Archives par étiquette : école

Le Havre, dont Édouard Philippe est le maire, devrait accueillir la première école confessionnelle musulmane de Normandie

Lu dans Valeurs Actuelles :

4199 IMAM Aami Hassen"À la recherche d’un terrain où construire l’établissement, la communauté musulmane du département a multiplié les contacts avec les élus du Havre, pour finalement obtenir de s’installer en lieu et place du presbytère de l’église Saint-Jean-Baptiste, rue Théophile-Gautier. La croix ornant l’édifice a d’ores et déjà été retirée et les travaux viennent tout juste de démarrer.

Pour les financer, l’association en charge du projet peut compter sur l’appel aux dons des fidèles lancé par Aami Hassen (photo). Cet imam, dont la mosquée, à Aubervilliers, est connue pour être fréquentée par des groupes salafistes, a également créé la controverse pour ses positions à l’égard des mariages forcés. Menacé d’expulsion en 2013 par Manuel Valls pour avoir tenu des propos homophobes, il prêche toujours à Aubervilliers. Soutenu par la Mairie du Havre, son projet éducatif est d’offrir « le meilleur bagage, à travers une éducation complète alliant les apprentissages définis par le socle commun de compétences à ceux de l’islam »."

Qu'en dit Edouard Philippe, notre nouveau Premier ministre ?

Lire la suite de l'article

Fusillade dans une école en France (oui : pas aux Etats-Unis)

Comme l'a dit Hollande à Trump :

"Ici, il n'y a pas de personnes qui prennent des armes pour tirer dans la foule".

Une fusillade a eu lieu au lycée Alexis de Tocqueville à Grasse, aujourd'hui. Plusieurs personnes ont été légèrement blessées. Un lycéen a été interpellé. Les faits se sont produits aux alentours de 13 heures. Un adolescent de 17 ans, élève du lycée, a été interpellé en possession d'un fusil, d'un revolver et de deux grenades.

Lire la suite de l'article

Projet d’ouverture d’une école libre à Bourges

Réunion d'information au sujet du projet d'ouverture de l'Ecole Notre Dame de l'Annonciation, école Catholique hors-contrat qui ouvrira à Bourges à la rentrée 2017 sous la direction de l’abbé Spinoza, le vendredi 17 mars à 20 h 30 à la Maison Diocésaine Rue Nicolas Leblanc.

Dans la continuité pédagogique de l'Institution l'Angélus à Presly, un projet d'ouvrir une école primaire mixte et un collège de filles (classes de 6ème et de 5ème pour septembre 2017) en externat uniquement.

Pour avoir des informations, vous pouvez contacter: secretariat-nddelannonciation@fecjm.org

Lire la suite de l'article

Une école musulmane que la justice veut fermer reste ouverte

Lu sur le blog de la liberté scolaire :

"L’école Al-Badr, à Toulouse, gérée par un directeur condamné par la justice, a été jugée « non-conforme », et sommée de fermer. Les parents ont reçu une injonction administrative à scolariser leurs enfants ailleurs. Ils encourent une peine de six mois de prison, et une amende de 7 500 euros (Article 227-17-1 du Code Pénal). Pourtant, même si la décision de justice a été rendue le 15 décembre, l’école fonctionne toujours en toute illégalité, et les enfants continuent de s’y rendre chaque matin, au point que pour la première fois, l’Etat envisage le recours à la force pour obtenir la fermeture.

Le changement de régime d’ouverture prôné par Mme Najat Vallaud-Belkacem était censé permettre de régler la question des écoles radicalisées, en garantissant, par le régime d’autorisation, un meilleur contrôle. Le problème est en fait tout autre : la question qui est posée est celle de la capacité et de la volonté de l’Etat d’intervenir et faire appliquer la loi dans les cas de radicalisation.

Dans le cas de l’école Al-Badr, la base de droit actuellement en vigueur a suffi pour repérer le problème, le diagnostiquer et prendre une décision. Nul besoin d’autorisation préalable comme le voulait l’actuelle ministre. Une école hors contrat est une école déclarée, connue, inspectable : l’opposé d’une école clandestine.

En revanche il semble qu’il y ait défaillance dans la mise en œuvre effective de la décision de fermeture. Problème d’exécution du droit ? Problème de police

Lire la suite de l'article

L’Espérance, une école qui pense comme vous !

EnteteEn marge du marasme éducatif dans lequel s'enfonce imperceptiblement notre pays, il existe des îlots de paix et de vérité où nos enfants trouvent ce qu'il leur faut : une instruction de qualité, un environnement catholique et fier de notre pays, une vraie camaraderie immergé dans une vie de foi épanouie. Au cœur de la Vendée, L'Espérance est une de ces écoles avec ses spécificités qui la placent parmi les meilleurs choix pour des parents soucieux du bien de leurs enfants. Il reste des places, alors, profitez-en sans plus attendre!

"L'Espérance est une école sous contrat. 150 élèves se répartissent du CP jusqu'à la Terminale. Notre école se veut en continuité avec l'éducation des parents. Les enfants ont besoin de cohérence : même discours à la maison, à l'école et dans les loisirs. Notre internat a plusieurs qualités : 
  • Une organisation différente proposée aux parents pour l'épanouissement de leurs enfants : des études surveillées, beaucoup de sport, de bons camarades, une ambiance propice au travail, des vertus de vie commune, des règles de vie strictes.
  • Un cadre de vie à la campagne, loin de l'agitation urbaine, du bruit, du tout numérique. La simplicité dans le matériel et dans les locaux fait partie de notre pédagogie. 
  • Une aumônerie catholique composée de trois prêtres à demeure toute la semaine. La messe est proposée tous les jours tout comme des rencontres personnelles avec l'aumônier. La pratique du chant choral est également possible sous forme d'ateliers durant la journée. 
L'Espérance a 50 ans d'existence

Lire la suite de l'article

École libre en panne de liberté : « Parents Pour l’Ecole » écrit aux évêques de France

Pour la saint Thomas d'Aquin, patron de l'école et de l'université catholiques, «Parents Pour l’École», association de parents ayant des enfants dans l’enseignement privé sous contrat, a décidé de s’adresser directement aux évêques de France pour faire part à ces derniers d’un certain nombre d’ interrogations. Faisant la somme des dysfonctionnements relevés, cette lettre, signée par Jérôme Malcouronne, président de Parents Pour l'Ecole, invite chaque évêque à se tourner vers les autorités de l’École Catholique, locales ou nationales, dans le but d’ouvrir avec ces dernières un dialogue respectueux et vrai. (Cliquer sur le texte pour l'agrandir).

EnveloppeEveques-1030x320 File-page1

Lire la suite de l'article

Ecole à la maison : en 7 ans, le phénomène a doublé

25 000 élèves sont actuellement instruits en famille. Et les défenseurs de l'école à la maison dénoncent le coup porté par le ministre de l'Éducation à l'instruction à domicile. Un droit inscrit dans la loi Ferry de 1882 qui précise que, si l'instruction est obligatoire, la scolarisation, elle, ne l'est pas. 

Les Enfants d'abord (Led'a), créée il y a un peu moins de trente ans, vient de déposer un recours auprès du Conseil d'État contre le décret du 26 octobre, rédigé par Najat Vallaud-Belkacem. Le texte, qui concerne aussi les établissements hors contrat, indique que le contrôle des connaissances ne se limitera plus aux attendus à la fin de la scolarité obligatoire, mais vérifiera les paliers d'apprentissage. Un moyen d'imposer les programmes scolaires et de réduire la liberté scolaire.

Lire la suite de l'article