelle allemand (BKA, pour Bundeskriminalamt) révélé dimanche dans les médias outre-Rhin, ce sont près de 1200 femmes qui ont été agressées, dont environ 650 à Cologne et 400 à Hambourg, par plus de 2000 hommes. Il y a plus d'agresseurs que d'agressées, car plusieurs hommes ont abusé d'une seule femme (…)

La moitié des suspects étaient en Allemagne depuis moins d'un an et la plupart sont d'origine algérienne ou marocaine. Seule une minorité des suspects serait originaire de Syrie, donc concernée par la politique d'accueil mise en place en 2015. Il s'agirait donc pour la plupart de migrants ayant profité du flux de réfugiés et de la vaste politique d'accueil lancée par la chancelière Angela Merkel pour s'introduire en Allemagne.

Lire la suite de l'article

Elle refuse de se convertir à l’islam : il la frappe

Cela ne se passe pas en Arabie, mais à Rennes. Un homme de 34 ans, a été condamné jeudi pour des violences conjugales sur fond de radicalisation islamiste. La jeune femme raconte comment son ami s’est radicalisé, par SMS et par des messages oraux. En septembre, il est parti au Mali. 

« Il a profondément changé depuis son retour. Il s’est radicalisé. » 

Il promet aussi « qu’Allah va se venger contre les mécréants qui ne se convertissent pas ».

Le procureur a requis une peine de 24 mois de prison, dont six avec sursis. Le tribunal lui a infligé 18 mois, dont six avec sursis et la révocation d’un sursis de 5 mois, soit 17 mois au total. Il a été écroué jeudi soir à la prison de Rennes.

Lire la suite de l'article

Nicolas Dupont-Aignan refuse d’enlever les affiches LGBT

UnknownCette information du 24 novembre m'avait échappé : le député-maire de Yerres Nicolas Dupont-Aignan a pris ses distances avec les maires qui ont fait enlever les affiches LGBTistes :

"Cette campagne ne me bouleverse pas. Je n'ai aucune volonté de restreindre ce type de campagne."

Egalement interrogé sur l'avortement, il s'aligne sur les positions libérales :

"L'IVG est un droit fondamental des femmes à maîtriser leur corps. J'ai toujours été de cet avis, je n'en changerai pas."

Et on poursuit la série avec la loi Taubira :

"Je pensais que nous aurions pu faire adopter par référendum une belle loi sur l'union civile homosexuelle qui permette l'égalité. C'est fini. Cette loi elle est votée, je ne reviendrai pas dessus".

Il assure qu'il réécrira une partie de la loi "pour bien verrouiller le développement de la GPA qui est une menace et une marchandisation du corps de la femme."

On se demande quel est l'intérêt d'une candidature de NDA à la présidentielle…

Lire la suite de l'article

Quand une salariée refuse de se soumettre au lobby LGBT

Elle témoigne :

"Salariée depuis quatre ans et demi d’une entreprise américaine internationale et responsable depuis quelques mois de la gestion des compétences en RH, je dois notamment suivre des indicateurs sur la diversité des talents, puisqu’une des priorités du groupe est de mettre l’accent sur la diversité, à savoir le soutien des minorités suivantes : les handicapés, les « LGBT » (lesbiennes, gays, bisexuels, transsexuels), les femmes et quelques minorités ethniques. Ce soutien envers ces minorités passe par le recrutement, la gestion de carrière et des talents, l’accueil au sein du groupe, l’organisation d’événements/conférences, des formations, des communications sur l’intranet ou via des visuels au sein des locaux.

Au mois de juin 2016, je découvre que ce mois est consacré au soutien de la cause LGBT dans notre entreprise et ce chaque année depuis 2012. Je réalise également que cette minorité fait l’objet d’un communautarisme prononcé, contrairement aux autres minorités. Cela de plusieurs manières :

  • En encourageant fortement les employés à rallier la cause LGBT par le port du badge aux multi couleurs de la gay pride et/ou par l’insertion dans leur signature d’email d’un logo spécial en soutien à la communauté LGBT (aucune autre minorité ne fait l’objet d’un tel soutien visible).
  • En consacrant depuis 2012 tous les mois de juin à la communauté LGBT, par des événements, formations internes, conférences et soutiens visuels spécialement préparés pour l’occasion.
  • En publiant aux 5000 employés en France un document sur le management de la diversité LGBT présenté comme référentiel commun, doté d’un schéma prônant le

Lire la suite de l'article