Archives par étiquette : étudiants

Scandale : un président d’université utilise le fichier pour donner une consigne de vote à ses étudiants

Alain Bonnin, Président de l’université de Bourgogne, sortant de sa réserve, a appelé ses étudiants à voter Macron :

 

Capture d’écran 2017-04-25 à 21.38.32

Vous pouvez lui écrire ce que vous pensez de ses méthodes à president@u-bourgogne.fr

Lire la suite de l'article

Le pèlerinage de Chartres des étudiants n’aura pas lieu

Alors qu'il existait depuis 1936 :

"Cette année, il n’y aura pas de pèlerinage des étudiants vers Chartres, il a semblé nécessaire aux évêques de changer la proposition. En concertation avec le cardinal Vingt Trois et les évêques d’Ile-de-France, un autre projet est proposé, celui d’une marche vers Montmartre dans la nuit du 28 au 29 avril 2017. Ce pèlerinage destiné aux 18-30 ans verra converger les différents groupes d’étudiants de Paris, et de certains diocèses d’Ile de France, après un enseignement donné par les aumôniers dans leurs lieux respectifs, vers ce sanctuaire consacré au Sacré-Cœur et à l’adoration eucharistique. Après une soirée de louange, adoration et confession, en cette année d’élection une messe pour la France y sera célébrée par Mgr Jérôme Beau.

Ce pèlerinage était profondément ancré dans les traditions estudiantines et remontait à la veille de la Seconde guerre mondiale. En 1935, une poignée d’étudiants de la Sorbonne décide en effet de marcher vers Chartres à la suite de Péguy. Ce dernier avait en effet accompli le pèlerinage de Chartres en 1912, accomplissant un vœu fait l’été précédent pour la guérison de son fils malade. Deux étudiants  portent l’initiative, Marie-Claude Pfenninger et Jean Aubonnet. L’année suivante, le pèlerinage étudiant est né : il dure trois jours et accueille une centaine de pèlerins.

Il continue à se développer et perdure malgré la guerre. Le Père Faidherbe, dominicain, donne au pèlerinage  des années 40 un dynamisme et une structure qui vont lui permettre de devenir le grand moment de l’année pour les groupes d’étudiants

Lire la suite de l'article

Les étudiants volaient dans l’église par jeu…

Et s'ils tentaient de voler dans une synagogue ou une mosquée?

"A Poitiers, un vol pour le moins insolite… élucidé ! Depuis six mois, plusieurs objets de culte de l'église Saint-Porchaire avaient disparu. Un vol qui avait ému les fidèles. Le diocèse avait porté plainte. Finalement, les policiers viennent de les retrouver.

Nous sommes fin juillet. Et ce soir-là, à Saint-Porchaire, on oublie de fermer les portes à clé dans l'église. Dans la nuit, des voleurs s'introduisent et dérobent un lutrin en bois en forme d'aigle, 2 prie-Dieu et un tapis. Au matin, c'est la stupeur. Une main-courante est rapidement déposée au commissariat. Les semaines passent. Puis un bruit circule chez les fidèles. L'aigle aurait été aperçu dans l'appartement d'un étudiant à Poitiers !

Finalement, il y a dix jours, les policiers perquisitionnent le domicile. A l'intérieur, deux colocataires. Dont l'un avoue tout. Oui, c'est bien lui le voleur. Ce jeune de 25 ans qui est inscrit à l'université en administration économique et sociale (AES) a agi avec un autre étudiant. Leur motivation ? Lors de fin de soirées arrosées, ils ont pris l'habitude de se lancer un défi, toujours le même : rapporter le "trophée" le plus original trouver sur leur chemin".

Lire la suite de l'article

A défaut de dimunuer le chômage, le gouvernement va fabriquer des étudiants

D'abord on supprime les notes sur 20 à l'école et on interdit le zéro, ensuite on dérète que 60% d'une classe d'âge ira à l'université :

Le-divertissement-L-ecole-des-fans-sur-Gulli-a-20h45-!_portrait_w674"L'Éducation nationale pourrait s'inspirer d'une logique de notation «à la japonaise» selon le sociologue expert en notation Pierre Merle. Cette nouvelle notation de 1 à 5 pourrait être votée en octobre par le Conseil supérieur de l'Éducation, organe consultatif du ministère. Si les différentes disciplines (mathématiques, français, etc) continueront à être notées sur 20 comme avant, c'est, parallèlement «le socle commun de compétences, de connaissances et de culture» censé représenter le niveau obligatoirement acquis par un élève de 15 ans, à la fin de la scolarité obligatoire, qui pourrait être noté de 1 à 5. Najat Vallaud-Belkacem a confirmé ce matin qu'il s'agissait d'une piste envisagée"

"La «stratégie» du gouvernement «est soutenue par un objectif majeur que je prends comme un objectif de la Nation: amener 60% d’une classe d’âge à un niveau d’enseignement supérieur», a déclaré le chef de l’Etat à l’occasion de la rentrée universitaire. François Hollande a ensuite précisé que la moitié d’entre eux devaient parvenir au niveau de la licence et 25% au niveau du Master."

