Archives par étiquette : ministre

Encore un ministre de Hollande qui a des ennuis avec la justice

Et cette fois… il s'agit du ministre de l'Intérieur ! Le parquet national financier (PNF) a annoncé l'ouverture aujourd'hui d'une enquête préliminaire sur l'emploi par le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux de ses filles, alors adolescentes, comme collaboratrices parlementaires. Bruno Le Roux était député (PS) entre 2009 et 2016. le ministre a démissionné.

Liste des affaires de ministre ou conseillers de Hollande depuis le début du quinquennat :

Lire la suite de l'article

Le 29 mars, le Premier ministre respectera le vote britannique

Le gouvernement britannique de Theresa May activera l'article 50 du traité de Lisbonne le 29 mars, lançant officiellement la sortie de l'UE.

Cette notification déclenchera un compte à rebours de deux ans pour trouver un accord sur ce Brexit. Après avoir reçu la lettre de Theresa May, le président du Conseil européen Donald Tusk devrait distribuer aux gouvernements des 27 pays membres restants un document exposant les grandes lignes directrices des négociations. Donald Tusk convoquera également les 27 dirigeants des pays membres pour un sommet, probablement début mai, destiné à entériner ces lignes directrices. Une fois celles-ci validées, et donnant ainsi mandat à la Commission européenne pour conduire les négociations, le négociateur européen chargé du Brexit, le Français Michel Barnier, devrait pouvoir entamer les discussions avec son homologue britannique, David Davis.

Lire la suite de l'article

Cinquantième anniversaire de la loi Neuwirth : Y a-t-il eu un ministre catholique pour s’y opposer ?

Bernard Zeller évoque sur son blog le livre de Monseigneur Perrier sur « Trois hommes de paix » et sous-titré : « Robert Schuman, Edmond Michelet, Franz Stock ».

E"Tous trois font l’objet à Rome d’une procédure de béatification. Quel rapport entre cette commémoration et cette publication ? Edmond Michelet. Au conseil des ministres, lors du tour de table du 7 juin 1967, il exprime son désaccord quant à l’opportunité d’une telle loi, contraire à l’enseignement de l’Eglise. De Gaulle ayant décidé qu’il fallait la faire voter, Michelet ne proteste pas, ne démissionne pas, alors même que les associations familiales catholiques lui font part de leurs extrêmes réserves. La loi est votée et promulguée fin décembre 1967. Jacques Perrier ne rapporte rien de cet épisode significatif. Il mentionne seulement qu’Edmond Michelet signe en 1968 une motion publique d’obéissance et de confiance à Paul VI après la publication de l’encyclique Humanae Vitae. A la lecture de son livre, le lecteur a la conviction que le ministre a été fidèle à l’enseignement de l’Eglise et au souverain pontife. Le livre de Jacques Perrier sert-il la vérité ?"

Lire la suite de l'article

Suède : Le ministre de l’Intégration a menti sur les statistiques des viols

Lu sur Réinformation.tv :

Unknown-9"Le ministre de l’Intégration, Ylva Johansson, vient d’être contrainte d’avouer qu’elle a personnellement répandu une « fausse nouvelle » en expliquant à la BBC que le nombre de viols signalés à la police dans le pays est à la baisse. C’est au cours d’un entretien avec la chaîne britannique qu’elle a prétendu qu’il n’y avait aucun lien entre le niveau de criminalité et l’immigration. Elle ne s’était pas contentée de parler d’une froide statistique, fût-elle imaginaire, Mme Johansson : elle assurait que le taux de viol ne faisait que « descendre, et descendre, et descendre ». Mensonge !

Et d’insister encore. « Le taux des viols n’est en réalité pas élevée en Suède », affirmait-elle, dénonçant les paroles de l’ancien leader de l’UKIP, Nigel Farage qui a déclaré récemment que Manuel est la « capitale du viol de l’Europe ». « Il ne sait pas vraiment de quoi il parle », affirmait Ylva Johansson, membre du gouvernement libéral au pouvoir.

Les statistiques, les vraies, évoque au contraire une augmentation de 13 % du nombre d’agressions sexuelles rapportées à la police en 2016, qui fait suite à une progression constante au cours de ces 10 dernières années. De nombreux élus, économistes et spécialistes en criminologie ont aussitôt crié à la désinformation.

Samedi dernier, Mme Johansson a dû faire marche arrière. « J’ai fondé ma réponse sur les informations qui étaient en ma possession à ce moment-là, selon lesquelles le nombre de viols signalés avait baissé en 2015 », a-t-elle déclaré au journal Dagens Nyheter. « J’ai eu tort de parler

Lire la suite de l'article

Gérard Larcher pousse François Baroin pour être Premier ministre de Fillon

Le président du Sénat Gérard Larcher souhaite que celui qui était choisi par Nicolas Sarkozy pour être son Premier ministre en cas de victoire, le laïciste François Baroin, soit le Premier ministre de François Fillon.

Après le parachutage de NKM dans une circonscription dorée, les coups bas à l'encontre du PCD et les négociations avec l'UDI, ça commence à faire beaucoup. Et sur ces affaires, Sens Commun reste bien silencieux.

C5V8DdqXUAEWR_J

Source : Le Point

Lire la suite de l'article

Comment s’appelle le nouveau ministre de l’intérieur, déjà ?

