Archives par étiquette : nouvelle

Le Puy du Fou décroche une nouvelle étoile aux Etats-Unis

Nicolas et Philippe de Villiers, respectivement président et fondateur du Puy-du-Fou, ont reçu le prix le Thea Award de la « meilleure création du monde » pour leur spectacle "Le Dernier Panache", samedi soir à Los Angeles. Un an après avoir reçu ce prix pour Les Amoureux de Verdun.

Le Puy du Fou était en concurrence avec 700 autres parcs à thème et grands spectacles dans le monde. Parmi les autres participants, Disneyland ou Universal Studios. Nicolas de Villiers précise :

« Ce prix vient nous conforter dans notre intuition. Le Puy du Fou propose un nouveau modèle artistique, sans marcher dans les pas des parcs américains… Sans manèges, sans rollercoaster (manèges à sensations). »

Et démontre qu'il est possible d'avoir du succès avec les spectacles vivants, « avec des histoires inspirées de l'Histoire. On est dans l'émotion, pas dans les sensations. C'est notre signature artistique qui a été récompensée ce soir. »

Le Dernier Panache propose une mise en scène à 360° dans une salle révolutionnaire de 7 500 m2. Les spectateurs, installés dans une tribune rotative, sont invités à suivre la vie de François-Athanase Charette de La Contrie.

Lire la suite de l'article

Une nouvelle maison pour les handicapés

Don-SJDVLe projet, formé il y a 3 ans, de créer un lieu de vie pour personnes majeures handicapées près de Châteauroux, et dont nous avons plusieurs fois parlé aux lecteurs du Salon Beige, vient de trouver sa concrétisation.

Nous sommes très heureux d’apporter cette nouvelle contribution à la belle cause de l’accueil de la personne handicapée, si chère au Professeur Lejeune. Nous pensons en effet que c’est justice, alors que la société ne veut plus les accueillir, de tourner nos regards vers les plus faibles.

Le 8 mars 2017, la Maison Sainte-Jeanne-de-Valois a donc ouvert les portes à ses premiers résidents. Ils sont aujourd’hui 5 à y vivre en compagnie de 3 accompagnants. 5 autres personnes les rejoindront d’ici le mois de septembre. Que de chemin parcouru, que d’obstacles surmontés, mais l’enjeu en valait la peine comme le montre les images du site.

C’est grâce à vous, donateurs et bienfaiteurs, que cette « aventure » a pu voir le jour et vivre.

Une fondation a été créée pour soutenir l’œuvre naissante ainsi que les autres projets qui sont déjà en cours en France. En effet, seule la générosité des donateurs permet le développement d’une œuvre de ce type, qui veut donner aux personnes handicapées au sein d’un lieu de vie, une vie et une atmosphère catholiques, et qui leur permettent de prier en commun et de vivre selon la foi de leur enfance.

Hugues Revel 06 24 27 19 16, Isabelle Thisse 06 07 18 02 85

Lire la suite de l'article

Terres de mission : pour une nouvelle politique familiale

Au menu de cette émission, la famille : “La plupart des problèmes auxquels nous sommes aujourd’hui confrontés sont liés d’une façon ou d’une autre à la famille” écrivait le chancelier Gerhard Schröder dans une tribune du quotidien Le Monde en 2001. Tel est le texte mis en exergue du travail très fouillé intitulé “Pour une nouvelle politique familiale” présenté ici par Claire de Gatellier, présidente de l’association Famille et Liberté. Les mesures proposées, très argumentées et précises, vont toutes dans le bon sens même si l’état d’extrême déliquescence de notre société ne permet sans doute pas d’espérer, pour l’instant du moins, mieux.

Lire la suite de l'article

Journée mondiale de la trisomie 21 : la nouvelle vidéo de la Fondation Lejeune

La Fondation Jérôme Lejeune lance en France la vidéo internationale « Not special needs, just human needs » /« Pas de besoins spéciaux, juste des besoins humains ».

Cette vidéo est le fruit d’une collaboration de la Fédération italienne CoorDown avec l’agence Publicis (Amérique du Nord) avec la participation de plusieurs associations dans le monde, parmi lesquelles la Fondation Jérôme Lejeune pour la France.

