Archives par étiquette : Macron

Emmanuel Macron : « ma priorité sera la lutte implacable contre les anti-LGBTI dans toutes leurs dimensions »

Lu sur Boomerang, le site de campagne de La Manif Pour Tous :

Unknown-17"Un « mondialiste », Emmanuel Macron, une « patriote », Marine Le Pen. Qu’en est-il de leur vision du monde et de la société, quelles mesures proposent-ils aux Français, quelles positions ont-ils sur les questions famille et société ? Regardons. […]

A propos des sujets sociétaux, Emmanuel Macron ne parle à aucun moment de la famille dans son programme. En revanche, il a fait allégeance la semaine dernière à la LGBTI dans un courrier rendu public : « Je mènerai une lutte intraitable contre la haine envers les LGBTI […] Je souhaite faire avancer encore l’égalité des droits […] Je suis favorable à une loi qui ouvrira la PMA aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires […] Afin de ne pas réitérer les erreurs du passé le calendrier de cette réforme sera soigneusement préparé. Ainsi, j’attendrai que le Comité consultatif national d’éthique ait rendu son avis, prévu pour la fin du printemps, pour construire un consensus le plus large possible. Cette question importante mérite un débat serein, préservé des insultes et des attaques qui blessent les couples de même sexe et leur famille […] Je m’engage à ce que les enfants issus de la GPA nés à l’étranger voient leur filiation reconnue à l’état-civil français […] Vous l’avez compris, ma priorité sera la lutte implacable contre les anti-LGBTI dans toutes leurs dimensions […] Car sur ces sujets qui touchent à des projets de vie, à

Lire la suite de l'article

Macron prépare la grande coalition à l’allemande dont Bayrou, Juppé et Valls ont rêvé

Extrait très pertinent :

"Marine le Pen se convertit à l'économisme alors même que les électeurs, les siens, ceux de Fillon et même une partie de ceux de Mélenchon veulent qu'elle leur parle de l'identité de la France. Elle fera du combat avec Macron un référendum sur l'Europe alors même que c'est là que Macron l'attend comme un piège qu'elle se tend à elle-même."

Lire la suite de l'article

Un responsable LR de province : « Dans quinze jours, pour moi : Macron, c’est non !

Loin des magouilles et calculs politiciens des appareils parisiens, élus et responsables locaux LR ne semblent pas prêts à obéir aveuglément aux ordres parisiens. Paul Astolfi, membre du bureau de la 1ère circonscription de Rouen LR et ancien maire adjoint de Rouen, nous a adressé ce billet d'humeur:

AAEAAQAAAAAAAA2cAAAAJDQ5ZmRiNjJkLTRiOTgtNDcyZS1hZTAyLTRjNDdjZTgxNzZmNg"C'est la France Rebelle qui est en tête. Ce 1er tour apporte la preuve que M. Macron n'est pas porté par un rassemblement. Les Français ne lui ont apporté, ni leur soutien à sa personne, ni leur adhésion à ses propositions de gouvernement. Les cinq années de socialisme sous la présidence de M.Hollande ont affaibli la nation, nous pouvons avoir la crainte que M.Macron ne l'achève. Ni le modèle démocratique ou républicain français n'ont trouvé un sens dans cette élection présidentielle. Le système a mis en place un challenger bidon dans une élection qui est un bide complet. Cette élection doit être considérée comme une parenthèse funeste dans notre histoire. Le président de la République a bidouillé, dans cette élection biaisée, un subterfuge électoral en inventant dans la candidature de M. Macron comme une primogéniture républicaine hollandiste.

Dans quinze jours, pour moi : MACRON, C'EST NON. Il est hors de question que j'affiche mon accord en choisissant ce candidat usurpateur d'un vrai choix des Français. Il est hors de question de mettre un bulletin Macron dans l'urne, alors que nous avons tout au long de cette campagne dénoncé les manœuvres politiciennes, policières, juridiques d'un président sortant aux abois. D'un président et

Lire la suite de l'article

C40cyBwWMAAkrdY-300x177

PMA, GPA et don d’ovocytes : Macron veut aller plus loin dans les manipulations

Jacques Bompard alerte les défenseurs de la famille :

