C’est arrivé un 15 mai…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 15 mai 884 : décès du pape Marin 1 er.
  • le 15 mai 1364 : les restes mortels de Jean II le Bon ont été ramenés de Londres.
  • le 15 mai 1506 : début des Etats Généraux.

Ils durent du 15 au 21 mai 1506 à Tours, et proclament Louis XII « Père du Peuple ». Ce titre lui est donné parce qu'il a diminué la taille, impôt payé par les roturiers. A la demande du Roi, ils annulent toutes les clauses du traité de Blois, concernant le mariage projeté de sa fille Claude de France avec Charles de Luxembourg, le futur Charles Quint. Le Roi peut alors fiancer Claude, héritière du duché de Bretagne, à François d'Angoulême, héritier présomptif du royaume, et futur François 1er, contre la volonté de la duchesse en titre et contre l'esprit de leur contrat de mariage. Cette union des deux héritiers sera une étape décisive de l'union de la Bretagne à la France.

  • le 15 mai 1561 : le Roi Henri II libère la ville de Boulogne des Anglais.

Dans son livre La Vierge Marie dans l'histoire de France page 125, le marquis de la Franquerie raconte comment Henri VIII d'Angleterre, ayant pris Boulogne par traîtrise, du temps de François 1er, se voit reprendre la ville par Henri II, le 15 mai 1550.

Les Anglais avaient pillés la ville en particulier la Basilique de Notre Dame, lieu de pèlerinage des Rois de France où se trouvait une statue miraculeuse de la Vierge. La garnison anglaise, où avait été emportée et profanée la statue hors de France, a été décimée par la peste.

Le Roi réalise son vœu, fait deux ans auparavant, et dépose, à la libération de la ville, une statue de Notre Dame en argent massif pour remplacer la statue volée. Ses dons et ceux de Catherine de Médicis permettent de restaurer le temple et de reconstituer le trésor de la Basilique.

Le Roi Henri II de France réussit même à récupérer la statue de la Ste Vierge des mains du roi anglais ; il obtient du pape que Boulogne devienne un évêché et que le sanctuaire soit élevé au rang de cathédrale. Grace au Roi les pèlerinages à Notre Dame de Boulogne reprennent.

Tout ce qui reste de la statue miraculeuse de Notre-Dame de Boulogne, détruite par la fureur des révolutionnaires

  • le 15 mai 1561 : sacre du Roi Louis Charles IX à Reims.

Voir les chroniques des 05 et 30 mai, du 27 juin et du 24 août.

  • le 15 mai 1610 : le Roi Louis XIII vient au Parlement de Paris.

Devant les dignitaires du royaume et les princes du sang par un "lit de justice" il officialise la Régence de Marie de Médicis, sa mère.

  • le 15 mai 1681 : le Canal Royal du Languedoc est inauguré, avec bénédiction des bateaux.

Le canal du Midi est un canal français qui relie la Garonne à la mer Méditerranée. Commencé en 1667, le Canal du Midi est inauguré en 1681. Il est le fruit d'hommes exceptionnels : le Roi Louis XIV, le Ministre Colbert, l'inventeur et percepteur Pierre Paul Riquet, le Commissaire Général des Fortifications Vauban.

C'est le commerce du blé qui en motive la construction du canal. Par un édit royal d'octobre 1666, Colbert autorise les travaux ; le chantier dure de 1666 à 1681. Le canal du Midi est l'un des plus anciens canaux d'Europe encore en fonctionnement.

D'abord nommé « canal royal en Languedoc », les révolutionnaires le rebaptisent en « canal du Midi » en 1789. Il est considéré par ses contemporains comme le plus grand chantier du XVIIe siècle. Avec le canal latéral à la Garonne, il est aussi dénommé « canal des Deux-Mers » car il fournit une voie navigable de l'océan Atlantique à la mer Méditerranée. Il a été prolongé par le canal du Rhône à Sète.

