Archives par étiquette : circonscription

Véronique Besse brade sa circonscription en or

Minute s'en désole :

Unknown"Le 26 juin 1987, Philippe de Villiers fait son entrée à l’Assemblée nationale […] : près de 75 % des suffrages ! Depuis, les élections se sont succédé et se sont ressemblé : 66 % au premier tour en 1993, 68 % (au second tour seulement, du fait d’un dissident RPR) en 1997, 67 % au premier tour encore en 2002 ! En bref, la 4e de Vendée était une circonscription en or, tenue de main de maître par le créateur du Puy du Fou, avant que celui-ci ne la laisse définitivement à Véronique Besse en 2005, élue et réélue deux fois au premier tour elle aussi. La transmission, faite dans les règles de l’art, lui aura permis de rester député pendant douze ans. Ces cinq dernières années, depuis la défaite de Dominique Souchet en 2012 dans le sud de la Vendée face au socialiste Hubert Fourage – candidat à sa succession –, elle était d’ailleurs la dernière parlementaire du Mouvement pour la France ! Bref, une belle continuité qui s’arrêtera au soir du 18 juin prochain… presque trente ans jour pour jour après l’entrée de Philippe de Villiers à l’Assemblée nationale.

Vendredi dernier, en effet, dans les colonnes de « Ouest France », Véronique Besse a annoncé, à la surprise générale, ne pas se représenter. Elle souhaite rester à la tête de sa mairie des Herbiers. « Le choix du cœur » explique-t-elle. Après une carrière parlementaire bien remplie ? Elle ne le prétend pas et elle

Lire la suite de l'article

12e circonscription de Paris : François Potié Lussigny (PCD) retire sa candidature

Le candidat que nous avions interrogé explique sur son site :

Image"Après la gauche, la « Droite » des LR, vole aux habitants de la 12ème circonscription de Paris, leur élection en les privant volontairement de leur candidat PCD qu’ils attendaient depuis 5 ans. Face aux pressions, chantages vis à vis de Jean-Frédéric POISSON, petits calculs et mouvements de bas étages des Républicains, incarnés par Bernard ACCOYER, Philippe GOUJON et Jean-François LAMOUR qui demandent, ou plutôt exigent notre retrait de plusieurs circonscriptions, François POTIÉ LUSSIGNY décide aujourd’hui avec honneur, liberté et fidélité de reporter sa candidature aux prochaines élections.

Pouvez-vous être plus précis sur les faits ?

1 – Philippe GOUJON s’est engagé publiquement aux dernières municipales à garder la Mairie et ne plus se présenter aux législatives…

2 – Suite au 1er tour des élections présidentielles, Jean-Frédéric POISSON, homme libre et « droit dans ses bottes », soulève la colère et l’indignation de Bernard ACCOYER parce qu’il refuse la consigne de vote instantanée au profit d’Emmanuel MACRON.

3 – Les Républicains fustigent Jean-Frédéric POISSON suite à sa déclaration dans laquelle il qualifiait les LR de « parti fourre-tout ».

4 – Législatives : Devant la menace PCD, seul parti à incarner une vraie force de droite et du centre, les LR menacent de retirer l’investiture de JF POISSON faisant parti du bureau LR à l’Assemblée Nationale et sans aucunes autres attaches à leur égard.

5 – Philippe GOUJON, député-maire du 15ème arrondissement exige le retrait du candidat PCD dans sa circonscription. En réaction, nous

Lire la suite de l'article

Le fondateur du Collectif contre l’islamophobie en France se présente dans la 8e circonscription du Val d’Oise

Unknown-47Samy Debah, fondateur en 2004 du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), se présente contre l’un des barons socialistes de l’Ile-de-France, François Pupponi, député-maire de Sarcelles. En indépendant.

Le CCIF est spécialisé dans les atteintes à la liberté d'expression : il passe son temps à poursuivre les courageux qui osent dire la vérité sur l'islam. Mais cela ne fonctionne pas encore à plein régime. Ivan Rioufol vient de sortir victorieux d'une longue procédure :

Lire la suite de l'article

En Marche cafouille sur la 9e circonscription des Français de l’étranger

La séquence d'Em Marche sur la 9e circonscription des Français de l'étranger mérite d'être contée.

