Archives par étiquette : chez

Quelles sont les causes de l’évolution des maladies du système nerveux chez les femmes ?

Le Credes, organisme financé par la sécurité sociale d’évaluation des dépenses de santé, a suivi l’évolution de la morbidité des hommes et des femmes de France pendant quarante ans. Ces chiffres n’ont pas fait l’objet de commentaires. Au contraire le Credes s’est plongé dans des recherches variées diversifiées beaucoup moins spectaculaires. Il n’y a même pas eu de tentative de critique. Le silence de mort s’est achevé par un enterrement surprenant : le Credes a été transformé en IRDES et les enquêtes décennales ont disparu de Google depuis. Une enquête auprès de l’Irdes est restée vaine.

La loi Veil demandait qu'un bilan devait être fait par le corps médical sur les conséquences de l'avortement : or non seulement les promesses de justification de la loi qui devaient être appuyées par le principe de dissuasion à l'IVG n'ont pas été suivies, mais les conséquences de l'avortement ont été occultées. La preuve nous est donnée par l'absence de réflexion sur les statistiques du CREDES, manifestant un bouleversement de la santé des femmes exposées par la pilule et l'avortement. Impossible de retrouver les traces d'un ouvrage intitulé "40 ans d'enquête décennale du CREDES". A ce jour il n'y a pas d'explication sur la terrible évolution de morbidité qui a fait multiplier par 20 les maladies du système nerveux chez la femme de 1970 à 1980 et par 28 de 80 à 91 dans la tranche d'âge aux capacités de procréer en 1970.

Si cet ouvrage retraçant 40 ans d’enquêtes décennales du Credes est introuvable, l'un de nos lecteurs a découvert en 2000

Lire la suite de l'article

Le général Soubelet n’est plus le bienvenu chez Emmanuel Macron

Le général Bertrand Soubelet, ancien n°3 de la gendarmerie, qui avait lancé un pavé dans la mare  après les propos tenus le 18 décembre 2014 devant la commission parlementaire dans le cadre de ses travaux sur la lutte contre l'insécurité, avait rejoint le candidat d'"En Marche !". 

Mais il s'est autoproclamé candidat aux législatives dans les Hauts-de-Seine, ce qui n'a pas plus aux équipes locales. Surtout, Jean-Yves Le Drian n'a pas apprécié les critiques très dures du général sur l'armée et Emmanuel Macron n'a pas l'intention de fâcher le ministre de la Défense

Lire la suite de l'article

Epidémie de folie chez les voitures

Hier en Allemagne :

"Une voiture a foncé sur des passants ce samedi après-midi, le 25 février, dans le centre-ville de Heidelberg (sud de l'Allemagne). Trois personnes ont été blessées, selon la police, qui précise avoir blessé et arrêté le conducteur. Un peu plus tard, elle a indiqué qu'un des blessés était décédé à l'hôpital. "Un homme fonce sur un groupe de personnes, trois personnes blessées, le suspect arrêté et blessé par balle", a fait savoir la police de Mannheim, la ville voisine, sur son compte Twitter. À ce stade, elle semble écarter l'hypothèse d'un attentat, alors que l'Allemagne a récemment été frappée par une attaque au camion-bélier. Selon le quotidien populaire Bild, l'homme souffrait de troubles psychiatriques. Les autorités n'ont elles donné aucune indication à ce sujet."

 

Aujourd'hui en Angleterre :

"La voiture, une Mercedes, est montée sur le trottoir et a dans un premier temps heurté un mur avant de percuter violemment les piétons. Quatre hommes et une femme, âgés de 25 à 46 ans, ont été pris en charge par les secours sur place avant d'être hospitalisés. Selon un porte-parole de Scotland Yard, le conducteur a été directement interpellé par un policier en civil et le quartier a été bouclé pendant plusieurs heures."

