Archives par étiquette : fait

Législatives – Tanguy Latron (PCD) : « la « bêtise de la droite » me semble surtout tenir au fait qu’elle est tentée de se positionner au centre »

Tanguy Latron est candidat PCD pour la 4e circonscription du Nord. Il a accepté de répondre à nos questions.

Vous avez annoncé votre candidature à l'élection législative pour la 4e circonscription du Nord. Pourquoi vous lancez-vous en politique ?

IMG_4055Il y a déjà plusieurs années que j’envisageais de prendre un engagement politique après mes engagements associatifs auprès des jeunes et ce pour deux raisons :

  1. je considère que l’on ne peut pas déplorer les politiques qui sont menées en France depuis déjà de nombreuses années, par la droite comme par la gauche, sans jamais prendre part au débat. Surtout si, comme c’est le cas pour moi, on ne se retrouve pas dans les propositions des différents partis qui se sont succédés au pouvoir ces 40 dernières années. C’est donc une question de responsabilité citoyenne que de souhaiter participer au débat en vue de faire entendre ses idées.

  2. Par ailleurs, comme pour mes engagements associatifs, je considère que l’engagement politique est une forme de service; service de mon pays, de mes concitoyens, en particulier les plus fragiles, et du bien commun.

Le quinquennat déplorable que nous venons de vivre, celui que nous pourrions vivre selon la composition de l’Assemblée Nationale et la fin de mes « mandats » associatifs me laissent penser qu’il est temps de franchir le pas.

Dans cette circonscription actuellement détenue par LR, vous allez affronter, outre LR, un candidat DVD et un autre de DLF. N'êtes-vous pas en train de diviser la droite, vérifiant la formule selon laquelle nous avons la droite

Lire la suite de l'article

Moulins : Cette année, le musée de la Visitation fait dans la dentelle

Capture d’écran 2017-05-23 à 19.53.24Et pas n’importe laquelle : la dentelle de luxe et d’apparat qui fut portée pour les plus grands du Royaume puis de l’Empire. L’exposition montre aussi comment les visitandines ont reconverti ces dentelles d’apparat. Conscientes de l’orgueil et de la vanité de celles et ceux (car les hommes aussi portait des dentelles sous l’Ancien Régime) qui les portaient, elles sont fières de les offrir à Dieu en les affectant à l’embellissement de la liturgie catholique.

Qu’elle soit réalisée à l’aiguille ou aux fuseaux, une dentelle est une création qui nécessite de la dextérité, de l’abnégation et surtout un temps de travail prodigieux. Le prix de vente de ce produit de luxe était exorbitant.

Les dentelles sont des accessoires dont les usages, les dessins et les techniques changent avec la mode. Leur finesse et leur qualité et même leur longueur qui est codifiée traduisent la richesse et le rang social de ceux qui les portent.

Modes et dentelles à la Visitation permet de découvrir ces techniques mais surtout d’admirer l’extravagante précision des dentellières au travers de 150 œuvres. Ces pièces d’exception ont été dentelées par les plus grands ateliers de l’Europe entière ou parfois par des religieuses particulièrement douées, depuis la fin du 16ème siècle jusque dans les années 1960.

On pourrait s’étonner de trouver de tels trésors dans des couvents féminins. Pourtant, bien que cloitrées, les visitandines sont en lien avec la société civile dont elles sont issues. Quand elles reçoivent en cadeau des volants de robes ou de précieux

Lire la suite de l'article

Législatives – Ida de Chavagnac (PCD) : « Le 1er tour des législatives n’est pas fait pour les compromis mais permet à chacun de choisir »

Ida de Chavagnac est candidate PCD pour la 1ère circonscription de Paris. Elle a accepté de répondre à nos questions.

Vous avez annoncé votre candidature sous la bannière PCD à l'élection législative pour la 1ère circonscription de Paris. Pourquoi vous lancez-vous en politique ?

F1JWC0E6On me dit souvent que je suis une femme de convictions. J’essaye d’être cohérente avec moi-même jusqu’au bout en m’efforçant de prendre mes décisions en fonction du bien commun. Lorsque je travaillais, j’ai constaté des faits illicites dans le cadre de ma vie professionnelle, et je me suis dit que je ne pouvais pas laisser passer cela sans rien dire. J’ai donc alerté ma hiérarchie et me suis retrouvée licenciée et « lanceur d’alerte ». Et lorsque je constate que nos gouvernements veulent fragiliser notre société par des lois libertaires destructrices de la famille, et de la nation, j’essaye aussi de m’y opposer. C’est donc très logiquement que j’ai souhaité apporter mon aide au Parti Chrétien Démocrate dont je partage les idées à 100%. D’après moi, M. Poisson est un des seuls de nos hommes politiques à souhaiter profondément, sincèrement et pleinement le bien de son pays et de ses concitoyens.  Il y consacre toute sa vie et toute son énergie et je lui en suis extrêmement reconnaissante. En tractant pour M. Poisson pour sa campagne des primaires de la droite, j’ai découvert l’importance d’aller sur le terrain à la rencontre des Français. J’ai donc accepté avec fierté de continuer à soutenir le PCD en me présentant aux

Lire la suite de l'article

2049000831

Médias : « Pas la moindre allusion au fait que les quartiers populaires sont ceux d’autres peuples et surtout d’une autre religion »

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

Titre du Huffington Post :

Sevran.jpeg

Après Sevran et La Chapelle-Pajol, les femmes n’ont-elles plus droit de cité dans nos quartiers populaires?

