Archives par étiquette : raciste

Elle dénonce leur eugénisme, ils la traitent de raciste

Inversion accusatoire typique des gauchistes : dans l’émission Le Club 28′ diffusée le 3 mars sur Arte, la porte-parole du réseau politique l’Avant-Garde, Julie Graziani, a suscité une vive controverse lors d’un débat sur l’avortement, en comparant les personnes atteintes de trisomie et les noirs. Sur Aleteia, elle entend préciser son propos et poursuivre la réflexion sur l’eugénisme :

"Le 3 mars, sur un plateau télé, j’ai dénoncé l’horreur du racisme chromosomique en demandant s’il semblerait normal à quiconque « d’avorter un enfant parce qu’il est noir » tandis qu’on avorte tous les jours, dans l’indifférence générale, des enfants trisomiques à des stades avancés de la grossesse.

Par un de ces raccourcis baroques dont la pensée unique a le secret, certains ont eu l’idée de prétendre que j’avais « comparé les noirs avec les trisomiques », dans une intention dépréciative pour les premiers, comme s’il pouvait venir sérieusement à l’idée de quelqu’un d’assimiler la pigmentation de la peau à un handicap…

Il ne s’agissait évidemment pas de comparer deux personnes, mais deux époques et deux persécutions. Qu’est-ce que le racisme d’ailleurs, sinon une construction intellectuelle qui utilise des différences perçues pour exclure et discriminer ? Car il n’y a pas de races dans l’espèce humaine qui est une et indivisible.

De nos jours, le racisme fondé sur la couleur de la peau répugne ; il est acquis pour la majorité que de telles pratiques sont abominables. Pourtant, pendant quelques siècles, la bonne morale bien-pensante considérait tout à fait normal de réduire nos prochains en esclavage,

Lire la suite de l'article

«Humour» raciste : un ex-journaliste du BondyBlog supprime plus de 50 000 tweets

Lu sur RT :

Capture d’écran 2017-02-19 à 17.04.15Dans son numéro du 1er février, Les Inrocks allaient à la rencontre de Christiane Taubira, mais aussi de «Mehdi et Badrou, 24 ans chacun, [qui] ont été chroniqueurs à France Inter [et] journalistes au Bondy Blog». Ce dernier est un média hébergé par Libération et partenaire des chaînes publiques LCP et France Ô, qui se donne pour objectif de «raconter les quartiers populaires». Le magazine de la gauche branchée décrit alors les deux jeunes hommes comme «l’avant-garde d’une nouvelle génération venue de banlieue qui compte bien faire entendre sa voix»…

Deux semaines plus tard, une multitude d'anciens tweets écrits par l'un de ces deux représentants de «l'avant-garde» des banlieues – Mehdi Meklat – étaient déterrés par des internautes, provoquant l'indignation de nombre d'entre eux. Le contenu politiquement incorrect (c'est le moins que l'on puisse dire) de certains de ces tweets, en effet, a de quoi faire défriser plus d'un lecteur des Inrocks. «Pourquoi les juifs ont le droit de prendre le métro [?]», s'interrogeait ainsi Mehdi Meklat dans un tweet d'avril 2014."

Cela ne gêne pas Christiane Taubira de poser à ses côtés.

58a98a26c461881b038b47b5 58a98a3bc4618868308b4783

Lire la suite de l'article

Gaulois : la gauche n’est-elle pas raciste en refusant la culture française aux étrangers ?

Lu dans Les 4 Vérités à propos de la polémiques autour de "nos ancêtres les Gaulois" :

S"Voici quelques mois, est paru en France un livre d’entretiens avec le cardinal Sarah, africain et noir comme l’ébène. Ce dernier disait n’avoir eu aucune difficulté à apprendre dans les écoles françaises que ses ancêtres étaient Gaulois – ce qui, du point de vue ethnique, était évidemment absurde. Il ajoutait qu’il en avait éprouvé de la reconnaissance pour la France qui lui offrait de participer à son prestigieux héritage culturel.

Est-il si difficile de comprendre que c’est cela que nous devrions offrir aux immigrés présents sur notre sol? Et la gauche n’est-elle pas infiniment plus raciste que Nicolas Sarkozy en leur refusant la culture française ?"

