Archives du mot-clé pour

Etats-Unis : les toilettes pour les transgenres, c’est fini

Unknown-10L'administration du président américain Donald Trump a annoncé hier qu'elle mettait fin à un dispositif fédéral de protection des droits étudiants transgenres.

Les ministères de la Justice et de l'Education ont publié un communiqué indiquant qu'ils "retiraient les recommandations faites au titre de l'article IX (anti-discrimination, ndlr) en 2015 et 2016", sur l'accès à des installations non mixtes, comme des vestiaires ou des toilettes par exemple. 

Il revient donc aux Etats fédérés et aux districts scolaires de trancher dans ce qui avait été surnommé "la guerre des toilettes". Elle avait été déclenchée par le gouverneur de Caroline du Nord, qui imposait notamment l'utilisation des toilettes publiques en fonction de l'identité sexuelle et non de l'identité de genre. Barack Obama avait pris le parti ubuesque de mettre en oeuvre des mesures fédérales au titre de l'article IX permettant aux écoliers et étudiants de se rendre dans les toilettes et les vestiaires du genre avec lequel ils s'identifient et non pas celui qui est sur leur acte de naissance.

Lire la suite de l'article

Il n’y a pas assez de forces de l’ordre pour assurer la sécurité des matchs de foot

On apprend dans L'Equipe que les forces de l'ordre sont débordées, en raison des émeutes de banlieue :

"Les autorités publiques ont décidé d'interdire le déplacement des supporters du PSG ce dimanche à Marseille pour le Classique (21 heures au stade Vélodrome). Initialement ils devaient être 500 pour ce choc selon le principe de réciprocité qui prévaut désormais pour ces rencontres. La décision des pouvoirs publics, qui intervient au lendemain d'une réunion à Marseille préparatoire au match, est motivée par le contexte très tendu actuellement dans les banlieues et ils ne disposent pas d'assez de forces pour garantir la sécurité des fans parisiens."

Lire la suite de l'article

Le combat pour la vie est également cohérent avec le rejet de l’idéologie mondialiste

Barbara Mazières a été interrogée par Nouvelles de France. Extrait :

"Selon moi, le combat pour la vie est également cohérent avec mon rejet de l’idéologie mondialiste, qui a érigé le marché en véritable dieu. Ce dieu est un dieu jaloux qui veut qu’aucun secteur ne lui échappe. La vie n’est plus qu’une marchandise : Les semences, jadis patrimoine commun de l’humanité, deviennent objet de normalisation, de brevet et de vente. L’enfant devient une marchandise avec la GPA. La personne âgée, jugée économiquement inutile, doit être éliminée avec l’euthanasie. Nous créons l’enfer sur la terre. Il est urgent de réagir.

Lire la suite de l'article

La théorie du genre, quel impact pour vos enfants ?

La Manif pour Tous 35 communique :

Esther PIVET, coordinatrice de VigiGender a donné une conférence à Rennes sur "la théorie du genre, quel impact pour vos enfants ?"

Il est urgent d’écouter Esther, cette idéologie s’installe rapidement, parfois à notre insu !

Vous pouvez la retrouver sur  CONFERENCE ESTHER PIVET – VIGIGENDER

On ne lâche rien

Lire la suite de l'article

« Et pour le Père Gréa ? Qui suis-je ? « 

Le Père David Gréa, curé de la paroisse de Lyon-Centre-Sainte Blandine, a annoncé récemment dans une lettre qu'il voulait se marier tout en se sentant heureux d'être prêtre. L'abbé Grosjean a rappelé à cette occasion que le célibat que l’Eglise demande est exigeant, mais que 

"Cette exigence – je le rappelle – nous la choisissons librement. Personne n’est obligé de devenir prêtre."

2017-02-20-17_19_24-davidexpliquevision-1920c3971080

Pierre Martineau, "fils d'un des frères du même nom", revient sur son blog sur ce "double choix" du Père Gréa, dont l'un exclut l'autre de fait. Il compare l'exigence du sacerdoce à celle du mariage :

[…]"Le célibat consacré n’est pas un artifice, il est l’expression perpétuelle du don total au Christ, qui confère ainsi au prêtre la voie de son Salut, dans lequel il précipite ses fidèles avec lui. Puisqu’il répond à sa nature profonde, il lui apporte à la fois l’exigence et la satisfaction que lui confère sa vocation. Parce qu’il relève de l’être et non de l’avoir, parce qu’il se greffe au désir et non à l’envie, il est immuable ici-bas, n’en déplaise aux hésitants. Oserait-on appliquer à Dieu cette même dialectique pour l’union d’un homme et d’une femme ?