On lit ensuite :

Les femmes sont devenues les premières victimes de la montée du sexisme, de l'insécurité et du harcèlement de rue. À Paris le phénomène a pris une ampleur inédite.

Tout l’article est de la même veine. On y parle d’une « situation d’un autre âge », de la façon dont on pourrait lutter contre cette « gangrène sexiste », contre les « tenants du machisme archaïque »…

Mais il n’y a pas un mot sur le processus qui a conduit à cette situation. Pas la moindre allusion au fait que les quartiers « populaires » sont ceux d’autres peuples, et surtout d’une autre religion. D'une religion qui fait sa loi, qui s'appelle charia. Le mot « islam » est devenu tabou. Le « sexisme » est une calamité sans origine. Qu’en France des rues soient interdites aux femmes est une sorte de catastrophe naturelle du XXIe siècle.

Si l’on s’astreint à écrire des articles entiers sur ce phénomène sans employer le mot islam (celui-là n’est pas le seul, loin de là, mais il a le titre le plus violemment mensonger), c’est qu’on est mûr pour la dhimmitude.

Et pour enfoncer le clou, on nous prévient :

Paris : harcèlement de rue, attention aux amalgames !

Lire la suite de l'article

C’est en étant partie que Marion Maréchal Le Pen fait le plus parler d’elle

D'abord avec cette brève dans Valeurs Actuelles, qui révèle qu'elle a tenté de léguer sa circonscription à Henri Guaino :

DAgPs9ZXkAAwTJtMarion Maréchal Le Pen fait également parler d'elle en interne du FN. Jean-Richard Sulzer, économiste et membre du Bureau Politique du FN, la verrait bien candidate en 2022 :

Lire la suite de l'article

François Baroin fait fuir les électeurs LR vers Macron

C'est l'avis de JS Ferjou, d'Atlantico :

Est-ce seulement de la stupidité ou est-ce voulu, là est la question.

Lire la suite de l'article

Le parti LR commence (seulement) à comprendre qu’il s’est fait berner

Dans un entretien au Parisien, Emmanuel Macron a déclaré :

«Je suis convaincu que Les Républicains se scinderont parce que c’est le sens de la recomposition de la vie politique.» 

Le danger lepéniste ? Un leurre qui revient comme un boomerang dans la figure de LR, dont la destruction demeure un objectif des socialistes, qu'ils s'appellent Hollande ou Macron. Le candidat LR a été traîné dans la boue durant des mois par les forces du régime en place et les responsables LR appellent à voter pour ce même régime. Les membres de ce parti semblent tous atteints du syndrome de Stockholm.

Bernard Accoyer, secrétaire général des Républicains, est indigné et s'est fendu d'un communiqué. Au dernier jour de la campagne, c'est à la fois ridicule et savoureux :

"Oubliant que le Bureau politique des Républicains, au nom d'une certaine idée de la France et de la République, a appelé à faire battre Marine LE PEN, Monsieur MACRON, ce matin dans le Parisien, souhaite la disparition du principal mouvement de la Droite et du Centre, premier parti de France. Ce sont des déclarations arrogantes, mensongères et irresponsables.

Jamais Jacques CHIRAC, en 2002, n'aurait appelé à la dislocation du Parti socialiste. Jamais, dans un moment aussi grave et alors que Monsieur MACRON entend occuper la plus haute fonction de l'Etat, Jacques CHIRAC ne se serait livré à des jeux politiciens hasardeux. Jamais, enfin, il n'aurait fait preuve d'une telle inélégance à l'égard de tous les électeurs qui ne l'ont pas

Lire la suite de l'article

Nigel Farage a publiquement fait savoir qu’il soutenait Marine Le Pen

Quelques jours après le ralliement de Nicolas Dupont-Aignan, c’est de l’autre côté de la Manche qu’arrive un coup de pouce. Nigel Farage a publiquement fait savoir qu’il soutenait Marine Le Pen dans la soirée de mercredi.