Lire la suite de l'article

La place de Dieu et de l’argent chez les « ministres » et le peuple

Homélie du père Madros :

Saint Paul écrit aux Corinthiens (1 Cor 4, 1 s) : « Qu’on nous regarde comme serviteurs du Christ et intendants des mystères de Dieu ». Il s’agit des apôtres, de leurs disciples actifs dans l’évangélisation ; bref « des ministres de l’autel et de la chaire". “Ministres” ici signifie les serviteurs de l’Evangile, consacrés à cette mission. Serviteurs en principe et parfois, souvent, en fait, grâce à Dieu. Les  ministres dans la vie politique nationale sont, eux aussi, en principe serviteurs, mais la réalité nous indique que souvent ils se font servir et servent très mal leurs nations. Saint Paul utilise ici le mot « hyperétas υπηρέτας » : il dénote dans la particule « hypo » « en dessous » une certaine infériorité. Or, nous appelons nos responsables religieux « les supérieurs » ! L’autre vocable pour « intendants » : « oikonomous οικονόμους » signifie étymologiquement « économes ». Nous pouvons entrevoir la triple fonction apostolique, épiscopale et sacerdotale : la sanctification, l’enseignement et l’administration. « Or, ce qu’en fin de compte on demande à des intendants, c’est que chacun soit trouvé fidèle » ! Ah ça ! Là, nous le clergé, nous nous trouvons parfois dans de mauvais draps, précisément quand notre « fidélité », loyauté, allégeance ou honnêteté laissent beaucoup à désirer !

Tentation immédiate : de nous jeter la pierre, tout en cachant ou justifiant la négligence et les trahisons de certains laïcs, surtout les politiciens ! Le pape François ne cesse de nous fustiger. Et il a raison ! Un évêque, un prêtre pas fidèle, cela ne vaut pas la chandelle ! Nous critiquer peut être parfaitement « juste et bon », mais il

Lire la suite de l'article

Surprise chez L’Obs : la laïcité serait d’origine catholique

Sylvain Courage, scrutant les tendances catholiques de chacun des candidats, s'étonne :

"A Marine Le Pen, la conception "tradi" de l’alliance du trône et de l’autel. Dans un élan de syncrétisme, la passionaria frontiste attribue carrément l’invention de la laïcité aux catholiques. "La liberté, l’égalité, la fraternité sont des valeurs chrétiennes ! La France peut être 'laïque' parce qu’elle est chrétienne à l’origine", déclarait-elle à "Famille Chrétienne". On l’aura compris, son catholicisme n’a d’égal que son rejet de l’Islam. Les églises et les processions font partie de l’héritage millénaire qu’elle revendique."

Un élan de syncrétisme ? Quel rapport ?

Rappelons ce qu'en disait Jean-Louis Harouel, professeur d'Histoire du droit et des institutions :

"La laïcité est une invention spécifiquement chrétienne. Le christianisme a inventé la distinction du sacré et du profane, du religieux et du politique, du pouvoir spirituel et du pouvoir temporel. Cette distinction est la marque spécifique et le fondement même de la civilisation chrétienne. C’est ce qui rend celle-ci profondément différente des autres civilisations, à commencer par celle qui se pose actuellement comme sa grande rivale : la civilisation islamique.

La disjonction chrétienne du politique et du religieux constitue la source du succès de l’Occident. C’est d’elle qu’est née la liberté de l’individu, laquelle est à l’origine non seulement des libertés publiques européennes mais encore de la dynamique occidentale. C’est en effet à la désintrication du spirituel et du temporel, à la dissociation du sacré et du profane, qu’il faut rapporter l’invention par l’Europe occidentale

Lire la suite de l'article

François Hollande chez les franc-maçons

Après s'être rendu à l'hôpital, le président se rend chez les fous de la République :

C"C’est une Première ! De mémoire de franc-maçon, jamais un Président de la République ne s’était déplacé au siège d’une obédience maçonnique sous la Vème République, et même sous la IVème née en 1946. Le 27 février 2017, ce sera chose faite puisque François Hollande se rendra Rue Cadet à Paris, siège du Grand Orient de France, plus grosse et plus ancienne obédience française. Décryptage de cette information exclusive en 5 questions.