Bienvenue en Socialie!

Lire la suite de l'article

« Non, le massacre de 148 jeunes étudiants chrétiens kenyans n’a pas entraîné la condamnation internationale que nous étions en droit d’attendre »

Excellente tribune de Joseph Macé-Scaron dans Marianne : 

"L'Afrique du XXIe siècle, devenue une nouvelle Babel, va-t-elle être le champ clos d'une guerre de religion opposant le christianisme à l'islamisme ? Tel est bien l'enjeu de ce qui s'est passé à Garissa. Pendant des décennies, l'islam noir s'est caractérisé par sa tolérance et son syncrétisme. C'est cet islam-là qui est en train de céder la place à une religion agressive, déculturée, mondialisée, tournée au mieux vers la conversion, au pis vers l'anéantissement de l'adversaire. Une religion de guerre et de mort. Au secours, l'Afrique est en passe de devenir petit à petit un nouveau Moyen-Orient ! Cherchez l'erreur, trouvez l'horreur.

Depuis des temps immémoriaux, les chrétiens sont présents dans la Corne de l'Afrique et pas seulement dans l'Ethiopie, copte orthodoxe. Le christianisme n'est pas ici une marque d'occidentalisation, il a produit son art propre, sa liturgie propre, ses icônes sont reconnaissables entre mille avec les yeux immenses de leurs saints ouverts sur l'éternité. Bref, il ne s'agit pas seulement d'une religion, mais d'une civilisation. Pour les islamistes issus de ce chaudron de sorcière qu'est la Somalie, cette situation originale est proprement insupportable puisqu'ils comptent prospérer dans les têtes vides en récitant cette fausse évidence : le christianisme, c'est l'Occident. Peut-être, peut-être qu'un jour les médias délaisseront ce Moyen-Orient que Dieu, lassé, a délaissé depuis longtemps, pour se tourner enfin vers l'Afrique. Peut-être que l'on verra alors CNN ne plus se mélanger les pinceaux en présentant des

Lire la suite de l'article

Formations de philosophie à Paris pour étudiants ou professionnels

Les frères la Communauté Saint Jean dispensent des formations en philosophie à paris. Ces formations ont pour finalité de former des personnes en philosophie selon plus ou moins d’approfondissement. Ces formations sont accessibles pour des emplois du temps d’étudiant ou de professionnels. La philosophie pour les catholiques est un enjeu à la fois personnel pour leur permettre d’exercer leur foi avec plus de discernement et en l’allégeant du poids d’une culture sécularisée et à la fois un enjeu apostolique en leur permettant d’être entendu sur le terrain de la rationnalité, terrain sur lequel le monde ne nous entend pas ou peu. Pour plus d'informations.

Visuel total

Lire la suite de l'article

Laurence Rossignol salariée de la Mutuelle des étudiants pendant 18 ans

Lu ici :

"L’actuelle secrétaire d’État à la famille et aux personnes âgées, Laurence Rossignol a été salariée de la Mutuelle des étudiants (LMDE) pendant 18 ans, dans la plus complète discrétion. […]

Mme Rossignol a toujours dit avoir travaillé à la Mnef, ancêtre de la LMDE, à partir de 1993. « Le Monde » du 9 avril 2014 parle d’un « passage à la Mnef » dans le portrait qu’il lui consacre. Ce passage a en fait duré 18 ans, de 1993 à 2011, date à laquelle Mme Rossignol est devenue sénatrice.

Interrogé, son cabinet nous a fait savoir qu’elle avait été chargée d’études à la direction Santé et Prévention de la mutuelle, à temps plein jusqu’en 2004, puis à tiers-temps jusqu’en 2011, avec une rémunération de l’ordre de 1 200 € nets par mois (soit 3 600 € nets équivalent plein temps).

La seule trace de son activité que nous ayons trouvée sur Internet est un rapport datant de 2006. Il s’agit d’un guide humoristique de 24 pages sur la sexualité des jeunes, où elle est mentionnée comme rédactrice en chef. Mme Rossignol a « pensé, élaboré et rédigé » de nombreuses autres brochures à destination des jeunes, fait savoir une collaboratrice de son cabinet."

Lire la suite de l'article

Des étudiants cathos ont besoin de leurs aînés

L'aumônerie du diocèse me communique :

"Aidez les étudiants du diocèse de Dijon à partir en Terre Sainte, aux sources de la foi.
La somme récoltée aidera à financer la participation des 48 dijonnais au pèlerinage national des étudiants du 23 juillet au 2 août.
Merci de leur offrir une expérience unique pour enraciner leur foi dans le Christ et dans la Parole de Dieu, ainsi que de rencontrer nos frères chrétiens de Terre Sainte".

Lire la suite de l'article