Lire la suite de l'article

L’Amérique officielle est raciste, la police US tue les Noirs ? Intox

Lu sur Réinformation.tv :

"[…] Invitée par le journaliste à commenter une déclaration du gouverneur du Minnesota Mark Dayton, pour lequel Philando Castille (victime de l’une des bavures récentes de la police US) n’aurait pas été tué si les occupants de sa voiture avaient été Blancs, Hillary Clinton s’est d’abord réfugiée dans des généralités sur la nécessité de laisser l’enquête suivre son cours et de comprendre ce qui se passe dans les contrôles de routine, avant de lancer, aimablement pressée par son intervieweur : « Trop d’Afro-américains ont été tués dans des rencontre avec la police dans des affaires qui n’auraient pas du se terminer ainsi. Je répète qu’il faut des consignes nationales en la matière. (…) Franchement il faut s’occuper du racisme systémique qui est une réalité, et s’occuper du biais systémique » (qui existe dans la police US). Interrogée ensuite pour savoir comment elle traiterait la question raciale qui divise l’Amérique, elle a répondu : « J’appelle les Blancs, comme moi, à se mettre dans la peau des Noirs qui craignent toujours pour leurs enfants (…) Je crois que nous sommes ceux qui devons commencer à écouter la plainte légitime poussée par nos compatriotes afro-américains, et il y a tant de travail à faire. »

La police US ne tue pas les Noirs, les statistiques le prouvent

En d’autres termes, elle charge la communauté blanche du péché, avalise le mythe des policiers US tueurs de Noirs, appelle les Blancs à la repentance et à la conversion à une nouvelle politique d’ensemble pour effacer le

Lire la suite de l'article

Incendie raciste : un socialiste mis en examen

Le procureur de Valenciennes a mis en examen le socialiste Yohan Senez, directeur de cabinet de la députée-maire de Denain Anne-Lise Dufour-Tonini, mercredi 22 juin, pour complicité de l'«incendie volontaire» d'une épicerie roumaine, «commis en raison de la race, l’ethnie, la nation, la religion de la victime».

Dans la nuit du 20 au 21 mars 2016, un incendie avait frappé un magasin d’alimentation et de produits roumains, dans la petite ville de Denain, dans le Nord. Quelques jours plus tard, deux employés municipaux avaient été mis en examen, après qu'ils auraient reconnu être à l'origine de l'événement. L'un des employés municipaux aurait indiqué au magistrat instructeur «avoir organisé l’incendie criminel à la demande» du directeur de cabinet. Des échanges de SMS entre l’un des employés municipaux et Yohan Senez au cours du week-end précédant l'incendie attesteraient de la responsabilité de ce dernier.

Lire la suite de l'article

La fresque raciste, sexiste et pro-immigration a été subventionnée par la mairie de Paris

L'AGRIF a annoncé hier qu'elle porterait plainte. De son côté le FN condamne également cette fresque par la voix de Gabriel Robin, secrétaire général du tout nouveau Collectif Culture, Libertés et Création (CLIC) :

CHpMtVrWsAAjc1x"(…) A première vue, la démarche peut sembler positive et donner un peu de vie à un mur qui autrement serait nu. En outre, l’association donne à de jeunes artistes la chance de se faire connaître du plus grand nombre. Cependant, par delà les meilleurs intentions affichées par les membres de l’association, certaines œuvres sont fortement politisées et présentent un message particulièrement négatif et vulgaire. L’association se sert de l’art pour faire de la propagande raciste et promouvoir l’immigration illégale.

Sur l’œuvre exposée en ce moment, figurent deux mentions : « La France aux Français »  barrée, et juste en dessous « Les Françaises aux Africains ». Rappelons-nous qu’une jeune fille a été violée par plusieurs hommes à Evry l’an passé, au seul motif qu’elle était « française » et donc dans l’esprit de ces jeunes barbares « une fille facile». La mairie de Paris soutient un projet qui appelle à ne pas respecter la loi, et n’hésite pas à laisser une association faire la promotion de l’immigration massive et illégale. En outre, le message « Les Françaises aux Africains » est tout aussi raciste que sexiste, laissant penser que les Françaises doivent s’offrir à tous les immigrés clandestins. Dans cette peinture au propos abject, les femmes sont réifiées au

Lire la suite de l'article

Richet : ce médecin jugé eugéniste et raciste était aussi pro-euthanasie

La rue et l'hôpital Charles-Richet de Villiers-le-Bel ne porteront plus le nom de cet «éminent médecin», prix Nobel en 1913. Ses ouvrages et ses thèses sont jugés «eugénistes et racistes».