Inauguration du Canal Royal du Languedoc, avec bénédiction des bateaux.

  • le 15 mai 1702 : l'Angleterre déclare la guerre à la France.

L'Angleterre déclare la guerre à la France, ce qui déclenche la guerre de Succession d'Espagne, qui durera jusqu'en 1713.

  • le 15 mai 1756 : début de la guerre de Sept Ans.

Le début de la guerre est généralement daté du 29 août 1756, jour de l'attaque de la Saxe par Frédéric II. Cependant, l'affrontement débute plus tôt dans les colonies d'Amérique du Nord. Pour l'Angleterre de William Pitt, alors Premier ministre, la victoire passe par la conquête de la Nouvelle-France et plus particulièrement du Canada. Il y dépense des sommes colossales. Cette conquête va coûter deux milliards de livres Tournois (françaises) à l'Angleterre. Benjamin Franklin a estimé qu'il eût été moins cher d'acheter la Nouvelle-France que de la conquérir.

La Guerre de Sept ans voit s'affronter la France, l'Autriche, la Russie, la Saxe, la Suède et l'Espagne, contre la Grande-Bretagne, la Prusse et le Hanovre. Se déroulant sur toute la planète, elle préfigure la première guerre mondiale. Elle marque la naissance de l'Empire britannique et la fin du premier empire colonial français.

  • le 15 mai 1768 : la République de Gênes cède ses droits sur la Corse à Louis XV, par le Traité de Versailles.

Depuis près de trente ans, les indépendantistes luttent ouvertement contre Gênes, qui ne parvient à se maintenir que grâce à l'aide française. La France obtient par ce traité l'administration de la Corse pour dix ans, moyennant le remboursement des frais par Gènes. Cette dernière, incapable de payer l'intervention militaire française en Corse, abandonne l'île à la France. Dès 1769, la France entreprend une campagne victorieuse contre les indépendantistes corses (chronique du 9 mai).

  • le 15 mai 1779 : Bonaparte rentre à l'Ecole royale militaire de Brienne, sur recommandation de De Marbeuf, gouverneur de la Corse.

L'Ecole Royale de Brienne a été fondée à partir de cadres et d'élèves venus du Prytanée Royal Militaire en 1776.

  • le 15 mai 1871 : le pape Pie IX rejette la loi des Garanties par l'encyclique Ubi nos.

Voir la chronique du 13 mai.

  • le 15 mai 1891 : le pape Léon XIII publie de l'encyclique « Rerum Novarum ».

Poussé par un certains nombre de catholiques, qui luttent contre la gauche républicaine pour adoucir les conditions de vie des ouvriers en France – La Tour du Pin, A. de Mun etc. –le pape dénonce la concentration des richesses entre les mains de quelques-uns, mais aussi la prétention des socialistes à vouloir supprimer la propriété.

  • le 15 mai 1931 : le pape Pie XI condamne la mainmise du parti fasciste sur la jeunesse et publie l'encyclique "Quadragesimo Anno" sur les droits des travailleurs.
  • le 15 mai 1949 : canonisation de Jeanne de Lestonnac, religieuse française du XVIIe siècle, par le pape Pie XII.

Mère de famille nombreuse devenue très tôt veuve elle se consacre à l'éducation des jeunes filles et fonde une congrégation religieuse féminine de spiritualité ignacienne, la Compagnie de Marie-Notre-Dame, (cf. la chronique du 2 février).

  • le 15 mai 1958: allocution du général Salan devant le comité de salut public, au du Gouvernement général d'Alger.

Il la conclut par : "Vive la France, vive l'Algérie française, vive le général De Gaulle !".

A Paris, De Gaulle déclare par communiqué : "Je me tiens prêt à assumer les pouvoirs de la République".

  • le 15 mai 1961 : Jean XXIII publie l'Encyclique "Mater et magistra" sur la question sociale.

Laisser un commentaire