Archives par étiquette : Gerard

La nomination de Gérard Collomb à l’Intérieur réjouit les islamistes

Pour poursuivre avec la complaisance du nouveau gouvernement à l'égard des islamistes, Joachim Véliocas montre pourquoi la nomination de Gérard Collomb à l’Intérieur a de quoi réjouir les islamistes :

626012394"D’une part, il s’est prononcé contre la loi interdisant les niqab et burka dans les rues françaises. D’autre part, il soutient le nouvel Institut français de civilisation musulmane (IFCM) en ayant fait voter une subvention d’un million d’euros par la ville, et un autre million par la métropole qu’il dirige aussi. L’Arabie saoudite et l’Algérie ont complété le financement. L’IFCM a pour objet de diffuser la culture musulmane et de donner des cours d’arabe dans les classes qu’il héberge. L’institut est toujours en chantier mais a déjà commencé son activité.

Collomb, le jour du vote de la subvention, se justifiait en mettant en avant la dimension identitaire du projet : « Il faut redonner une fierté aux jeunes sans identité, leur dignité originelle. » Ces jeunes seraient-ils à ce point incapables d’être fiers d’être français qu’ils doivent être maintenus ad vitam aeternam dans une identité arabo-musulmane ?

Le président de l’IFCM est Kamel Kabtane, recteur de la Grande Mosquée de Lyon, qui invite dans ses séminaires des Frères musulmans bien connus comme Youssef Ibram et Omar Abd Al Kafi (séminaire de juin 2014, sous la double égide IFCM et GML), ou encore Zakaria Seddiki de l’UOIF. Le sulfureux imam Abdelkader Bouziane, expulsé en Algérie pour ses propos sur la lapidation, donnait des conférences dans la mosquée de Kabtane, nous signale le chercheur Samir Amghar dans

Lire la suite de l'article

Gérard Larcher pousse François Baroin pour être Premier ministre de Fillon

Le président du Sénat Gérard Larcher souhaite que celui qui était choisi par Nicolas Sarkozy pour être son Premier ministre en cas de victoire, le laïciste François Baroin, soit le Premier ministre de François Fillon.

Après le parachutage de NKM dans une circonscription dorée, les coups bas à l'encontre du PCD et les négociations avec l'UDI, ça commence à faire beaucoup. Et sur ces affaires, Sens Commun reste bien silencieux.

C5V8DdqXUAEWR_J

Source : Le Point

Lire la suite de l'article

Le Sénat, présidé par le filloniste frère Gérard Larcher, a voté la nouvelle loi totalitaire

De Bernard Antony :

B84c5756f6a889fa332015e4458021f9_L"Quoique avec une majorité classée à droite par la politologie régnante, le Sénat, présidé d’ailleurs par le filloniste frère Gérard Larcher, a voté la nouvelle loi totalitaire permettant à l’État « Big Brother » d’interdire des sites numériques mettant en garde contre les dangers de l’avortement.

Cela est d’une effroyable exemplarité liberticide.

Le prétexte invoqué est que ces sites donneraient des informations contraires à la vérité ! Il est en effet bien connu que le gouvernement et ses ministres prosélytes de l’IVV (Interruption volontaire de vie) ne donnent que des informations conformes à la vérité…

Ce prétexte de vérité est très exactement celui utilisé sans exception depuis plus de deux siècles par toutes les dictatures totalitaires, jacobines, communistes, nazies, maçonniques, islamiques et autres, pour faire taire toute critique et éliminer leurs opposants.

Dans son prophétique roman d’analyse des totalitarismes et d’anticipation « 1984 », Georges Orwell a magistralement dépeint cela. C’est évidemment au nom de la vérité que l’on bâillonne la vérité. Le néo-totalitarisme actuel s’inscrit parfaitement dans cette continuité et sophistication du mensonge.

C’est l’État qui est le dispensateur de la « vérité » ! Le seul intitulé du ministère détenu par Laurence Rossignol est en soi une perfection de contre-vérité chimiquement pure : « ministère des Familles (sic !), de l’Enfance (sic !) et des Droits des femmes (sic !) ».

Et cette Rossignol-là, avec l’inénarrable Marisol Touraine, et dame Najat Vallaud-Belkacem et encore Florence Azoulay, et toujours bien sûr avec elles, en réserve, Christiane Taubira, s’efforcent de faire que leur sexe supplante idéologiquement le masculin dans

Lire la suite de l'article

Le député Gérard Bapt de retour de Syrie : où est la France ?

560d54aac4618880208b45aeLe député socialiste Gérard Bapt revient d'un voyage en Syrie entrepris avec deux autres parlementaires. Il décrit la situation du pays après quatre ans de guerre civile, et montre que la France est devenue inaudible, invisible, en Syrie.

[…]"Notre voyage n'était pas politique ni diplomatique. Nous étions uniquement du côté des zones gouvernementales. Mais nous avons rencontré des responsables d'administration civile, d'ONG et bien entendu de communautés religieuses. Tous nous ont dit être attachés à leur mode de vie qui est fait de coexistence sans problème entre communautés et cultes, dans un contexte laïc et avec une liberté religieuse. Ils disent également qu'ils sont attachés à l'espoir d'un retour de la paix. Ces communautés chrétiennes nous ont aussi dit se sentir abandonnées par la France et par l'Europe.