Lire la suite de l'article

Pris de panique, le système politico-médiatique fait appel à Hitler pour faire élire Macron

Contrairement à 2002 où les manifestations contre le "péril fasciste" s'étaient multipliées, c'est calme plat en 2017 où même les étudiants préfèrent manifester contre Le Pen mais aussi contre Macron. Le système ressort donc les vieilles ficèles montrant ainsi toute la pertinence de la loi de Godwin :

Emmanuel Macron se rendra donc à Oradour-sur-Glane et il n'est pas difficile d'imaginer le parallèle qu'il fera avec une voix grave et la gorge serrée.

Bertrand Delanoë compare sans aucun état d'âme la progression de Marine Le Pen à l'arrivée au pouvoir de Hitler en 1933

Image2Et le plus ridicule et honteux, c'est cet article du Lab d'Europe 1 qui explique que la séance vidéo où Marine Le Pen sur le bateau de pêche essaye de rappeler un dauphin observé par Gilbert Collard est un appel du pied…aux néonazis. L'article est tellement ridicule que la Lab l'a supprimé. Malheureusement pour eux, internet en a gardé des traces :

"Si cette séquence était en fait un gros clin d'œil à l'extrême droite ? De ce côté de l'échiquier politique, le dauphin n'est pas qu'un animal. Pour certains initiés, il renvoie également à… Adolf Hitler.

Explication : pour certains, le cétacé est un clin d'œil caché au Führer, surnommé par ses *admirateurs* "Tonton Dolfi". Adolf -> Dolfi -> Dauphins."

Ils sont complètement tarés…

Image2

Lire la suite de l'article

Comment quelques médias dominants ont fait passer le fils préféré de Hollande pour le champion du renouvellement ?

Cela est suffisamment rare pour être souligné. Daniel Schneidermann a écrit une tribune critique sur le traitement médiatique de Macron par les médias…dans Libération. En voici quelques extraits croustillants :

"«Priorité au direct», coupa tout d’un coup Léa Salamé. Et l’image de France 2 bascula vers une porte, gardée par un musclé à oreillette. Une, deux, trois secondes, on resta en tête à tête avec cette porte et le musclé qui gardait cette porte. Et puis, Salamé nous expliqua : c’était la porte du QG d’Emmanuel Macron, par où allait sortir le vainqueur du premier tour, pour se rendre devant ses militants, quelques centaines de mètres plus loin. Et on put traduire «priorité au direct», en langage de la télé d’Etat, ça voulait dire «priorité au vainqueur». Finie la stricte égalité entre tous les candidats, et toutes ces sornettes de campagne. Comme les tournesols, France 2 enfin délivrée se tournait vers son soleil à elle : le pouvoir.

S’il reste quelques citoyens qui n’ont pas compris comment les médias ont imposé Macron comme une évidence, alors qu’ils se précipitent sur le replay de la soirée électorale de France 2. Toute la mécanique s’y dévoile. Evidemment, il y a la collection complète des couvertures de l’Obs, les éditos à répétition des snipers de Challenges, les opportunes pétitions d’économistes. Tout ceci constitue un bloc de propagande visible. Mais le plus efficace, sans doute fut-ce la propagande invisible.

Les réactions politiques du tout-venant expédiées après l’annonce des résultats, sonnèrent donc sur France 2 l’heure du

Lire la suite de l'article

François Fillon fait voter, sans vergogne, pour le dauphin du chef du cabinet noir, François Hollande !

Extrait du communiqué de Bernard Antony :

"Même si Marine Le Pen n’est pas arrivée en tête (…), sa présence au deuxième tour avec 7,5 millions de voix n’est pas moins très positive et source d’espérance. Elle l’est pour tous les patriotes français, pour tous ceux qui refusent le nihilisme sociétal et antinational de l’eurocratie et les trois racismes convergents contre l’identité française, l’identité chrétienne, l’identité humaine.

J’appelle donc tous les militants, adhérents et amis des organisations de résistance nationale et chrétienne que j’anime à voter massivement au second tour pour Marine Le Pen, contre Emmanuel Macron, le candidat de l’utopie du « meilleur des mondes », le candidat de la triple déconstruction, nationale, sociale et humaine, le candidat somme toute du génocide français.

Cet appel n’implique pas, bien au contraire, de renoncer à la nécessaire expression des divergences fondées que nous avons avec le Front National. Ce parti, en effet, a par trop dérivé jusqu’à ces derniers mois dans un programme globalement axé sur le renforcement étatique plus que sur une incitation à la revitalisation familiale et culturelle.

Mais l’élection d’Emmanuel Macron serait une abomination pour ce qui demeure de continuité française d’indépendance et de culture, sur le socle des valeurs universelles judéo-chrétiennes du Décalogue et des racines européennes de civilisation greco-latines et gauloises. L’élection d’Emmanuel Macron serait une victoire pour le désastreux François Hollande, aussi habile hélas dans la rouerie politicienne que dans l’action de déconstruction morale et sociétale du néo-totalitarisme libéral-socialiste contemporain. Elle donnerait encore plus libre

Lire la suite de l'article