Archives du mot-clé nouvelle

La nouvelle arme contre les « zextrêmes »

C'est beau comme l'antique

B

Décryptage pour les imbéciles qui n'auraient pas saisi du premier coup d'oeil la signification de cette oeuvre d'art (il faut toujours tout expliquer) :

"Avec son projet "Réfléchir", le recouvrement d'un vestige de la seconde guerre mondiale par une mosaique de miroirs, Anonyme nous invite à réfléchir à l'heure où un parti d'extrême droite risque de prendre le pouvoir en France. Sous l'action des rayons du soleil, ce qui n'était que ruine est devenu monument, un phare qui nous met en garde. En créant un espace d'illusion, "Réfléchir" dénonce comme plus illusoire encore l'espace réel et l'aveuglement dans lequel nous vivons. C'est dans le Nord de la France, région qui voit affluer de partout des réfugiés en chemin vers l'Angleterre, qu'Anonyme a voulu rappeler que de nombreux français furent eux-mêmes réfugiés il y a 75 ans. "Réfléchir" remet l'Histoire en lumière afin qu'elle éclaire notre présent."

Lire la suite de l'article

Nouvelle procédure de divorce : rapidité de l’audience et faible formalisme

De Jacques Bompard :

Unknown-27"En cinq ans, le gouvernement socialiste aura accompli la tâche qu’il s’était fixé : non content d’avoir entériné le gouffre économique de la Nation, il en aura détruit les fondements essentiels. S’attachant à intervenir dans chaque parcelle de la vie privée des Français, l’État pratique l’immixtion au détriment de la responsabilité des familles. « Mariage » pour Tous ; avortement pour tous ; divorce pour tous. Au détriment de l’enfant, cette déconstruction perpétuelle des solidarités familiales porte en elle le germe de tous les maux.

A l’heure où le nombre de divorce annuel affecte 120 000 à 150 000 couples, la dernière mesure de l’État aura été de favoriser l’accélération de la procédure de séparation. Lors du passage de ce texte inique, j’avais déposé de nombreux amendements soulignant l’inanité d’un tel texte, qui enjoint les couples souhaitant se séparer à ne même plus à recourir à un juge, afin d’accélérer le divorce et désengorger les tribunaux. Non seulement de telles dispositions, accréditées par actes sous seing privé, n’ont plus de valeur authentique, mais elles soulèvent également des problématiques dans le cœur de la cellule familiale.

« Permettre aux conjoints de négocier entre eux, c’est les renvoyer à des rapports de force », soulignait en ce sens Sibylle Gollac, sociologue. Un rapport de force auquel est confronté l’enfant, qui peut désormais se voir échoir la lourde charge de contester le divorce, engendrant par ailleurs l’ouverture d’une procédure judiciaire. Qu’en est-il du droit de l’enfant à être élevé par son père et sa mère ?

Lire la suite de l'article

La nouvelle cabale des dévots

Depuis plusieurs semaines, une offensive est lancée contre les « cathos identitaires ». Par qui ? Je n’en sais fichtre rien. Contre qui ? Ce n’est pas clair non plus. Dans quel intérêt ? Je me perds en conjectures…

Plus sérieusement, tout est bizarre dans cette affaire.

L’étrangeté première, c’est que personne n’est en mesure de définir ces fameux « cathos identitaires ». Autrement dit, nous sommes en présence d’une cabale contre une menace si indéfinie qu’elle en est inexistante. Si j’en juge par la lecture des quelques pièces du dossier en ma possession, le Salon beige et votre serviteur sont, semble-t-il, la quintessence de cette espèce nouvelle. Mais, d’abord, quelles sont ces pièces ? Pour le moment, je dispose de deux traces tangibles : un dossier de La Vie (dont l’un des propriétaires est l’inénarrable oligarque libertaire Pierre Bergé) et un livre de l’avocat Erwann Le Morhedec, plus connu sous son nom de blogueur, Koz. Deux mondes très différents donc. Or, en matière de coïncidence dans la vie publique, j’en suis resté à l’adage d’Audiard : « Un barbu, c’est un barbu ; deux barbus, c’est des barbouzes. » Je n’exclus certes pas que MM. Bergé et Le Morhedec se soient subitement réveillés un matin avec une même idée en tête, mais cela ne me semble guère vraisemblable. Me Le Morhedec se répand dans le tout-Versailles catholique en excipant de sa proximité avec « certains évêques », mais j’ai peine à croire que des successeurs des Apôtres se prêtent à de telles palinodies. Peut-être des apparatchiks du noyau dirigeant de l’épiscopat ? On pourrait alors