Quel est le prétexte de cette visite «historique»? Une cérémonie pour fêter les 300 ans de la naissance de la Franc-Maçonnerie moderne, née en 1717 de la réunion de quelques loges anglaises, six années avant la rédaction des célèbres Constitutions d’Anderson. Titre de cette cérémonie: «300 ans de Franc-Maçonnerie, 300 ans d’Emancipation»

Comment se déroulera la visite présidentielle? François Hollande devrait rester une heure Rue Cadet: 10 minutes dans le bureau du Grand Maître du GODF Christophe Habas, pour un entretien particulier; 20 minutes de visite du Musée de la franc-maçonnerie; 30 minutes de prise de parole, le Grand Maître d’abord, le Président de la République ensuite.

D’où est venue l’idée de cette visite? Rue Cadet, on me raconte que lors de l’entretien de Christophe Habas avec François Hollande, le 7 novembre 2016 à L’Elysée, le Président de la République aurait manifesté son intérêt pour une visite du Musée de la Franc-Maçonnerie. C’est l’occasion pour lui d’aller à la rencontre de

Lire la suite de l'article

Sylvia Pinel chez les LGBT

Unknown-15Dans le cadre de la défense de la PMA et de la promotion LGBT, Sylvia Pinel, Présidente du PRG et candidate à la primaire, rencontrera lundi 16 janvier les associations membres de l'Inter-LGBT. Elle échangera avec les associations et visitera leur centre parisien situé 63 rue Beaubourg, dans le 3ème arrondissement.

Lire la suite de l'article

Belgique : 77% des sondés ne se sentent plus chez eux

Les deux médias belges Le Soir et la RTBF ont réalisé une enquête d’opinion, selon laquelle 77% des sondés affirment que “oui, ils ne se sentent plus chez eux comme avant”.

  • Plus d’un citoyen belge sur deux estime que “même après plusieurs générations, les descendants d’un immigré ne seront jamais vraiment belges”.
  • 67% des sondés estiment “qu'il y a trop d'immigrés dans notre société”
  • 66% estiment qu'ils sont “de plus en plus envahis”. P
  • Pour 60%, “la présence d'une communauté musulmane en Belgique est plutôt une menace pour l'identité du pays”.
  • 74% estiment que l'islam n'est pas une religion tolérante.

La classe politique s'inquiète sur ce défaut de vivrensemble, cette tentation identitaire, cette perte de foi dans la religion du padamalgam

C1bb2ec7a913e32a2d05cacf3b83cd1b-1483956804.png C0f971d8cd24364f2029fcb9ac7b71f5-1483956858.png
E07bceab69529b0f0b43625953fbf2a0-1483956882.png

Lire la suite de l'article

Droitisation : chez les fonctionnaires aussi

La droitisation de l'électorat fonctionnaire se poursuit et s'inscrit dans la durée, révèle une note du Cevipof, centre de recherches de Sciences Po, dans la vague 9 de son enquête électorale pour 2017, publiée cette semaine. Luc Rouban, auteur de l'étude, analyse :

«Cette évolution s'inscrit dans la perspective d'une demande générale d'autorité mais aussi de la crise sociale qui secoue la fonction publique la plus modeste».

En mai 2016, 41% des salariés du public (en suffrages exprimés) auraient voté pour un candidat de gauche au premier tour de l'élection présidentielle de 2017. En décembre 2016, ces chiffres sont sérieusement revus à la baisse puisqu'ils ne seraient plus que 29% à 39,5% en fonction de l'offre de candidature. Le PS subit un affaissement électoral considérable.

Lire la suite de l'article

Mgr Sharaf : « Réveillez-vous. N’acceptez pas chez vous les réfugiés qui ont fait de nous des réfugiés ici »

Monseigneur Nicodemus Daoud Sharaf, archevêque syriaque orthodoxe de Mossoul, du Kurdistan et de Kirkouk, déclare à Aleteia :

Images-6"[…] Vous devez comprendre qu’à Mossoul – que l’armée irakienne soutenue par la coalition a tant de peine à reprendre – 800 terroristes de Daesh ont « convaincu » 50 000 hommes de rejoindre leur rang. Les rejoindre pour se livrer aux pires abominations : jeter à la rue des femmes et des enfants, décapiter, violer, réduire en esclavage. Il fallait que le terreau soit fertile pour les rallier si facilement à leur cause.

La coalition a-t-elle des chances d’éradiquer l’État islamique ?

