Archives par étiquette : nouvelle

Pour une nouvelle culture chrétienne

Servigny-cathos-ff74bPrêtre du diocèse de Versailles, l’abbé Gérald de Servigny vient de publier Les cathos sont-ils de retour ? aux éditions Artège. Il a bien voulu répondre aux questions du Rouge & le Noir. Extrait :

"Plus que la question de l’identité – qui est un mot piégé en raison de l’usage politique qui en est fait -, c’est la question de la culture et son rapport au christianisme qui est au centre de toutes les interrogations. Nous étions, jusqu’il y a une quarantaine d’années dans un schéma assez simple : en face de la modernité – qui concevait l’homme comme un être raisonnable dans une société en progrès – le chrétien pouvait plus ou moins s’opposer, selon son degré « d’ouverture au Monde », à cette culture moderne : ce furent les débats sur l’humanisme, la justice sociale, la chrétienté, etc. Mais avec l’avènement de la modernité déconstruite – appelée post-modernité – c’est toute une culture (d’aucuns parleront de contre-culture ou de culture alternative) qui est à réinventer : une nouvelle culture chrétienne. Et il faut bien l’avouer, les « cathos » ont été ici un peu pris de cours… Et pourtant la survie du catholicisme est à ce prix ! Pour ma part je ne fais que donner quelques pistes pour approfondir cette « nouvelle culture chrétienne » : un esprit de résistance (à la déconstruction morale, à l’invasion des écrans…), un enracinement culturel par un investissement éducatif de tous (parents, grand parents), un engagement accru dans les métiers de la transmission, etc."

Lire la suite de l'article

Le mari de la nouvelle ministre de la Santé dirige l’Inserm

C'était bien la peine de prendre 24h pour vérifier les éventuels conflits d'intérêt :

"La nomination du tout premier gouvernement Philippe devait avoir lieu mardi 16 mai. Ce fut finalement fait le lendemain. Le nouveau président de la République voulait donner plus de temps à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique afin de vérifier les déclarations fiscales des futurs ministres et anticiper tout conflit d’intérêt. Raté. Comme le souligne Le Monde, Agnès Buzyn, nouvelle ministre de la Santé [favorable à l'euthanasie], est mariée à Yves Lévy, directeur de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Or, le ministère de la Santé exerce une cotutelle sur cet organisme public. […]"

L'Institut national de la santé et de la recherche médicale (ou Inserm) est un établissement public à caractère scientifique et technologique français spécialisé dans la recherche médicale, placé sous la double tutelle du Ministère de la recherche et du Ministère de la santé.

Lire la suite de l'article

La nouvelle présidente d’En Marche a travaillé avec… Gaston Defferre

XVM68f4c0bc-3408-11e7-bae0-7b37d71239ebLe mouvement d'Emmanuel Macron, censé incarner le renouvellement de la politique, a nommé Catherine Barbaroux présidente par intérim. Elle baigne dans le milieu politique depuis 1975…

  • Elle a été secrétaire générale adjointe du groupe parlementaire du Parti socialiste en 1975, et travaille sous l'égide de Gaston Defferre : l'historique maire de Marseille et député des Bouches-du-Rhône a ensuite été ministre sous Mitterrand.
  • Elle a travaillé dans plusieurs cabinets ministériels socialistes au cours des années 1980 (le cabinet de Michel Crépeau, ministre MRG dans les gouvernements Mauroy et Fabius), avant de partir dans le privé pour occuper des postes de DRH.
  • En 1999, Catherine Barbaroux est nommée déléguée générale à l'emploi par Martine Aubry, alors ministre de l'Emploi. 
  • En 2005, elle passe à la direction générale des services de la région Île-de-France présidée par le socialiste Jean-Paul Huchon.

Ce choix confirme la tendance observée en février : les membres nommés à la commission d'investiture pour les législatives à En Marche étaient en majorité des professionnels de la politique.

En Marche vers le changement : « pour que tout reste comme avant, il faut que tout change » Le Guépard.

Lire la suite de l'article

La-Charia-pour-la-France-300x163

Macron veut « une nouvelle structure [qui] permettra de relancer les principaux chantiers du culte musulman en France »

Jacques Bompard dénonce la laïcité selon Macron :

"Deux jours après le premier tour des élections présidentielles, la qualification d’Emmanuel Macron au second tour frappe encore de stupeur ceux qui ont lu son programme. Alors qu’un policier s’est fait tirer deux balles dans la tête par un djihadiste sur les Champs-Elysées, le candidat du « pensez printemps » appelle de ses vœux la construction d’ « une nouvelle structure [qui] permettra de relancer les principaux chantiers du culte musulman en France ». Prisonnier de son idéologie mondialiste où l’homme est interchangeable et sans identité, Emmanuel Macron oublie que l’Islam est une religion de conquête.

