Archives quotidiennes :

Sept obédiences maçonniques appellent à voter contre Marine Le Pen

Au nom de la séparation de l'Etat et de la franc-maçonnerie, sans doute. Piteux et petit pour des gens que personne n'écoute :

"Sept obédiences rassemblant la moitié des francs-maçons français ont lancé jeudi un appel unitaire à voter "de manière éclairée" à la présidentielle, opposant à "la haine de l'autre" la "volonté de bâtir des ponts", en invitant à faire barrage au Front national.
Cet "appel républicain" est signé par le Grand Orient de France (GODF), la Fédération française du Droit humain (FFDH), la Grande Loge féminine de France (GLFF), la Grande Loge féminine de Memphis Misraïm (GLFMM), la Grande Loge mixte universelle (GLMU), la Grande Loge mixte de France (GLMF) et la Grande Loge des cultures et de la spiritualité (GLCS)".

Commentaires (13)

Même là, le "front anti-Le Pen" ne fait pas l'unanimité. La Grande Loge Nationale Française (GLNF) et la Grande loge de France (GLDF) ne sont pas dans la liste.

Rédigé par : hj | 13 avr 2017 18:41:29
____________________________________

Pour rappel, le B'nai B'rith joue à être au-dessus des autres loges et se permet de leur donner ses ordres (voir Le Monde de 1986).

Cela dit, que cela soit le candidat de la haute finance Macron, de la franc-maçonnerie Mélenchon ou Le Pen, une fois élu, ils seront obligés de suivre les directives de l'Union Européenne. Les rênes sont tenues depuis longtemps par Bruxelles. Il faudrait un frexit pour les reprendre.

Rédigé par : Bill | 13 avr 2017 19:43:13
____________________________________

Ça n'est pas grave. Laissons-les

Lire la suite de l'article

Intimidation contre le quotidien Présent

Lu dans Présent :

"Une tentative d’incendie criminel a touché l’immeuble qui accueille le QG de campagne de Marine Le Pen rue du Faubourg-Saint-Honoré, dans la nuit de mercredi à jeudi. Un tag faisant mention du FN a été retrouvé (« FN vs KLX ») et l’acte a été revendiqué par le groupe « Combattre la xénophobie ». L’homme qui a contacté l’AFP a affirmé qu’une action similaire avait été menée au siège de Présent. Nous rassurons nos lecteurs, pas de tentative d’incendie à ce jour rue d’Amboise, mais tout de même un tag analogue sur la façade de l’immeuble : « FN vs KLX ». Présent n’est pas un organe du Front national. Nous avons donné la parole, pendant cette campagne électorale, à Jean Lassalle et rendu compte de meetings de candidats divers comme François Fillon, François Asselineau, Emmanuel Macron… mais nous sommes le seul quotidien de France à appeler à voter pour Marine Le Pen car son positionnement politique est le plus proche du nôtre."

Si les responsables s'en étaient pris à L'Humanité, nul doute que des cris d'orfraie circuleraient déjà sur toutes les télés.

Lire la suite de l'article

Le carême vécu par les Maronites

Au Liban, l’Eglise maronite est l'une des plus importantes et le carême, une période liturgique phare pour de nombreux habitants du pays du Cèdre.

Des volontaires se recueillent au sein d'une paroisse  maroniteNancy Hashem et Jad Hanna, deux jeunes libanais maronites, ont accepté de répondre à nos questions concernant ce temps de carême.

Nancy explique que le carême est important pour elle car “c’est une période que l’on vit pour le Christ en s'unissant avec l'Eglise catholique et en offrant ses peines au Christ lui-même.” Tous les jours, Nancy se rend à l’église à 7 h du matin pour “combattre le mal par la prière comme a dit Jésus Christ.” Elle a aussi décidé de jeûner tous les jours de la semaine jusqu'à midi et de ne manger aucun produit venant des animaux – viande, œuf, poisson, produits laitiers etc. Elle explique que cette pratique “est déclarée chaque année par une lettre de leur Patriarche”- Monseigneur Bechara Boutros Rahi, 77e patriarche maronite d'Antioche et de tout l'Orient.

Nancy  à droite  et deux volontairesPour aller encore plus loin dans ce temps de “lutte spirituelle” comme l’expliquait le Père Dominique Ellabaki, prêtre maronite de Beyrouth, la jeune femme raconte qu’elle fait “de bonnes actions” durant le carême en travaillant sur elle “pour dépasser ses faiblesses et réparer ses péchés” avant la Résurrection du Christ. Cette lutte spirituelle dont parlait le Père Dominique doit être gagnée “par la prière et l’abstinence mais aussi par l’ouverture du cœur et le partage des biens, du temps et des dons dont Dieu nous a comblé”.

