Archives par étiquette : avait

Canteloup avait raison, finalement!

"A tomber aussi bas il finira par trouver du pétrole". Disait Canteloup de Hollande.

Ce soir il a en trouvé dans le cerveau des Français. Dupont sachant qu'il ne pouvait être réélu, a fabriqué Dupond!

Le grand gagnant de cette pantalonnade est: 

Images

Bravo l'artiste!

Mais tu le paieras cash! Car la France vaut mieux qu'une messe (noire?)!

Le réveil des "sans dent" te sera cuisant!

 

Lire la suite de l'article

Le terroriste des Champs-Elysées avait déjà été condamné pour avoir tiré sur des policiers

C9407pIW0AAzC3_Selon plusieurs médias, dont BFMTV et France 3, l’identité mentionnée sur la carte grise retrouvée dans le véhicule de l’assaillant est celle de Karim Cheurfi. Cet homme est né en 1977 à Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis) et vivrait à Chelles, en Seine-et-Marne.

Ce Français de 39 ans avait été condamné en février 2005 à 15 ans de réclusion pour trois tentatives d'homicide volontaire, dont deux visant des policiers. Il avait reconnu les faits lors de son procès en appel. En première instance en 2003 devant une cour d'assises, il avait été condamné à 20 ans de réclusion criminelle.

Son procès trouvait son origine dans une course-poursuite en 2001. Alors qu'il circulait au volant d'une voiture volée, armé d'un revolver, il avait percuté un véhicule conduit par deux jeunes frères, l'un d'eux étant élève gardien de la paix. Le chauffard avait pris la fuite à pied avant d'être rattrapé par le conducteur de la voiture percutée et son frère muni d'un brassard «police». Le chauffard avait tiré deux balles, les blessant grièvement au thorax. Il avait été arrêté peu après et placé en garde à vue sous un faux nom. Deux jours plus tard, il avait grièvement blessé un policier qui le sortait de sa cellule et dont il avait saisi l'arme, faisant feu à plusieurs reprises.

Il était visé par une enquête antiterroriste pour avoir manifesté son intention de tuer des policiers. L'Etat islamique a revendiqué l'attentat. Peu après 23h30, l'agence de propagande de Daech, Amaq, a revendiqué l'attaque en affirmant qu'elle

Lire la suite de l'article

Bien sûr que l’ouverture à gauche de Nicolas Sarkozy avait choqué

Interrogé dans Le Figaro sur la polémique autour de Sens Commun, François Fillon répond :

"C'est une forme d'intolérance que je trouve regrettable, et c'est l'expression de ce politiquement correct que je combats par ailleurs. Je me souviens du gouvernement que j'avais composé avec Nicolas Sarkozy. Il y avait Alain Juppé, mais il y avait aussi Christine Boutin et Bernard Kouchner! Je n'ai pas le souvenir que cela ait choqué qui que ce soit. Je n'adhère pas à toutes les positions de Sens commun, mais ils le savent et me soutiennent parce qu'ils pensent que j'ai le meilleur projet, ce qui prouve qu'ils ne sont pas sectaires. Ils ont leur place dans une majorité et ils ont fait preuve d'une très grande solidité dans cette campagne. Ce qui n'a pas été le cas de tout le monde. Pour construire, il faut rassembler. En excluant certains au motif qu'ils ne seraient pas dans «le sens de l'histoire», on contribue à créer les conditions de tensions, d'affrontements et de communautarisme."

Le gouvernement hétéroclite de Nicolas Sarkozy avait choqué beaucoup d'électeurs de droite, qui avaient cru dans ses discours en 2007, et c'est une des causes de l'échec de Nicolas Sarkozy en 2012. L'oublier ou le nier c'est foncer dans le mur en klaxonnant.

Autre extrait de cet entretien :

Capture d’écran 2017-04-20 à 06.59.33

Lire la suite de l'article

Si l’UNAF avait pris position pour la loi Taubira, la Cour des comptes lui reprocherait-elle d’avoir donné son avis?