Ce sentiment d'abandon, nous avons pu aussi le constater au Lycée français Charles de Gaulle de Damas. Les enseignants syriens ou franco-syriens se sentent oubliés par la France. Ils n'ont plus aucune relation avec l'administration française alors qu'il enseignent toujours selon les programmes de l'Education nationale. Nous avons pu nous rendre au musée de Beyrouth dont nous avons rencontré le directeur. Lui est désespéré par le fait qu'il n'a plus aucun contact, si ce n'est individuel et officieux, avec des responsables français alors que cela fait 40 ans que l'archéologie française travaille avec l'archéologie syrienne, notamment sur le site de Palmyre. Il ne comprends pas pourquoi il n'y a plus ce genre de liens alors qu'il continue à travailler avec l'Italie et

Lire la suite de l'article

Le député PS Gérard Bapt souhaite retourner en Syrie

Alors que Manuel Valls a déclaré hier à l'Assemblée nationale :

"Nous ne ferons rien qui puisse consolider le régime. L’urgence, c’est au contraire d’aller vers un accord qui tourne définitivement la page des crimes de Bachar Al-Assad. Il est une grande part du problème. Il ne peut en aucun cas être une solution. Avec un homme responsable de tant de morts, de crimes de guerre et contre l’humanité, aucun compromis, aucun arrangement n’est possible. Transiger, pactiser, comme le proposent certains, ce serait d’abord une faute morale.

BLa visite de parlementaires au chef d'Etat syrien en mars avait provoqué une polémique qui avait suscité des condamnations jusqu'au sommet de l'État. Gérard Bapt en était. Et il compte y retourner dans les semaines qui viennent. Le député de Haute-Garonne, président du groupe parlementaire d'amitié franco-syrienne, est prêt à braver de nouveau l'interdit.

L'entourage du premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis a découvert l'annonce du voyage ce mercredi matin. Même surprise du côté du président du groupe PS à l'Assemblée Bruno Le Roux, qui avait finalement renoncé à sanctionner Gérard Bapt en mars dernier.

Lire la suite de l'article

Ce dangereux Gérard Depardieu

Risible : l'acteur est considéré en Ukraine comme une "menace pour la sécurité nationale". Son nom est désormais interdit dans les médias urkainiens.

Mais c'est Poutine le dictateur.

Commentaires (1)

c'est O bama le muslim le vrai dictateur

Rédigé par : jejomau | 22 juil 2015 19:43:01
____________________________________

Lire la suite de l'article

Gérard Leclerc en flagrant délit d’amalgame

Lors d'un débat sur LCP entre Sandrine Mazetier, députée SRC de Paris, vice-présidente de l’Assemblée nationale, et Renaud Muselier, député européen, le journaliste Gérard Leclerc déclare vers la 55e minute, en réponse à Sandrine Mazetier qui s'interroge sur les cris "Morts aux Juifs" entendus lors des manifestations pro-palestiniennes à Paris, que

"la première fois qu'on les a entendus c'était au mois de janvier 2014 et c'était lors des manifestations contre le mariage pour tous".

Commentaires (5)

Mais tous ces propos affirmés sans la moindre preuve relèvent de la diffamation. Là on a bien affaire à des amalgames. Pourquoi ces journalistes et hommes politiques qui calomnient LMPT ne sont-ils pas poursuivis ?

Rédigé par : hj | 3 fév 2015 21:54:26
____________________________________

Et la premiére fois qu'on a entendu un journaliste honnête c'était quand ? j'ai la mémoire qui flanche …

Rédigé par : Tonio | 3 fév 2015 22:01:24
____________________________________

Il a pris de l'age …
Il pense à la manif Jour de colère et encore, ce serait à prouver…

Rédigé par : jean | 3 fév 2015 22:06:15
____________________________________

Plus le mensonge est gros plus il passe!

Rédigé par : Eclaircie | 3 fév 2015 22:08:18
____________________________________

Diffamation scandaleuse et faute professionnelle de la part de quelqu'un qui affirme être journaliste (a-t-il connaissance de la loi de 1881 sur la liberté de la presse ?). A moins que ce ne soit du gâtisme (64 ans, ne serait-il pas temps de partir dans la dignité de la scène audiovisuelle pour laisser un

Lire la suite de l'article

Alliance contre-nature pour réélire Gérard Colomb à Lyon

Le maire socialiste de Lyon a été réélu mercredi à la tête de la future métropole, pour une 3e mandat consécutif, devançant le candidat de la droite qui espérait profiter de la vague bleue des municipales. Le socialiste a obtenu 92 voix au 1er tour, soit 10 de mieux que la majorité absolue, contre 58 à François-Noël Buffet, sénateur-maire UMP d'Oullins, deux au FN Christophe Boudot et une à Jean-Paul Bret, maire PS de Villeurbanne qui n'était pas candidat. Il y a eu 9 bulletins nuls.

 

Pourtant, au soir du 2eme tour des municipales les résultats du Grand Lyon étaient les suivants FN : 2,  Droite et centre-droit : 83  et Gauche : 77.

La semaine dernière, François-Noël Buffet avait dit à la presse que 83 voix lui étaient "a priori acquises" à la faveur des résultats des municipales. Avec 92 voix, Gérard Collomb a rallié des élus centristes.

Lire la suite de l'article