Père Dominique Ellabaki  prêtre maronite de BeyrouthJad, quant à lui,

Lire la suite de l'article

Attentat islamique en France : ouverture aujourd’hui du procès en béatification du père Jacques Hamel

Le Pape a accordé de réduire le délai normal : 

"Le procès en béatification du père Jacques Hamel, prêtre catholique égorgé en juillet 2016 par deux jihadistes dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen, s'est officiellement ouvert ce jeudi 13 avril 2017 en la Cathédrale Notre Dame de Rouen. L'annonce officielle en a été faite par l'archevêque de Rouen, Mgr Dominique Lebrun, lors de la messe chrismale, la cérémonie de la Semaine sainte au cours de laquelle sont bénites les "saintes huiles" des sacrements, en présence de tous les prêtres du diocèse.

A l’issue de la messe chrismale une prière d’intercession a été distribuée.

Le pape François avait exceptionnellement accepté à l'automne de raccourcir le délai avant l'ouverture de ce procès en béatification, habituellement fixé à cinq ans. S’il aboutit positivement, le martyr du Père Jacques Hamel sera alors officiellement reconnu selon le critère de l’Eglise catholique : avoir subi la mort pour sa foi en Jésus Christ. Le défunt aura alors le titre de bienheureux".

Texte de la prière d'intercession :

Père Hamel

 

Lire la suite de l'article

Liberté de ne pas collaborer à l’avortement : la sage-femme restera en Norvège

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"La cour d’appel du travail du district de Jönköping en Suède a confirmé hier le jugement de première instance prononcé en 2015 contre une sage-femme, Ellinor Grimmark, qui refusait de participer à des avortements. Elle avait saisi le tribunal du travail pour discrimination après que trois cliniques lui eurent refusé un emploi, et elle a dû aller travailler en Norvège.

La cour d’appel a statué que cette sage-femme n’avait « pas été victime de discrimination en raison de son refus de participer aux avortements », et n’a « trouvé aucune raison de soupçonner que la liberté d’opinion et d’expression d’Ellinor Grimmark ait été violée ». En punition de cette attitude intempestive, la sage-femme est en outre condamnée à verser des dommages et intérêts et un remboursement des frais juridiques au Conseil du comté de Jönköping.

Cette affaire illustre le niveau de la culture de mort atteint en Suède : Ellinor Grimmark est la première personne dans ce pays à soulever la question de l’objection de conscience face à l’avortement.

Non seulement la loi ne prévoit pas de clause de conscience pour les personnels de santé concernant l’avortement, mais elle stipule qu’un médecin qui refuserait de pratiquer un avortement est passible d’une amende et (ou) jusqu’à 6 mois de prison, et en cas de récidive jusqu’à quatre ans de prison.

Ellinor Grimmark a l’intention de se tourner vers la Cour européenne des droits de l’homme, qui a une jurisprudence favorable à la clause de conscience."

Lire la suite de l'article

17 mai : pèlerinage à Pontmain

Le 17 mai 2017, à Pontmain (Mayenne), en ce mois de Marie, la Supplique mensuelle à Dieu pour le retour du Roi comportera également un « pèlerinage-marche » à la Sainte Vierge afin de l’implorer pour qu’Elle intercède auprès de son divin Fils. Marche depuis l’église de Fougerolles du Plessis qu’à celle de Pontmain, deux églises qui ont pour caractéristique commune de posséder une Vierge Marie enfant, une « Santissima Bambina », dévotion à Marie Enfant qui nous est venue d’Italie. Les pèlerins marcheront ainsi de « Santissima Bambina à Santissima Bambina ». La distance est de 12kms. 

Programme 

Pour tous ceux qui souhaitent se joindre à cette marche. Deux rendez-vous sont fixés :

  • 9h15 devant l’église paroissiale de Pontmain. Un covoiturage sera effectué pour conduire les pèlerins à Fougerolles du Plessis (12kms).
  • 9h30 directement à l’église de Fougerolles du Plessis. (un covoiturage est prévu le soir pour les personnes ayant laissé leur voiture en ce lieu) 
  • Avant la marche prière à Marie Enfant dans l’église de l’Immaculée Conception auprès de la statue.
  • 10h00 départ de la marche vers Pontmain en priant et en chantant.
  • Arrivée à Pontmain vers 12h30 aux pieds de la Bambina dans l’église.
  • 12h45 repas soit au Bocage, soit à la Belle Dame ou tiré du sac.
  • 14h00 supplique à Dieu pour le retour du roi, comme d’habitude à la chapelle des Missions au rez-de-chaussée de la Maison des Oblats derrière le choeur de la basilique 

Informations : Pour tout renseignement complémentaire prière de contacter « chouandecoeur@orange.fr »

Lire la suite de l'article