Ainsi, moi qui me suis marié, vais-je pouvoir dire un jour à ma femme que je sens en moi un appel de Dieu à être prêtre, Lui qui l’a mise sur mon chemin comme personne, joyau qui m’était réservé ? Dieu est-il blagueur à ce point qu’Il ne compte pour rien le lien qui nous unit et les enfants qui

Lire la suite de l'article

Marine Le Pen refuse de porter le voile pour rencontrer le Grand Mufti

La présidente du Front national devait rencontrer le Grand Mufti du Liban. A son arrivée dans les bureaux de ce dernier, à Beyrouth, un voile a été tendu à la présidente du Front national.

"La plus haute autorité sunnite du monde n'avait pas eu cette exigence, par conséquent je n'ai aucune raison de… Ce n’est pas grave, vous transmettrez au grand mufti ma considération mais je ne me voilerai pas”.

Le service de presse du Grand Mufti a déclaré dans un communiqué que l’équipe de Marine avait été informée la veille de la nécessité de porter le voile en présence du Grand Mufti. Elle avait alors fait savoir qu’elle ne le porterait pas mais l’invitation n’avait pas été annulée.

En mai 2015 en Egypte, elle avait rencontré, sans voile, Ahmed al-Tayeb, le grand imam d'Al-Azhar au Caire.

Elle a rencontré, par ailleurs, le patriarche maronite du Liban :

R

Lire la suite de l'article

Le Liban sera un point d’équilibre vital pour l’apaisement des tensions au Moyen-Orient

Intéressante analyse de Thibaut de La Tocnaye, Vice-Président de Chrétienté-Solidarité, ancien volontaire français parti combattre au Liban au début des années 1980, Membre du Bureau politique du FN, sur le voyage de Marine Le Pen au Liban :

C5GhXN2WAAEEmT2"[…] Les enjeux de ce voyage sont beaucoup plus importants. […] Or, l’ex-général Aoun a justement lutté inlassablement, pendant quarante ans, pour la défense d’un Liban indépendant et souverain face aux multiples tentatives d’hégémonie extérieure. De plus, son élection quasi miraculeuse — après pratiquement deux ans de vacance du pouvoir présidentiel — consacre magistralement la formule libanaise de cohabitation islamo-chrétienne et de partage du pouvoir qui exclut et rejette par définition tout islamisme.

Cette rencontre est la préfiguration de ce qui devrait à nouveau exister entre la France et le Liban, et plus encore entre l’Occident et l’Orient pour rejeter efficacement tout terrorisme révolutionnaire islamique.

La deuxième grande thématique du voyage de Marine Le Pen au pays des Cèdres, c’est évidemment le problème des migrants. Là encore, la convergence de la France et du Liban par rapport au problème des réfugiés est claire : « leur retour obligatoire et dans la dignité dans leur pays d’origine » (pour reprendre les propos du patriarche maronite du Liban Bechara Al-Raï) est la seule possibilité envisageable. Nul doute que le nouveau président libanais va prendre à bras-le-corps le dossier explosif des 1,2 à 1,4 million de réfugiés syriens au Liban en anticipant et préparant leur retour en Syrie. Ce sera un des points capitaux de la négociation avec le nouveau pouvoir en Syrie — le

Lire la suite de l'article

23 février : récollection pour dames à Paris

La prochaine recollection du jeudi prêchée par l’abbé Le Coq, FSSP (pour "dames") aura lieu le : le jeudi 23 février de 9h à 12h30 Au Monastère de la Visitation (68 avenue Denfert Rochereau, Paris 75014, métro Denfert Rochereau, RER Port-Royal).

  • 9h : temps d’accueil et de prière dans la chapelle
  • 9h 30 : messe célébrée en la forme extraordinaire, et confessions par l’Abbé Damaggio, FSSP
  • 10h 45 : 1er enseignement
  • 11h 30 pause café
  • 11h45 2ème enseignement

PAF 6 euros location de la salle + participation libre aux frais des abbés.

Déjeuner partagé proposé, tiré du sac vers 12h30 (merci d’apporter pour 4/5 un plat salé ou sucré) que celles qui n'ont pas prévu ou rien apporté se sentent libres de participer. Elles seront bien volontiers accueillies.

Autres dates : 1er décembre, 12 janvier, 23 février, 23 mars, 27 avril et 19 mai.

