Archives quotidiennes :

Si Emmanuel Macron est élu, le général de Villiers pourrait démissionner

Unknown-8Selon Challenges :

"De récents échanges entre Emmanuel Macron et le chef d’état-major des armées, le général Pierre de Villiers, en attestent : ce dernier pourrait démissionner dès l’entrée en fonction du nouveau président, en raison de divergences budgétaires. Le candidat d’En Marche, soucieux de ne pas dépendre du seul Jean-Yves Le Drian pour les sujets militaires, s’appuie déjà toutefois sur Pierre Mignot. Tout au long de ce quinquennat, ce général de division à la retraite, vieil ami de famille de Ségolène Royal, a été régulièrement reçu à l'Elysée par François Hollande qui le sondait sur l’état et le moral des troupes ou du haut commandement. C’est donc désormais auprès d’Emmanuel Macron qu’il dispense ses conseils."

Lire la suite de l'article

Campagnes anti-Macron

Image1-2Chers amis,

Nous avons engagé pas mal de frais (autour de 5000 euros) pour soutenir la campagne anti-Macron, que ce soit sur les réseaux sociaux ou en aidant à l'achat de la gigantesque banderole tricolore, qui, depuis plusieurs jours, survole la France, grâce au courage de David van Hemelryck (le pilote de "Hollande dégage", bien connu des lecteurs du Salon beige).

Image2Cette campagne anti-Macron nous semble de salut public (notamment dans la perspective d'une opposition au quinquennat Hollande bis et dans la perspective d'une recomposition de la droite qui, toutes deux, nécessitent que Macron fasse le score le plus bas possible) et nous y participons avec enthousiasme.

Mais, si certains d'entre vous peuvent nous aider financièrement, votre aide sera la bienvenue! C'est ici: http://www.lesalonbeige.fr/don/

En union de prières pour la France

Guillaume de Thieulloy

Lire la suite de l'article

Campagnes anti-Macron

Image1-2Chers amis,

Nous avons engagé pas mal de frais (autour de 5000 euros) pour soutenir la campagne anti-Macron, que ce soit sur les réseaux sociaux ou en aidant à l'achat de la gigantesque banderole tricolore, qui, depuis plusieurs jours, survole la France, grâce au courage de David van Hemelryck (le pilote de "Hollande dégage", bien connu des lecteurs du Salon beige).

Image2Cette campagne anti-Macron nous semble de salut public (notamment dans la perspective d'une opposition au quinquennat Hollande bis et dans la perspective d'une recomposition de la droite qui, toutes deux, nécessitent que Macron fasse le score le plus bas possible) et nous y participons avec enthousiasme.

Mais, si certains d'entre vous peuvent nous aider financièrement, votre aide sera la bienvenue! C'est ici: http://www.lesalonbeige.fr/don/

En union de prières pour la France

Guillaume de Thieulloy

Lire la suite de l'article

LR a décidé de perdre les législatives

Alors que LR a désigné François Baroin, qui se proposait comme Premier ministre d'Emmanuel Macron, pour conduire le parti aux législatives, une centaine de "petites mains" LR tirent le signal d'alarme contre la fin de ce parti moribond :

"Nous comprenons les hommes et femmes de droite qui ont appelé les électeurs à voter pour Emmanuel Macron [sic]. Nous comprenons les hommes et femmes de droite qui ont appelé à ne pas voter pour Marine Le Pen. Nous comprenons enfin ceux qui, déboussolés, ont préféré garder le silence. Mais ce que nous ne comprenons et n’acceptons pas, ce sont ces vains anathèmes et demandes d’exclusion proférés à l’encontre de ceux qui auraient le mauvais goût de ne pas utiliser les mots d'autres dans leur opposition au danger Le Pen. Ce sont ces calculs politiciens indignes de la situation politique et de l’état de la France. C’est ce pari sur la défaite à venir, en plus de celle subie. C’est ce refus de livrer franchement, et sans compromission, la bataille des législatives. Pendant toute la campagne présidentielle, nous, jeunes sympathisants et militants, avons tracté soirs et matins sur les marchés, devant les sorties de gare et les supermarchés ; nous avons passé nos nuits à coller les affiches de campagne, nous avons organisé partout en France des cafés politiques et des réunions publiques, souvent avec le soutien généreux de nos élus locaux, parfois abandonnés par des ténors trop timorés. Nous serons encore là demain, prêts à militer et à convaincre.

Lire la suite de l'article

François Fillon cède son micro-parti à Bruno Retailleau

Unknown-7François Fillon, qui ne sera pas candidat aux législatives (il avait laissé sa circonscription à NKM), ni aux sénatoriales, a décidé de céder la présidence de son micro-parti, Force républicaine, à Bruno Retailleau, l’un de ses plus fidèles soutiens durant la campagne et le patron des sénateurs Les Républicains. Les deux hommes doivent se voir cette semaine pour échanger sur le sujet et envisager l’avenir de ce club politique.

Le trésor de guerre de ce micro-parti n'est pas négligeable3,3 millions d'euros grâce aux dons récoltés.

Lire la suite de l'article

Centenaire des apparitions de Fatima : prions pour la France et pour la paix dans le monde

Capture d’écran 2017-05-02 à 20.22.09Les élections ne nous font pas oublier le centenaire de Fatima. Le Salon beige vient de publier une petite brochure de présentation des apparitions et des messages de Notre-Dame. N'hésitez pas à la télécharger et à la diffuser autour de vous.