Dans un rapport sur l'UNAF, la Cour des Comptes critique sa prise de position :

"Cette omniprésence conduit I'UNAF à délivrer des avis sur toutes sortes de sujets, dans de nombreux domaines. Elle intervient certes au premier chef sur tous les textes ayant trait à la famille, à son environnement ou aux aspects sociaux et fiscaux la concernant, mais aussi sur des projets de réforme qui peuvent apparaître parfois aux franges de celle-ci (substitution éventuelle d'une TVA sociale aux cotisations en vue de faire évoluer le financement de la protection sociale ; contributions dans le cadre de la préparation du projet de refondation de l'école ; projet de « mariage pour tous », qui a fait l'objet d'un avis négatif de sa part, etc.). Mais son champ d'intervention est très loin de se limiter à des thématiques familiales, même entendues de manière large."

La définition du mariage serait "aux franges" des problématiques familiales ?!

Entre le rabbin Bernheim, le cardinal Barbarin, Frigide Barjot… malheur à ceux qui se sont opposés à la loi Taubira. La gauche leur fera payer cher.

Lire la suite de l'article

La caste socialo-progressiste avait fini par se croire seule à bord

Renaud Dozoul, ancien attaché parlementaire de Pierre Charron, écrit dans Causeur :

"À chaque jour son déserteur. À chaque jour son article accablant. À chaque jour sa convocation au poste de police. Comme si la surprise sortie de cette primaire venait contrarier des plans trop bien huilés, et qu’il fallait remuer ciel et terre pour se débarrasser de ce candidat et de son programme encombrant.

[…] devant le spectacle consternant des lapins de coursives qui quittent le navire au premier coup de vent (ce qui est finalement un bon tri, car devant les chantiers qui attendent le prochain président sérieux, il va falloir un peu plus de courage que le petit soldat Le Maire), j’ai choisi de soutenir François Fillon. […]"

Lire la suite de l'article

Nouveau scandale dans l’Eglise : un rédacteur de Nostra aetate avait des relations contre-natures

Lu sur Réinformation.tv :

"Aujourd’hui âgé de 93 ans, Gregory Baum, prêtre et théologien canadien, vient de révéler dans un livre de mémoires qu’il a secrètement, et pendant des décennies, eu des relations homosexuelles. Toute une vie d’activité homosexuelle à la barbe de l’Eglise – à propos d’un expert du concile Vatican II, considéré comme un de ses acteurs majeurs, c’est une information de poids.

C’est Gregory Baum, en effet, qui est crédité de la composition de la première ébauche de Nostra aetate, l’un des documents les plus controversés du Concile qui introduit la nouvelle présentation des relations de l’Eglise catholique avec les religions non chrétiennes. D’origine juive, c’est lui qui poussait dans le sens de l’élimination du prosélytisme auprès des juifs, afin qu’on cesse – au nom d’Auschwitz – de les encourager à reconnaître le Christ comme le Messie.

Baum est aujourd’hui un promoteur de la thématique de la justice sociale et de la théologie de la libération. […]

Il faisait partie des tout premiers opposants à l’interdiction de la contraception formulée dans Humanae vitae, à tel point qu’il joua un rôle considérable dans la décision de la conférence épiscopale du Canada d’exprimer à son tour sa dissidence à l’égard de l’encyclique de Paul VI. […]

Le père Thomas Rosica, modérateur anglophone des conférences de presse lors des synodes sur la famille, l’a interviewé à plusieurs reprises, notamment à l’occasion de son émission à la télévision canadienne catholique, Salt and Light, où il avait longuement

Lire la suite de l'article

Filteris, qui avait analysé la victoire du Brexit et de Trump, prévoit un duel Le Pen-Fillon

La méthode qui avait permis de prévoir la victoire du Brexit ou celle de Donald Trump, ou encore l'élimination de Nicolas Sarkozy dès le premier tour des Primaires, est encore peu utilisée en France, où les sondages "traditionnels" continuent à fleurir malgré leurs résultats de plus en plus souvent démentis par les urnes.

La spécificité de la méthodologie exploitée par Filteris Euro / Mediations réside dans le fait de ne pas constituer d'échantillons, de ne pas poser de questions qui orientent les réponses, de ne pas opérer de redressements hasardeux auxquels les sondeurs doivent inévitablement se plier. Au contraire, la méthodologie de Filteris Euromediations permet de capter et d'analyser les opinions publiques sur les réseaux sociaux et d'en dégager des tendances certaines à court, moyen et long termes.