La politique occidentale est diabolique. Les intérêts des uns et des autres sont si contradictoires que leurs chances de réussite sont faibles. Nous ne demandons que l’application de la loi et le respect de notre dignité. Du temps de Saddam Hussein, la loi s’appliquait. Au Kurdistan irakien majoritairement musulman (où les chrétiens de Mossoul ont trouvé refuge autour d’Erbil, Ndlr), la loi nous protège et elle nous protège même mieux qu’ailleurs en Irak. Nous attendons que des décisions soient prises pour nous assurer la protection internationale et des règles, fixées par l’ONU.

La cohabitation avec les musulmans est-elle encore possible ?

Nous ne haïssons pas les musulmans. Sous l’empire de la loi, comme ici au Kurdistan, nous pouvons tous cohabiter. Seul l’islam tel que l’applique Daesh est détestable. Faut-il que leur Dieu soit faible et lâche à ce point qu’ils se sentent obliger de le protéger d’une telle manière ? Le nôtre

Lire la suite de l'article

François chez les Luthériens

Cq5dam.web.800.800-2Extrait de la déclaration conjointe à l’occasion de la "commémoration commune Catholique-Luthérienne de la Réforme" :

"[…] Nous lançons un appel à toutes les paroisses et à toutes les communautés luthériennes et catholiques pour qu’elles soient audacieuses et créatives, joyeuses et pleines d’espérance dans leur engagement à poursuivre la grande aventure devant nous. Au lieu des conflits du passé, le don de Dieu de l’unité entre nous devrait guider notre coopération et approfondir notre solidarité. En nous rapprochant dans la foi au Christ, en priant ensemble, en nous écoutant les uns les autres, en vivant l’amour du Christ dans nos relations, nous, Catholiques et Luthériens, nous nous ouvrons nous-mêmes à la puissance du Dieu Trinitaire. Enracinés dans le Christ et en témoignant de lui, nous renouvelons notre détermination à être des hérauts fidèles de l’amour sans limite de Dieu envers toute l’humanité."

Extrait de l'homélie du pape dans la cathédrale luthérienne :

"Jésus intercède pour nous comme médiateur auprès du Père et il lui demande l’unité de ses disciples « pour que le monde croie » (Jn 17, 21). C’est ce qui nous réconforte et nous encourage à nous unir à Jésus pour lui demander avec insistance : ‘‘Donne-nous le don de l’unité pour que le monde croie dans le pouvoir de ta miséricorde’’. C’est le témoignage que le monde attend de nous. Nous les chrétiens, nous serons un témoignage crédible de la miséricorde dans la mesure où le pardon, la rénovation et la réconciliation sont une expérience quotidienne au milieu de

Lire la suite de l'article

Syrie : les Kurdess’installent chez les chrétiens

Lu dans Christianophobie Hebdo :

K"En février 2015, la région de la rivière Khabour fut attaquée par les terroristes de l’État Islamique. L’attaque de l’État Islamique était une réponse à la provocation délibérée de la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG). Les 35 villages le long du cours du Khabour se vidèrent de leurs habitants [chrétiens]. Quelques jours plus tard, l’État Islamique enlevait et gardait en otage des centaines d’Assyriens. Les villages vides passèrent sous le contrôle de la milice kurde des YPG, et ils furent systématiquement pillés par des groupes kurdes. Ces derniers jours, la milice des YPG a installé des panonceaux de danger en différents endroits des villages, indiquant un danger de présence de mines. C’est une astuce des YPG pour effrayer les Assyriens et justifier leur occupation. Tel Nasri et Tel Goran sont les deux villages qui ont été occupés dans l’espoir que les YPG n’y resteraient que temporairement pour leur entraînement. Le village le plus touché est Abutina où les maisons des Assyriens ont été détruites par des bombes ou par de violentes explosions après que la milice des YPG s’y fut entraînée. Le soi-disant camp d’entraînement que les milices des YPG ont créé est là depuis plus d’un an. Le résultat c’est que de plus en plus d’unités des YPG quittent la région d’Alep pour occuper les villages assyriens du Khabour sous le prétexte de protéger les maisons des Assyriens. En arabe, il y a un proverbe qui dit « Hamiha Haramiha

Lire la suite de l'article