Recevoir une bonne éducation, obtenir un emploi, sortir avec des amis, faire du sport, exercer pleinement ses droits en tant que citoyen sont des aspects importants de la vie de chacun et des besoins que personne ne songerait à définir de « spéciaux ». Pourtant, ce sont les termes employés pour étiqueter les besoins des personnes trisomiques. Le terme «besoins spéciaux» est un euphémisme, une manière considérée comme politiquement correct de parler des personnes handicapées. Or les personnes trisomiques ont les mêmes besoins que tout le monde : étudier, travailler, avoir l’occasion de parler et d’être entendu. Les aider et les soutenir pour ces actions ne change pas la nature de ces besoins, cela ne les rend pas « spéciaux ».

Lire la suite de l'article

Epidémie de déséquilibrés : nouvelle attaque à Düsseldorf

Après l'attaque d'hier soir (commise par un déséquilibré interpellé), plusieurs personnes ont été attaquées aujourd'hui par un individu armé d’une machette dans les rues de Düsseldorf. Un homme de 80 ans a été grièvement blessé mais ses jours ne seraient pas en danger. La chasse à l'homme est en cours.

Lire la suite de l'article

Yvan Rioufol : « La droite fait le ménage : voilà au moins une bonne nouvelle »

Tribune du jour d'Yvan Rioufol :

"Les Républicains deviendront-ils enfin un parti de droite ? Les portes qui claquent à propos de l’affaire Fillon clarifient des non-dits et des hypocrisies. Il est temps d’acter le divorce entre la droite honteuse, incapable d’aborder la question identitaire autrement qu’avec des gants et un pince-nez, et ceux qui estiment que rien n’est plus urgent que de répondre à cette crise de civilisation qui mène à la guerre civile.

Une grande partie de ceux qui quittent le navire n’avaient en réalité rien à y faire : je veux parler des centristes et des juppéistes qui n’ont jamais accepté leur lourde défaite lors des primaires de la droite et du centre. Je rappelle que François Fillon a été plébiscité, à cette occasion, pour son programme économique libéral mais aussi pour son projet sociétal et sa désignation du totalitarisme islamique comme ennemi à vaincre. Tous les Iago qui, à l’image de l’ancien porte-parole de Fillon, Thierry Solère, ont tenté jusqu’à ce lundi matin d’imposer Alain Juppé en remplacement du candidat officiel ont démontré qu’ils n’avaient rien compris de l’opposition fondamentale entre les deux hommes sur les questions sociétales. Celles-ci restent au coeur de la campagne, en dépit des efforts de la fausse droite de les évacuer. Ce qui apparait, dans ces derniers jours d’hystérie, est une pente totalitaire : des apparatchiks sont prêts à accorder tout crédit au "procès stalinien" fait à Fillon, afin d’obtenir son limogeage et son remplacement. le nom de

Lire la suite de l'article

Nouvelle victoire judiciaire pour l’Agrif

Après la cassation obtenue dans l’affaire Nique la France, Bernard Antony communique :

11140252_959038914127508_8563654657365341130_n"La Cour d’Appel de Rouen vient d’ordonner la mise en examen de deux personnes qui avaient refusé un poste à un jeune homme au motif de son « profil de catholique militant ». Le Juge d’instruction, sur requisition du Parquet, avait rendu une ordonnance de non-lieu, mais l’AGRIF est intervenue à la demande de ce jeune homme, conformément à la loi sur la presse, et la Cour d’Appel lui a donné raison en considérant qu’il existait des charges suffisantes démontrant une discrimination en raison de la religion catholique.

Un procès aura lieu prochainement, dont l’AGRIF informera ses fidèles adhérents et sympathisants et tous les hommes épris de justice."