Alors que celui qui veut être prendre la place de François Hollande sur le siège présidentiel préfère son idéologie à la protection des Français, il est légitime de s’inquiéter . « Aujourd’hui, les formations d’imams en France sont presque inexistantes. Résultat : environ 300 imams exerçant en France sont payés par des gouvernements étrangers (Algérie, Maroc, Turquie ) », souligne Macron. Que propose-t-il contre ses ennemis des Français ? Une simple et éventuelle fermeture des mosquées radicales et une dissolution des associations concernées. Mais nulle part, la responsabilité d’un chef d’Etat ne se fait sentir. A aucun moment, Emmanuel Macron n’ose dire que la seule réponse envers les diffuseurs de propagande djihadiste est l’expulsion immédiate de notre territoire.

La-Charia-pour-la-France

A cette montée d’un islam radical, Emmanuel Macron veut opposer les pseudos valeurs de la République. Or, depuis des décennies, notre système n’a plus de valeur à proposer auxquelles adhérer : toutes ont été

Lire la suite de l'article

Le Puy du Fou décroche une nouvelle étoile aux Etats-Unis

Nicolas et Philippe de Villiers, respectivement président et fondateur du Puy-du-Fou, ont reçu le prix le Thea Award de la « meilleure création du monde » pour leur spectacle "Le Dernier Panache", samedi soir à Los Angeles. Un an après avoir reçu ce prix pour Les Amoureux de Verdun.

Le Puy du Fou était en concurrence avec 700 autres parcs à thème et grands spectacles dans le monde. Parmi les autres participants, Disneyland ou Universal Studios. Nicolas de Villiers précise :

« Ce prix vient nous conforter dans notre intuition. Le Puy du Fou propose un nouveau modèle artistique, sans marcher dans les pas des parcs américains… Sans manèges, sans rollercoaster (manèges à sensations). »

Et démontre qu'il est possible d'avoir du succès avec les spectacles vivants, « avec des histoires inspirées de l'Histoire. On est dans l'émotion, pas dans les sensations. C'est notre signature artistique qui a été récompensée ce soir. »

Le Dernier Panache propose une mise en scène à 360° dans une salle révolutionnaire de 7 500 m2. Les spectateurs, installés dans une tribune rotative, sont invités à suivre la vie de François-Athanase Charette de La Contrie.

Lire la suite de l'article

Une nouvelle maison pour les handicapés

Don-SJDVLe projet, formé il y a 3 ans, de créer un lieu de vie pour personnes majeures handicapées près de Châteauroux, et dont nous avons plusieurs fois parlé aux lecteurs du Salon Beige, vient de trouver sa concrétisation.

Nous sommes très heureux d’apporter cette nouvelle contribution à la belle cause de l’accueil de la personne handicapée, si chère au Professeur Lejeune. Nous pensons en effet que c’est justice, alors que la société ne veut plus les accueillir, de tourner nos regards vers les plus faibles.

Le 8 mars 2017, la Maison Sainte-Jeanne-de-Valois a donc ouvert les portes à ses premiers résidents. Ils sont aujourd’hui 5 à y vivre en compagnie de 3 accompagnants. 5 autres personnes les rejoindront d’ici le mois de septembre. Que de chemin parcouru, que d’obstacles surmontés, mais l’enjeu en valait la peine comme le montre les images du site.

C’est grâce à vous, donateurs et bienfaiteurs, que cette « aventure » a pu voir le jour et vivre.

Une fondation a été créée pour soutenir l’œuvre naissante ainsi que les autres projets qui sont déjà en cours en France. En effet, seule la générosité des donateurs permet le développement d’une œuvre de ce type, qui veut donner aux personnes handicapées au sein d’un lieu de vie, une vie et une atmosphère catholiques, et qui leur permettent de prier en commun et de vivre selon la foi de leur enfance.

Hugues Revel 06 24 27 19 16, Isabelle Thisse 06 07 18 02 85

Lire la suite de l'article

Terres de mission : pour une nouvelle politique familiale

Au menu de cette émission, la famille : “La plupart des problèmes auxquels nous sommes aujourd’hui confrontés sont liés d’une façon ou d’une autre à la famille” écrivait le chancelier Gerhard Schröder dans une tribune du quotidien Le Monde en 2001. Tel est le texte mis en exergue du travail très fouillé intitulé “Pour une nouvelle politique familiale” présenté ici par Claire de Gatellier, présidente de l’association Famille et Liberté. Les mesures proposées, très argumentées et précises, vont toutes dans le bon sens même si l’état d’extrême déliquescence de notre société ne permet sans doute pas d’espérer, pour l’instant du moins, mieux.