Episode 1. En Marche investit Augustin Augier (le fils de Marielle de Sarnez, vice-présidente du MODEM) en lieu et place de M'jid El Guerrab, qui avait pourtant lancé sa campagne sur cette circonscription il y a plus d'un an et avait rejoint En Marche en décembre.

Episode 2. Marielle de Sarnez, qui n'est pas investie à Paris, pique une crise, ainsi que François Bayrou, s'estimant lésé dans l'accord (qui n'existait pas) entre EM et le Modem.

Episode 3. Sur ordre de sa mère, Augustin Augier dément être candidat EM sur la 9e circonscription des Français de l'étranger :

Capture d’écran 2017-05-13 à 18.17.47

Episode 4. En Marche décide donc d'investir la sénatrice ex-EELV ralliée au Modem Leïla Aïchi.

Episode 5. Cette nomination déclenche cette fois la colère du… Maroc. Cette circonscription comprend seize pays d’Afrique dont les pays du Maghreb. Leïla Aïchi, franco-algérienne, est un soutien indéfectible de la cause du peuple sahraoui.

Nous attendons donc l'épisode 6 de cette séquence. Si Leïla Aïchi perd son investiture, En Marche pourrait se rabattre sur… le mari de Mazarine Pingeot, Didier Le Bret (investi par le PS), ou le juppéiste Erwan Davoux (investi par LR).

Lire la suite de l'article

L’épouse de Robert Ménard candidate dans la 6e circonscription de l’Hérault

C'est officiel :

Capture d’écran 2017-05-10 à 19.49.03

C'est une circonscription dans laquelle Marine Le Pen a réalisé 34,04% au premier tour et 51,58% au second. Cette candidature est soutenue par le FN, Philipe De Villiers, le SIEL de Karim Ouchikh, le CNIP et le parti de Nicolas Dupont-Aignan, Debout La France. Enseignante à l’Institut des Hautes Études de Journalisme de Montpellier, Emmanuelle Ménard dirige le site Boulevard Voltaire.

Lire la suite de l'article

François Fillon offre sa propre circonscription à Nathalie Kosciusko-Morizet : une lâche soumission

De Robert Ménard sur Boulevard Voltaire :

"François Fillon a donc offert sa circonscription, sa propre circonscription, à Nathalie Kosciusko-Morizet. Comment ne pas y voir un symbole ? Et un présage ?

Celle-là même qui incarne l’exact opposé des convictions affichées par l’ancien Premier ministre — en matière de mœurs, de religion, d’immigration, de famille, d’éducation… — hérite donc, grâce à lui et avec sa bénédiction, d’un fief acquis de tout temps à la droite, d’une véritable rente de situation.

J’avoue n’avoir jamais imaginé que François Fillon donnerait si vite et si clairement la preuve — oui, la preuve — qu’il était prêt à abandonner, et avant même le début de la campagne, cette rectitude qu’il présentait pourtant comme sa marque de fabrique.

Il a beau réaffirmer que, malgré les pressions, il ne changera rien à son programme – devrait-il en être perçu comme un « extrémiste » -, le champion des Républicains nous prépare, avec cette place — et quelle place ! — offerte à la pire ennemie de ceux qui l’ont élu, à bien d’autres capitulations, à bien d’autres reniements.

