Archives quotidiennes :

Centenaire de Fatima…

Lettre de liaison n° 51(12 mai 2017)

Chers amis,

Nous voilà arrivés au centenaire de la première apparition de Fatima. Pendant les cinq mois qui viennent, offrons tout particulièrement nos journées à Notre-Dame. Petit signe de Notre-Dame du Rosaire qui a voulu marquerdu signe du rosaire ses apparitions à Fatima : avez-vous remarqué que, du 13 mai au 13 octobre, il y a 153 jours, autant que de Je vous salue Marie dans un rosaire ?

Le rosaire n’est pas le seul enseignement de Notre-Dame à Fatima. En effet, au cours de ses six apparitions de 1917, elle rappela les cinq grands enseignements suivants :

  • la nécessité de prier et d’offrir des sacrifices pour la conversion des pécheurs,
  • la récitation quotidienne du chapelet pour obtenir la paix dans le monde,
  • les fins dernières : le Ciel, le purgatoire, l’enfer,
  • la dévotion au Cœur Immaculé de Marie, dévotion voulue par Dieu et qui assurera le salut à ceux qui l’embrasseront,
  • enfin son rôle de médiatrice de toutes grâces.

Ce dernier thème de la médiation universelle de la Sainte Vierge n’est exprimé que de façon implicite dans les apparitions, mais il est très présent en particulier dans l’apparition du 13 juillet :

  • « Récitez le chapelet tous les jours en l’honneur de Notre-Dame du Rosaire, pour obtenir la paix du monde et la fin de la guerre, parce qu’Elle seule peut les obtenir ».
    • « Si l’on fait ce que JE vais vous dire, beaucoup d’âmes se sauveront et l’on

Lire la suite de l'article

Donald Trump, FSSPX, Medjugorge : le pape à rebours du politiquement correct

Dans l'avion qui le ramenait du Portugal à Rome, samedi 13 mai le pape François a donné comme à son habitude une conférence de presse.

Il a notamment abordé la question des prétendues apparitions à Medjugorge. Pour la première fois – et comme aucun de ses prédécesseurs – le pape François a publiquement fait part de ses doutes, en particulier sur ces phénomènes d'apparitions qui continueraient chaque jour.

Mais il faut distinguer trois choses en principe: les premières apparitions qui ont concerné des enfants. L'enquête dit, plus ou moins, qu'il faut continuer à enquêter là-dessus. Ensuite, les apparitions… Les présumées apparitions actuelles. L'enquête de la commission a ses doutes. Moi, personnellement, je suis plus méchant: je préfère la madone mère, notre mère, et non la madone chef de service avec des graphiques et qui envoie des messages tous les jours: “Et donc, à partir de maintenant…” Cette femme n'est pas la maman de Jésus! C'est clair: ces présumées apparitions n'ont pas tant de valeurs, je le dis comme une opinion personnelle. Qui pense, en effet, que la vierge dirait «Venez demain à partir de telle heure, je dirai un message à tel voyant»? Non… Distinguons donc les deux types apparitions. Enfin, troisièmement – et c'est le noyau de l'enquête Ruini – il y a le fait spirituel et pastoral. Des gens se rendent là, se convertissent, ils rencontrent Dieu et changent de vie. Il n'y a pas de baguette magique là-bas. On ne peut donc pas nier

Lire la suite de l'article

Vive Jeanne !

La Fête nationale de Jeanne d'Arc est une fête nationale officielle en France, célébrée chaque année lors du deuxième dimanche du mois de mai, jour anniversaire de la libération d'Orléans le 8 mai 1429 par l'armée française, sous le commandement de Jeanne d'Arc. Elle a été instaurée par la loi du 10 juillet 1920, adoptée à l'unanimité par la Chambre des députés et le Sénat, sur proposition du député et écrivain Maurice Barrès, quelques semaines après la canonisation de Jeanne d'Arc.

Lire la suite de l'article

Emmanuel Macron ou le retour de Dionysos

Esquisse d'un portrait philosophique par Franck Jullié :

6277764lpw-6277935-jpg_3917609Dans son livre référence L’essence du politique (Dalloz, 2003), Julien Freund caractérise l’action politique autour de trois dimensions fondamentales : la relation du commandement et de l’obéissance, la relation du privé et du public, la relation de l’ami et de l’ennemi. Lorsqu’il s’agit des ennemis, il importe de nommer autant ceux à l’intérieur que ceux à l’extérieur du pays.

Nous allons examiner quels sont les ennemis désignés par monsieur Macron et nous chercherons à en déduire sa vision de l’homme et du monde. Nous nous appuierons pour cela principalement sur deux textes : sa biographie Révolution publiée aux éditions XO en 2016, et sa Lettre ouverte aux LGBTI du 16 avril 2017.

  1. Qui sont les ennemis de monsieur Macron ?

Examinons ses déclarations dans sa Lettre ouverte aux LBGTI pour les ennemis intérieurs :

  • « Près de quatre ans après le déchaînement de réactions anti-LGBTI ayant entouré le vote de la loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe … »
  • « Si nous pensions qu’elle serait suffisante pour renvoyer les anti-LGBTI à un lointain souvenir, nous nous sommes collectivement trompés. »
  • « Je mènerai une lutte intraitable contre la haine envers les LGBTI. »
  • « Ce combat contre la haine envers les LGBTI aura pour fer de lance l’éducation. »
  • « Ce combat contre la haine envers les LGBTI aura pour bouclier la justice. »
  • «  des combats subsistent, je suis décidé à les mener … »
  • «  Vous l’avez compris, ma priorité sera la lutte implacable contre les anti-LGBTI dans toutes leurs dimensions. »

Lire la suite de l'article

C’est arrivé un 14 mai…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 14 mai 649 : décès du pape Théodore 1er.
  • le 14 mai 841 : incursions et pillages des Vikings.

Les Vikings commencent à faire de fréquentes incursions dans la vallée de la Seine ; ils ravagent une première fois Rouen. Ils pillent les abbayes de Saint-Ouen et Jumièges. L'abbaye de Fontenelle, Saint-Wandrille, est épargnée moyennant le versement de six livres d'argent.

  • le 14 mai 964 : décès de Jean XII, pape.

Octavien né vers 937 et mort le 14 mai 964, est le 130e pape de l'Église catholique romaine sous le nom de Jean XII.

  • le 14 mai 1027 : Henri Ier est sacré Roi en la Cathédrale de Reims.

Henri 1er, sacré du vivant de son père est Roi de France de 1031 à 1060. Voir les chroniques du 4 mai, 20 juillet et 14 août.

  • le 14 mai 1097 : début du siège de Nicée par les croisés lors de la Première croisade.

Le siège dure du 14 mai au 19 juin. C'est la première action militaire des croisés contre les musulmans et cette victoire permet un arrêt de la progression de l'Islam dans cette région. Pour les Croisés, la conquête de Nicée leur permet de continuer sur la route de Jérusalem, qu'ils atteignent deux ans plus tard. Ils fondent alors une série d'états chrétiens en Syrie, qui se perpétuent

Lire la suite de l'article