Archives par étiquette : d’Oise

Le fondateur du Collectif contre l’islamophobie en France se présente dans la 8e circonscription du Val d’Oise

Unknown-47Samy Debah, fondateur en 2004 du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), se présente contre l’un des barons socialistes de l’Ile-de-France, François Pupponi, député-maire de Sarcelles. En indépendant.

Le CCIF est spécialisé dans les atteintes à la liberté d'expression : il passe son temps à poursuivre les courageux qui osent dire la vérité sur l'islam. Mais cela ne fonctionne pas encore à plein régime. Ivan Rioufol vient de sortir victorieux d'une longue procédure :

Lire la suite de l'article

emeute-val-d-oise

Emeutes dans le Val d’Oise : 6 gendarmes blessés

Lu ici

"Adama, 24 ans, est mort d'un « malaise » alors qu'il était interpellé par la police à Persan dans le Val d'Oise. Des échauffourées ont éclaté à l'annonce de son décès. Deux enquêtes ont été ouvertes.

Deux enquêtes ont été ouvertes pour éclaircir les circonstances de la mort d'un homme d'une vingtaine d'années, décédé au moment de son interpellation dans le Val d'Oise, a-t-on appris mercredi auprès du parquet, confirmant une information du Parisien. Le jeune homme est décédé mardi en fin d'après-midi à Persan, dans le nord du Val d'Oise, «à la suite d'un malaise cardiaque» au moment de son interpellation par les gendarmes, a déclaré à l'AFP le procureur de la République de Pontoise Yves Jannier.

Le magistrat a indiqué avoir «saisi la section de recherches et l'inspection générale de la gendarmerie» pour «éclairer» les circonstances de son décès. Adama, 24 ans, faisait l'objet d'une enquête pour extorsion de fonds, a précisé M. Jannier.

Sitôt la nouvelle de son décès répandue, «une centaine d'individus se sont livrés à des dégradations, des incendies volontaires et des tirs à l'encontre des forces de gendarmerie», selon le directeur de cabinet de la préfecture du département du Val-d'Oise, Jean-Simon Mérandat. Selon Le Monde, ses proches affirment qu'«il a été tabassé».

Lire la suite de l'article

Des militaires français agressés dans le Val d’Oise

Il ne s'agit plus d'une attaque par un "déséquilibré" isolé mais il s'agit d'une bande :

"Les militaires en mission Vigipirate sont régulièrement la cible d'attaques de délinquants, comme cela a été le cas à Garges-Sarcelles mardi soir. Selon Metronews, une vingtaine d'individus ont pris à partie un groupe de militaires à côté de la gare SNCF de la ville du Val d'Oise. Bloquant le véhicule, ils les ont d'abord insultés. L'un d'entre eux a ensuite jeté un pavé vers leur fourgon, qui a traversé la vitre avant d'atteindre l'un des occupants à la tête. "La patrouille a été prise à partie, par ricochet, alors qu'une opération de police était en cours dans les environs. La mission était de sécuriser une synagogue de la commune voisine de Garges-lès-Gonesse" explique une source militaire. Le soldat a été évacué vers un hôpital"

En plein état d'urgence, il ne peut s'agir que d'une bande de voyous d'extrême droite…

Lire la suite de l'article

Le PCD écarté de la liste LR dans le Val d’Oise

Les Délégués PCD du Val d’Oise, Franck Debeaud, Anne-Sophie Vuillemin, Dominique Paon, Louis-Emile Jara, Jacques Tiberghien, Anna Fauquet et Yves Célestine, déclarent :

"La semaine dernière la liste de Valérie Pécresse conduite par Stéphanie Von Euw dans le Val d’Oise a été dévoilée. Le PCD a été écarté de cette liste malgré la volonté affichée de Valérie Pécresse et Stéphanie Von Euw de faire l’union du centre et de la droite.

Les délégués du PCD 95 sont consternés par cette décision manifestant le manque de considération pour ses militants et ses élus, mais également pour un électorat sensible aux valeurs de la démocratie chrétienne représentant pourtant une composante fondamentale du corps électoral pour l’ensemble centre-droite.

Nous nous interrogeons aussi sur les réels motifs qui président à ce choix…

Alors que le Front National est au plus haut et que Debout la France pourrait atteindre 10% des votants au premier tour, cette stratégie politicienne, présomptueuse, déconnectée du terrain est incompréhensible."

Lire la suite de l'article