"Au lendemain des élections présidentielles, les questions bioéthiques qui fondent notre civilisation sont à nouveau frappées par l’omerta. Jean-François Delfraissy, nouveau président du Comité consultatif national d’éthique (CCNE), se fait remarquer par une déclaration aussi prévisible qu’alarmante. Alors qu’il devait rendre un avis consultatif sur la Procréation médicalement assistée (PMA), Jean-François Delfraissy réserve l’avis du comité et reporte sa publication après les élections présidentielles pour « éviter le risque de manipulation ». Cet avis devrait être rendu public « avant la fin du printemps » et traitera de l’ouverture de la PMA aux femmes homosexuelles et aux femmes célibataire, de la GPA et du don d’ovocytes. Selon le président du CCNE l’avis « ne contentera pas tout le monde ».

C40cyBwWMAAkrdY

Cette vraie-fausse information laisse planer un pseudo suspens à la lumière de l’idéologie relativiste qui anime le CCNE : « nos réflexions sont valables pour un temps donné, dans un contexte sociétal et international qui est lui-même mouvant et changeant ». Le comité atteint d’un excès de zèle veut s’imposer comme le gourou d’une éthique « renouvelée », au point d’être vidée de sa substance puisqu’ « il n’existe pas de choses intangibles auxquelles il ne faut pas toucher ». Le courant progressiste libertaire peut donc compter sur cette cellule de bureaucrates qui se croient au-dessus de l’ordre naturelle. Inconscients, ils veulent mettre plus encore à genoux notre société en déstructurant les familles, en chosifiant les enfants à naître et en rendant vertueux la

Lire la suite de l'article

Le Pen et Macron face aux enjeux principaux de la défense de la famille et de la filiation

Capture d’écran 2017-04-24 à 21.01.01Le site Boomerang animé par La Manif Pour Tous a été actualisé : les positions des 2 finalistes sur les questions familiales sont en ligne. Extraits

Mariage :

  • Marine Le Pen : Créer une union civile (PACS amélioré) qui viendra remplacer les dispositions de la loi Taubira, sans effet rétroactif.
  • Emmanuel Macron : Nous défendrons le mariage pour tous, qui est un acquis fondamental du quinquennat

Location d'utérus (GPA) : 

  • Marine Le Pen : Face aux pressions d’autorités supranationales, maintenir l’interdiction de la GPA
  • Emmanuel Macron : je m’engage à ce que les enfants issus de la GPA nés à l’étranger voient leur filiation reconnue à l’état-civil français.

Genre :

  • Marine Le Pen : vous avez quelque part, comme les socialistes d’ailleurs, toujours une petite tendance, une petite dérive totalitaire.
  • Emmanuel Macron :  Oui, il convient de mener une réflexion prospective sur l’enregistrement à l’état civil des personnes intersexuées

Natalité :

  • Marine Le Pen : Mettre en œuvre une vraie politique nataliste réservée aux familles françaises, en rétablissant l’universalité des allocations familiales et en maintenant leur indexation sur le coût de la vie.
  • Emmanuel Macron : nous défendrons le droit à l’interruption volontaire de grossesse (IVG). 

Ecole :

  • Marine Le Pen : Garantir la liberté de scolariser ses enfants selon ses choix
  • Emmanuel Macron : la lutte contre la haine anti-LGBT doit être abordée dans le cadre de l’enseignement moral et civique

Lire la suite de l'article

A LR, ils rêvent tous de travailler avec Macron, d’obtenir des postes, de devenir ministre….

C'est tellement pathétique que cela en devient désespérant

Bruno Le Maire "pourrait évidemment travailler" Emmanuel Macron après les législatives :

"S'il n'y a pas de majorité claire, cela veut dire quoi ? Que les Français nous ont dit : "travaillez ensemble, débrouillez-vous". Dans ce cas, je ne me déroberait pas à mes responsabilités […] Evidemment que je pourrais travailler avec le prochain président de la République [si c'est Emmanuel Macron], sous réserve que les Français le décident, dans la clarté, avec situation politique clarifiée au lendemain des législatives du 18 juin et avant les débauchages individuels"

Certains voient déjà François Baroin au poste de premier ministre d'Emmanuel Macron…pour mieux eux-mêmes obtenir des postes ?