Lire la suite de l'article

La nouvelle arme contre les « zextrêmes »

C'est beau comme l'antique

B

Décryptage pour les imbéciles qui n'auraient pas saisi du premier coup d'oeil la signification de cette oeuvre d'art (il faut toujours tout expliquer) :

"Avec son projet "Réfléchir", le recouvrement d'un vestige de la seconde guerre mondiale par une mosaique de miroirs, Anonyme nous invite à réfléchir à l'heure où un parti d'extrême droite risque de prendre le pouvoir en France. Sous l'action des rayons du soleil, ce qui n'était que ruine est devenu monument, un phare qui nous met en garde. En créant un espace d'illusion, "Réfléchir" dénonce comme plus illusoire encore l'espace réel et l'aveuglement dans lequel nous vivons. C'est dans le Nord de la France, région qui voit affluer de partout des réfugiés en chemin vers l'Angleterre, qu'Anonyme a voulu rappeler que de nombreux français furent eux-mêmes réfugiés il y a 75 ans. "Réfléchir" remet l'Histoire en lumière afin qu'elle éclaire notre présent."

Lire la suite de l'article

Nouvelle procédure de divorce : rapidité de l’audience et faible formalisme

De Jacques Bompard :

Unknown-27"En cinq ans, le gouvernement socialiste aura accompli la tâche qu’il s’était fixé : non content d’avoir entériné le gouffre économique de la Nation, il en aura détruit les fondements essentiels. S’attachant à intervenir dans chaque parcelle de la vie privée des Français, l’État pratique l’immixtion au détriment de la responsabilité des familles. « Mariage » pour Tous ; avortement pour tous ; divorce pour tous. Au détriment de l’enfant, cette déconstruction perpétuelle des solidarités familiales porte en elle le germe de tous les maux.

A l’heure où le nombre de divorce annuel affecte 120 000 à 150 000 couples, la dernière mesure de l’État aura été de favoriser l’accélération de la procédure de séparation. Lors du passage de ce texte inique, j’avais déposé de nombreux amendements soulignant l’inanité d’un tel texte, qui enjoint les couples souhaitant se séparer à ne même plus à recourir à un juge, afin d’accélérer le divorce et désengorger les tribunaux. Non seulement de telles dispositions, accréditées par actes sous seing privé, n’ont plus de valeur authentique, mais elles soulèvent également des problématiques dans le cœur de la cellule familiale.

« Permettre aux conjoints de négocier entre eux, c’est les renvoyer à des rapports de force », soulignait en ce sens Sibylle Gollac, sociologue. Un rapport de force auquel est confronté l’enfant, qui peut désormais se voir échoir la lourde charge de contester le divorce, engendrant par ailleurs l’ouverture d’une procédure judiciaire. Qu’en est-il du droit de l’enfant à être élevé par son père et sa mère ?

Lire la suite de l'article

La nouvelle cabale des dévots

Depuis plusieurs semaines, une offensive est lancée contre les « cathos identitaires ». Par qui ? Je n’en sais fichtre rien. Contre qui ? Ce n’est pas clair non plus. Dans quel intérêt ? Je me perds en conjectures…

Plus sérieusement, tout est bizarre dans cette affaire.

L’étrangeté première, c’est que personne n’est en mesure de définir ces fameux « cathos identitaires ». Autrement dit, nous sommes en présence d’une cabale contre une menace si indéfinie qu’elle en est inexistante. Si j’en juge par la lecture des quelques pièces du dossier en ma possession, le Salon beige et votre serviteur sont, semble-t-il, la quintessence de cette espèce nouvelle. Mais, d’abord, quelles sont ces pièces ? Pour le moment, je dispose de deux traces tangibles : un dossier de La Vie (dont l’un des propriétaires est l’inénarrable oligarque libertaire Pierre Bergé) et un livre de l’avocat Erwann Le Morhedec, plus connu sous son nom de blogueur, Koz. Deux mondes très différents donc. Or, en matière de coïncidence dans la vie publique, j’en suis resté à l’adage d’Audiard : « Un barbu, c’est un barbu ; deux barbus, c’est des barbouzes. » Je n’exclus certes pas que MM. Bergé et Le Morhedec se soient subitement réveillés un matin avec une même idée en tête, mais cela ne me semble guère vraisemblable. Me Le Morhedec se répand dans le tout-Versailles catholique en excipant de sa proximité avec « certains évêques », mais j’ai peine à croire que des successeurs des Apôtres se prêtent à de telles palinodies. Peut-être des apparatchiks du noyau dirigeant de l’épiscopat ? On pourrait alors

Lire la suite de l'article