On a beau se souvenir que Rachida Dati ne fut pas un grand garde des Sceaux — c’est le moins que l’on puisse dire —, on la prend presque en sympathie quand on la compare à une NKM, toute en arrogance, en suffisance, véritable égérie de cette droite honteuse d’elle-même, de ces élites qui choisissent leur camp au doigt mouillé, seulement obsédées de leur carrière, de leur réussite, convaincues de leur supériorité d’appartenir

Lire la suite de l'article

4e circonscription du Maine et Loire : LR investit un candidat UDI contre celui du PCD

La 4e circonscription du Maine et Loire est réservée par LR à l'UDI Eric Touron, en succession du député UDI actuel Michel Piron qui ne se représente pas. L'ancien maire LR de Saumur estime que Eric Touron, maire de Distré, n'a pas de légitimité et lui préfère le candidat PCD Charles-Henri Jamin :

C2rSFGbXAAA8PBo

Lire la suite de l'article

François Fillon offrirait une circonscription en or à Nathalie Kosciusko-Morizet

Unknown-21Selon Libération, Nathalie Kosciusko-Morizet devrait être prochainement – et discrètement –investie comme candidate du parti Les Républicains (LR) dans la 2e circonscription, regroupant les Ve, VIeet VIIe arrondissements de Paris. Un parachute doré électoral offert par le député sortant… François Fillon.

La décision surprend car les conseillers nationaux de LR viennent d’approuver samedi la liste des candidats officiellement investis aux législatives. NKM y figure comme candidate de la 11e circonscription, située pour l’essentiel dans le XIVe arrondissement de Paris, actuellement à gauche. La 2e circonscription est "réservée". Le député sortant de la 11e circonscription, Pascal Cherki, est un socialiste, élu en 2012 avec 56% des suffrages. Dans la 2e circonscription, Fillon s’était imposé avec le même score. Entre une victoire assurée et une possible défaite, NKM préfère la facilité.

C'est une façon pour François Fillon d'empêcher son élimination par des électeurs de droite qui ne souhaitent pas la voir rempiler dans un gouvernement…

Parmi les autres investitures, on note que Jean-Frédéric Poisson est reconduit à Rambouillet et que Xavier Lemoine est investi en Seine-Saint-Denis.

Lire la suite de l'article

Michèle Alliot-Marie candidate… dans la 7e circonscription des Hauts-de-Seine ?

Lu dans Présent :

M"Officiellement « candidate à la présidence de la République pour renouer avec un esprit de conquête pour la France et pour chacun des Français », Michèle Alliot-Marie se présenterait en réalité à seule fin d’obtenir l’investiture des Républicains dans la 7e circonscription des Hauts-de-Seine. Circonscription aujourd’hui détenue par son compagnon Patrick Ollier qui, également élu président de la métropole du Grand Paris et donc touché par la loi sur le non-cumul des mandats, va la laisser vacante. MAM entend donc que ce fief reste dans la famille."

Lire la suite de l'article

FN : dans la famille Philippot, le grand frère est parachuté dans une circonscription gagnable

Ainsi que le révèle Minute :

M"La 5e circonscription du Var, celle de Fréjus, l’une des meilleures pour le Front national, a trouvé preneur. Et l’heureux lauréat, qui portera les couleurs du FN pour les législatives de juin prochain, n’est pas un poulain de Marion Maréchal-Le Pen, dont c’est pourtant la zone d’influence. Il s’agit de Damien Philippot. Le frère de l’autre !"

"Sur le tableau Excel des 539 circonscriptions législatives métropolitaines établi par le Front national, la 5e circonscription du Var se classe en 8e position. La 1re est celle de Marine Le Pen dans le Pas-de-Calais, le 2e celle de Marion Maréchal-Le Pen dans le Vaucluse, la 3e celle de Vitrolles et de Marignane dans les Bouches-du-Rhône – où Jean-Lin Lacapelle a été investi –, etc. Autant dire que si le FN ne gagne pas celle-là, il n’en tombera pas beaucoup dans l’escarcelle du FN. Lors des élections régionales de 2015, la liste de Marion Maréchal-Le Pen y a même devancé, au second tour, la liste conduite par Christian Estrosi, y obtenant 51,41 % des suffrages. Une vraie circonscription en or ! […]

Damien Philippot, c’est le grand frère de Florian. Le même avec quatre ans de plus et un parcours similaire : les années de collège et de lycée à l’Institution libre de Marcq-en-Marœuil, les classes prépa puis Sciences Po et Sup de Co, avant d’entrer à l’Ifop et d’y faire toute sa carrière.

Lire la suite de l'article