Archives par étiquette : Faciliter

Macron veut inciter les hôpitaux à faciliter l’avortement

Emmanuel Macron déclare dans Elle :

"Je m’inquiète que, ces dernières semaines, certains aient à nouveau attaqué ce droit. Il ne faut pas banaliser l’IVG – y recourir n’est jamais anodin –, mais, pour que ce soit un droit réel, il faut en faciliter l’accès tout en assurant l’encadrement psychologique et le suivi. La solution n’est pas de contraindre les hôpitaux, déjà dans une grande difficulté organisationnelle ou financière. Plutôt que d’imposer une contrainte supplémentaire, je suis pour une politique d’incitation. Cela fait partie de la réforme de l’hôpital que je veux porter et qui vise à sortir de la logique de tarification à l’activité pour redonner à l’hôpital les moyens d’être un acteur de santé publique. Cependant, l’IVG ne se réduit pas un acte médical, il suppose un accompagnement dans la durée. C’est pourquoi l’accent, et les moyens, doivent être mis sur le planning familial

Lire la suite de l'article

5 nouvelles propositions pour faciliter le crime sur l’enfant à naître

La délégation aux Droits des femmes de l'Assemblée nationale a présenté aujourd'hui un rapport d'information, faisant 21 propositions pour le projet de loi santé, qui doit être examiné au printemps à l'Assemblée nationale.

Cinq propositions visent à améliorer l'accès à l'avortement :

  • suppression de l'obligation du délai de réflexion entre la première et la deuxième consultation. Actuellement, deux consultations médicales sont obligatoires, avec un délai de réflexion d'une semaine entre les deux. Il peut cependant être réduit à 48 heures lorsque le délai légal de 12 semaines de grossesse approche.
  • suppression de la clause de conscience permettant aux médecins de refuser de pratiquer un avortement. Les auteurs estiment cette disposition spécifique à l'avortement redondante avec la clause de conscience générale, s'appliquant à tous les actes médicaux et inscrite dans le Code de la santé publique.
  • permettre aux sages-femmes et infirmiers de réaliser la première consultation et de délivrer l'attestation correspondante. 
  • permettre la pratique des avortements instrumentales sous anesthésie locale dans les centres de santé, de planification et les maisons de santé pluridisciplinaires, par les sages-femmes.
  • Le projet de loi prévoit de permettre aux sages-femmes de pratiquer des avortements par voie médicamenteuse. Il prévoit en outre de donner aux infirmiers scolaires la possibilité de délivrer la contraception d'urgence.

La Délégation fait d'autres propositions pour faciliter l'accès à la contraception :

  • harmoniser la couverture géographique des centres de planification,
  • demander à la Haute autorité de santé (HAS) une étude sur la possibilité de mettre les microprogestatifs (minipilules) en vente libre dans les

Lire la suite de l'article

Une loi pour faciliter le changement d’Etat civil des personnes transgenres

Le député écologiste Sergio Coronado va déposer une

"proposition (de loi) pour faciliter le changement d'Etat civil pour les personnes transgenres". "C'était un engagement pris par la porte-parole Najat Vallaud-Belkacem au moment de la campagne présidentielle, il ne s'est rien passé depuis". "Najat Vallaud-Belkacem a dit qu'elle était partante pour étudier des propositions parlementaires sur cette question. (…) Donc je dépose une proposition de loi permettant que ce débat ait lieu et que les personnes transgenres aient les mêmes droits que les autres, un accès plus facile au logement, au travail… Ca me semble nécessaire".

Commentaires (8)

Ah oui c'est très important !
On voit tout de suite que le gouvernement s'attaque enfin aux vrais problèmes.

Rédigé par : DUPORT | 3 avr 2014 10:22:30
____________________________________

Quel est encore ce délire?
Les personnes dont on a mutilé le sexe ont évidemment les mêmes droits que n'importe quel homme ou n'importe quelle femme ou n'importe quel handicapé.
Que je sois pendu si ça ce n'est pas de l'électoralisme pur et simple.

Rédigé par : Nostradamus | 3 avr 2014 10:28:27
____________________________________

Si le but de toutes ces manœuvres et de me faire considérer la sexualité transgenre comme normale, ma réponse est non jamais.
Je ne pourrai jamais considérer la sexualité transgenre comme une sexualité comme une autre, quels que soient les moyens répressifs mis en œuvre par un pouvoir de plus en plus totalitaire.
Marre de la dictature de la pensée unique

Lire la suite de l'article

Faciliter le recours à la contraception accroît le nombre d’avortements

Faut-il verser de l'essence pour éteindre un incendie ? C'est pourtant ce que propose le Pr. Israël Nisand à propos de l'avortement. Soulignant que le nombre d’avortements a « nettement »augmenté en 2013, il préconise de concentrer les efforts de sensibilisation sur les adolescentes, et de faciliter l’accès à la contraception. Ce qui est déjà fait depuis des années, avec les résultats que l'on connaît. Il n’a toujours pas compris que plus on « facilite » la contraception, plus on incite à la débauche, plus on favorise le vagabondage sexuel, et donc le recours à l'avortement.

Lire la suite de l'article