Lire la suite de l'article

Journée mondiale de la trisomie 21 : la nouvelle vidéo de la Fondation Lejeune

La Fondation Jérôme Lejeune lance en France la vidéo internationale « Not special needs, just human needs » /« Pas de besoins spéciaux, juste des besoins humains ».

Cette vidéo est le fruit d’une collaboration de la Fédération italienne CoorDown avec l’agence Publicis (Amérique du Nord) avec la participation de plusieurs associations dans le monde, parmi lesquelles la Fondation Jérôme Lejeune pour la France.

Recevoir une bonne éducation, obtenir un emploi, sortir avec des amis, faire du sport, exercer pleinement ses droits en tant que citoyen sont des aspects importants de la vie de chacun et des besoins que personne ne songerait à définir de « spéciaux ». Pourtant, ce sont les termes employés pour étiqueter les besoins des personnes trisomiques. Le terme «besoins spéciaux» est un euphémisme, une manière considérée comme politiquement correct de parler des personnes handicapées. Or les personnes trisomiques ont les mêmes besoins que tout le monde : étudier, travailler, avoir l’occasion de parler et d’être entendu. Les aider et les soutenir pour ces actions ne change pas la nature de ces besoins, cela ne les rend pas « spéciaux ».

Lire la suite de l'article

Epidémie de déséquilibrés : nouvelle attaque à Düsseldorf

Après l'attaque d'hier soir (commise par un déséquilibré interpellé), plusieurs personnes ont été attaquées aujourd'hui par un individu armé d’une machette dans les rues de Düsseldorf. Un homme de 80 ans a été grièvement blessé mais ses jours ne seraient pas en danger. La chasse à l'homme est en cours.

Lire la suite de l'article

Yvan Rioufol : « La droite fait le ménage : voilà au moins une bonne nouvelle »

Tribune du jour d'Yvan Rioufol :

"Les Républicains deviendront-ils enfin un parti de droite ? Les portes qui claquent à propos de l’affaire Fillon clarifient des non-dits et des hypocrisies. Il est temps d’acter le divorce entre la droite honteuse, incapable d’aborder la question identitaire autrement qu’avec des gants et un pince-nez, et ceux qui estiment que rien n’est plus urgent que de répondre à cette crise de civilisation qui mène à la guerre civile.

Une grande partie de ceux qui quittent le navire n’avaient en réalité rien à y faire : je veux parler des centristes et des juppéistes qui n’ont jamais accepté leur lourde défaite lors des primaires de la droite et du centre. Je rappelle que François Fillon a été plébiscité, à cette occasion, pour son programme économique libéral mais aussi pour son projet sociétal et sa désignation du totalitarisme islamique comme ennemi à vaincre. Tous les Iago qui, à l’image de l’ancien porte-parole de Fillon, Thierry Solère, ont tenté jusqu’à ce lundi matin d’imposer Alain Juppé en remplacement du candidat officiel ont démontré qu’ils n’avaient rien compris de l’opposition fondamentale entre les deux hommes sur les questions sociétales. Celles-ci restent au coeur de la campagne, en dépit des efforts de la fausse droite de les évacuer. Ce qui apparait, dans ces derniers jours d’hystérie, est une pente totalitaire : des apparatchiks sont prêts à accorder tout crédit au "procès stalinien" fait à Fillon, afin d’obtenir son limogeage et son remplacement. le nom de

Lire la suite de l'article

Nouvelle victoire judiciaire pour l’Agrif

Après la cassation obtenue dans l’affaire Nique la France, Bernard Antony communique :

11140252_959038914127508_8563654657365341130_n"La Cour d’Appel de Rouen vient d’ordonner la mise en examen de deux personnes qui avaient refusé un poste à un jeune homme au motif de son « profil de catholique militant ». Le Juge d’instruction, sur requisition du Parquet, avait rendu une ordonnance de non-lieu, mais l’AGRIF est intervenue à la demande de ce jeune homme, conformément à la loi sur la presse, et la Cour d’Appel lui a donné raison en considérant qu’il existait des charges suffisantes démontrant une discrimination en raison de la religion catholique.

Un procès aura lieu prochainement, dont l’AGRIF informera ses fidèles adhérents et sympathisants et tous les hommes épris de justice."

Lire la suite de l'article