C'est ici: https://www.lesalonbeige.fr/fatima2017/

Lire la suite de l'article

Emmanuel Macron a complètement pété les plombs

Et c'est cet hystérique qui veut gouverner la France :

Commentaires (18)

Macron, candidat du Système, voit les médias faire systématiquement sa promotion en même temps qu'ils conspuent Marine ad nauseam. Pire, ils font désormais carrément campagne pour lui sans même prendre la peine de le cacher.
Il peut donc tout se permettre, même le pire…
Ses envolées hystériques révèlent surtout son inaptitude crasse à gouverner qui que ce soit, une Nation encore moins qu'autre chose.
Espérons que les Français s'en aperçoivent. Vite.

Rédigé par : Olivier Monteil | 2 mai 2017 08:32:34
____________________________________

Le chef-d'œuvre que vous avez devant vous représente le Champignacien qui, fier de son agriculture et de son industrie, lance d'une main sûre un regard plein de confiance vers l'avenir qui l'attend… euh… de pied ferme…
Et c'est du haut du fier symbole au pied duquel j'ai l'honneur de me trouver en ce jour, que je dis, à chacun de vous, mes chers administrés, d'une voix vibrante:
Champignacien, Debout »
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Maire_de_Champignac

Rédigé par : Hilaire | 2 mai 2017 08:57:28
____________________________________

il est complètement taré ce mec

Rédigé par : gaudete | 2 mai 2017 08:58:25
____________________________________

ça fait peur : on dirait une parodie de Charlot dans "le Dictateur"!

Rédigé par : Nabulione | 2 mai 2017 09:04:53
____________________________________

Comme dit Canteloup… Il a vraiment un voix de castrat..

Rédigé par : jejomau | 2 mai 2017 09:15:55
____________________________________

les grands discours qui appellent à détruire l'autre avec des tas de gens qui se lèvent

Lire la suite de l'article

Abbé Laguérie : un catholique ne peut pas voter Macron

Le supérieur de l'Institut du Bon Pasteur écrit :

Unknown-5"[…] Petite anecdote pour nous détendre, quand Attila arrive devant Rome à la tête de sa formidable armée prête à la saccager et à exterminer tout ce qui y bouge (Nos enfants devraient connaître une situation semblable avec ces hordes contre lesquelles vous désarmez l’occident chrétien), le vieux pape Léon sort doucement de Rome, avec sa canne et une demi douzaine de prêtres. Il se porte hardiment à la rencontre de celui qui a déjà ravagé une bonne partie de l’Europe, entouré qu’il est des ses généraux belliqueux et de ses innombrables et féroces combattants. Il lui intime d’emblée l’ordre de rebrousser chemin ! Contre toute attente, Attila se retourne vers ses généraux et donne l’ordre du retrait immédiat. Ses généraux l’entourent et, stupéfaits, lui demandent pourquoi il aurait peur et obéirait à ce vieillard impotent et esseulé… Et Attila de répondre : "Lui ne me fait pas peur, mais la créature de feu qui fait tournoyer son glaive de foudre au dessus de lui, elle, oui, et je n’engage pas le combat contre ça ". Et de lever le camp, merci Saint Michel.

On doit aux papes et aux évêques catholiques la liberté de l’occident chrétien. Sans quoi nous aurions déjà la charia. Que ne se trouve-t-il parmi nous des évêques de cette trempe. Mais en attendant, n’allez pas bénir les politiques qui invitent chez nous les nouveaux Attila terroristes et commander aux chrétiens de leurs faire bon accueil… Une belle exception cependant.

Lire la suite de l'article

Barbara Mazières votera Marine Le Pen

Enracinée depuis des années dans la 7e circonscription du Maine et Loire (Durtal, Avrillé, Segré…), présidente du Cercle Anjou Conférences, Barbara Mazières déclare aux Nouvelles de France qu'elle votera Marine Le Pen dimanche et se présente aux législatives :

Unknown-4"Le candidat LR, Etienne Glémot, me semblait jusqu’à présent plutôt fidèle aux convictions de droite. Je ne voyais donc pas l’utilité de me présenter contre lui, comme beaucoup de mes amis m’y poussaient. Ce qui a changé, c’est qu’il appelle désormais à voter Macron et qu’il trahit donc ouvertement les électeurs de droite.

Que ferez-vous, de votre côté, au deuxième tour de la présidentielle?

Je voterai Marine Le Pen. J’ai suffisamment bien connu le FN de l’intérieur pour ne me faire aucune illusion sur ce parti qui est, hélas, jacobin et étatiste. Mais il n’y a aucune commune mesure entre le candidat d’une oligarchie déracinée, favorable aux revendications du lobby LGBT, et détestant la France et sa civilisation, et Marine Le Pen. Ce n’est donc pas un vote d’adhésion au programme de Mme Le Pen, mais bien un vote d’opposition à M. Macron. Un vote pour le moindre mal. Nous sommes, avec Macron, devant un danger imminent de mort pour la France et la paix dans le monde. Compte tenu du contexte actuel, le ni ni revient à faire élire le candidat de l’oligarchie mondialiste. Je partage les positions de Mme Boutin ou bien celle de Mme Garaud. Et en tant qu’ancienne du RPF de Charles Pasqua et Philippe de Villiers je

Lire la suite de l'article