C’est arrivé un 15 avril…

"L'histoire ne nous dira sans doute pas ce qu'il faut faire, mais elle nous aidera peut être à le trouver. « Fustel de Coulanges »

Alors rappelons-nous :

  • le 15 avril 1450 : bataille de Formigny.

La bataille de Formigny est une bataille qui est à replacer dans le cadre de la guerre de Cent Ans. Elle oppose à Formigny, en Normandie, les Anglais aux Français. Totalement oubliés des manuels d'histoire actuels, elle est pourtant l'un des engagements les plus décisifs de la Guerre de Cent Ans, en tout cas du règne de Charles VII, avec la libération d'Orléans. Commandées par Charles de Bourbon et Arthur de Richemont, le duc de Bretagne, connétable de France les troupes franco bretonnes y écrasent totalement les Anglais.

Le Roi reçoit d'ailleurs peu de temps après le nom de Charles VII « le Conquérant ou le Victorieux ». Il récupère bientôt le duché de Normandie, perdu depuis le Traité de Troyes de 1420.

C'est aussi l'une des premières batailles où l'artillerie joue un rôle décisif.

  • le 15 avril 1452 : naissance de Leonard de Vinci, peintre, sculpteur, mathématicien, inventeur, architecte,…

Il est l'auteur de la Joconde, de la vis sans fin, de l'ébauche du parachute, l'avion, l'hélicoptère, le sous-marin et même jusqu'à l'automobile.

Mona Lisa – La Joconde


La Cène

  • le 15 avril 1521 : la faculté de théologie de Paris condamne les propositions de Luther.

La Determinatio ou Censure officielle de la Faculté de Paris, après avoir étudié la doctrine de Luther en condamne 104 articles, jugés hérétiques. Le 24 avril suivant, trois lettres partent vers le Roi de France, l'empereur et le prince-électeur.

Que fait François 1er ? Jean Guiraud dans le tome 2 de son livre Histoire partiale- Histoire vraie, au chapitre XVI, pages 203 et 205 répond à cette question.

« En 1522, alors que déjà les doctrines luthériennes étaient condamnées à Rome et que Luther avait consommé sa révolte contre l'Église, Louise de Savoie, mère du roi, s'emportait contre les moines, s'appropriant contre eux les invectives de Luther. Lorsque la Sorbonne voulait défendre l'orthodoxie catholique, le roi lui imposait silence, supprimant les écrits du sorboniste Jérôme d'Angest et du dominicain Lambert Campester. En revanche, il appelait à sa Cour des professeurs allemands pénétrés de luthéranisme, encourageait leurs discussions théologiques contre le catholicisme et répondait à ceux de ces conseillers qui s'en étonnaient :

« Je ne veux point persécuter ceux qui nous enseignent ; ce serait empêcher les habiles gens de venir dans notre pays » » […]

« Bientôt, sur la dénonciation des Réformés le roi fit arrêter deux sorbonistes particulièrement hostiles au protestantisme, Béda et Le Picaré, et les exila loin de Paris. « L'effet produit par cet arrêt, dit M. Cabantou, fut considérable ; les théologiens de Sorbonne stupéfaits, puis épouvantés, crurent à leur prochaine défaite ; Mélanchton rapporte que l'un d'eux mourut de rage. » 

  • le 15 avril 1672 : Louis XIV nomme d'Artagnan gouverneur de Lille.

En 1667, d'Artagnan s'est illustré dans la conquête de Lille, ville aussi importante que Lyon à l'époque et parmi les principales des Pays-Bas. La ville qui paraissait imprenable, tombe en 15 jours.

Le Marquis d'Humières en est nommé gouverneur en 1668, mais il tombe en disgrâce en 1672. Louis XIV désigne un homme de confiance pour cette tâche, tellement l'importance stratégique de la ville est grande. Il appelle d'Artagnan pour cette mission.

Vauban, va construire pendant 4 ans la « Reine des Citadelles », pour en faire une des places fortes principales en Europe. Très vite des tensions éclatent entre l'ingénieur militaire et le mousquetaire. En décembre d'Artagnan, sans perdre la confiance du Roi, est relevé de ses fonctions pour retrouver l'armée qui s'apprête à combattre à Maastricht.

  • le 15 avril 1719 : décès de Madame de Maintenon, Françoise d'Aubigné, seconde femme de Louis XIV.

Françoise d'Aubigné, née le 27 novembre 1635, est plus connue comme Madame de Maintenon ; nom et château qu'elle achète en 1674. Ayant épousé le poète Paul Scarron en 1652. Après la mort de celui-ci, elle devient gouvernante des enfants de Louis XIV et de Madame de Montespan en 1669. Elle s'installe donc à Vaugirard et y rencontre pour la première fois le Roi visitant ses enfants. La disgrâce de Mme de Montespan, suite à l'affaire des poisons, et la mort de la reine Marie-Thérèse d'Autriche en 1683 lui permettent d'épouser secrètement Louis XIV, dans la nuit du 9 au 10 octobre. Ce mariage restera secret.

Elle est à l' origine du retour à la foi du Roi. A la mort de Louis XIV, elle se retire à Saint Cyr, dans la Maison royale de Saint-Louis, institution fondée à sa demande pour éduquer les jeunes filles de la noblesse pauvre. Elle y meurt 4 ans après le Roi en 1719.

  • Le 15 avril 1793 : défaite des Blancs à St Gervais.

Charette moins chanceux que La Rochejaquelein est battu à St Gervais par le général Baudry.

  • le 15 avril 1818 : la loi interdit la traite négrière en France.

Elle réprime aussi la traite en mer.

  • le 15 avril 1847 : bataille de Tourane, au Vietnam.

Deux navires de guerre français envoient par le fond la flotte du royaume du Vietnam. Le capitaine Augustin de Lapierre fait face à cinq corvettes vietnamiennes. Il en coule quatre et endommage sérieusement la cinquième. 1200 soldats vietnamiens sont également tués.

  • le 15 avril 1932 : par décret, le général Weygand est maintenu en activité « sans limite d'âge », pour service exceptionnels.

Voir la chronique du 28 novembre. Il a 66 ans.

Laisser un commentaire