Lire la suite de l'article

Les chrétiens de Syrie pour une paix durable

Marco Rumignani est allé à la rencontre de Mme Roueida Khoury, une Franco-Syrienne, qui réside depuis bientôt trente ans en France, et qui préside l'association Chrétiens de Syrie Pour la Paix. Extraits de l'entretien dont l'intégralité se trouve ci-dessous :

J'ai été amenée à m'occuper de la Syrie suite à ce chaos qui règne là-bas, et face aux crimes dont est victime le peuple syrien. Nous avons réuni en groupe des Syriens, des Franco-syriens et des Français, afin d'informer les Français avant tout de ce qu'il se passe sur le terrain et de la réalité. […] Nous informons par tous les moyens: par des conférences, aller à la rencontre des Français et des élus, à la rencontre de responsables politiques et religieux; […] construire une école, apporter une aide humanitaire, en aidant la population à vivre dignement et à se reconstruire sur place. On apporte des projets et on aide à les réaliser.

Vous organiserez bientôt un voyage en Syrie. Quels seront les lieux de visite?

Nous organisons tous les ans à peu près un voyage à Pâques. […] Nous ne pourrons pas aller cette année à Palmyre, mais nous irons à Alep, à Damas, à Homs (nous avons eu l'occasion de visiter réellement cette ville, que tout le monde décrit comme détruite, alors que ce sont certains quartiers qui sont détruits, notamment les quartiers chrétiens), à Tartous, à Lattaquié. Nous visiterons aussi les sites archéologiques de Syrie, comme le Krak des Chevaliers, Ougarit, Souweïda."

Les Chrétiens sont-ils une communauté à part dans la

Lire la suite de l'article

Lettre ouverte de La Manif Pour Tous à Emmanuel Macron

Dans une lettre ouverte au candidat à l’élection présidentielle, Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous, propose une rencontre à Emmanuel Macron pour lever les ambigüités. Puisque le dialogue est au cœur de la méthode de gouvernement souhaitée par l’ancien ministre de l’Economie, ce rendez-vous sera l’occasion de mieux se connaître et de mettre un terme à une polémique stérile :

"Monsieur le Ministre, 

En tant que Secrétaire général de l’Elysée, vous avez suivi au plus près les débats autour du projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux personnes de même sexe. Dans une interview accordée à L’Obs et publiée jeudi dernier, vous soulignez, à juste titre, que les opposants à ce « changement de civilisation », pour reprendre les mots de Christiane Taubira, ont été méprisés. « Il ne faut jamais humilier, il faut parler, il faut partager des désaccords » avez vous déclaré. Ce mépris a été effectivement ressenti fortement par un nombre immense de Français, mobilisés dans le calme, l’enthousiasme et la détermination tout au long de ce quinquennat pour défendre le mariage, la richesse de la complémentarité des sexes et la filiation père-mère-enfant. 

Vos propos ont provoqué une vive réaction d’une poignée de militants radicaux, témoignant une nouvelle fois de leurs difficultés à débattre et à faire vivre la démocratie. Ils vous ont accusé de mille maux, sans chercher à comprendre la nécessité de débattre de l’avenir de notre société, en refusant de s’interroger sur les droits et besoins de l’enfant. Vous avez voulu

Lire la suite de l'article

Emmanuel Macron s’engage pour les droits LGBT et critique les « leaders outranciers » de la Manif pour Tous

Au moins, c'est clair et net,  Macron est le candidat de la décadence :

"J'ai vécu de l'intérieur l'adoption de la loi sur le Mariage pour Tous, la ferveur et l’espoir magnifique qu’elle a soulevés, le combat passionné mené par Christiane Taubira (…) J'ai vu alors monter l'opposition, portée par la Manif pour Tous. J'ai entendu la vindicte et la haine de nombre de manifestants contre les homosexuels. J’en ai été profondément choqué. Ma seule envie alors était que l'humiliation de la communauté LGBT exposée à ces déferlements cesse le plus vite possible, que la loi soit adoptée rapidement. Cela a hélas duré. La violence s'est intensifiée. Je l’ai condamnée mais j’ai, dans le même temps, refusé de traiter par le mépris les témoignages reçus de personnes que ce mariage pour tous heurtait dans leurs croyances et leurs valeurs. Des gens sincères, pas des extrémistes, pas des fanatiques (…)

Ils ne se reconnaissaient pas dans les leaders outranciers de la Manif pour Tous (…)

Sur le fond, la communauté LGBT sait mon profond attachement au progrès de ses droits et trouvera toujours en moi un défenseur."

Emmanuel macron est le véritable héritier de François Hollande…

 

Lire la suite de l'article