Le racisme existe, David Pujadas l’a rencontré

Non, il ne s'agit pas d'un énième reportage sur la France périphérique hermétique aux joies de la diversité, mais de la mise à exécution de la menace de Delphine Ernotte, qui déclarait en septembre 2015, lors de son arrivée à la tête de France Télévisions :

"On a une télévision d’hommes blancs de plus de 50 ans et cela, il va falloir que ça change."

Aujourd'hui, c'est David Pujadas qui fait les frais du racisme et du sexisme de cette dame en se voyant retirer la présentation du Journal Télévisé de 20h00 de France 2.

960x614_journaliste-david-pujadas

Il devrait cependant continuer à animer l'Emission politique.

Laisser un commentaire