Les outils (moteur de recherche et algorithmes d'analyse) permettent de prendre une mesure du Buzz, sur le Web et les réseaux sociaux, à laquelle s’ajoute une analyse qualitative de « sentimentalité » rendant compte des valeurs positives et négatives associées à chacun des candidats.  L'algorithme final synthétise le potentiel de victoire des candidats.

Voici l'analyse des perceptions de Filteris hier (cliquer sur l'image pour l'agrandir) :

C4z4ljiWcAIXQLL.jpg-large

Cela va être amusant de voir tous les gauchistes se rallier à François Fillon, après la terrible campagne qu'ils lui ont fait subir…

Lire la suite de l'article

Un CHU condamné après l’amputation des 4 membres d’une femme qui avait avorté

En attendant le délit d'entrave, voici une information politiquement incorrecte :

"A la lumière des conclusions d’un collectif d’experts, ils ont condamné le CHU de Bordeaux, pour prise en charge défaillante, à une provision de 300.000 euros pour une indemnisation, révèle Sud Ouest. Une mère de famille avait dû subir une amputation des quatre membres après avoir contracté une infection nosocomiale suite à une intervention pour une interruption volontaire de grossesse."

Lire la suite de l'article

Combien de unes de journaux aurions-nous eu si Louis Aliot avait menacé d’en mettre une à Christophe Barbier…

Invité de l’émission Zemmour et Naulleau sur Paris Première mercredi, Bernard Tapie n’a pas hésité à avertir Eric Zemmour qu’il pouvait lui « en mettre une ».


Bernard Tapie à Eric Zemmour: "Fais attention… par morandini

Lire la suite de l'article

Un conseiller de Donald Trump avait participé au camp de Chrétienté Solidarité en 1986

Walid Pharès, chrétien maronite, avait été choisi par Donald Trump comme conseiller sur les questions du Proche-Orient. Or, il a été proche de… Bernard Antony :

XVMc5de430e-a50e-11e6-9e31-ac0d491c80bb"Walid, qui avait été un des conférenciers dans le camp de Chrétienté-Solidarité au Liban en 1986, était un des dirigeants des Forces Libanaises de Samir Geagea, responsable du renseignement. Il me sauva sans doute du pire en ayant pu enfin me trouver, la veille d’un jour où je devais passer par le célèbre « passage du Musée » pour me rendre à une invitation intéressante à Beyrouth-Ouest. Mon enlèvement, me dit-il, était programmé, et il m’enjoignit de demeurer en secteur chrétien. Les années passant, je n’eus plus de nouvelles de lui, sachant qu’après les années où la Syrie occupait le Liban, il s’était exilé aux États-Unis, revenant ensuite par intermittence au Liban après l’évacuation syrienne. Il y a quelques mois, un chef d’entreprise, lecteur de ce blog, m’appela pour me dire qu’il travaillait avec… Walid Pharès, et que peut-être il serait bon de nous rencontrer tous les trois. Je ne sais quelle suite sera donnée à cette idée. Mais, quoi qu’il puisse en être, je puis témoigner ici que Trump a en la personne de Walid Pharès un remarquable connaisseur du Proche-Orient.

Ce matin, sur la route de l’aéroport de Toulouse, passant d’une radio à l’autre, j’ai pu écouter avec jubilation les commentaires de la mediacrassie dans lesquels les artifices de la désinformation étaient rendus par le dépit et la rage

Lire la suite de l'article

L’antiterrorisme avait prévenu d’un attentat imminent

4924306lpw-4924628-jpg_3692835Une note de l'Unité de coordination de la lutte antiterroriste (Uclat), intitulée « Menace contre le territoire national » et diffusée à tous les services de police le week-end dernier, indiquait :

« L'individu dont la photographie figure ci-dessous serait prêt à participer à un attentat sur le territoire national. Il serait déjà présent en France et pourrait agir seul ou avec d'autres individus. La date, la cible et le modus operandi sont pour l'heure inconnus. Des investigations sont en cours en vue de l'identifier et de le localiser… »

Mardi, cet homme a égorgé l'abbé Jacques Hamel. Cet homme s'appelle Abdel Malik P., mais ça les services ne le savaient pas encore. Pourtant, ce jeune homme de 19 ans était « fiché S » depuis le… 29 juin.

Lire la suite de l'article