Lire la suite de l'article

Nouvelle proposition de loi pro-vie en Pologne

D'Olivier Bault dans Présent :

"[…] Ce projet interdirait lui aussi les avortements dans les mêmes cas de figure que le projet de loi citoyen rejeté début octobre, mais il ne prévoit pas de sanctions pénales à l’encontre des femmes coupables d’avoir tué leur enfant pendant leur grossesse. Les députés du PiS, qui disposent de la majorité absolue au parlement, ont toutefois décidé cette fois de botter en touche en choisissant de renvoyer la patate chaude au gouvernement de Beata Szydlo plutôt que de présenter un projet de loi au maréchal (président) de la Diète. Concrètement, la Commission des pétitions a voté de demander d’abord au gouvernement quels sont ses projets en ce qui concerne le renforcement de la législation protégeant le droit à la vie et où en est la mise en œuvre de la loi votée à l’automne pour améliorer les aides aux femmes donnant naissance à des enfants handicapés et à leur famille. […]"

Lire la suite de l'article

Les mauvaises nouvelles de l’actualité et « la » Bonne nouvelle

Parfois, des lecteurs me disent que le Salon Beige relaie trop de mauvaises nouvelles et jamais de bonnes nouvelles. Outre que c'est faux (voyez les nouvelles qui nous viennent actuellement des Etats-Unis ou de Russie, mais aussi la réussite des dernières manifestations pour la famille et la vie), rappelons que le bien ne fait pas de bruit (et votre blog relaie les très nombreuses créations d'écoles, libres, qui fleurissent silencieusement) et le bruit ne fait pas de bien (on nous demande parfois de ne pas relayer certaines initiatives qui restent efficaces si elles sont discrètes), rappelons que notre Espérance se se trouve pas dans l'actualité… Voici un extrait du message du pape sur les communications sociales :

"[…] Il ne s’agit pas évidemment de promouvoir une désinformation où le drame de la souffrance serait ignoré, ni de tomber dans un optimisme naïf qui ne se laisse pas atteindre par le scandale du mal. Je voudrais, au contraire, que tous nous cherchions à dépasser ce sentiment de mécontentement et de résignation qui nous saisit souvent, nous plongeant dans l'apathie, et provoquant la peur ou l'impression qu’on ne peut opposer de limites au mal. D’ailleurs, dans un système de communication où domine la logique qu’une bonne nouvelle n’a pas de prise et donc ne constitue pas une nouvelle, et où le drame de la souffrance et le mystère du mal sont facilement donnés en spectacle, il peut être tentant d'anesthésier la conscience ou de tomber dans le désespoir.

Je voudrais donc apporter une contribution

Lire la suite de l'article

La collusion républicaine : des élus présents à l’ouverture d’une nouvelle loge maçonnique

Au nom de quel principe républicain connu?

"L'ouverture d'une nouvelle loge maçonnique dénommée Gambetta a donné l'occasion, samedi à Cahors, aux francs-maçons du Grand Orient de France, de rendre un hommage au plus célèbre natif de la ville : Léon Gambetta. Le maire Jean-Marc Vayssouze et Maryse Maury, vice-présidente du conseil départemental du Lot, ont respectivement représenté la ville et le département lors de ce rendez-vous qui s'est tenu en présence d'une importante délégation du Grand Orient de France".

Lire la suite de l'article

Nouvelle version du site Hozana.org

Près de 3 ans après son lancement, le réseau social de prière Hozana.org rassemble près de 110 000 membres et lance une nouvelle version de son site.

Depuis le 27 février 2014, Hozana permet à chacun de créer ou rejoindre une communauté de prière, autour d’une intention particulière ou autour d’une proposition spirituelle. Avec cette nouvelle version, le concept reste le même mais l’interface est modernisée et simplifiée, et la grande nouveauté est le coin prière : un utilisateur connecté retrouve sur sa page d’accueil le flux de toutes les publications des communautés auxquelles il appartient.

Capture d’écran 2017-01-13 à 07.12.23

Thomas Delenda, jeune HEC fondateur d’Hozana, explique :

« Après le mur de Facebook, où vous retrouvez les publications de vos amis qui vous permettent de rester connecté à eux, nous avons créé le coin prière d’Hozana, où vous retrouvez les publications de communautés de prière qui vous permettent de rester connecté à Dieu ! »

Le contenu du coin prière de chacun est entièrement personnalisé, puisqu’il dépend des communautés que le priant a choisi de rejoindre.