  6679302_web-bilan-emeutes-affaire-theo-01
Source

Commentaires (3)

Un incapable de plus !!
Sauf à faire de la démagogie, là se sont des amitres.

Rédigé par : J.EFF | 14 fév 2017 11:42:01
____________________________________

Mr Bon À RIEN triple.

Rédigé par : GJV | 14 fév 2017 11:43:34
____________________________________

Quand le pouvoir en place acceptera-t-il de voir que nous assistons à la préparation d'une guerre civile ?

Rédigé par : prévoyance | 14 fév 2017 11:52:23
____________________________________

Lire la suite de l'article

Quels moyens réels le ministre compte mettre en œuvre afin de protéger les chrétiens ?

Question écrite du député Bompard au ministre de l'intérieur sur l'augmentation des actes christianophobe en France :

"Jacques Bompard attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur la hausse significative d'actes christianophobes au sein du territoire français. Dans ses commentaires sur les chiffres quant aux actes racistes, antisémites, antimusulmans et antichrétiens, il évoque les « meilleures armes » et « notre bien le plus précieux » afin de lutter contre ces actes : les « valeurs de la République ». Alors quand il constate le bilan positif de l'année 2016 en se félicitant de la baisse des actes antisémites, racistes, antimusulmans, il convient de se demander où sont les chrétiens dans ce bilan positif. Nulle part.

En effet, derrière ces « résultats tout à fait encourageants », il est aisé de constater que les sites chrétiens ont été atteints par des profanations, du vandalisme ou des vols. Ces actes christianophobes ont augmenté de 17,4 % entre 2015 et 2016 et de 245 % entre 2008 et 2016. Il le note lui-même dans son discours. Alors que le nombre d'actes antimusulmans a baissé de 58 % entre 2015 et 2016, personne ne semble prendre la mesure de ce qui se passe alors.

Ces chiffres peuvent alors engendrer deux possibilités. La première : constater que ses politiques et son plan d'action mis en place ne sont pas efficaces à la vue de l'augmentation affolante des actes christianophobes. La deuxième solution consiste à penser que les chrétiens sont moins bien protégés et

Lire la suite de l'article

Betsy DeVos nommée ministre de l’Education des Etats-Unis

LIl s’agissait hier de confirmer  au Sénat la nomination par Donald Trump de Betsy DeVos comme ministre de l’Education.

Betsy DeVos est connue comme une militante de la liberté scolaire absolue : elle veut établir le chèque éducation permettant le libre choix de l’école, y compris l’école à la maison. A titre de comparaison, c'est un peu comme si Anne Coffinier prenait la place de Najat Belkacem….

Jusque chez les républicains, Betsy DeVos était contestée. Alors que les gauchistes manifestaient dehors pour mettre la pression sur les élus, le Sénat s’est prononcé par 50 voix pour et 50 voix contre (deux sénateurs républicains ayant donc voté contre). En cas d’égalité c’est le vice-président des Etats-Unis qui fait la différence. Mike Pence a donc voté pour Betsy DeVos.

Lire la suite de l'article

Avant de partir, le ministre de la culture veut promouvoir le porno pour les mineurs

Avant de quitter ses fonctions, Audrey Azoulay a décidé d'assouplir le régime de classification des films en signant d'ici début février un décret relatif aux critères d'interdiction aux mineurs.

Jusqu'à présent s'applique un décret datant de 2003, qui stipule que doivent être interdits aux moins de 18 ans les films "comportant des scènes de sexe non simulées ou de très grande violence". Le nouveau décret va mettre fin à cette automaticité.

"L’interdiction aux moins de 18 ans ne sera plus appliquée automatiquement aux œuvres comportant des scènes de sexe non simulé, mais réservée aux œuvres comportant des scènes de sexe ou de violence de nature à heurter gravement la sensibilité des mineurs".

Au-delà de l'incitation à la débauche, chronique dans ce gouvernement, c'est aussi une affaire d'argent : la classification du film est très importante pour sa vie économique, soulignait Audrey Azoulay, à toutes les étapes de cette vie. En salles, une interdiction aux moins de 18 ans réduit le nombre de spectateurs potentiels, puis cela ferme aussi les portes des grands circuits comme UGC ou Pathé, dont la politique est de ne pas projeter de films interdits aux mineurs. Ensuite, certaines plateformes de vidéo-à-la-demande comme iTunes refusent les films interdits aux moins de 18 ans. Enfin, à la télévision, un film interdit aux moins de 18 ans ne peut être diffusé que sur une chaîne payante entre minuit et 5 heures du matin. Et les chaînes gratuites n'ont pas le droit de diffuser avant 22h00 un film interdit aux moins de 12

Lire la suite de l'article

Selon le ministre de la santé, 30 000 avortements par an, c’est beaucoup trop

Unknown-11Le ministre de la santé… des Pays-Bas. Le ministre de la santé Edith Schippers envisage de mieux impliquer les médecins généralistes dans l’accompagnement des femmes enceintes hésitant à poursuivre leur grossesse. Elle explique :

« 30 000 femmes mettent fin à leur grossesse chaque année ». « C’est beaucoup trop ». « Nous faisons beaucoup pour l’information et la prévention. Mais quand on voit ces chiffres, cela m’effraie. Je souhaite réduire le nombre d’avortements ».

Lire la suite de l'article