Ce que ne précisent pas ceux qui s'indignent que ce médecin puisse être honoré, c'est qu'il avait aussi proposé d'euthanasier les « enfants anormaux » (source en 1ère page).

La logique eugéniste et la logique euthanasique se rejoignent en effet dans l'élimination des personnes jugées "anormales" ou "inutiles".

Commentaires (1)

"il avait aussi proposé d'euthanasier les « enfants anormaux " et c'est pour cela qu'il a obtenu le prix Nobel, distinction éminente mais toujours un peu orientée.

Rédigé par : LB | 12 mar 2015 13:23:21
____________________________________

Lire la suite de l'article

Exhibit B, une exposition raciste ?

 

  515x330_exhibit-b-deja-programme-cent-quatre-novembre-dernier-soulever-alors-contestations

Une exposition, qui existe depuis quatre ans déjà et arrive à Paris fin novembre, a pour but de provoquer les interrogations du public sur le colonialisme et les "zoos humains" (terme apparu dans les années 2000 pour évoquer entre autres les expositions coloniales mettant en scène des tableaux vivants des habitants de tous les continents). Cette expo, "Exhibit B", utilise les services de comédiens noirs amateurs, plus ou moins dénudés. Une pétition, initiée par John Mullen, tourne pour annuler l’exposition, que certains dénoncent comme raciste.

"«Les comédiens y sont dénudés, silencieux, sous une lumière décorative et mis en scène par un artiste blanc qui s’adresse à un public blanc invité à réfléchir sur l’histoire du colonialisme, estime John Mullen. Le corps des Noirs est ici exhibé et, Brett Bailey [l’artiste sud-africain qui met en scène Exhibit B], a beau s’en défendre, c’est inacceptable et raciste.»"

On peut effectivement considérer que cette exposition est raciste. On peut aussi se demander si ce genre d'expo pseudo mémorielle participe vraiment à la mise en oeuvre d'un "vivre ensemble" serein, tel que le réclame à cor et à cris l'ensemble de la classe politique. Monter en permanence les Noirs contre les Blancs, exiger des Blancs une repentance collective, permanente et rétroactive (puisque les auteurs des expositions universelles sont morts depuis longtemps), puis s'imaginer que tous, Noirs et Blancs, vivront en bonne intelligence dans le même pays, paraît pour le moins curieux et irréaliste…

Lire la suite de l'article

Est-ce raciste de dire que NVB est marocaine et musulmane ?

Extrait de l'article de Minute sur Najat Vallaud-Belkacem, qui fait déjà du bruit :

M"Pour Najat Vallaud-Belkacem, le parcours semble impeccable. Née en 1977 dans un village du Rif marocain, deuxième d’une famille de sept enfants, elle est venue s’installer en France en 1982 pour y rejoindre avec sa famille son père, ouvrier dans le bâtiment, et s’est engagée au PS en 2002 après la qualification de Jean-Marie Le Pen pour le second tour de la présidentielle. Volant de promotion en promotion au sein de la gauche française et des institutions républicaines, la jeune femme se définissait elle-même en avril 2014 dans « La Voix du Nord » comme un « pur produit de la République », exemple d’« intégration heureuse » mais refusant d’être « la caution de la diversité ». Pourtant, dans le même article, elle continuait ainsi : « Que je le veuille ou non, j’ai une responsabilité particulière, avec trois caractéristiques trop rares en politique, à la fois jeune, issue de l’immigration et femme. » […]

Et s’il y a une identité que Najat Vallaud-Belkacem assume assez bien, c’est sa double nationalité franco-marocaine. Ainsi en 2009, lors d’un « nouvel an berbère » à l’hôtel de ville de Lyon, dans une intervention filmée, elle déclarait très clairement : « J’appartiens à cette culture depuis ma naissance, que j’ai beau avoir changé de pays, m’être installée en France, c’est une culture à laquelle je suis extrêmement attachée, un pays auquel je tiens beaucoup. »

Lire la suite de l'article