« Par exemple pour ma part j’ai rejoint une communauté de prière pour prier chaque jour avec l’Evangile, une autre pour recevoir les tweets du page en image, et une troisième pour recevoir chaque semaine les conseils d’un témoin de la foi ». « Quelqu’un d’autre pourrait choisir de prier avec les grandes fêtes des saints, et de prier chaque semaine pour l’Afrique, ou encore aux intentions du Pape, etc. : un très grand choix de

Lire la suite de l'article

19 janvier : nouvelle journée pour la vie à l’Assemblée nationale

Après le succès de la première journée pour la vie menée le 31 mai dernier, la deuxième édition se prépare à l’Assemblée Nationale avec le député Jacques Bompard. A l’aube de la Marche pour la vie, soyez nombreux à venir entendre les intervenants qui ont accepté de venir rappeler que la défense de la vie est un fondamental en politique.

Aux postures démagogues d’élus affirmant que doit être défendue la « sanctuarisation de la contraception et la non-remise en cause de l’avortement », aux vindictes militantes de députés affirmant qu’il ne peut être donnée vie à des enfants conçus « hors projet parental », doit être rappelé qu’il n’est du ressort des officiers du palais Bourbon comme des adulateurs des partis de s’immiscer dans les foyers familiaux. 

De 9h à 19h, juristes (Gregor Puppinck), essayistes (Gabrielle Cluzel, Guillaume Bernard, Philippe Maxence…), responsables d’associations (Guillaume de Thieulloy, Cécile Edel,…), viendront témoigner de leur combat acharné pour la défense de la vie.

Précédée d’un petit-déjeuner autour des élus (Valérie d’Aubigny, Christine Boutin,…), la journée sera rythmée par des tables-rondes relatives aux dernières lois portant atteinte à la vie (clause de conscience des pharmaciens, délit d’entrave à l’avortement).

Parce qu’il est nécessaire de sans cesse rappeler l’inviolabilité de la vie humaine, nous comptons sur votre présence nombreuse le 19 janvier, au Ier Bureau de l’Assemblée Nationale. Vous pouvez vous y inscrire par courrier électronique à l’adresse suivante (jbompard@assemblee-nationale.fr) jusqu’au 16 janvier (Afin de faciliter votre inscription, indiquer les dispositions suivantes : NOM,

Lire la suite de l'article

Chronique des chrétiens d’Orient : Temps de Noël en famille, nouvelle activité pour les réfugiés en Jordanie

15292858_10211676755734807_1278985238_o[1]La situation des réfugiés ici, à Amman, est délicate. 12 000 réfugiés irakiens sont arrivés durant les deux dernières années en Jordanie, et se retrouvent dans l’impossibilité de travailler. N’ayant pas de revenus, ils vivent de leurs économies, s’il leur en reste.

15293394_10211676755574803_1402129408_o[1]Pour ces réfugiés, Noël est un marqueur temporel : un rappel des souffrances subies. Nombre de ces chrétiens ont vu leur vie basculer dans la nuit du 6 au 7 août 2014, lorsque l’Etat islamique a lancé son offensive en Irak. Les semaines et mois, qui ont suivi, ont été une période de doute, d’inconnue, de fuite. Et nombre d’entre eux sont arrivés en Jordanie durant la période de Noël.

C’est pourquoi nous attachons une importance particulière à Noël. Nous redoublons d’effort afin de permettre à ces populations chrétiennes de passer ces fêtes de fin d’années dans de meilleures conditions. C’est ainsi que nous avons lancé, cette semaine, une nouvelle activité : le temps de Noël en famille.

15303817_10211676755694806_1506110611_o[1]Le but de cette mission ponctuelle est d’apporter des fournitures de Noël, comme une crèche ou un sapin, à ces familles réfugiées, et de passer du temps avec eux pour les installer et les décorer. Nous prenons particulièrement le temps avec les enfants, afin de leur permettre de pouvoir bénéficier de l’ambiance particulière de Noël et qu’ils puissent sortir quelques instants de leur quotidien morose.

15303877_975460762560565_2012514639_o[1]Pour les réfugiés irakiens en Jordanie, faites un don.

15354054_975461392560502_1318877504_o[1]

Lire la suite de l'article