"Deux ténors des Républicains, Éric Woerth et Brice Hortefeux expliquent que François Baroin ferait un très bon premier ministre de cohabitation. Pour eux l'objectif est clair, après la défaite de la présidentielle, il faut gagner les législatives."

Pour Hervé Morin, François Baroin ferait un excellent premier ministre :

"J'appelle la grande famille centriste à s'unir franchement et massivement derrière Emmanuel Macron. Aucune voix centriste ne doit lui manquer le 7 mai prochain"

Commentaires (3)

A gerber !

Rédigé par : Avoc | 25 avr 2017 12:09:46
____________________________________

Apparemment dans le cadre d'une cohabitation ce qui est finalement relativement logique.
C'est celui qui gagnera les législatives qui aura le pouvoir, quel que soit le président.
J'aime beaucoup B. Lemaire : "Dans ce cas, je ne me déroberait pas à mes responsabilités", qui sont de faire

Lire la suite de l'article

Le directeur de programme d’Emmanuel Macron reconnait que les retraités seront les grands perdants

Lire la suite de l'article

Henri Guaino : « Jamais personne ne me fera voter pour Emmanuel Macron »

Henri Guaino (LR) ce matin sur LCI :

2048x1536-fit_propos-henri-guaino-contre-gpa-gout-twitter"Jamais personne ne me fera voter pour Emmanuel Macron. Je suis en désaccord avec tout, je me bats depuis des années en politique contre ce qu'il incarne, contre ce qu'il représente, contre ce qu'il fait (…)

Qui plus est, Emmanuel Macron est le candidat, ce n'est pas un hasard, de monsieur Hollande, il est le candidat de toute la classe politique qui a échoué (…) Il y a à peine quelques jours,  mes amis tapaient sur monsieur Macron à bras raccourcis, et, trois à quatre jours après, qu'ils disent 'il faut absolument voter pour M. Macron' ? (…)

Va-t-on encore passer toute l'élection du second tour dans la lutte contre le fascisme ? Vous avez vu des fascistes quelque part dans cette histoire ? Si on arrêtait de caricaturer ? Si on arrêtait d'éluder encore une fois tous les débats en dressant le monstre répulsif du fascisme sous les yeux des électeurs ? Si ça avait été Mélenchon, ça aurait été le bolchevisme ?"

Lire la suite de l'article

Pétition à François Fillon : Voter Macron ? Jamais !

Vu ici :

Unknown-15"Monsieur Fillon,

Monsieur le candidat,

Non, je ne voterai pas Emmanuel Macron.

Quand bien même la plupart des cadres des Républicains ont suivi votre appel, cela m’est impossible. Je défends des valeurs de droite, qui sont opposés à la candidature d’Emmanuel Macron. Et pour cause :

  • Pour Macron, la culture française n’existe pas. Oui, cette culture tant admirée à travers le monde, qui attire des touristes par millions ! Lors d’un meeting à Londres, le 21 février 2017, il annonça que « l’art français, je ne l’ai jamais vu. »

Cette vision des choses est incompatible avec la mienne. Je défends l’identité française, ses traditions, sa culture.

Il a donné raison aux islamistes en annonçant, par électoralisme, que « La colonisation est un crime contre l’humanité ».

Cette vision des choses est incompatible avec la mienne. Qualifier la colonisation de crime contre l’humanité est une tactique communautariste pour plaire à l’électorat maghrébin.

  • La crise migratoire se révèle chaque jour un peu plus un échec. On découvre dans la presse que des combattants djihadistes afghans sont entrés en masse en Allemagne par les flux migratoires. Que veut Emmanuel Macron pour l’immigration ?

« Contrairement à ce que certains disent, nous ne sommes pas aujourd’hui confrontés à une vague d’immigration. […] Le sujet de l’immigration ne devrait donc pas inquiéter la population française. […] De surcroît, l’immigration se révèle une chance d’un point économique, culturel, social. »

Cette vision des choses est incompatible avec la mienne. Une partie de

Lire la suite de l'article

Mais non, la bulle Macron n’existe pas

Ils vont soutenir Macron sans en connaître les idées :

Et ceux-là en ont marrent et quittent le meeting :

Il faut ouvrir les yeux sur l’imposture Macron !

Lire la suite de l'article